Partagez | 
 

 not just let the water take me away † Kleve

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar
Sweet, sweet medicine
MessageSujet: not just let the water take me away † Kleve   Jeu 22 Oct - 4:11

not just let the water take me away
Kleve & Gabriella



Les derniers jours à l'hôpital n'avaient pas été de tout repos. Il y avait des jours comme ça, des semaines comme ça. Et c'était sans doute les jours que Gabriella aimait le moins. Car plus de travail voulait dire plus de patients, plus de malades, plus de blessés, et bien qu'elle aimait son boulot de tout son coeur, elle n'aimait pas le fait que tant de personnes soient mal en point. Qui aimerait cette situation ? Mais après quelques jours à travailler comme une folle, voilà qu'elle avait enfin un jour de congé. Et elle comptait bien en profiter au maximum. D'ailleurs, elle avait déjà prévu de voir des amis un peu plus tard en journée et en attendant, elle allait s'éloigner du monde. Elle avait besoin de se changer les idées, de se sortir les idées de l'hôpital, voire même de souffler un peu. Alors elle avait attrapé son carnet de dessins et un crayon, qu'elle avait rapidement rangé dans un sac dont elle passa la sangle sur son épaule. Elle attacha ses cheveux blonds et quitta son appartement en direction du seul coin extérieur de la ville qui leur était encore permis d'accès, sans oublier de bien verrouiller sa porte en partant.

Elle parcourut le chemin assez rapidement et s'enfonça en bordure de la forêt jusqu'à la rivière. Gabriella suivit la berge jusqu'à se trouver un arbre couché sur le sol. Elle prit donc place, s'adossant contre le vieux tronc et sorti son carnet, entreprenant de griffonner avec le plus de fidélité le paysage qu'elle avait sous les yeux. Elle avait toujours apprécié cette partie d'Edendale. D'ailleurs, la jeune femme avait l'habitude d'y aller souvent pour s'amuser avec son meilleur ami quand elle était petite. Elle sourit, tout en laissant le crayon danser sur le papier, marquant les pages du traditionnel gris plus ou moins clair en raison des ombres qu'elle voulait recréer.

Un mouvement, qu'elle perçut du coin de l'oeil, finit par attirer son attention. Non pas un mouvement, une lueur. Bien qu'il fasse jour et que le soleil soit bien haut dans le ciel en cet avant-midi bien avancé, il y avait sur l'eau une lueur étrange, un scintillement que la jeune femme ne pouvait identifier. Elle déposa alors son matériel de dessin et se releva pour aller voir de plus près. Prudente, comme à son habitude, elle s'approcha de l'eau et se déplaça d'un rocher à l'autre vers le centre de la rivière. Elle était allée un peu plus loin qu'à l'habitude, cherchant à comprendre ce qui brillait de la sorte. Gabriella finit tout de même par voir de quoi il s'agissait lorsque l'objet, poussé par le courant, arriva à sa hauteur. Un collier. Une petite chaîne en argent accroché à une branche qui descendait lentement la rivière,. Elle se pencha dans le but d'attraper le bijou, peut-être pourrait-elle le ramener à son propriétaire... Seulement, alors qu'elle tendait la main, son pied glissa sur la pierre où elle était debout. Prise par surprise, elle poussa un cri, mais ne put se reprendre et en moins de temps qu'il n'en faut pour le dire, elle se retrouva à l'eau, qui était beaucoup plus profonde à cet endroit qu'elle ne l'avait cru. Elle ne touchait plus le sol. Un rien pour certain, la fin du monde pour elle. Car il n'y avait qu'un seul problème à la situation, elle ne savait pas nager. Avoir eu le temps de le faire, elle s'en aurait voulu, elle aurait pesté contre elle-même, elle aurait avoué qu'elle venait d'être la pire des imbéciles, car c'était pour éviter ce genre de situation qu'elle restait si loin de cet élément qui l'effrayait tant, mais elle n'avait pas le temps de se dire tout ça. Elle tente alors de remonter, elle tente de se débattre, de garder la tête hors de l'eau, mais elle n'y arrivait pas. Elle coulait, indéniablement, sachant pertinemment que ce serait la fin pour elle alors qu'elle savait que l'eau commençait à s'infiltrer dans ses poumons.




_________________
And you're the only one
What dou did will haunt you... Untill the end of your days !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Mister Sexy 2026

ID card
Tribu & Clan : Adetir
Double compte : Bartholomew Caldwell
Célébrité & Crédit(s): Luke Mitchell
MessageSujet: Re: not just let the water take me away † Kleve   Jeu 22 Oct - 18:47


not just let the water take me away
There's something in the water

Cela faisait quelques jours que Alvin et moi avions rompus. Enfin si on pouvait appeler ça comme ça. On avait jamais eu vraiment une relation. Peut être juste trente secondes, avant que le démarqué ne gâche tout en me laissant comme une merde dans ma chambre. Mais il y avaitn un point sur lequel il y avait rupture : je n'avais plus vu sa tronche depuis et c'était tant mieux. Sa tête globuleuse ne me manquait absolument pas et je pouvais me concentrer sur mes entraînements. Frapper le sac de sable et les autres Adetirs me défoulaient mais c'était pas sérieux.

J'avais entendu parler de club de combat illégal que des humains s'amusaient à former. Ils étaient vraiment étrange de vouloir se faire frapper mais si ça me permettait de me faire plaisir. J'avais donc enquêter sur l'un des lieux d'un de ces fameux club. Le visage caché par une capuche, tapie dans l'ombre, j'observais.

Les coups pleuvaient jusqu'à ce que l'un des deux déclare forfait ou soit mis K.O. On pariait sur le vainqueur, de quoi s'en mettre plein les poches. Un mec costaud les faisaient tomber les uns après les autres. Ils hésitaient à combattre Hercule. J'étais un Adetir. J'allai leur montrer que ce mec était pas un demi-dieu.

Je me faufilais entre les humains.

- Moi je vais l'affronter

- Et t'es qui toi ?

J'abaissai ma capuche, laissant voir les marques sur mon visage. Les exclamations fusèrent autour de moi alors que mon futur adversaire semblait ravie de pouvoir massacrer un atrien. Il ne me connaissait pas. Je n'avais aucunement l'intention de me laisser faire.

Les humains encourageaient Hercule, ils allaient être déçue. Monsieur Muscle ne comptait que sur sa force, moi j'avais aussi la rapidité.

Son corps s'écroula sur le sol comme un vulgaire sac à patate. Le silence se fit avant l'acclamation et on m'obligea à lever le bras en l'air en signe de vainqueur. Je ne m'étais jamais sentie aussi bien.

Je retournai au Secteur plus tard, pour retrouver ma maison. Je ne vérifiais même pas si Moon était couché. Ma lèvre était tuméfié mais ce n'était rien de grave. J'avais l'habitude des blessures.

Après m'être reposé, dans la matinée je sortais du Secteur pour me rendre à la rivière. Seul point d'eau d'Edendale où je pouvais être tranquille. Au loin j'aperçevais une humaine qui sautais de rocher en rocher avant de se pencher pour je ne savais quelle raison. Elle allait glissé de cette façon.

Et j'avais raison. Je soupirais avant de constater qu'elle ne remontait pas à la surface. C'était tellement rare que les atriens ne sachent pas nager que du coup je ne m'étais pas posé la question. Je ne pouvais pas laisser cette humaine se noyer.
Je courrais vers la rivière et m'y enfonçait avant de plonger. L'eau illumina mes marque et je finissais par trouver la jeune blonde. Je l'attrapai par la taille et remontais vers la surface.

Une fois la rive atteinte, je tentais de me remémorer rapidement les gestes que ces stupides humains avaient voulu nous apprendre. Ils appelaient ça du "bouche à bouche". Ils avaient vraiment un grain.

L'humaine avait finit par recracher l'eau de ses poumons. Ils étaient quand même mal fichue.

- Ca va ?


copyright acidbrain

_________________
We'll fight to the death





Dernière édition par Kleve Arrior le Ven 18 Déc - 17:42, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Sweet, sweet medicine
MessageSujet: Re: not just let the water take me away † Kleve   Sam 24 Oct - 22:35

not just let the water take me away
Kleve & Gabriella



À chaque fois qu'elle levait les yeux vers le haut, elle pouvait voir les rayons du soleil qui perçaient la surface de l'eau. Le spectacle était beau, d'une sorte qu'elle n'avait jamais vus. Mais elle ne peut l'apprécier à sa juste valeur, ses mouvements incessants brouillant la surface de l'eau et l'empêchant d'apprécier la beauté du monde sous-marin. Ses poumons commencent peu à peu à lui brûler. Elle sait ce qui va arriver, elle le sait depuis qu'elle a senti son pied glisser. C'est une fatalité, elle devrait s'y faire à l'idée, elle devrait cesser de se démener de la sorte. Ça ne rime à rien. Pourtant, alors que son esprit connaît la fatalité de la situation, quelque chose en elle refuse pourtant de perdre espoir. Elle ne sait pas pourquoi, elle était pourtant bel et bien seule. Personne autour, elle ne peut même pas appeler à l'aide. Mais bien vite, elle s'épuise, elle ne peut pas lutter contre l'eau. c'est bien pour ça qu'habituellement, elle s'en tiens loin. Elle avait cru qu'une seule fois... Ça ne pouvait pas être bien méchant. Mais une seule fois, c'était tout ce dont avait besoin le destin pour jouer sa carte la plus détestable. Gabriella arrêta bien vite de se débattre. À quoi bon continuer ? Ça ne servait à rien. Et de toute manière, elle n'en avait plus la force. Elle avait cette impression d'être en apesanteur. La lumière qui perçait la surface de l'eau n'arrivait même plus à percer le voile noir des points qui dansaient devant ses yeux. Immanquablement, elle se sentit glisser vers l'inconscience et elle ne tenta même plus de lutter.

Elle était convaincue que le glass avait sonné, que la fin était arrivée. Mais rêve ou réalité, elle sentit quelque chose, ou quelqu'un, l'attraper. Elle ne réagit pas, croyant qu'il s'agissait d'un tour de son esprit masochiste qui souhait lui l'imprimer jusqu'au plus profond de son âme l'erreur qu'elle avait fais. Cet ultime espoir avant de seller son destin. Pourtant, à travers le voile qui s'est posé sur sa conscience, elle sentait le contact lointain d'une main. D'une bouche. Elle n'y comprenait rien. Et d'un seul coup, elle revint dans la réalité, se tournant sur le ventre afin de cracher l'eau qui s'était infiltrée. Ses poumons lui brûlaient, sa gorge aussi, son esprit était encore un peu dans les vapes, mais elle le sentait. Le contact du sol. La présence de la terre sous son corps. Cette terre ferme qu'elle n'avait jamais pensé revoir. Une voix la tira de ses pensées. Elle tourna la tête, juste assez pour voir celui qui lui adressait la parole. Une jeune Atrien. Ses marques brillaient encore d'une lumière bleutée, témoignant de son récent contact avec l'eau. Gabriella en était certaine, c'est à lui qu'elle devait la vie. L'humaine hocha rapidement la tête, alors que le sens de la question posée avait finalement fait son chemin dans sa tête.

« Oui... Ça va aller... Grâce à toi. » Murmura-t-elle avant de toussoter à nouveau. Elle prit une grande inspiration. Et tenta de se relever, bien trop tôt. La tentative fut sans succès et elle se laissa retomber au sol. Elle souffla une seconde avant de se tourner à nouveau vers l'Atrien. « Merci beaucoup ! » Elle hésita une seconde avant de continuer. « Je t'en dois une. »



_________________
And you're the only one
What dou did will haunt you... Untill the end of your days !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Mister Sexy 2026

ID card
Tribu & Clan : Adetir
Double compte : Bartholomew Caldwell
Célébrité & Crédit(s): Luke Mitchell
MessageSujet: Re: not just let the water take me away † Kleve   Dim 25 Oct - 16:31


not just let the water take me away
There's something in the water

J'aurai pu la laisser là après m'être assuré qu'elle était vivante. Mais je n'étais pas du genre à partir comme un voleur. Ce n'était pas non plus pour avoir quelque chose en échange. Je lui avais sauvé la vie simplement parce que c'était comme ça que j'étais fais. Même si c'était une humaine je n'avais pas pu la laisser simplement couler. Car j'aimais croire qu'il en était de même chez les siens. Si je portait pas ce peuple dans mon coeur je savais qu'il n'était pas tous pourrie. Comme les atriens, il y avait de tout. Les pires étaient les Trags, eux c'était les Red Hawks.

L'inconnue me dit qu'elle allait bien avant de tenter de se relever. Tentative infructueuse et elle retomba sur le sol. Elle me remercia alors avant de lancer qu'elle m'en devait une. Chez moi, un merci suffisait. Je haussais les épaules, répondant sur un ton indifférant.

- Je n'ai fais que mon devoir, tu n'a pas à me devoir quoique se soit

Je me redressai avant de lui tendre la main pour l'aider à se relever. Elle allait attraper froid si nous restions ici. Je pouvais la raccompagner chez elle, à cette heure ci je n'étais pas dans l'illégalité. Et vu qu'elle avait pas hurlé en me voyant, elle n'était pas anti-atriens.

- C'est Kleve au fait...mais dis moi tu avais vu quoi dans l'eau pour te pencher autant alors que visiblement tu ne sais pas nager ?

J'étais curieux, vraiment, de leur illogisme et de leur faculté à se mettre en danger. Si l'eau était ton ennemie, tu ne t'en approchais pas.

copyright acidbrain

_________________
We'll fight to the death



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Sweet, sweet medicine
MessageSujet: Re: not just let the water take me away † Kleve   Dim 13 Déc - 2:54

not just let the water take me away
Kleve & Gabriella



Au moment où elle avait reprit contact avec le sol, plus rien n'avait compté. tout le reste avait disparu. Le contact du sol sous elle était tout ce qu'il lui fallait pour la calmer. Plus jamais elle n'approcherais de l'eau, plus jamais. Gabriella prit un temps pour se remettre de ses émotions, mais également pour profiter de la terre ferme. Bien sûr, La voix de l'Atrien l'avait tiré de ses pensées et elle s'était dépêchée de le remercier comme elle le devait. Elle se trouvait d'ailleurs un peu bête de ne pas l'avoir fait avant. Et devant la situation, Gabriella se sentait honteuse. Elle ne savait quoi dire, quoi faire. Elle avait donc sourit à cet homme avant de détourner le regard et d'observer la rivière. Comment un endroit qui semblait si calme pouvait être aussi destructeur ? Elle ne saurait le dire, mais les faits étaient là, l'eau était un danger. Une force incontrôlable qui attendait son moment pour frapper. Elle le réalisait maintenant plus que jamais. Et le pire dans toute cette situation, c'est qu'elle se confortait dans ses peurs. Elle savait que ses proches allaient le lui reprocher, mais elle ne pouvait faire autrement. Elle reporta son attention sur le jeune homme près d'elle lorsque celui-ci lui répondit. Elle étouffa un petit rire.

« Ne soit pas si humble. Ce n'est pas rien de sauver une vie ! » affirma-t-elle en lui souriant. Elle comprenait ce que voulais dire le jeune homme. Elle même, en raison de son métier, avait appris à ne pas s'enfler la tête en sauvant une vie. C'était tout naturel, s'était un devoir, une évidence. Elle était bien heureuse de voir que certains pensait tout comme elle. Mais il n'en restait pas moins que quand il s'agissait de ta propre vie, ça changeait la donne. « Mais n'oublie pas, si jamais tu as besoin de quelque chose... » Elle laissa sa phrase en suspens, prenant pour acquit qu'il comprendrait qu'elle lui était redevable, qu'il le veuille ou non. Car Gabriella avait toujours eu très à coeur ce retour. Non pas qu'elle voulait effacer une dette, loin de là, mais elle voulait pouvoir donner à ceux qui l'avait aidé.

Elle releva les yeux et attrapa la main qu'il lui tendait avant de se relever, avec l'aide de ce jeune homme.« Merci...» souffla-t-elle une fois de plus, en souriant. Voilà bien la preuve que sa mère avait tord. Les Atriens n'étaient pas tous des monstres. Elle rassembla les quelques affaires qu'elle avait laissé un peu plus loin, remettant tout dans son sac avant de répondre à son interlocuteur, se présentant à son tour.

« Gabriella. Enchanté de faire ta connaissance Kleve ! » Elle marqua un temps d'hésitation. Devait-elle vraiment lui dire qu'elle est tombée à l'eau pour avoir été trop curieuse ? Pour aucune raison valable... Mais au fond, même si elle l'essayait, elle ne savait pas mentir. Il faudrait qu'elle apprenne avant que ça ne lui attire des ennuis. Mais pour cette fois, elle ne perdait rien à lui dire la vérité.

« J'avais cru voir quelque chose... Certains souvenirs sont importants alors je... enfin, c'est rien d'important. » Elle n'aimais pas vraiment parler d'elle-même, alors elle préféra détourner la conversation. « Et toi, qu'est-ce qui t'amenais près de la rivière ? »




[HJ : Je suis vraiment vraiment vraiment désolée pour le temps d'attente et pour la qualité de réponse... Boîte J'espère que tu m'en veux pas trop...*Sort très loin*]

_________________
And you're the only one
What dou did will haunt you... Untill the end of your days !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Mister Sexy 2026

ID card
Tribu & Clan : Adetir
Double compte : Bartholomew Caldwell
Célébrité & Crédit(s): Luke Mitchell
MessageSujet: Re: not just let the water take me away † Kleve   Mar 22 Déc - 19:06


not just let the water take me away
There's something in the water

Ce n'était pas mon genre de me vanter de sauver des gens. C'était un peu pourquoi j'étais né. Depuis tout petit on m'avait appris à protéger mon peuple, de sacrifier ma vie pour les atriens. Bon, Gabrielle n'était pas une atrienne mais c'était tout de même une vie. Une vie humaine certes. Ils avaient déjà pas mal de capacités en moins par rapport à nous, si en plus je les regardaient crever sans bouger le petit doigt.

- D'accord je retiens, si un jour j'ai besoin d'aide

Elle avait l'air de tellement y tenir que mieux valait accepter sa dette. Je l'aidais ensuite à se relever. Elle était trempée jusqu'aux os, et si moi ça me dérangeait pas, ça ne devait pas être confortable pour elle. J'en profitais pour me présenter, et lui demander ce qu'elle faisait au milieu de l'eau si elle savait pas nager.

- Quelque chose ?

En effet, je me souvenais l'avoir vu se pencher avant de tomber. Heureusement que je passais par là.

- L'eau est notre élément. Ca nous permet de nous relaxer ou de se vider la tête...Notre planète en était essentiellement recouvertes alors sur Terre, je vais là où vous avez de l'eau...

Autrement dit la rivière était un lieu parfait pour moi. Je lui fis un signe comme quoi je revenais et m'éloignais vers les rochers avant de sauter dessus pour m'arrêter sur celui où Gabriella avait chuté. Je me penchais légèrement, mon regard fut attiré par une branche qui était coincé entre deux pierres. Je tendais la main et la dégageait pour y découvrir un collier qui avait dû se retrouver piégé par la branche. Je me redressai et repartis vers la rive pour rejoindre l'humaine.

- Suffisamment important pour finir à l'eau

Déclarais je en lui tendant l'objet.

copyright acidbrain

_________________
We'll fight to the death



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: not just let the water take me away † Kleve   

Revenir en haut Aller en bas
 
not just let the water take me away † Kleve
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Shark in the water
» Personnages tournant souvent dans le monde du Water Boy...
» Je pars... Je ne reviendrais jamais... [Pink Water, Indochine]
» ♪ Baby there's a Shark in the water ♪ [Nat' PV Ethan]|| END||
» In the water, we can fly ♥ [PV: Zachary]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Blazing Star :: EDENDALE - Zone Humaine :: L'hymne de nos campagnes :: La rivière-
Sauter vers: