Partagez | 
 

 Quand le karma revient à la charge... {feat. Kleve}

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3
AuteurMessage

ID card
Tribu & Clan : Trags
Double compte : James E. Aylen
Célébrité & Crédit(s): Emma Watson // Crédit : Avatar : Alvinou *o* Code Signature : Emi Burton / Gif profil : Moi-même
MessageSujet: Re: Quand le karma revient à la charge... {feat. Kleve}   Dim 4 Déc - 11:18

Quand le karma revient à la charge...

Alek était dans un état de stress plus qu’important. Il n’arrivait pas à comprendre l’acharnement du Général contre Cathleen. Pourtant, elle ne pouvait pas être cette Reine Perdue qui donnerait l’enfant qui les sauverait tous. Elle était déjà enceinte et puis Kleve s’était déjà auto-proclamé l’enfant de cette prophétie, ce qui n’était pas totalement faux. Le jeune homme voulait juste être tranquille et aider Kleve si ce dernier avait besoin d’aide pour sa quête. Le nouveau Grand Maitre lui dit alors qu’ils devraient peut-être aider les Sans Visage pour la recherche de Cathleen. Alek approuva d’un signe de tête. Kleve n’était qu’un bon ami de Cathleen, il savait bien qu’aucun des deux n’auraient couché avec l’autre. Calvin faisait parti de la vie de Kleve depuis plus longtemps que Cathleen. Alek s’était juste imaginé les choses parce que deux Adetirs, c’est beaucoup plus compatible qu’un Adetir et un Argàs. Alek soupira et lança :

« Je voudrais m’excuser Kleve… D’avoir pensé une fois de plus que Cathleen et toi vous couchiez ensemble… Je ne sais pas d’où cette idée me vient, mais depuis que je suis avec Cath, j’ai toujours peur qu’elle me laisse tomber… alors que je sais que ce ne sera jamais le cas. Elle se prend des coups de couteaux pour moi et tue son père, je pense que c’est une jolie démonstration d’amour non ? »

Alek leva la tête vers Kleve avec un regard un peu penaud. Il se savait stupide, mais il savait que Kleve le rassurait… Continuant leur mission de rechercher Cathleen, un petit Sans Visage courrut vers eux en hurlant. L’Argàs se préparait à voir débouler quelqu’un derrière lui, mais personne ne se montra. Bien sûr, aucun des deux Atriens ne pouvaient comprendre ce qu’il leur disait, alors le petit attrapa la main de Kleve et l’obligea à le suivre. Alek croisa le regard de Kleve et les suivit à son tour. L’enfant avait sans doute vu quelque chose qui pourrait sauver Cathleen. Ils marchèrent pendant un moment avant que l’enfant leur fasse signe de ne pas faire de bruit et pointa une porte. Il y avait une personne qui marchait derrière. Cathleen ? Où le Général ? Kleve passa devant l’enfant, Alek attrapa la petite main du petit pour qu’il ne soit pas blesser. Kleve enfonça la porte et cette dernière s’ouvrit en faisant le plus de bruit possible. Le Général était là. Alek sentit son sang ne faire un tour lorsqu’il vit que Cathleen était assomée. Le Général leur dit alors qu’il avait administré le sérum à Cathleen et qu’il était trop tard, seule la pierre pourrait la sauver.

« Non ! »

C’était un véritable cauchemar. Kleve prononça quelques mots, mais Alek ne les entendit pas, il lâcha la main de l’enfant et se jeta sur le Général. Il se sentait beaucoup plus fort lorsque les problèmes concernant Cathleen.

« Qu’est-ce que vous lui avez fait ? Vous allez parler ! »

Il ponctuait ses mots avec plusieurs coups de poing. Il avait les mains en sang, mais il s’en fichait. La vie de sa future femme était en danger ainsi que celle de son bébé. Le Général rigola pendant un long moment avant de leur dire qu’il avait fait la même chose que Zola avait fait à Kleve, mais que la Reine Perdue n’était pas compatible. Le Sérum allait la tuer dans une semaine. Alek sentit toute sa colère monter d’un coup et donna un dernier coup de poing au Général qui tomba dans les pommes. Alek leva les yeux vers Kleve qui lui dit d’emmener Cathleen dans leur chambre et de ne pas la quitter. L’Argàs savait très bien que le mari de son meilleur ami se sentait coupable.

« Kleve, ce n’est pas de ta faute d’accord. On a été enlevé et on va s’en sortir. Ça ne devrait pas être une difficulté de trouver cette pierre. J’ai confiance en toi. »

Alek s’était relevé et venait de poser une main sur l’épaule de Kleve. Il se détourna pour détacher les liens qui retenaient Cathleen. Kleve sortit de la pièce au même moment. L’Argàs savait que les choses allaient s’arranger. Il l’espérait…

Cathleen sentait du mouvement à ses côtés, mais on lui détachait ses mains. Elle ne savait pas qu’Alek et Kleve venaient de la sauver. Elle ne savait pas non plus que le sérum lui avait été administrer. Le Général lui avait seulement dit que le bébé risquait de mourir, mais il ne lui avait pas dit que c’était le bébé et elle-même. Elle garda les yeux fermés. Elle avait peur de voir le Général la détachée pour l’emmener ailleurs. Cependant, c’était des mains beaucoup plus douces qui lui toucha le front à l’endroit où elle s’était cognée quelques minutes plus tôt. Un bras se glissa sous ses genoux et un autre la soutenait au niveau du dos. Elle fut soulevée avec beaucoup de douceurs. Trop faible pour résister, elle se laissa aller contre le torse de la personne qui venait de la détacher. Elle n’arriva pas à mémoriser le trajet non plus. On la déposa doucement sur une surface douce et apaisante. Un matelas ?  On la couvrit d’une chaude couverture. Elle ne s’était pas rendue compte qu’elle tremblait comme une feuille. Elle ouvrit doucement les yeux et vit le visage angoissé d’Alek. Elle leva doucement sa main droite vers le visage de son amour.

« Alek… Qu’est-ce que tu fais là ? Où suis-je ? »

Le jeune homme vient s’asseoir contre le lit et lui attrapa la main qu’il embrassa doucement. Il voulait se laisser quelques secondes avant de lui répondre.

« Nous sommes venus te libérer du Général avec Kleve… Il t’avait encore une fois enlevé. Je ne sais pas ce qu’il a contre toi… M’enfin, on t’a sorti de là… »

Son visage devait trahir son angoisse car Cathleen demanda tout de suite :

« Et comment va Calvin ? Et Syka ? … Et le bébé ? »

Elle avait hésité à poser la dernière question… Elle ne savait pas ce qu’Alek savait. Elle se sentait faible, mais elle n’avait pas l’impression d’avoir perdu le bébé même s’il était trop tôt pour qu’elle le sente dans son ventre. Mais une maman, du moins, une future maman, ressentait ces choses non ? Alek la regarda pendant un petit moment et lui dit :

« Calvin va bien, pour l’instant, il se repose, le médecin a dit qu’il allait s’en sortir… Syka dort. Et… Et pour autant que je sache, le bébé va bien aussi. »

Il baissa les yeux et soupira. Il devait lui dire. De toute façon, elle était en danger et le bébé aussi. Il la regarda de nouveau dans les yeux. Ses yeux… qui devaient trahir sa tristesse et son angoisse car Cathleen, malgré le fait qu’elle était faible, se redressa.

« Dis-moi ce qui se passe… »

« Je pense que tu sais que le Général t’a administré un sérum… Je ne suis pas sûre qu’il t’ai dit ce que c’était vraiment… »

Alek sentit que les larmes lui montaient aux yeux, mais il ne voulait pas qu’elle le voit. Il soupira pour se donner du courage et continua :

« Il t’a administré le même sérum qu’à Kleve… mais tu n’es pas compatible… Dans une semaine, si on n’a pas retrouvé cette pierre, tu vas mourir… »

Cathleen le regarda avec de grands yeux. Non, ce n’était pas possible. Cet homme n’avait vraiment aucune pitié pour les autres… Il allait tuer une innocente pour une histoire qui ne les concernaient même pas… La jeune femme se remit à trembler et Alek la prit dans ses bras. Ils venaient de passer au travers de tellement d’épreuves qu’il se demandait encore comment ils faisaient pour tenir debout. Cathleen s’accrocha à Alek comme si sa vie en dépendait… Ce qui n’était pas totalement faux. Elle sentait une crise de panique montée en elle. Elle devait se calmer. Kleve allait trouver une solution. Alek allait l’aider et tout irait mieux dans le meilleur des mondes…

« Cath… Je voulais surtout m’excuser de t’avoir dit toutes ses horreurs… Ce n’était pas moi… J’avais l’impression d’être possédé… Je voulais juste te dire… Je sais que le bébé est de moi parce que c’est moi qui est demandé à ce qu’on modifie légèrement tes potions contraceptives… Je voulais qu’on soit une vraie famille. J4ai envie de finir ma vie avec toi Cathleen. Notre mariage sera une bonne chose, mais ce petit ou cette petite aussi… Je ne pensais pas que tout irait si vite… Mais je suis content de l’avoir fait. »

Il lui caressa doucement les cheveux et attendit sa réaction. Cathleen était heureuse malgré tout. Alek avait décidé de ce que serait leur vie dans les prochains mois. Il avait pris des décisions seuls sans qu’elle ne leur impose. Elle sourit malgré tous les malheurs qui leur tombaient dessus.

« On va s’en sortir Alek. On va y arriver. Kleve va trouver cette pierre et on va s’en sortir. On retournera sur Atria et on reprendra nos vies normales. »

Cathleen s’accrocha encore plus à Alek. Elle sentit un léger mouvement dans la trajectoire du vaisseau. Kleve avait-il réussit à convaincre le capitaine ?
© 2981 12289 0

_________________
"Survivre"
"Bats toi, ne te laisses pas mourir. Tu es forte, tu peux le faire. Un jour, le monde comprendra tes sacrifices."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Quand le karma revient à la charge... {feat. Kleve}
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 3 sur 3Aller à la page : Précédent  1, 2, 3
 Sujets similaires
-
» Quand le karma revient à la charge... {feat. Kleve}
» MAJ: Quand la chaleur revient...
» Jean-Charles revient à la charge !
» Quand une fille discrète se fait ridiculisé | feat. tout le monde!
» [Boutique] Guido revient à la charge !

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Blazing Star :: ATRIA, ma belle Atria :: Dans un univers parallèle-
Sauter vers: