Partagez | 
 

 Les atriens (3/4)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar
Il a un carton pour chacun

ID card
Tribu & Clan : le mien ♥
Double compte : En voiture Simone c'est moi qui conduit, c'est toi qui klaxonne ♪
Célébrité & Crédit(s):
MessageSujet: Les atriens (3/4)   Lun 9 Mar - 19:48


Les atriens



Les prédefs du groupe des atriens (les E.T locaux) sont listés ci-dessous. L'avatar est presque toujours négociable.

En vert le personnage est disponible, en marron il est réservé et en rouge il est pris. Il en va de même pour les liens.

Si vous avez des questions vous pouvez les poster dans la partie invité ou via mp.

On les attend avec impatience, pluie de cookie si vous en adoptez un ♥

Anastasiar Ovregaz ft Tom Hiddleston
Demetrius Balfour ft Joseph Dempsie
Kassandre Uthopios ft Katheryn Winnick
Siobhan Blond ft Reese Witherspoone



BLAZING STAR



Dernière édition par Walvec le Mar 31 Mar - 19:15, édité 5 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Il a un carton pour chacun

ID card
Tribu & Clan : le mien ♥
Double compte : En voiture Simone c'est moi qui conduit, c'est toi qui klaxonne ♪
Célébrité & Crédit(s):
MessageSujet: Re: Les atriens (3/4)   Lun 9 Mar - 19:49


Anastasiar Ovregaz


ft. Tom Hiddleston


Atrien
34 ans
Trag
Chef des Trags
Célibataire
Anas' n'aime... personne. Vous pouvez être trag, humain, chimpanzé ou même Martien, il ne vous aime pas. Ce n'est pas contre vous, hein, détendez-vous, il n'aime juste pas les êtres vivants doués de parole. Les plantes, les animaux silencieux, et les muets sont tolérés dans son royaume. Comment il en est venu à devenir le chef des Trags ? C'est simple. Anas rêve de vivre en ermite. Seul. TOUT SEUL. Pour cela, il faut soit qu'il bute tous les Atriens -compliqué, nous l'avouerons- soit qu'il les expédie tous, ABSOLUMENT TOUS, à Elgira. Eux, ils seront heureux dans leur paradis Atrien, et lui, il sera heureux dans sa merveilleuse solitude. Oui mais pour celà, il faudrait que les Atriens puissent sortir de leur secteur et, sans danger, se rendre dans ce fameux Eden dont ils rêvent tous. Et pour cela... il faut que les humains dégagent le passage. Dans son idéal, Anas verrait les Humains et les Atriens s'affronter, ces derniers vaincre, tous s'en aller comme un seul homme dans leur fichu paradis surpeuplé, et lui, enfin seul. Evidemment, on n'en est pas là... on en est même très loin. Anas a bien compris que s'il attendait que les autres fassent le boulot à sa place, il allait attendre TRES longtemps. Alors à la mort du précédent leader, il a pris les choses en main. Il ne sait pas bien si tout le monde voit clair dans son jeu, et n'en a juste rien à faire tant que les résultats sont atteints, ou s'il est entouré de Trags ultra-violents ultra-naïfs qui voient en lui le leader inespéré.... Qu'importe, le résultat est le même. Et au bout de cette pénible quête : son salut, la tranquillité absolue....

Elyan ~ You're such an annoyance
Cette nana est un rappel constant du pourquoi je n'aime pas les gens. Un vrai pot de glue ! Dès qu'elle en a l'occasion -c'est à dire dès que je mets un pied hors du secteur- elle fond sur moi avec 1 million de question. Quel est le plat préféré des Atriens ? Avons-nous des restrictions alimentaires ? Avons-nous des allergies ? Quelle est la coiffure à la mode sur notre planète ? TAIS TOI. Voilà ce que je rêve de lui dire. A la place, je m'arme de mon sourire le plus courtois possible, et énumère dans ma tête toutes les façons dont je rêverais de buter cette nana. Et ça me calme. Ca me réjouit même....

Megara ~ Watching over you... from afar
Megara est ma nièce, et si je ne suis clairement pas un atrien avec l'instinct grégaire, je protège toujours ma famille. Ma soeur et moi, on a des désaccords, beaucoup, mais ça ne m'empêche pas de vouloir le mieux pour elle et pour Megara. Je suis particulièrement inquiet pour elle depuis que je la vois traîner avec cet humain... Je n'aimais déjà pas celà lorsqu'elle se liait d'amitié avec tous les humains du coin, mais une relation amoureuse avec l'un d'entre eux... C'est pire que tout. Il est de mon devoir de m'assurer qu'elle ne risque rien, et si celà doit passer par l'extermination de ce morveux, ce sera avec grand plaisir.

Darren ~ You're a little exception
Ce gosse est un hybride, faudrait être un ermite ou avoir été cryogénisé pour ne pas le savoir tellement les gens en parlent. Ca se voit qu'il en a marre de son étiquette, qu'il a encaissé toute sa vie et que maintenant c'est un sacré paquet de nerf. Ca me plait. J'ignore son opinion sur les atriens et à dire vrai je m'en fous, j'aime ce que je vois : cette colère, son audace et la manière qu'il a de rembarrer efficacement tout ceux qui s’immiscent dans son monde. Moi y compris, je me suis fais expulser comme un indésirable par des mots bien sentis. Je suis pas sociable mais je vais revenir, Darren, tu as trop de potentiel pour que je le laisse à d'autres. Toi, dans mon camp, ça pourrait faire la différence. Pour une fois que je mise sur quelqu'un, profite !

Kass ~ Valuable but unstable asset
Kassandre est l'une de mes femmes de main, et si elle est un bon soldat, disciplinée, rigoureuse, et engagée pour sa cause, elle est aussi beaucoup trop curieuse à mon goût. Je la vois souvent tourner autour de moi, poser des questions, l'air de rien, essayer de savoir ce qui se trâme dans ma tête. Elle a du mal à accepter le fait que je sois le chef, l'unique. Elle ne me fait pas confiance, elle a sans doute raison, et c'est réciproque. Mais je ne fais confiance à personne, il faut dire.... Il faut juste que je m'arrange pour la garder sous ma coupe, si elle commence à avoir des idées de mutinerie, ça pourrait très mal se passer...

Theodore ~ My equal
Je n'aime pas les humains, c'est un fait... Mais je ne les déteste pas plus qu'un autre être vivant. Alors lorsqu'ils ont ouvert ce ridicule club de philosophie Atrio-humain, j'ai tenté ma chance. Je m'attendais essentiellement à me gausser des pauvres hères peuplant ce club. J'y ai, de manière inattendue, trouvé un égal. Un homme intéressant, cultivé. Quelqu'un capable de me faire rire, et c'est chose rare. Pour un misanthrope comme moi, la rencontre d'un tel homme est presque salvatrice. Il ne me fera pas changer d'avis sur les humains, il est, comme les terriens aiment le dire, l'exception qui confirme la règle, mais je pense pouvoir dire que oui, je me suis fait un ami.

Cyan ~ Your loyalty is a gift
Cyan est une de mes infiltrés, elle est talentueuse et son dévouement à notre cause est admirable. Je n'ai aucune culpabilité à lui donner mission sur mission, à l'épuiser à la tâche, lui rappelant sans cesse quel bon soldat elle doit être. Ce qu'il y a de bien dans notre collaboration, c'est que Cyan ne me regarde pas avec des yeux énamourés ou admiratifs, non, elle agit comme un soldat, me voit comme son chef et attend de moi que je donne mes ordres. Alors je joue le rôle, c'est plutôt plaisant de savoir que j'ai un larbin prêt à se sacrifier pour mes objectifs. Et si jamais elle flanche ou échoue à une mission, j'hausse le ton, et j'entretiens en elle le rêve d'Elvira, d'un monde sans humain et je vois naître l'espoir dans ses yeux. C'est fou ce que l'espoir peut faire faire aux gens.

Octavia (Leandra) ~ You're a distant memory
Avant de connaître Leandra - qui s'appelait à l'époque Octavia- j'étais surtout ami avec son grand frère, Desmond. Il était âgé de 2 ans de moins que moi, et nous étions voisins. La petite Octavia traînait souvent dans nos pattes, mais ce n'était pas gênant, elle était plutôt marrante à vrai dire. Lorsque son père s'absentait- souvent, il était Iksen suprême et ne voulait  pas mêler ses enfants à la politique- je venais tenir compagnie à Desmond pour garder les 2 petites. La dernière, Meyko, était une vraie peste, mais Oc' m'amusait beaucoup. Je crois même m'être surpris à la considérer comme une sœur. Tout cela, évidemment, ce fut avant que tout se bouscule. J'avais 17 ans lorsque j'appris que Octavia était arrêtée pour meurtre de son propre père. Cela me paraissait invraisemblable, mais les circonstances ne laissaient pas place au doute, et Oc' avait fait ses aveux.

Après cela, les choses ne furent plus les même entre nous. Sans père et sans Octavia, Desmond dut s'occuper de Meyko, ce qui lui prit beaucoup de temps. Quant à moi, il m'était difficile de  passer du temps avec eux sans penser à elle... Alors nous nous sommes éloignés. Tout celà est aujourd'hui un lointain souvenir, car lors du crash de notre vaisseau, Leandra et Desmond ont tous les deux disparu, morts probablement. Quant à Meyko, je n'aime pas bien cette gamine -plus si gamine aujourd'hui- elle me rappelle des souvenirs que je n'ai pas spécialement envie de ressasser... Parfois je repense à eux, enfin surtout à Octavia, et je regrette ce temps lointain.

Lenaic ~ On est vraiment de la même famille ?
Dans ma famille, il y a ma chère soeur, sa fille, Megara, ma nièce donc, un peu difficile à canaliser, mais attachante, et il y a son frère, mon neveu, Lenaic. Len... Est un boulet. Il est de ma famille, alors nécessitement, je veillerai sur lui comme sur les autres, mais bordel, peut-on être aussi casse-pied et à côté de la plaque ? Pour sûr, il n'a rien à foutre chez les Adetirs, encore moins chez les Trags, chez lesquels il n'arrête pas de postuler pourtant... A chaque fois, sa candidature atterrit chez moi, et on me jette des regards soucieux : vais-je accepter parce que c'est mon neveu ? Certainement pas ! Pour notre bien, à nous les trags, mais aussi pour le sien, il est hors de question que je l'intègre. Je m'arrange juste pour qu'il ne sache pas que le refus vient directement de moi, j'voudrais pas qu'il me fasse la gueule, c'est un brave môme quand même...
(c)Codage par Kila45


Dernière édition par Walvec le Mar 31 Mar - 20:03, édité 6 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Il a un carton pour chacun

ID card
Tribu & Clan : le mien ♥
Double compte : En voiture Simone c'est moi qui conduit, c'est toi qui klaxonne ♪
Célébrité & Crédit(s):
MessageSujet: Re: Les atriens (3/4)   Lun 9 Mar - 19:49


Demetrius Balfour


ft. Joseph Dempsie


Atrien
25 ans
Sans clan
Etudiant
Célibataire
Demetrius est une force tranquille. Il ne supporte pas le conflit, et voit d'un mauvais oeil le rapprochement humain et atrien, car le moment venu, il sait que les atriens ne seront jamais totalement considérés comme les égaux des humains. Lui, il se barrerait bien d'ici. Atria lui manque, et s'il souhaite la recréer, ce n'est pas sur une planète déjà occupée. Excellent mécano, il travaille avec acharnement pour recréer un vaisseau digne de ce nom ainsi qu'un système lui permettant de trouver une autre planète capable d'accueillir les Atriens. Pas de bol, il a été l'un des premiers élus pour s'intégrer au monde humain. Les membres du PIA ont noté qu'il ne faisait aucun effort, restant dans son coin plutôt que de chercher à se mêler aux autres. Il se refuse d'ailleurs à adresser la parole aux humains, il les soupçonne tous d'être des beaux parleurs qui essayeront de lui retourner le cerveau. Dès que l'école est finie, il retourne au secteur au pas de course, contrairement à ses semblables qui souhaitent profiter au maximum de la ville avant le couvre feu.

Linus ~ We're different and the same
Quand le mec flippé des E.T se retrouve à devoir bosser avec le mec qui ignore les humains... c'est pas de la tarte ! Après s'être évités et ignorés pendant des semaines, je n'ai pas pu esquiver d'avantage Linus, mon binôme de projet scolaire, qui semblait déterminé à ne pas redoubler son année. Après avoir passé un peu de temps ensemble nous nous sommes trouvés des points communs : tous les deux geeks, tous les deux introvertis, tous les deux amateurs de cinéma et de livres. Finalement, je dois bien admettre que je m'entend mieux avec Linus qu'avec la plupart des Atriens. Je suis content d'avoir un véritable ami au sein des humains, mais je vois aussi là une opportunité de tirer avantage des connaissances de Linus pour trouver la planète que je cherche tant.

Elyan ~ Please leave me alone...
Elle m'a approché plusieurs fois pour des interviews ou des projets. Je l'ai évitée comme je le pouvais, mais la demoiselle est vraiiiiiment insistante; Je ne sais pas pourquoi elle s'acharne sur moi alors qu'il y a des atriens pro-humains pleins la cour... Ca ne l'empêche pas de continuer à me suivre, à me demander des photos, des autographes ou des interviews. Sérieusement ? Cette nana a un grain, et je ne veux surtout RIEN avoir à faire avec elle, je ne sais juste pas comment lui faire passer le message...

Kassandre ~ I feel home when I'm with you
Kassandre, une femme que beaucoup craignent, et pourtant, en compagnie de qui je me sens véritablement à l'aise. Nous sommes très similaires, elle et moi, et j'ai parfois l'impression qu'elle me comprend mieux que n'importe quel membre de ma famille. Nous n'avons pas besoin de parler pour se sentir bien l'un avec l'autre. Un coup de foudre amical sur le tard, mais plus j'apprend à la connaître, plus j'apprécie sa compagnie. C'est une trag, un groupe dont je ne suis pas spécialement fan, mais nous ne nous jugeons pas, nous nous contentons de nous soutenir, silencieusement, mais efficacement.

Megara ~ Have to keep an eye on you
On a tous une meilleure amie, quelqu'un avec qui on partage absolument tout et qu'on essaye de soutenir même dans ses décisions les plus débiles... Dans mon cas, il s'agit de Meg. Petite boule d'énergie et de folie avec une passion parfaitement anormale pour les humains. Meg les adore, et je ne comprends pas pourquoi, pire, je trouve ça dangereux. Quand elle m'a montré  cet humain dont elle est visiblement amoureuse... J'ai du me retenir de lui déballer le fin fond de la pensée. Un sourire poli et un silence plus tard, et j'ai diplomatiquement essayé de lui exposer mon point de vue... Mais mademoiselle est têtue, voire totalement bouchée sur le sujet.

Siobhan ~ Why are you still here ?
Je me mêle peu aux autres mais il faudrait que je sois ermite pour ne jamais avoir entendu parler de Siobhan. Cette atrienne est tellement bruyante ! Quand on était enfermés dans le Secteur elle passait son temps à narrer dans un carnet nos vies ou à essayer de sortir. Déjà à l'époque je la trouvais désespérante. Vouloir à ce point s'intégrer aux humains, c'est pas atrien ! Quand elle s'est prise d'intérêt pour moi au point de me coller, ça m'a énervé, mais je n'ai rien dit. Puis elle s'est mise à me dire que j'étais un peu idiot de ne pas plus parler aux humains, que j'étais un idéaliste de croire que je pourrais quitter la Terre pour une autre planète... Ca m'a fais voit rouge. Il en faut pour m'énerver mais à me harceler continuellement pour que j'agisse comme elle le voulait, elle a réussi cet exploit ! Sous le coup de la colère j'ai été parler d'elle à Kassandre, je lui ai dis qu'elle essayait d'enrôler, convertir, les atriens au nom du PIA. Je ne suis pas fier de moi et je culpabilise car quelque chose me dit que j'aurais dû me taire. Quoi qu'il en soit, je dois trouver un moyen pour qu'elle me fiche définitivement la paix.
(c)Codage par Kila45


Dernière édition par Walvec le Mar 31 Mar - 20:07, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Il a un carton pour chacun

ID card
Tribu & Clan : le mien ♥
Double compte : En voiture Simone c'est moi qui conduit, c'est toi qui klaxonne ♪
Célébrité & Crédit(s):
MessageSujet: Re: Les atriens (3/4)   Lun 9 Mar - 19:49


Kassandre Uthopios


ft. Katheryn Winnick


Atrienne
29 ans
Trag
Fabricante d'armes
Veuve
Kass, comme ses amis l'appellent, a toujours eu la guerre dans la peau. Le peuple Atrien était un peuple en paix, mais un peuple en paix toujours prêt à se défendre et, si besoin est, d'attaquer, de conquérir. Fabriquer des armes pour les atriens, le père de Kassandra le faisait avant elle, et son père avant. Le business familial a gagné cette demoiselle dès son plus jeune age. Kass a d'ailleurs épousé un soldat, comme pour embrasser sa carrière de guerrière. Lorsque Finn, son défunt mari, mourut au combat, Kass a été d'abord inconsolable, puis emplie de colère. Pas tellement à l'égard de ces humains qui l'avaient abattu, mais plutôt envers les Atriens, envers leurs choix qui les avaient tous menés ici. Rapidement, elle surmonta son deuil, se jetant à corps perdu dans la conception d'armes de plus en plus puissantes, et de plus en plus adaptées à leur nouvel ennemi : l'être humain. Au fond, Kass n'a rien contre ces gens là, mais elle n'a rien pour non plus. Elle, ce qu'elle souhaite, c'est retrouver leur vie d'antan, leur culture, leur environnement, leurs habitudes. Pour celà, elle le sait, il faut conserver la culture atrienne, ce que le PIA renie. Le PIA tend, de plus en plus, à créer une nouvelle culture hybride, mix des deux cultures. A créer un nouveau peuple hybride parmi lequel Kass ne veut pas se fondre. Elle ne veut pas exterminer les humains, non, mais elle veut que le PIA soit un tel fiasco que plus jamais on ne parle d'unir les Atriens et les Humains en une seule belle civilisation unie.

Asha ~ When I'm done with you, you will cry for mercy
Asha Liberty Williams, ma pire ennemie. Je n'ai rien contre la demoiselle en particulier -à part peut être que son optimisme acharné me fatigue- mais j'ai à coeur de détruire son projet. Je veux qu'il soit une telle catastrophe que plus personne n'ose ne serait-ce que concevoir l'idée d'une union atrio-humaine. Et s'il me faut, pour celà, anéantir Mlle Williams, croyez-moi je le ferai.

Anastasiar ~ Who gave me such a crappy leader ?
Anas comme chef des trags ? Et puis quoi encore. Pourquoi pas un moine tibétain comme chef de guerre aussi ? Je n'ai jamais compris comment ce type là avait pris la tête d'un groupe aussi puissant et engagé que les Trags. Ce mec, je ne le comprends pas, et moi les gens que je ne cerne pas, j'ai appris à m'en méfier. Je le surveille toujours du coin de l'oeil, et je m'efforce d'être le plus proche de lui pour être dans la confidence de ses plans, même si je sens bien qu'il garde certains secrets pour lui seul.

Demetrius ~ You're not alone buddy
Dem, avant d'arriver ici, je ne le connaissais pas tant que ça. Il était un excellent mécano et, à une ou deux reprise, j'ai fait appel à ses talents techniques pour mes armes, mais sans plus. Depuis que nous sommes sur Terre, cela a changé. En fin d'après midi, alors que la plupart des jeunes Atriens se ruent dans les rues d'Edendale pour profiter de leur liberté temporaire, Dem est le premier à rentrer au Secteur. Il m'a un jour expliqué qu'il ne se sentait pas chez lui ici, et qu'il rêvait de retrouver un nouveau chez-nous. Je ne peux que le comprendre. Depuis, on se retrouve souvent pour bosser côte à côte. On ne parle pas toujours, on échange 2/3 astuces sur nos bécanes, on discute parfois d'Atria. Sa compagnie me fait du bien, je dois bien le dire.

Evan ~ There is something seriously wrong with you boy
Un Atrien qui s'est fait enlever ses marques... Oui pourquoi pas, on en voit de plus en plus souvent. Mais il s'agit généralement de Trags. Pourquoi vouloir se fondre dans la masse si ce n'est pour espionner les humains ? Bizarre. Et plus bizarre encore : comment se fait-il que je n'ai JAMAIS vu ce gosse avant ? Il y a quelque chose de louche à son sujet, et je compte bien découvrir quoi...

Sergei ~ Hatress in the light, desire in the dark
Ce type... ce type !! Je pourrais l'étrangler, l'étriper, l'éventrer, le brûler vif. Sa simple vue m'exaspère et me donne des envies de meurtre, c'est plus fort que moi, il déclenche une tempête dans mon corps et ma tête dès que je l'apperçois. Alors pourquoi, oui pourquoi, expliquez le moi donc, je ressens cette attraction impossible à ignorer ou à renier dès qu'il s'approche un peu de moi ? C'est comme si toute cette tension qu'il réveille en moi n'avait trouvé qu'une seule façon de s'évaporer : m'unir à lui pour un péché que je n'aurais jamais cru envisageable. Pas de sentiments, surtout pas, à part peut être cette haine constante... et pourtant encore et encore, j'aime m'oublier dans ses bras, et ça ne me frustre que d'avantage.

Siobhan ~ I'm the cat, you play the mouse
Je n'ai jamais aimé Siobhan, et c'est réciproque. On n'était pas ennemies jurées à se balancer des couteaux à la gueule en pleine rue... mais on a toujours senti, sans avoir besoin de se le dire, qu'on n'était pas vraiment sur la même longueur d'onde. Elle, depuis le début, elle fait tout pour se mêler aux humains. Depuis qu'elle travaille au PIA c'est une propagande pour la mixité à elle toute seule. Autant le dire clairement : on est à des années lumières de partager les mêmes opinions.
Je ne sais pas si je m'en serais pris à elle directement si Demetrius ne m'avait pas dit qu'elle n'arrêtait pas de le harceler. La connaissant elle a le béguin pour lui mais ça m'énerve qu'elle essaie de le faire adhérer à la cause humaine. Siobhan prend de l'assurance pour avoir le courage de démarcher à même le Secteur... Pourtant, elle le sait, que les Trags rodent.
Une fois n'est pas coutume, je l'ai joué fine en allant la prévenir qu'elle devrait la mettre en veilleuse. Je lui ai même glissé quelques infos, j'ai joué les distantes mais pas trop. Tout est dans l'art de l'appâter... je vais lui refiler de mauvaises infos pour son journal, je vais faire passer les atriens bossant pour le PIA pour les larbins des humains... je sens qu'elle n'est pas dupe mais en même temps elle me revient toujours. Que le jeu du chat et de la souris commence.

Nathan ~ I don't want you to know I care...
J'ai toujours apprécié Nathan. Lorsqu'il est entré chez les Trags, il avait l'air si perdu, si naïf... je l'ai pris sous mon aile, je l'ai protégé comme je pouvais. Alors lorsqu'il fut choisi pour une mission démarquée... j'étais triste, très triste, un peu en colère aussi, mais je l'ai caché. Une Trag ne doit pas faire preuve de faiblesse, et le bien du peuple Atrien doit toujours être prioritaire sur nos états d'âme. Je l'ai laissé partir sans lui dire le fond de ma pensée... et tout a changé. Des nouvelles de lui, nous n'en avions plus beaucoup -normal, il était infiltré chez les RH. Et lorsque nos paires infiltrés nous faisaient des rapports sur lui... ça ne présageait rien de bon. Anastasiar ne réagissait pas, comme d'habitude, mais moi, je n'allais pas le laisser se faire retourner le cerveau, jamais ! J'ai essayé de le coincer, une fois ou deux, pour lui rappeler pourquoi il était là, pour le remettre sur le droit chemin. J'avoue avoir été un peu brusque, la violence est toujours un bon moyen de dissimuler les autres sentiments. Je ne veux pas qu'il sache qu'il me manque. Je ne veux pas qu'il sache que je m'inquiète pour lui. Je ne veux pas qu'il sache que je n'aime pas qu'il se rapproche de ces humains... enfin surtout de ces humaines, d'ailleurs.
(c)Codage par Kila45


Dernière édition par Walvec le Mer 1 Avr - 19:04, édité 5 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Il a un carton pour chacun

ID card
Tribu & Clan : le mien ♥
Double compte : En voiture Simone c'est moi qui conduit, c'est toi qui klaxonne ♪
Célébrité & Crédit(s):
MessageSujet: Re: Les atriens (3/4)   Lun 9 Mar - 19:49


Siobhan Blond


ft. Reese Witherspoone


Atrienne
27 ans
PIA
Journaliste au PIA
Célibataire
Siobhan a passé toute sa vie dans le Secteur à essayer d'en sortir, en vain. Quand elle n'était pas à imaginer des plans d'évasion, elle narrait dans un carnet la vie quotidienne du Secteur. C'est grâce a tout cela d'ailleurs qu'elle fut recrutée par le PIA, son envie d'intégration comme ses écrits pertinents en faisant une bonne alliée et une journaliste née.
Siobhan n'a peur de rien, les risques, elle les contrôle ! Sûre d'elle, repoussant ses propres limites, presque à se fiancer ou à mettre sa vie en danger pour un scoop s'il le fallait, elle ne recule jamais. Sa morale est discutable mais Siobhan aime à dire qu'elle s'arrangera avec sa conscience quand elle passera l'arme à gauche. Pour avoir un père qu'elle a toujours soupçonné Trag, tant il était conservateur, et une mère traumatisée par la guerre, elle sait que le chemin est encore long pour obtenir la mixité sociale dont elle rêve.... et surtout elle a parfaitement conscience que les réfractaires ne vont pas lésiner sur les moyens pour empêcher le PIA de fonctionner.

Asha ~ Hands in hands
Parfois votre âme soeur se trouve sur une autre planète et je remercie le crash du vaisseau de m'avoir aidé à la trouver. Entre Asha et moi ce fut autant un coup de foudre amical qu'un coup de foudre professionnel. Même conception du métier, elle adhère à l'idée qu'il ne faut pas tout dire et modifier un peu la vérité pour atteindre nos objectifs. A nous deux on forme une alliance parfaite mais ce qu'il y a de génial c'est que personne ne le sait. Dans l'ombre on oeuvre ensemble, en apparence on ne se connaît pas, si bien que nos petits plans peuvent éclore sans que nul ne le remarque.

Demetrius ~ When I like someone I kind of stalk them
Demetrius est tellement discret que j'avoue ne pas avoir fait attention à lui dans le secteur, ce ne fut qu'une fois qu'il eut la chance d'être dans les premiers sélectionnés par le PIA pour intégrer les humains, que je me suis penchée sur son cas. Je dois dire que je fus extrêmement déçue : il ne faisait AUCUN effort pour s'intégrer ! Il se contentait de rentrer chez lui, faire ses affaires, sans avoir ne serait-ce qu'essayé de communiquer avec des humains... A force de l'observer j'ai remarqué que Dem était un mécano dans l'âme et moi, qui suis nulle dans ce domaine, mais si fascinée par la technologie humaine, j'ai sauté sur l'occasion pour lui demander des cours particuliers. Il a refusé, j'ai insisté, il n'a pas cédé, mais j'ai noté qu'il essayait de réparer notre vaisseau... Il a quand même pas l'intention de partir de la Terre ?! Mais il veut aller où ?!! C'est bien beau un vaisseau, mais l'espace c'est grand, on ne trouve pas une planète habitable tous les cent mètres !
J'ai utilisé le prétexte de vouloir l'interviewer sur son projet pour le comprendre et aussi pour lui faire voir la vérité en face : tu ne pourras jamais-jamais-jamais partir. Bon, il n'a toujours pas daigné me répondre et moi, ça m'énerve qu'il soit aussi buté, réfractaire, associale... Allez savoir pourquoi sa situation me tient autant à coeur, faut croire qu'à force de l'observer en douce j'ai fini par m'y attacher...

Kassandre ~ I'll know all your secrets
Kassandre n'aime pas les humains... sinon pourquoi fabriquerait-elle des armes pour les détruire ? CQFD pas besoin d'être un génie pour la soupçonner de vouloir les éradiquer. Je ne l'ai jamais aimée, mais plus ça va et moins ça va. Avant je ne la sentais pas, je me méfiais d'elle mais depuis que sa boutique d'armes vire anti humain j'avoue que ce n'est plus seulement de la méfiance, mais carrément une franche animosité. Aussi quand elle est venue me dire de faire attention, que mon enthousiasme à parler des humains pouvaient gêner nos pairs, qu'être membre du PIA rendait le Secteur peu sur pour moi, je suis tombée des nues. Elle me fait quoi là, la Kassandre ? Ensuite elle m'a donné des infos pour le service presse du PIA, infos qui se sont révélées juste... je ne sais pas à quoi elle joue et j'ai bien envie de le savoir. Elle a quelque chose à obtenir de moi et moi, je pense que j'ai aussi à y gagner à découvrir ses petits secrets. On se tourne autour, on s'observe, on se balance des perches, des infos, sortes de bombes déguisées, et on verra ce qui en ressort. Clairement on ne peut pas se voir en peinture mais un regard extérieur pourrait presque croire qu'on est de bonnes copines...

Marcus (Theodore) ~ For me you are a very good friend... You're a very good liar, Boss.
Mon facteur, un homme aimable, souriant et à la conversation facile. Peut-être un peu trop indiscret mais parler avec lui est vraiment agréable, si bien qu'assez rapidement nous sommes devenus de très bons amis. Il est très patient et doué pour l'écoute, c'est agréable d'avoir une personne à qui parler. J'adore Asha mais avec Marcus, au moins, je n'ai pas à me cacher et je ne crains pas que nos conversations aient une influence sur ma carrière. On se raconte nos vies, nos histoires de coeur même... en faite, Marcus, c'est plus une frangine qu'un bon copain.

Evan ~ Everything I do, I do it for you
Mon adorable Evan ! S'il savait tout ce que je sais... Je crois qu'il ne me pardonnerait pas. Officiellement Evan est mon cousin, c'est ce qu'il croit et cela ne doit jamais changer. Il est persuadé d'être un atrien de ma famille. Pourtant, en vérité, j'ai appris un peu par hasard, un jour, qu'en vérité il était un humain dont les parents avaient été  tués lors de la guerre. Recueilli par ma famille, il a été élevé dans l'idée qu'il était un atrien dont les marques avaient disparu... Ben voyons ! Quoiqu'il en soit, il croit à ce mensonge et j'ai aidé à le rendre réel en l'inscrivant au programme d'intégration. Je l'emmène à toutes les soirées d'intégration, toutes les animations, je fais tout pour qu'il se mêle à ce peuple qui est en réalité le sien. J'espère ainsi que, s'il découvre un jour la vérité, la transition soit plus douce pour lui... Je garde un oeil protecteur sur lui, il est si fragile mon cousin.

(c)Codage par Kila45
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: Les atriens (3/4)   

Revenir en haut Aller en bas
 
Les atriens (3/4)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Les atriens (3/4)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Blazing Star :: FRONTIÈRES DE LA VILLE :: Another story :: Les prédéfinis-
Sauter vers: