Partagez | 
 

 Quand le karma revient à la charge... {feat. Kleve}

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant
AuteurMessage

ID card
Tribu & Clan : Trags
Double compte : James E. Aylen
Célébrité & Crédit(s): Emma Watson // Crédit : Avatar : Alvinou *o* Code Signature : Emi Burton / Gif profil : Moi-même
MessageSujet: Quand le karma revient à la charge... {feat. Kleve}   Dim 28 Aoû - 21:33

Quand le karma revient à la charge...

Trois ans passèrent depuis les dernières aventures de Cathleen. Elle avait vécue tellement de choses en peu de temps qu'elle se demandait parfois comment elle avait fait pour tenir le coup. L'arrivée de Syka, le fils de Kleve et Calvin dans leur vie à tous les avaient changé. Cathleen s'était découvert un coté maternel qu'elle ne se connaissait pas. Elle était avant tout une Adetir. Elle n'avait jamais pensé être une mère. Alek était arrivé dans sa vie au moment où elle se cherchait plus qu'elle ne le pensait. Cet homme l'avait changé. Les choses n'avaient pas été facile pour eux deux. Entre les agressions, le procès, le père de Cathleen, la mort de ce dernier, la mort de Sophia... C'était des choses qui hantaient encore la jeune femme, mais elle savait qu'elle pouvait compter sur l'homme de sa vie. A 25 ans, elle se posait enfin. Elle avait emménagé avec Alek, mais ils ne s'étaient pas mariés encore. L'entrainement de Cathleen prenait tout son temps et le travail d'Alek aussi. Ils se retrouvaient le soir et partageait un repas simple. Chacun racontait leur journée et souvent, Cathleen demandait à Alek si un jour, ils allaient se marier. Souvent, ce n'était pas la réponse que la jeune femme attendait, mais elle savait qu'elle devait être patiente avec lui. Puis, un soir, la réponse ne fut pas celle qu'elle attendait.

"Cathleen, tu veux bien m'épouser ? Je pense que je t'ai fais suffisament attendre. Je n'ai pas envie de te perdre..."

Cathleen s'était levée d'un bond, avait contourné la table avant de se jeter dans les bras de son amour. Elle attendait ce moment depuis un moment déjà et voilà qu'il acceptait enfin. La jeune femme lui répondit :

"Tu connais déjà ma réponse Alek ! Oui oui oui !"

Viendrait ensuite la question de qui devra changer de tribu, mais le jeune homme y avait déjà réfléchi lui aussi. Son meilleur ami était déjà un Adetir, alors il allait le devenir lui aussi. Les meilleurs amis qu'étaient Kleve et Cathleen avaient le don de changer des gens comme Calvin et Alek. Ce dernier en informa sa compagne qui fronça les sourcils.

"Tu es sûr de ta décision ? Je ne voudrais pas te forcer à quoi que ce soit ?"

Le jeune homme secoua la tête en souriant. C'était tout réfléchi. Pour la rassurée, il l'embrassa doucement sur les lèvres et lui dit :

"C'est déjà tout réfléchi, ne t'inquiète pas pour moi. Si Calvin a pu le faire, je peux le faire aussi. Et puis, j'ai du sang d'Adetir dans les veines, je te rappelle."

Il lui fit un clin d'oeil et serra doucement les mains de la jeune femme. Il plongea son regard dans celui de sa compagne. La vie allait changé, mais c'était pour le mieux. Il fallait maintenant penser à une date de mariage.

"Tu veux qu'on se marie quand ? D'ici un mois ou deux ? Le temps de le dire à tout le monde et de tout préparer ?"

Le cerveau de Cathleen était plein d'idées. Le mariage de Kleve et Calvin avait tout changé. La jeune femme regarda l'heure.

"On devrait aller se coucher, on va être fatigués demain matin."

Elle attrapa la main de son amoureux et le conduit dans la chambre. Après une nuit d'amour, la jeune femme finit par s'endormir, mais ne put dormir que quelques heures. Quelque chose clochait. Elle passa son bras du coté d'Alek, mais ce dernier n'était pas là. Loin d'être inquiète, elle pensa qu'il s'était levé avant elle pour aller travailler. Cathleen se leva donc avec l'intention de prendre son petit déjeuner avec Alek, mais ce dernier n'était pas à la cuisine. Fronçant les sourcils, la jeune femme vit que son bol ainsi qu'une tasse était déjà poser sur la table ainsi qu'un petit mot.

Je suis parti au travail, j'avais quelque chose à faire avant que tout le monde arrive. Ne t'inquiète pas. Je t'aime, Alek.

C'était bien la première fois qu'Alek lui laissait un mot, mais elle ne fut pas plus surprise... Elle mangea avant de se préparer pour aller à l'entrainement. Elle prenait un groupe en charge depuis quelques temps maintenant. Après avoir enfiler son uniforme Adetir, elle ferma la porte et se dirigea vers le terrain d'entrainement. Elle savait qu'elle allait voir Kleve. Elle allait encore lui demander des nouvelles de Syka. Le petit avait maintenant trois ans et il avait changé la vie de tout le monde. Ses parents avaient changé la façon de voir les choses aussi. Les Adetirs avaient tout de suite accepté Calvin et le couple qu'il formait avec Kleve.

Cathleen arriva rapidement à l'endroit où son groupe devait la rejoindre. Pour l'instant, personne n'était présent.  Bizarre. Cathleen chercha Kleve des yeux, mais ce dernier n'était pas arrivé encore. Ca c'était vraiment bizarre puisqu'il avait l'habitude d'arriver avant elle... Ce sentiment d'inquiétude qu'avait ressentit Cathleen ce matin au levée revient à la charge. Quelque chose clochait dans cette partie du village. Et ce sentiment n'était pas prêt de s'en aller...
© 2981 12289 0

_________________
"Survivre"
"Bats toi, ne te laisses pas mourir. Tu es forte, tu peux le faire. Un jour, le monde comprendra tes sacrifices."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mister Sexy 2026

ID card
Tribu & Clan : Adetir
Double compte : Bartholomew Caldwell
Célébrité & Crédit(s): Luke Mitchell
MessageSujet: Re: Quand le karma revient à la charge... {feat. Kleve}   Lun 29 Aoû - 21:47


Quand le karma revient à la charge...
L'invasion

Adossé contre le mur du salon, je regardais les deux hommes de ma vie assoupis sur le canapé. Il m'arrivait encore de me demander comment j'en étais arrivé là. Si on m'avait dit par le passé que je finirai marié et père, j'aurai sans doute rigolé. Pourtant c'est ce qui était arrivé. J'avais épousé un atrien formidable il y a trois ans. Oh bien sur on continuait encore de se disputer de temps en temps pour des bricolas, notamment à propos de notre fils. Syka. Comment un petit bonhomme aussi mignon avait il pu sortir du ventre de mon Calvin ? C'était un mystère auquel je ne pouvais répondre et à vrai dire j'en remerciais chaque soir les étoiles. Si au début j'avais eu peur de faire mal au bébé, au final j'étais plutôt fier de moi. Syka était un enfant merveilleux, qui heureusement tenait plus de mon mari que de moi niveau caractère. Peut être que c'était pour cette raison que je tentais de le persuader que notre enfant avait besoin de s'endurcir un peu. En tant que fils d'adetir, il allait devoir apprendre à se battre. Cette idée était loin d'enchanter Calvin qui craignait que le petit finisse en petits morceaux. On avait des programmes adaptés aux enfansts, on était pas des sauvages.

D'ailleurs j'étais plutôt content que Calvin se soit adapté à sa nouvelle tribu. Il était même apprécié des autres. On était un peu le couple star il fallait le dire et on se faisait souvent taquiner. Je vivais donc un parfait bonheur. Et je n'étais pas le seul. Cathleen avait enfin trouver le sien avec Alek. J'étais vraiment heureux que ces deux là se soient trouvés. Il n'y avait plus qu'à attendre que l'Argàs se décide à épouser la jeune femme. Calvin disait que ça viendrait bientôt mais bon...je n'étais pas certains que Cathleen reste patiente très longtemps.

Toujours le sourire aux lèvres, je finissais par me décoller du mur pour attraper une couverture. Doucement je recouvrais Calvin et Syka avec avant d'aller dans la chambre pour dormir dans un vrai lit. J'étais loin de m'imaginer que ça serait ma dernière vrai nuit.

Lorsque je me réveillais je trouvais un vide à côté de moi, et c'était surtout le silence pesant qui régnait. Syka était un très grand bavard il était donc étrange de ne pas l'entendre. Encore plus que ça soit aussi silencieux alors que Calvin n'était pas non plus couché dans le lit. Je me levais et sortais dans ma chambre pour trouver le reste de l'appart aussi vide. La couverture avait été plié et seul trônait un mot laissé par Calvin.

J'avais oublié de te dire que je rencontrais la maîtresse de Syka ce matin. Passe une bonne journée. Calvin.

Ok. Je me souvenais pas d'une quelconque réunion, mais il était fort probable que je n'ai pas écouté à ce moment là. C'était plutôt Calvin qui s'occupait de la scolarité de notre fils. Je soupirai avant d'aller me préparer pour rejoindre Cathleen. Je ne pouvais cependant pas m'empêcher de trouver tout cela étrange. Même une fois dehors ce sentiment ne me quittait pas. J'avais aussi l'impression d'être observé. J'avais même fini par me retourner plusieurs fois, mais sans rien voir.

J'apercevais Cathleen qui était déjà là, mais aucune trace des jeunes Adetirs.

- Salut !

Elle avait l'air inquiète, et il fallait dire que moi aussi je commençais à l'être.

- Toi aussi ton intuition te dit que quelque chose ne va pas ?

J'espérais que la réponse était oui, sinon j'allai croire que j'étais parano.

copyright acidbrain

_________________
We'll fight to the death



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

ID card
Tribu & Clan : Trags
Double compte : James E. Aylen
Célébrité & Crédit(s): Emma Watson // Crédit : Avatar : Alvinou *o* Code Signature : Emi Burton / Gif profil : Moi-même
MessageSujet: Re: Quand le karma revient à la charge... {feat. Kleve}   Mar 30 Aoû - 19:25

Quand le karma revient à la charge...

Cathleen se doutait bien que quelque chose n'allait pas. Alek ne laissait jamais de mot et le matin, lorsqu'il partait en premier, il la réveillait toujours avant de partir... La jeune femme fronça les sourcils. Depuis plusieurs jours, elle avait la désagréable sensation d'être suivit. D'habitude, elle arrivait à démasquer les coupables assez rapidement, mais cette fois, elle devait s'avouer vaincu. Elle ne comprenait pas ce qui lui arrivait et avec ce qui s'était passer ce matin, le doute l'envahi de plus en plus.

Sur le terrain d'entrainement, on pouvait entendre le vent jouer avec les feuilles, mais aucun élève. C'était encore plus bizarre. Kleve n'était pas là non plus, mais il ne tarda pas à arrivée. Elle entendit ses pas et le salua d'un signe de tête. Il semblait être inquiet lui aussi... Non seulement quelque chose ne tournait pas rond, mais si elle était impliquée et que Kleve aussi, la situation était sans doute délicate.

"Je ne sais pas... Quelque chose cloche. Alek est parti ce matin en me laissant un mot... Mais il ne me laisse jamais de mots s'il part avant moi. C'était bien son ecriture mais il y a quelque chose... Mais j'arrive pas à comprendre... "

Cathleen se retourna vers l'horizon. Elle était inquiète, elle ne voulait pas perdre Alek... Elle eut un petit sourire avant de dire :

"Tu sais qu'il m'a demandé en mariage hier soir... J'ai dis oui."

Elle serra ses mains nerveusement. Elle avait besoin de savoir. La jeune femme regarde autour d'elle et planta son regard dans celui de Kleve :

"Où sont Calvin er Syka ?"

La petite tête blonde du garçon manquait à la jeune femme. L'innocence des enfants. Cathleen tourna brusquement sur elle meme. Elle avait encore cette impression d'être observer.

"Tu n'as pas l'impression que l'on est observer ?

Cathleen tourna sur elle-même. Ils étaient vraiment observer. Trois ombres derrières les arbres. Une autre derrière le batiment.

"Je crois qu'on a de la compagnie"
© 2981 12289 0

_________________
"Survivre"
"Bats toi, ne te laisses pas mourir. Tu es forte, tu peux le faire. Un jour, le monde comprendra tes sacrifices."


Dernière édition par Cathleen Morris le Ven 2 Sep - 21:37, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mister Sexy 2026

ID card
Tribu & Clan : Adetir
Double compte : Bartholomew Caldwell
Célébrité & Crédit(s): Luke Mitchell
MessageSujet: Re: Quand le karma revient à la charge... {feat. Kleve}   Mer 31 Aoû - 21:05


Quand le karma revient à la charge...
L'invasion

C'était effectivement suspect si ce n'était pas dans les habitudes d'Alek de laisser un mot, et d'en trouver un ce matin. Tout comme ce n'était pas dans celle de Calvin de ne pas m'avoir rappelé hier qu'il avait un rendez vous à l'école. Trop de coïncidence pour en être seulement une.
Cathleen en profita pour m'annoncer que son amant avait enfin fait sa demande. Je ne savais pas si je devais trouver cela plus étrange que le coup du mot.

- Ca c'est vraiment suspect

Plaisantais je avec un sourire. Elle savait que je supportais sa relation avec Alek. Après tout j'avais tout fait pour que cela fonctionne entre eux. La pauvre avait dû subir des tas de leçon sur la vie, le bonheur toussa pour qu'elle laisse son passé derrière elle. Cathleen remarqua l'absence de mes deux hommes. Elle était raide dingue de Syka, une vrai maman poule. Heureusement elle n'était que la marraine.

- Ils sont allé à l'école, apparemment ils avaient un rendez vous ce matin

Elle ne cessait de regarder autour d'elle, moi aussi j'avais une folle envie de le faire mais je me retenais. J'étais au moins rassuré de savoir que je n'étais pas le seul à me sentir observé.

- Oui j'ai eu cette impression depuis chez moi

Généralement quand on se cachait c'était qu'on allait pas être bien accueillis. J'avais un mauvais pressentiment sur ce qui allait suivre.

- Sortez de votre cachette !

Finissais je par m'exclamer en regardant autour de nous. Je détestais me sentir regarder, sauf si c'était Calvin. Trois ombres se détachèrent alors. Il était impossible de voir leur visage, mais en tout les cas ils avaient une "apparence " humaine. Ce qui était déjà pas mal. Je me mettais en position de défense. Trois contre deux, cela devrait le faire mais on ne savait rien d'eux.

- Qu'est ce que vous voulez ?

Une langue que je ne comprenais pas arrivait jusqu'à mes oreilles. Des étrangers. L'un d'eux leva soudainement le bras et quelques secondes après deux autres étrangers arrivèrent accompagnés de quelques élèves qui aurait dû déjà être là. Je ne comprenais pas vraiment ce qui se passait mais vu la tête des jeunes Adetirs on ne leur avait pas offert un cadeau de voyage.

- Si vous bouger, enfant tué

S'exprima celui qui avait levé le bras dans un sondiv approximatif. Bon au moins le ton était donné.

copyright acidbrain

_________________
We'll fight to the death



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

ID card
Tribu & Clan : Trags
Double compte : James E. Aylen
Célébrité & Crédit(s): Emma Watson // Crédit : Avatar : Alvinou *o* Code Signature : Emi Burton / Gif profil : Moi-même
MessageSujet: Re: Quand le karma revient à la charge... {feat. Kleve}   Ven 2 Sep - 22:22

Quand le karma revient à la charge...

Cathleen se doutait bien que Kleve allait faire une blague sur la demande en mariage d’Alek. Elle se mit à sourire avant de lui répondre :

« Te moques pas de lui, il avait juste besoin de temps. »

La jeune femme n’avait pas été très tendre avec Alek dans leurs débuts. Elle avait toujours pensé qu’elle ne méritait pas d’être avec quelqu’un d’aussi bien que lui. Au fils des mois, elle s’était rendue compte que c’était une personne comme Alek dont elle avait besoin dans sa vie. Elle avait dû faire des concessions et lui aussi, mais aujourd’hui tout allait pour le mieux… Peut-être est-ce dû au fait qu’ils avaient failli mourir tous les deux.

Elle remarqua tout de suite l’absence de Syka et Calvin. Quelque chose clochait et ce n’était pas seulement Alek qui était étrange, mais également Calvin. Kleve lui dit qu’ils étaient partis pour l’école car Calvin avait un rendez-vous, mais ça sonnait faux.

« Tu en es sûr ? L’école ne reprend que dans deux semaines… Les rendez-vous ne sont jamais donner aussi tôt… »

Elle avait parlé plus pour elle-même que pour Kleve. Il fallait qu’ils sachent ce qui se passait. Peut-être qu’ils étaient tous les deux trop parano… Ce ne sera pas la première fois que Cathleen le serait. La jeune femme n’arrêtait pas de regarder autour d’elle, mais vit que Kleve ne bougeait pas… Du moins, s’obligeait à ne pas bouger. Elle était persuadée qu’il sentait qu’ils étaient observés. La jeune femme lui fit part de ses impressions et il confirma ses dires. Du mouvement la ramena du côté des arbres et un mouvement vers le bâtiment. Kleve leur demanda de sortir de la cachette. Trois ombres sortir. On ne pouvait pas voir leur visage. Des étrangers peut-être. C’était une chose rare sur Astria. Trois contre deux. « On devrait s’en sortir… » se dit Cathleen en se positionnant aux côtés de Kleve en position défensive. Kleve leur demanda ce qu’ils leur voulaient, mais il ne reçut que pour réponse de phrases prononcées dans une langue étrangère. Cathleen ne put s’empêcher d’hausser les sourcils. Qu’est-ce que des étrangers venaient faire par ici ? A coup de gestes, deux autres personnes arrivèrent avec quelques élèves de leur groupe d’entrainement. Cathleen fit un pas en avant pour aller vers eux, mais s’arrêta aux mots exprimés en sondiv de l’un des étrangers. Qu’est-ce qui se passait ici ? La jeune femme serra les points et les dents. Il fallait bien qu’elle tente quelque chose non ? Se jeter sur les étrangers ? Avec de la chance, elle sauverait les élèves et Kleve, mais elle mourrait sur place. Courir chercher de l’aide ? Ce n’était pas son genre. Les secondes passèrent avant qu’elle ne prenne une décision.

« Ce ne sont plus des enfants. Ils ont presque l’âge de prendre leur envol. »

Elle n’était pas sûre que les étrangers puissent comprendre l’expression qu’elle venait d’utiliser. Elle jeta un coup d’œil à Kleve. Elle savait bien que si elle se jetait dans la mêlée, il la suivrait. Ils étaient des Adetirs. Le fait que les enfants étaient aux prises à ces personnes venues de nulle part la rendait malade.

« On ne va pas jouer aux statues toute la journée si ? Dites-moi ce que vous voulez ! »

Elle s’énervait, elle perdait le contrôle. Elle n’aimait pas être prisonnière d’une situation qui lui échappait totalement. Si elle faisait un geste, les enfants y passeraient. Si elle ne bougeait pas, tout le monde pourrait y passer. Elle regarda Kleve. Elle essaya silencieusement de lui faire comprendre qu’ils ne pouvaient pas rien faire. L’un des étrangers bougea et s’approcha d’eux. Elle pouvait presque voir son visage qui ne ressemblait pas du tout au leur. Elle fit un léger pas en arrière.

« Toi pas avoir peur de moi. Toi vouloir battre moi. Mais toi faible. »

Cathleen sentit son sang ne faire qu’un tour. Elle pivota sur ses hanches pour trouver son appui et le frappa en pleine poitrine avec sa chaussure. Elle retrouva son équilibre au moment où l’homme tomba au sol.

« Je ne suis pas faible. Je peux vous reprendre les enfants quand vous le voulez ! »


L’étranger au sol se mit à rire comme si Cathleen avait fait un blague très drôle. La jeune femme ne comprenait pas ce qui lui prenait. Elle fronça les sourcils.

« Toi ne pas comprendre. Les enfants, pas important. Important, homme à toi…

Il se releva et regarda Kleve.

« Et homme à toi… enfant à toi… »

Cathleen ne comprenait pas. Ou refusait de comprendre. Au moment où elle allait se jeter sur l’étranger, on la frappa derrière la tête. Elle s’écroula au sol comme une vieille chaussette. Elle venait de comprendre qu’Alek n’avait jamais laissé le mot de son plein gré… Le noir l’envahi au moment où on se jetait sur Kleve pour l’immobiliser.

© 2981 12289 0

_________________
"Survivre"
"Bats toi, ne te laisses pas mourir. Tu es forte, tu peux le faire. Un jour, le monde comprendra tes sacrifices."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mister Sexy 2026

ID card
Tribu & Clan : Adetir
Double compte : Bartholomew Caldwell
Célébrité & Crédit(s): Luke Mitchell
MessageSujet: Re: Quand le karma revient à la charge... {feat. Kleve}   Sam 3 Sep - 20:27


Quand le karma revient à la charge...
L'invasion

C'est vrai que Alek lui, il avait eu le temps. Moi on m'avait obligé à épouser Calvin. Ce n'était pas comme si je ne voulais pas hein, mais j'aurai préféré que ça se fasse normalement, instinctivement et non lors d'un procès. Mais je m'étais fais à ma vie de couple au final, ce n'était pas aussi terrifiant que je ne me l'étais imaginé. La seule chose qui changeait c'était que maintenant on habitait ensemble et qu'on avait un enfant. Ca c'était beaucoup plus énorme qu'un mariage.

- Je ne me moque pas, je suis content pour toi

Assurais je avec un sourire. Je le perdais cependant rapidement par rapport à ce que Cathleen venait de me dire pour l'école.

- T'en es sur ?

Je commençais à être inquiet, même légèrement paniquer, même si ça ne se voyait pas. J'étais un Adetir alors je savais camoufler mes émotions. Mais si ce que Cathleen disait était vrai, alors il y avait vraiment quelque chose qui n'allait pas. Mes doutes s'étaient confirmés par la suite lorsque des étrangers firent leur apparition, osant prendre en otage des enfants. Je sentais Cathleen prêt de moi qui se retenait d'attaquer. J'étais à vrai dire, dans le même état mais pour la sécurité des jeunes il ne fallait pour le moment rien tenter. Si jamais l'un d'entre eux se retrouvait blessé, je m'en voudrais énormément.

L'un des étrangers s'approcha de nous et accusa Cathleen d'être faible. Celle ci le frappa alors de son pied le mettant à terre. Je ne pouvais retenir un sourire. Ne jamais dire qu'elle était faible, sinon ça touchait sa susceptibilité. Mais cela faisait plutôt rire l'ennemi s'exprimant à nouveau dans notre langue. Je ne comprenais pas vraiment ce qu'il voulait dire...ou plutôt je craignais. En fait ça prenais tout son sens, et l'excuse bidon de Calvin ce matin refaisait surface. Alors que Cathleen se faisait assommer je me débattais tant bien que mal.

- Enfoiré ! Vous allez le payer ! Si vous osez ne toucher qu'à un seul de leur...

Sans prévenir, on m'assommait par derrière et je finissait inconscient. Ma dernière pensée fut pour Calvin et Syka.

Lorsque j'ouvrai les yeux, j'étais allongé sur un sol blanc et le mur l'était tout autant. Tellement que ça faisait mal aux yeux ou peut être était ce le coup de tout à l'heure. Je me redressai. Je n'étais pas attaché. J'étais simplement enfermé derrière une vitre. Je voyais des gens passés, vêtu de noir, sans visage comme les enfoirés de tout à l'heure. Je m'approchais de la vitre et m'apercevait que autour de moi il n'y avait que ça. Juste pour voir, je frappai de toute mes forces mais tout ce que j'avais réussi à faire c'était de me faire mal. Rien du tout, même pas un petit impact. J'essayais de voir qui se trouvait dans les autres cages de verre mais ils étaient trop loin. Où se trouvaient Calvin et Syka ?

J'ignorais combien de temps était passé lorsqu'on daigna enfin me rendre visite. L'homme me fit signe de me retourner contre le mur. Je n'avais pas d'autre choix alors je m’exécutais. Il m'attrapa ensuite les bras pour me les mettre dans le dos et mes poignets se retrouvèrent menottés. Je sentis quelque chose transpercer ma peau et fronçait les sourcils.

- Où sont mon mari et mon fils ?

Mon interlocuteur me répondit encore de ce dialecte étrange. C'était pas avec lui que j'allai avoir des réponses. Pas gentiment, il me fit sortir de ma prison. J'en profitais pour enfin voir qui était les autres prisonniers. Et j'étais effrayé de voir beaucoup de personnes de mon peuple. Mais il n'y avait toujours aucune trace des autres.


copyright acidbrain

_________________
We'll fight to the death





Dernière édition par Kleve Arrior le Dim 4 Sep - 19:26, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

ID card
Tribu & Clan : Trags
Double compte : James E. Aylen
Célébrité & Crédit(s): Emma Watson // Crédit : Avatar : Alvinou *o* Code Signature : Emi Burton / Gif profil : Moi-même
MessageSujet: Re: Quand le karma revient à la charge... {feat. Kleve}   Dim 4 Sep - 14:42

Quand le karma revient à la charge...

Cathleen n’avait pas l’intention d’inquiéter un peu plus Kleve lorsqu’elle lui dit que les rendez-vous pour l’école n’étaient jamais donnés aussi tôt, mais son intervention sema le doute en Kleve elle le voyait bien. Ils étaient peut-être des Adetirs, mais ils se connaissaient depuis assez longtemps pour détecter les émotions l’un de l’autre. La jeune femme n’eut pas le temps de rassurer son ami que des étrangers étaient arrivés. Quelques élèves de leur groupe avaient été pris en otage. Cela révoltait la jeune Adetir. Elle devait faire quelque chose. Elle ne pouvait pas bouger de peur d’être la cause d’un désastre. Les dents serrées, elle vit que l’un des bourreaux se plaça à ses côtés et lui dit qu’elle était faible. La réaction de Cathleen fut instantanée. Elle surprit le sourire de Kleve qui savait qu’on ne devait pas lui dire qu’elle était faible. Elle allait le lui rendre lorsqu’elle entendit le rire de celui qui était au sol. Quelque chose clochait. Ils semblaient persuadés d’avoir le dessus sur les deux Adetirs. Le noir envahi Cathleen au moment où elle allait répliquer quelque chose. Elle s’écroula au sol, sans savoir ce que les étrangers avaient l’intention de faire avec elle…

Cathleen se réveilla en ouvrant brusquement les yeux, mais les referma rapidement. La lumière l’agressait. Elle ouvrit de nouveau les yeux, mais plus doucement. La pièce était blanche. Aucun lit, aucun meuble ne la décorait. La jeune femme était étendue au sol. Son uniforme noir jurait avec le blanc de la pièce. Elle se sentait observée. Elle se redressa et vit qu’il y avait une grande vitre devant elle. Des gens passaient devant comme pour l’observer. Elle se sentait comme un animal dans une cage. Prisonnière de cette cage blanche, elle s’approcha de la vitre et essaya de voir ce qui s’y passait. Elle se doutait bien que la vitre devait être très solide. Les étrangers dans son village lui revient à l’esprit. C’était comme s’ils savaient qu’ils avaient affaire avec des soldats. Pourquoi n’avait-elle pas vu le coup venir ? Elle toucha sa nuque. Pas de sang, mais elle allait avoir un énorme hématome. Cathleen se mit à réfléchir rapidement. Elle devait retrouver Kleve pour qu’ensuite, ils puissent retrouver Alek, Calvin et Syka. Ils allaient devoir sortir d’ici. Elle se doutait que ça n’allait pas être une partie de plaisir.

Les heures passèrent sans que personne ne viennent voir Cathleen. Puis une porte dérobée s’ouvrit quelque part derrière elle. La jeune femme se releva vivement avec l’intention de se défendre, mais fut surprise de voir une jeune fille devant elle. Haussant les sourcils, elle ne chercha même pas à s’échapper. Est-ce que les jeunes filles de ce peuple étaient aussi violentes que les hommes ? Cathleen n’avait pas l’intention de chercher à le savoir. La plus jeune lui tendit un vêtement et lui dit en sondiv :

« Ici, pas de noir pour femme. Femme en blanc »

L’Adetir secoua la tête.

« Non, je ne porte pas de blanc. Je garde mon uniforme noir. »

Cathleen recula jusqu’au fond de la pièce. Elle n’avait pas envie d’enfiler quelque chose qu’elle ne connaissait pas. Elle préférait garder son uniforme qu’elle connaissait bien. La jeune femme s’approcha d’elle et lui dit :

« Toi pas avoir choix. Toi te marier avec Grand Maitre. »

Cathleen se figea. Personne n’avait jamais décidé quoi que ce soit dans sa vie, pas même son défunt père. Elle s’était toujours fait la promesse de vivre sa vie comme elle l’entendait. Son pauvre père l’avait payé de sa vie lorsqu’il avait essayé de la tuer ainsi qu’Alek. Ce dernier avait encore des cauchemars à cause de ça. Cathleen vit que la jeune femme s’était considérablement approcher d’elle. L’Adetir paniqua un peu :

« Non je n’ai pas envie de me marier avec votre Grand Maitre. Je suis déjà promise à quelqu’un d’autre ! »

Elle paniquait, elle devait sortir de là. Il fallait qu’elle trouve une solution. L’autre jeune femme reprit :

« Toi pas avoir de bague, dont toi pouvoir te marier avec Grand Maitre. Pas le choix. »

Cathleen sentait les larmes lui monter aux yeux. Tous les sacrifices qu’elle avait faits pour Alek allaient être balayés par une tradition d’un peuple qu’elle ne connaissait même pas. Elle se laissa tomber sur les genoux et posa ses mains contre son visage. Elle n’avait jamais perdu son sang-froid et c’était bien la première fois que cela lui arrivait. Qu’est-ce qui se passait ? Cathleen se redressa et jeta un coup d’œil à la vitre derrière elle. Elle vit qu’un homme avait un prisonnier, mains attachés dans le dos. Kleve. Cathleen se redressa vivement courant pour s’approcher de la vitre et tapa le verre en hurlant :

« Kleve ! Kleve ! »

Elle ne savait pas s’il l’avait entendu, mais elle fut brusquement repousser vers l’arrière. Un homme était entré pendant qu’elle cherchait à se faire repérer par son ami. La jeune femme se retrouver au sol, allongée sur le dos. Elle se débattait.

« Laissez-moi tranquille ! Je n’ai pas envie de me marier avec n’importe qui dans cet endroit ! Je veux voir Alek ! Je veux voir mon futur mari ! »

L’homme la plaqua au sol pour l’immobiliser. Il ne semblait pas être très gentil avec les étrangers. Il la retourna sans ménagement sur le ventre et lui attrapa les mains pour les attacher dans le dos. Cathleen serra les dents quand elle sentit que son poignet craqua. Elle ne pensa pas qu’il était cassé, mais peut-être légèrement fracturer. Rien de grave. L’homme la redressa et la plaça sur ses pieds brutalement.

« Maintenant toi écouter. Toi te marier avec Grand Maitre. Grand Maitre aimer bien toi. Toi être Grande Reine Perdue. »

Cathleen ne comprenait rien du tout. Elle devait retrouver Alek et les autres. La jeune étrangère la regarda d’un air désolé. L’homme l’agrippa brusquement par le bras et la fit sortir de sa cage blanche. Cathleen pouvait voir qu’ils n’étaient pas les seuls Adetirs à avoir été enlevé… Qu’est-ce qui se passait ici ? Elle chercha les autres des yeux. Aucune trace. On l’emmena dans une autre pièce ou un grand canapé avait été installé et ou un enfant était allongé. Quelque chose chez cet enfant lui rappellait quelqu’un. On lui enleva les menottes et referma la porte à clé. Cathleen avait au moins pu garder son uniforme. Elle s’approcha du canapé et chercha à savoir si l’enfant était toujours en vie. Il respirait, elle pouvait le voir. Elle ne voulait pas l’effrayer. Comme s’il l’avait entendu, le petit garçon ouvrit les yeux. Cathleen sentit son cœur s’arrêter de battre. Syka.

« Syka, tu vas bien ? »

Elle se précipita vers lui et Syka se jeta dans ses bras. Il tremblait. Il devait être terrifié. Elle avait au moins pu le retrouver. Mais quelque chose clochait. La porte s’ouvrit de nouveau et un homme entra. Il était très grand. Il était habillé de noir et Cathleen n’arrivait pas à voir son visage. Il s’exprima en sondiv, parfaitement maitrisé :

« Te voilà enfin ma reine perdue. Notre famille est enfin réunit. Notre petit garçon et toi êtes enfin avec moi. La révolution est en marche. »

Cathleen allait répliquer qu’elle n’était pas sa reine perdue, mais préféra ne rien dire. Syka serait en danger si elle disait quoi que ce soit. Elle choisit de poser une autre question :

« Où est l’homme qui était avec moi ? Ainsi que deux de mes amis ? »

Elle redoutait la réponse, elle ne voulait pas entendre qu’ils étaient peut-être morts…

« Pourquoi est-ce qu’ils sont si important pour toi ? »

« Parce que ce sont ma famille. Je veux les voir ! Ensuite, je vais rendre ce petit garçon à ses véritables parents. Ensuite, je ferais tous ce que vous voulez… »

Ce n’était peut-être pas la meilleure solution, mais au moins Kleve, Calvin et Syka seraient en sécurité. Alek allait sans doute vouloir rester avec Cathleen, elle allait devoir le convaincre de partir. Si elle pouvait sauver tout le monde, son sacrifice ne serait que meilleur.

« D’accord, je te laisse voir ta famille. »

L’homme fit signe à un autre qui se cachait dans l’ombre de la pièce. Cathleen serra Syka dans ses bras. Elle espérait que les autres ne seraient pas blessés. Son poignet lui faisait mal, mais elle supportait la douleur. Syka continuait de trembler. La porte s’ouvrit de nouveau. Alek et Calvin furent poussés dans la pièce. Cathleen se leva d’un bond, Syka dans ses bras.

« Dieu merci, vous allez bien…

Alek se précipita vers Cathleen et la serra dans ses bras, coinçant Syka entre eux deux.

« Tu es en vie ! J’ai pensé qu’ils allaient vous tuer. Je n’ai pas compris ce qui s’est passé. Ce matin, je me suis levé parce que j’avais entendu du bruit dans la maison. Ils étaient là. Ils ne parlaient pas notre langue. J’ai cru qu’ils t’avaient tué… »

« Tu sais qu’il en faut plus pour me tuer… »

Cathleen se défit d’Alek et s’approcha de Calvin. Ce dernier avait le visage livide. On lui avait sans doute enlevé Syka pendant l’enlèvement. Elle lui tendit le petit garçon et serra son ami dans ses bras avant de lui dire :

« Il va bien… Je pense qu’il a eu peur… Kleve va bien aussi, je l’ai vu. Du moins, je l’espère »

Cathleen se tourna vers celui qui semblait être le Grand Maitre et se planta devant lui  et lui demanda :

« Ou est l’autre homme ? Kleve ? Je veux voir tout le monde ! »

La porte s’ouvrit avec fracas et fit sursauter tout le monde. Cathleen se retourna vers les arrivants et vit que plusieurs hommes essayaient de maitriser Kleve.

« Arrêtez ! »

Contre toute attente, les hommes qui maitrisaient Kleve le relâchèrent. La jeune femme haussa les sourcils. Est-ce qu’ils avaient déjà reçu des ordres du Grand Maitre lui disant qu’elle serait la prochaine Grande Reine ? Elle s’approcha de Kleve et fit un signe à l’un des hommes de le détacher. Elle ne pourrait pas parler sa langue, mais il semblait avoir compris. Cathleen plongea son regard dans celui de Kleve et lui chuchota :

« Vous serez tous libre… Ne me demande pas comment, ça serait trop long… Mais je ne pourrais pas venir avec vous… Je… »

Le Grand Maitre était arrivée derrière elle et l’aggrippa par le bras. Il la jeta au sol. Alek voulu venir l’aider, mais on lui bloqua le chemin. Le maitre des lieux lança :

« Maintenant que tu as vu ta famille, tu es obligée de m’épouser. La bague à ton doigt le prouve, tu es ma future femme. »

Cathleen n’avait pas remarqué qu’on lui avait passé un anneau. Elle essaya de l’enlever, mais l’anneau était coincé à son doigt. Elle sentit son esprit s’embrouiller au même moment où elle sentit une aiguille s’enfoncer dans son bras. Ses yeux se voilèrent, elle eut tout juste le temps de dire :

« Je t’aime Alek… »

© 2981 12289 0

_________________
"Survivre"
"Bats toi, ne te laisses pas mourir. Tu es forte, tu peux le faire. Un jour, le monde comprendra tes sacrifices."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mister Sexy 2026

ID card
Tribu & Clan : Adetir
Double compte : Bartholomew Caldwell
Célébrité & Crédit(s): Luke Mitchell
MessageSujet: Re: Quand le karma revient à la charge... {feat. Kleve}   Dim 4 Sep - 19:17


Quand le karma revient à la charge...
L'invasion

Alors que j'avançais en compagnie de mon tortionnaire, il me semblait entendre du bruit. Instinctivement je tournais la tête et j'apercevais brièvement Cathleen. Elle était en vie, ce qui était déjà un soulagement de fait. On me poussa pour marcher plus vite et j'insultais l'autre dans ma barbe. En plus mes poignets me faisait mal. J'ignorais ce qui était planté dans ma chair mais ça ne faisait pas du bien. On m'emmena dans une pièce qui était aussi coloré que la mienne. On m'enleva mes menottes et je grimaçai légèrement en voyant les points rouges sur mes poignets. On me laissa seul quelques minutes. Un homme, toujours en noir était entré dans la pièce. Mais il dégageait quelque chose. Ce n'était pas qu'un simple soldat celui-là.

- Où sont mon mari et mon fils ?


Tentais je une nouvelle fois, en espérant que cet interlocuteur comprendrait ma langue et ma question. Ou tout simplement voudrais bien me répondre.

- Ils vont bien

Finit il par déclarer. J'étais soulagé de le savoir et aussi d'être enfin compris. J'en profitais pour poser d'autres questions.

- Qui êtes vous ? Pourquoi nous avez vous enlevé ? Qu'est ce que vous voulez ?

Il leva sa main et je senti une douleur horrible passer dans mes poignets. J'avais l'impression de brûler de l'intérieur. Je serrai les dents pour ne pas hurler mais des larmes coulaient sur mes joues. Enfin, la douleur cessa et je tombais à genoux.

- Trop de questions, Atrien, trop de questions. J'en ai une pour vous. Comment deux hommes peuvent ils donner la vie ?

Putain mais qu'est ce que j'en savais ? J'étais un Adetir pas un Wanelace. J'avais juste accepté le fait que Calvin attendait un enfant, j'étais pas aller cherchez plus loin. J'avais en tout les cas aucune envie qu'à cause de ça, il se retrouve dans la merde.

- Allez vous faire foutre !

Je me redressai, lui sautant dessus pour le faire chuter. On était sans doute observé car une seconde après des soldats faisaient irruption dans la pièce pour me tenir.

- Lâchez moi !

- Je crois que vous n'avez pas très bien saisi ma question

Il s'approcha de moi, son visage à quelques mètres du mien. Je me débattais pour essayer de lui en foutre une.

- Ca serait vraiment dommage d'être obligé d'ouvrir votre mari pour y trouver une réponse

J'écarquillais les yeux et mettait encore plus d'ardeur dans ma tentative de me défaire des autres.

- Et d'ensuite de faire de même avec vous

Il posa son doigt dégoutant sur moi, le faisant glisser jusqu'en dessous de ma ceinture avant de m'agripper par les couilles. Furieux, je mettais toutes mes forces dans mes jambes pour les faire basculer en avant. Mes pieds heurtèrent la poitrine de ce salaud, le faisant reculer.

- Oser toucher encore à ça, et vous aurez une bonne raison de cacher votre visage !

Il leva sa main et je fermai les yeux prêt à recevoir la douleur mais un autre soldat entra dans la pièce et alla chuchoter quelque chose au pervers. Il donna ensuite des ordres dans sa langue et je fus emmené à nouveau. Pendant tout le chemin je tentais de me libérer mais ils avaient de la force. Je ne savais pas de quelle planète ils étaient. Une porte s'ouvrit devant moi et un ordre retentit, me faisant arrêter aussi.

- Cathleen ?

Pourquoi est ce qu'ils lui avait obéi ? Je remarquai ensuite qu'il y avait les autres dans la pièce. Je me retenais de pleurer de soulagement en voyant Calvin et Syka. Je ne comprenais pas ce qu'il se passait pour Cathleen, ni pourquoi elle ne pouvait pas venir avec nous. Un grand homme noir attrapa Cathleen avant de la jeter au sol. Il se mit à parler de mariage et de bague.

- Quoi ?

Mais ils étaient timbré dans ce peuple ? On enfonça une aiguille dans le bras de Cathleen.

- Ne la touchez pas !

Je m'élançai vers elle, dégageant ceux qui me barrait le chemin. Je m'apprêtais à frapper le grand noir mais une douleur familière me traversa à nouveau et je tombai par terre.

- Kleve !

Calvin se précipita sur moi. Ce connard de pervers j'allai le buter. C'était une véritable torture et je commençais à perdre connaissance. Le visage de mon mari m'apparaissait flou. On disait quelque chose encore et puis son image s'éloignait de moi.

- Calvin...

Soufflais je avant de tenter de faire abstraction de la douleur pour me redresser. Je secouai la tête. On emmenait Calvin, Syka et Alek vers la sortie. Je ne voyais plus Cathleen ni le chef.

- Lâchez les !

Je m'avançais vers eux, tenant sur mes jambes qui me semblait peser des tonnes. Il était cependant hors de question de les laisser. J'étais prêt à me battre jusqu'à la mort. Calvin serrait Syka contre lui et en même temps essayait de s'échapper avec l'aide d'Alek. La douleur commençait à se dissiper et dans un dernier élan d'énergie je me mettais à courir vers la porte. L'un des soldats appuya sur un bouton et la porte commençait à se fermer, obligeant les miens à reculer vers l'extérieur. Non. Non. NON.

- Calviiin , Syka !!

- Kleveeee

- Papaaaa

Je me retrouvais alors face à un mur. Je me mettais à le frapper de toutes les forces qui me restaient, les appelant, avant de me laisser tomber à genoux. Les larmes coulaient sur mes joues et j'abattais rageusement encore une fois mes poings sur cette foutue porte.
Abattue, je ne bougeais même pas lorsqu'elle s'ouvrit de nouveau ni lorsqu'on me relevai pour me raccompagner à ma cellule. J'avais échoué. Je n'avais pas su protéger ma famille. Brisé, je me recroquevillai sur le sol blanc.

copyright acidbrain

_________________
We'll fight to the death



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

ID card
Tribu & Clan : Trags
Double compte : James E. Aylen
Célébrité & Crédit(s): Emma Watson // Crédit : Avatar : Alvinou *o* Code Signature : Emi Burton / Gif profil : Moi-même
MessageSujet: Re: Quand le karma revient à la charge... {feat. Kleve}   Dim 4 Sep - 20:11

Quand le karma revient à la charge...

Lorsque Cathleen demanda à se qu'on lâche Kleve, ce dernier semblait aussi surprit qu'elle que les quelques hommes qui le retenait lui obéir. La jeune femme eut un petit sourire désolé. Elle s'excusa auprès de Kleve avant de se faire ramener violament contre le sol. Elle fut légèrement asssomer avant de recevoir une dose d'un liquide inconnu. La jeune femme se sentit partir dans les vappes. Elle vit à peine Kleve qui se précipitait vers elle avant de tomber à son tour.

"Kleve... non..."

Cathleen essaya de se relever, mais le Grand Maitre l'entraina dans une pièce à part. La jeune femme perdit connaissance au moment où Calvin, Alek et Syka firent entrainer ailleurs.

De son coté, Alek ne comprenait pas ce que Cathleen cherchait à faire. Il la connaissait assez bien pour se rendre compte qu'elle avait été entrainer dans une histoire qui la dépassait. On l'avait forcé à mettre cette bague autour de son doigt. Peut-être même qu'on la lui avait mise de force pendant qu'elle était dans les vappes. Il voulait l'aider, mais il semblerait que le Grand Maitre soit un peu trop fort pour lui... Il attrapa le bras de Calvin pour qu'ils ne soient pas séparer. On les entraina déjà vers la sortie lorsque Kleve se mit à les appeller. Il ne semblait plus avoir mal, mais il n'eut pas le temps de venir vers eux. Un soldat appuya sur le bouton de la porte automatique et Alek ne put rien faire. Les cris des deux amants lui déchirent le coeur et encore plus celui de Syka. Alek entraina le papa et l'enfant avec lui. Il espéra que le soldat allait les laisser ensemble. Il n'avait pas envie de voir Calvin dépérir minute par minute. On les emmena de nouveau dans un pièce toute blanche avec un vitre. On essaya de les séparer. Alek s'opposa.

"Non, nous restons tous ensemble. Nous n'allons pas créer de problème."

Le soldat haussa les épaules et les laissa entrer tous les trois dans la petite cellule. Alek laissa Calvin s'occuper de Syka. Il regarda par la vitre. Ces personnes n'avaient jamais montrer leur visage. C'était quelque chose de vraiment bizarre...

Cathleen de son coté venait de se réveiller dans un lit très confortable. Elle se sentait légèrement nauséeuse. Il y avait du mouvement dans la pièce où elle était. Il n'y avait plus de vitre devant elle. Elle ne chercha pas à se faire remarquer. Une jeune femme lui parla dans une langue qu'elle ne connaissait pas. L'Adetir ne chercha pas à comprendre et à faire savoir qu'elle était réveillée. Elle ne savait même pas si le Grand Maitre avait tenu sa parole. Elle était persuadée que Calvin, Alek et Syka étaient toujours prisonniers tout comme Kleve. Cet homme n'avait pas de parole. La jeune femme se redressa doucement pour ne pas effrayer l'autre femme. Cette dernière lui sourit doucement et lui montra la glace qui se trouva à coté de la porte. Cathleen se leva. On lui avait enlever son uniforme noir et on lui avait enfilé une robe blanche fluide. Cette même robe que l'autre jeune femme voulait lui faire porter. Cathleen se retourna vivement vers la dame.

"Non ! Non, je ne veux pas me mariée avec lui ! Je suis déjà promise à quelqu'un !"

Elle chercha à enlever cette fichue bague qui la promettait à ce Grand Maitre. Elle sentait une grande colère l'envahir. Elle attrapa le premier objet qui lui tomba sous la main et le balança au travers de la pièce. L'objet s'écrase contre le mur et se brisa en milles morceaux. Prise de panique, la servante sortit précipitament de la pièce avec l'intention d'aller chercher son maitre. Cathleen eut le temps de détruire tout sur son passage. Le Grand Maitre revient dans la pièce, seul. Il ferma la porte derrière lui avant d'attraper Cathleen dans ses bras et lui bloqué ses mouvements.

"Lâchez moi ! Je ne suis pas à vous ! Vous n'avez pas le droit de me garder prisonnière. Je suis sûre que vous n'avez pas libérer mes amis !

L'homme éclata de rire, mais ne la relâcha pas pour autant.

"Oh ma belle reine perdue ! Tu n'as pas idées des choses que je suis capable de faire. Je n'ai pas l'intention de vous laissez partir. La seule façon pour vous de partir d'ici, c'est de mourir."

Cathleen cessa de se débattre. Mourir. C'était la seule solution ? Elle avait déjà faillit mourir et elle n'avait pas l'intention de mourir loin d'Alek. Leur vie commune n'avait pas encore commencer et elle avait bien l'intention d'avoir des enfants avec Alek. Lorsqu'elle voyait Calvin et Kleve avec Syka, comment ils étaient tous heureux, elle avait envie de vivre la même chose.

"Quelqu'un m'a déjà demandé en mariage avant vous. Ce n'est pas parce que vous m'avez mit une bague de force que je suis votre fiancée. Je suis la fiancée d'Alek et rien n'y changera."

"Dans ce cas, nous allons devoir se battre pour avoir ton coeur ma douce reine."

Un sentiment de panique envahi Cathleen. Alek n'était pas un Adetir. Il ne pourra jamais gagné contre ce géant. Elle lança alors :

"Vous contre moi. Pas contre Alek. Il ne pourra jamais vous battre. Vous avez peu de chance de me battre."

"Si tu veux, vous pouvez même vous battre tous les deux contre moi. Je gagnerais quand même."

Il l'attrapa par le pognet qu'il lui tordit avec force. Cathleen serra les dents avant de recevoir une gifle monumentale qui la fit volé dans les airs et la fit tomber au sol avec fracas.

"Prépares toi à mourir. Enlève cette jolie robe et remet ton uniforme. Sois prête dans 10 minutes. J'irai chercher ta famille. Ils vont vous voir mourir..."

Il sortit de la pièce et Cathleen reprit ses esprits. Elle devait gagné. Son poignet lui faisait mal, mais elle pourrait supporter. Elle enleva rapidement la robe blanche et remit son uniforme. Elle devait gagné... Elle attendit qu'on vienne la chercher pour l'emmener dans une grande salle qui ressemblait bizarrement à une arène...

Alek regardait toujours par la vitre lorsqu'on vient les chercher tous les trois. On leur dit qu'il aurait un combat et qu'Alek avait été choisit pour y participer. Calvin et Syka seraient des invités et spectateurs. Avant d'aller à l'arène, on s'arrêta pour récupérer Kleve. Ce dernier semblait mal en moins. Pas physiquement, seulement psychologiquement. Alek se demandait, de son coté, s'il pourrait revoir Cathleen. Un combat allait avoir lieu et il était choisit. Mais pourquoi lui ? Perdu dans ses pensées, il ne vit pas que Cathleen se trouvait déjà dans l'arène. Elle se précipita sur lui et le serra dans ses bras. Elle regarda Kleve, Calvin et Syka et leur dit :

"C'est peut-être la dernière fois qu'on est tous les cinq réunis... Alors je veux vous dire de continuer à vous battre... Nous, on n'aura san sdoute pas cette chance... Le Grand Maitre veut qu'Alek et moi nous nous battons contre lui... On risque d'y laisser notre vie... Je suis désolée Alek, je ne voulais pas t'entraire dans ça...

On aggrippa Alek et Cathleen pour les entrainer dans l'arène et Kleve et Calvin dans la loge VIP. Ils seraient aux premières loges pour voir mourir leurs amis... Cathleen se redressa fièrement devant le public qui la huaient. Elle attrapa la main d'Alek et lui dit :

"Tout va bien se passer..."

Le Grand Maitre arriva dans l'arène et avant même que le signal soit donner, se précipita vers Alek. Il savait qu'il était le plus faible. Cathleen s'interposa, mais se prit un coup au visage qui l'envoya au tapis. Elle pouvait presque entendre Kleve lui hurler de se reprendre... Mais elle ne savait si elle en avait la force...

© 2981 12289 0

_________________
"Survivre"
"Bats toi, ne te laisses pas mourir. Tu es forte, tu peux le faire. Un jour, le monde comprendra tes sacrifices."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mister Sexy 2026

ID card
Tribu & Clan : Adetir
Double compte : Bartholomew Caldwell
Célébrité & Crédit(s): Luke Mitchell
MessageSujet: Re: Quand le karma revient à la charge... {feat. Kleve}   Lun 5 Sep - 18:46


Quand le karma revient à la charge...
L'invasion

Calvin essayait de rester fort pour Syka mais ce n'était pas évident. Kleve lui manquait et il avait surtout peur de le perdre. Heureusement Alek avait réussi à faire qu'on les laisse ensemble. Il avait énormément besoin de son meilleur ami.
Alors qu'il serrait son fils dans ses bras, on vint les chercher. Calvin ne comprenait pas pourquoi ce Grand Maître cherchait absolument à épouser Cathleen. Celle-ci était en plus déjà promis à Alek. Le pire était sans doute cette idée de combat. Même si son ami était à moitié Adetir, il n'avait pas le combat dans ses habitudes. Calvin serra la main d'Alek dans la sienne en soutien tout en suivant les soldats. Ils s'arrêtèrent pour prendre Kleve au passage et son coeur se brisa en le voyant.

Alors que j'étais toujours dans la même position sur le sol, on m'obligea à me relever, m'expliquant que j'allai assister à un combat. Super. Je croisais le regard de Calvin, et je détournai la tête honteux.

- Kleve...

Je passai devant, ne lui laissant pas le temps de dire quoique se soit. Je ne le méritais pas. On nous emmena dans une sorte d'arène où Cathleen était déjà présente. Celle-ci leur expliqua plus la situation. Elle abandonnait déjà alors que le match n'était même pas encore fait. Je serrai les poings.

- Tu ne dois pas te laisser abattre Cathleen, souviens toi que tu as un mariage à préparé avec Alek

Soufflais je avant qu'on nous sépare pour nous emmener dans des gradins privilégiés. A peine installé et le Grand Maître arrivé qu'il se jetait sur Alek. Cathleen s'interposa et se prit un coup qui l'envoya à terre. Je sentais la main de Calvin presser la mienne à côté de moi.

- Reprend toi Cathleen...

Susurrais je alors que leur adversaire en profitait pour s'en prendre à Alek. Si jamais ce dernier mourrait, mon mari ne s'en remettrait jamais. Je ne pouvais pas laisser une chose pareille arriver. Me tournant vers Calvin je l'embrassai de tout mon coeur avant de me redresser. Je sautai alors du balcon, atterrissant sur la piste.

- Attaque toi à quelqu'un de ta taille si t'es un homme !

- Cela ne te regarde pas !

- Ca me regarde dès lors que ça touche des gens à qui je tiens !

Je faisais signe à Cathleen de s'occuper d'Alek qui était légèrement blessé. J'avais eu un petit moment de faiblesse mais je ne pouvais pas laisser ces enfoirés toucher à ma famille. Je m’élançais sur mon adversaire pour lui donner un coup de poing, qu'il para sans aucun effort avant de me le rendre. La violence du coup m'envoya à quelques mètres, sentant le goût du sang dans ma bouche. Je comprenais maintenant pourquoi il n'avait pas peur de se battre contre deux atriens en même temps, ni même trois. Comment le vaincre ?
Je me souvenais alors du soldat que Cathleen avait frappé à la poitrine et du coup que j'avais donné au pervers. Un point commun : la poitrine. C'était ça leur faiblesse. Je me redressai, essuyant mes lèvres.

- La Reine perdue est à moi ! Abandonnez et j'abrégerai vos souffrances

- Dans tes rêves

Je faisais signe à Cathleen de m'aider. Si je voulais atteindre son point faible, j'allai avoir besoin d'une diversion.

copyright acidbrain

_________________
We'll fight to the death



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

ID card
Tribu & Clan : Trags
Double compte : James E. Aylen
Célébrité & Crédit(s): Emma Watson // Crédit : Avatar : Alvinou *o* Code Signature : Emi Burton / Gif profil : Moi-même
MessageSujet: Re: Quand le karma revient à la charge... {feat. Kleve}   Lun 5 Sep - 20:27

Quand le karma revient à la charge...

Lorsque Cathleen eut quelques secondes avec Calvin, Alek, Syka et Kleve, ce dernier lui dit qu’elle ne devait pas se laisser abattre. Elle savait tout ça, mais elle se demandait encore comment elle pourrait gagner seule contre ce Grand Maitre. Il semblait vraiment invincible. Elle n’eut pas le temps de lui dire qu’il avait raison qu’on les entraina dans l’arène. Cathleen attrapa la main d’Alek et lui dit que tout allait bien se passer. Ce dernier n’en était pas aussi sûr que son amante, mais il acceptait de lui faire confiance. Le Grand Maitre se jeta déjà sur Alek, mais Cathleen s’interposa. La jeune femme se prit un coup au visage qui l’envoya presque volé au travers de la pièce. Assommée, l’Adetir secoua la tête. Elle pouvait presque entendre la voix de Kleve lui dire de se reprendre. La jeune femme se releva au moment où Alek se prit quelques coups par le géant. Cathleen vit du coin de l’œil que Kleve venait de sauter du balcon.

« Non Kleve ! Tu as une famille ! »

Kleve ne lui prêta pas attention, seulement le moment où il lui fit signe de s’occuper d’Alek. La jeune femme se précipita vers son amant. Il ne fallait pas qu’il meurt.

Alek était dans les vappes. Il s’était pris un coup contre la tête, mais puisqu’il n’avait pas la résistance de Kleve ou Cathleen, il avait l’impression de s’être fait passer dessus par un troupeau de vaches ou de moutons. Le visage de sa douce amie lui apparut au-dessus de sa tête.

« Cathleen… Il faut que l’on gagne… Je n’ai pas envie de te laisser aux mains de cette brute…. »

« Je ne te laisserais pas. Kleve ne nous laissera pas. Il vient se battre contre lui… »

Au moment où elle disait cette phrase, Kleve se prit un coup qui le fit tomber au sol. Il crachait du sang aussi. La jeune femme comprit qu’ils n’allaient pas pouvoir le battre, même en étant trois. La main d’Alek se glissa dans la sienne et il essaya de se relever. Cathleen se concentra de nouveau sur lui.

« Tu vas bien ? Est-ce que tu es blessé ? Ne bouge pas si tu te sens mal. »

Alek secoua la tête. Il n’avait pas mal, il était juste sonné. Il allait sans doute avoir quelques hématomes. Kleve se redressait déjà. Cathleen le regarda et comprit qu’il avait une idée derrière la tête. Le Grand Maitre lança que la Reine perdue était à lui et qu’il abrégerait leurs souffrances s’ils abandonnaient. Il ne connaissait pas les Adetirs. Kleve lui lança qu’il pouvait toujours rêver et fit un signe à Cathleen de venir l’aider. Il fallait détourner son attention peu importe ce que Kleve avait en tête. La jeune femme se redressa et aida Alek à se relever avant de lui murmurer :

« Kleve a une idée, je ne sais pas c’est quoi, mais il faut qu’on lui fasse confiance. On se sépare, peut-être que ça va l’aider. »

Alek approuva d’un signe de tête avant de se séparer de Cathleen. La jeune femme se mit devant le Grand Maitre. Elle se mit en position de défense alors qu’elle voyait Kleve et Alek le contourner. Cathleen eut un petit sourire. Au final, Alek n’était peut-être pas un Adetir à part entière, mais il commençait à prendre certaines habitudes de Cathleen. Et puis, elle pensait qu’il allait sans doute sacrifier sa tribu s’il se mariait avec elle. S’ils s’en sortaient tous…

« Vous n’allez pas gagner. Vous avez tous un point faible. Tout le monde a un point faible. Tout le monde peut mourir. Si je ne le trouve pas, quelqu’un d’autre le trouvera. »

« Tu rêves ! Tu es à moi et personne ne pourra t’enlever à moi !

Cathleen se jeta sur l’homme. Elle réussit à le déséquilibré, mais le Grand Maitre l’agrippa au passage et la fit tomber à son tour. Il la fit basculer sur le dos et se mit à califourchon sur elle. Il écrasa sa poitrine avec la seule force de ses mains. Cathleen commença à suffoquer. Elle se débattit avec ses bras, mais l’air venait à manquer. Quelque chose ou quelqu’un frappa le Grand Maitre sur le côté et ce dernier se retrouva à son tour sur le dos. La jeune femme se remit sur ses genoux, chercha son air. Alek était à ses côtés et Kleve se battait avec le Grand Maitre. Il semblait avoir le dessus. La poitrine était leur point faible, elle venait de le remarquer au moment où Kleve enfonça son poing dans la poitrine du géant. On pouvait entendre la peur dans sa voix.

"Arrêtes ! Tu as gagné... Vous êtes libres... NON !"

Mais Kleve était toujours sans pitié…

© 2981 12289 0

_________________
"Survivre"
"Bats toi, ne te laisses pas mourir. Tu es forte, tu peux le faire. Un jour, le monde comprendra tes sacrifices."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mister Sexy 2026

ID card
Tribu & Clan : Adetir
Double compte : Bartholomew Caldwell
Célébrité & Crédit(s): Luke Mitchell
MessageSujet: Re: Quand le karma revient à la charge... {feat. Kleve}   Mer 7 Sep - 18:44


Quand le karma revient à la charge...
L'invasion

Peut être que mon idée allait être foireuse mais je ne pouvais pas rester sans rien faire et laisser cet étranger faire du mal à mes amis. J'allai sans doute y laisser ma peau mais il était pas question de laisser ma famille aux mains de ces timbrés. C'étaient eux qui me permettaient de tenir encore debout après le coup que j'avais reçu. Eux qui m'avaient remis les pendules à l'heure. Je serrai les poings alors que Cathleen et Alek se joignaient à moi. A trois on pouvait le faire. J'avais juste besoin de temps pour atteindre l'ennemi. La jeune femme cherchait à provoquer le Grand Maître qui tenait encore des propos absurdes comme quoi elle était à lui. Cathleen se jeta sur l'homme mais il avait toujours plus de force que les Atriens. Je profitais qu'il soit concentré sur elle pour l'attaquer. Je lui tenais un coup de pied dans les côtes pour le dégager avant que la jeune femme ne puisse plus respirer. Sur le dos, il était entièrement à ma merci et je ne perdais pas une seconde pour lui enfoncer mon poing dans la poitrine encore et encore. Il me suppliait d'arrêter mais je ne l'écoutais pas.
J'entendais le public me huer, debout dans les gradins. Comment pouvait on supporter un individu pareil ?

- Ca suffit !

Je levai la tête pour voir qui avait prononcé ses mots. Il s'agissait du pervers qui était accompagné de plusieurs soldats. Il leva sa main et je senti à nouveau la douleur dans mes poignets. Je reculai en grimaçant.

- Arrêtez ça !

Hurlais je alors que d'autres soldats arrivaient dans l'arène, certains s'occupant de maintenir Cathleen et Alek tranquille. Le Grand Maître fut remis debout et s'approcha de moi avant de glisser sa main autour de ma gorge.

- Misérable Atrien

Je peinais de plus en plus à respirer et levai les yeux vers le balcon de Calvin et de Syka. Entouré de soldats, la main plaqué sur sa joue, l'autre cachant le cauchemar à notre enfant, je pouvais voir les larmes couler sur ses joues.

- Grand Maître, je pense que cet atrien peut nous être utile dans l'Autre monde

L'Autre Monde ? C'était quoi ça encore ? En tout les cas, il me lâcha et je finissais à genoux en essayant de retrouver de l'air.

- Occupe toi de son transfert Zola, et emmenez les autres dans leurs cellules

Le pervers, qui s'appelait donc Zola, me releva et avec deux soldats me fit quitter l'arène. Alek fut lui aussi emmené ainsi que Calvin et Syka dans leur cage respective. Le Grand Maître se tourna ensuite vers Cathleen.

- Ma belle Reine Perdue, si tu tiens vraiment à ton "fiancé", je te conseille de suivre mes ordres. Ramenez là dans ses appartements

Les soldats obéirent et entourèrent Cathleen pour la forcer à les suivre.

De mon côté, j'étais emmené dans une salle où il y avait une sorte de tube géant relié à des appareils électroniques. On me força à entrer dans le tube et Zola appuya sur un bouton. Un liquide vert se mit alors à remplir l'habitacle. Mon poignet se mettait à me bruler soudainement et je voyais mes veines devenirs noires. Une aiguille s'enfonça soudainement dans mon cou et je perdis connaissance.

Je sentais la douceur d'un matelas sous mon poids et je pensais alors que j'avais fait un cauchemar. J'ouvrai les yeux et constatais que c'était bien réel. Sauf que je n'étais pas dans ma cellule mais dans une mini chambre blanche. On m'avait enlevé mes habits d'Adetirs pour celui de ces soldats. Bon la couleur ne changeait pas vraiment...Je passai ma main sur mon visage et me stoppa. Quelque chose n'allai pas. Je me levai rapidement pour trouver un reflet et manqua peu de défaillir. Je n'avais plus rien. Plus d'oeil, plus de nez, plus de bouche. Je constatai que même mes marques avaient disparu.

- Félicitation Atrien, vous êtes devenu un parfait Sans Visage. Votre ADN s'est montré compatible pour votre évolution

Je me retournai vers Zola. Ce denier avait retiré son masque et son visage était aussi vierge que le mien.

copyright acidbrain

_________________
We'll fight to the death



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

ID card
Tribu & Clan : Trags
Double compte : James E. Aylen
Célébrité & Crédit(s): Emma Watson // Crédit : Avatar : Alvinou *o* Code Signature : Emi Burton / Gif profil : Moi-même
MessageSujet: Re: Quand le karma revient à la charge... {feat. Kleve}   Ven 9 Sep - 11:12

Quand le karma revient à la charge...

Cathleen manquait d’air, mais si Kleve n’était pas intervenu à ce moment, elle se serait s’en doute évanoui. Elle chercha à reprendre son souffle alors que son ami se faisait une joie de frapper le Grand Maitre. La jeune femme sentait qu’il aurait pu y arriver si l’autre homme ne serait pas intervenu. Plusieurs soldats se mirent autour d’eux et on releva Cathleen de force ainsi qu’Alek. On tenait leurs bras derrière leurs dos pour éviter qu’ils s’échappent. La jeune femme avait juste une envie, c’était de détruire ce monde qui n’était pas le leur. Quelque chose n’était pas normal ici. Quelque chose qui lui faisait froid dans le dos. Pourquoi n’avait-on pas vu les visages de ces hommes ? L’homme qui demanda à ce que Kleve arrête de frapper le Grand Maitre semblait maitriser son ami avec quelque chose qui lui faisait mal. Cathleen voulu aller l’aider, mais elle ne put le faire. Le Grand Maitre s’était relevé et posa sa main autour du cou de Kleve. La jeune femme se débattit et supplia :

« Arrêtez ! Vous allez le tuer ! »

Elle leva les yeux vers les gratins et vit que Calvin regardait toute la scène, les larmes coulant sur son visage. L’Adetir était triste de laisser ce genre de spectacle arrivé, surtout devant un enfant. C’est alors que le même homme qui avait torturé Kleve dit au Grand Maitre que l’Atrien pourrait être utile dans l’Autre Monde. L’Autre Monde ? Qu’est-ce que c’était cette histoire ? Cathleen n’aimait pas le sentiment qui venait de l’envahir. Elle allait poser une question, mais le Grand Maître avait lâché Kleve et disait à ses soldats d’emmener ce dernier pour son transfert et les autres dans leurs cellules. Alek fut emmené lui aussi, ainsi que Calvin et Syka.

« Non ! Non, je veux rester avec eux ! »

Mais le Grand Maitre semblait avoir d’autres projets pour la jeune femme. Il lui dit qu’elle devait suivre ses ordres si elle tenait vraiment à Alek. Il ordonnait ensuite qu’elle soit emmenée dans ses appartements. Les soldats l’entourèrent, mais elle n’avait pas envie de se laisser faire. Elle frappa celui qui la retenait par les bras depuis plusieurs minutes. Le coup porté à ses jambes eut l’effet de lui faire lâcher la jeune femme. Ensuite, elle allait s’attaquer à un autre soldat, mais elle fut frappée à l’arrière de la tête. Alek avait tout vu avant de disparaitre dans un couloir. Son cri se fit entendre jusque dans l’arène :

« Non Cathleen ! »

Calvin et Syka semblaient résignés à leur sort. Alek se débattait, mais les soldats étaient vraiment plus fort que lui. On l’obligeait à avancer malgré tout et tout ce qu’il pouvait faire pour l’instant, c’était de rester fort pour Calvin, Syka et Cathleen. Il devait trouver le moyen d’aider les deux Adetirs prisonniers de ces barbares. Avec Calvin, ils étaient chanceux, on ne leur demandait pas grand-chose. On les enferma de nouveau tous les trois ensemble avant balancer un genre de gaz pour les endormir. Syka sombra le premier, suivit de Calvin. Alek demeura éveiller assez longtemps pour voir le Grand Maitre entrer dans sa cellule et l’emmener de force. Puis, il sombra.

De son coté, Cathleen avait un mal de tête pas possible. Le coup porté par le soldat l’avait assommé, mais ce même soldat n’avait pas survécu. Après le coup donné à la jeune femme, le Grand Maitre était entré dans une colère monstre. Il n’acceptait pas que sa douce Reine Perdue soit abimée, malgré le fait qu’il ait fait la même chose avant. Il ne supportait pas qu’on brise quelque chose qui lui appartenait, mais lui avait le droit de briser cette chose. Il avait donc ramené Cathleen dans ses appartements puis avait été cherché Alek. Il ne comprenait pas ce que cette petite peste pouvait bien trouver à cet Atrien qui ne semblait même pas être du même clan qu’elle. Il ne comprendrait jamais. Il était presque sûr que Cathleen était avec l’autre Adetir envoyé dans l’Autre Monde… Mais lorsqu’il les avait observé dans leur village, il avait vite comprit que rien ne reliait Cathleen et Kleve, du moins, physiquement et sentimentalement. Il avait été curieux de voir que Kleve était marié à Calvin et qu’ils avaient un enfant. Il aurait pu croire que ce dernier avait été adopté, mais trop de ressemblance entre l’enfant et les deux hommes étaient présentes. Quelque chose avait cloché dans leur relation…  

Cathleen se releva à peine quand le Grand Maitre entra, Alek sur les épaules. Il jeta le pauvre garçon au sol. Alek ne se réveilla même pas. Cathleen se jeta à genoux à côté de lui et écouta ses cœurs. Ils battaient encore, mais faiblement.

« Qu’est-ce que vous lui avez fait ? »

Le Grand Maitre referma la porte à clé et se tourna vers elle. Elle ne voyait toujours pas son visage. Il avait dont quelque chose à cacher. Elle détestait parler à des gens sans voir leurs yeux, mais elle se garda bien de lui dire. L’homme lui dit :

« Seulement un peu de gaz pour l’endormir. J’ai fait de même pour l’autre homme et son enfant. J’espère seulement que l’enfant va supporter la dose… »

« Enfoiré ! »

Cathleen se leva d’un bond et se précipita vers l’homme, mais ce dernier avait anticipé le geste de la jeune femme. Il lui envoya le dos de sa main contre le visage et Cathleen fut rejeté quelques mètres plus loin. Assommée par son coup à la tête et ce dernier coup, elle secoua la tête avant de voir que le Grand Maitre n’était plus qu’à quelques centimètres d’elle. Il lui attrapa les chevilles pour la tirer à lui. Elle ne voyait toujours pas son visage.

« Maintenant que tu sais que je suis plus fort que vous tous réunis, peut-être accepteras-tu de laisser tomber ce minable ? »

Alek revenait doucement à lui. Il avait bien entendu la voix de Cathleen. Il ouvrit doucement les yeux et vit que la jeune femme était aux prises avec cette grosse brute. Il se leva, perdit l’équilibre avant de tomber de nouveau en se relevant. Cathleen le regarda. Elle était tellement désolée de le voir dans cet état. Elle forma les mots « Je suis désolée » avec ses lèvres. Le Grand Maitre la dominait de tout son corps.

« Maintenant que tu as compris que tu es à moi, laisses-moi te montrer comment les gens de mon peuple font obéir leurs femmes… »

Cathleen ferma les yeux et attendait les coups. Elle savait que ce genre de peuple faisait ça. Donner des coups pour se faire respecter. C’était un peu la même chose chez les Adetirs. Cathleen en avait subi les conséquences avec son défunt père. Le Grand Maitre lui enleva sa veste de son uniforme et fit remonter légèrement le débardeur. Puis s’arrêta. La jeune femme ouvrit les yeux et vit qu’il s’était arrêté sur les nombreuses cicatrices qu’il y avait sur le corps de la jeune femme, en plus de ses marques. Il semblait sous le choc. Elle en profita pour le déséquilibré et fuir. Elle se jeta dans les bras d’Alek et chercha la sortie.

« Je ne suis pas à vous. Vous n’êtes pas le premier à me battre. Je veux savoir où est Kleve !  Je veux savoir ce qui est arrivé à Calvin et Syka ! Dites le moi ! »

Alek la tenait dans ses bras pour qu’elle n’aille pas frapper le Grand Maitre et risquer de mourir. Une jeune femme, qui était cachée dans une autre pièce de l’appartement, se montra. Elle regarda son maitre qui semblait ne pas la voir. En fait, il n’avait pas bougé. La jeune femme leur fit signe de la suivre. Elle ne parlait pas leur langue, mais elle comprenait certains mots et le fait qu’un enfant soit en danger, elle allait les aider. Tant pis si elle mourrait. Elle ouvrit doucement la porte avec sa propre clé et s’engagea dans le couloir avec l’allure d’une Grande Dame. Alek et Cathleen la suivirent avec l’intention de se défendre si des soldats se pointaient, mais pour l’instant rien à l’horizon. Calvin et Syka étaient leur priorité. Kleve serait leur seconde. Ils allaient tous s’en sortir vivant… Cathleen voulait le croire…
© 2981 12289 0

_________________
"Survivre"
"Bats toi, ne te laisses pas mourir. Tu es forte, tu peux le faire. Un jour, le monde comprendra tes sacrifices."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mister Sexy 2026

ID card
Tribu & Clan : Adetir
Double compte : Bartholomew Caldwell
Célébrité & Crédit(s): Luke Mitchell
MessageSujet: Re: Quand le karma revient à la charge... {feat. Kleve}   Sam 10 Sep - 12:41


Quand le karma revient à la charge...
L'invasion

Je n'arrivais pas à croire ce qui m'arrivait. C'était un cauchemar et j'allai me réveiller. Ce reflet était hélas bien le mien et j'avais une folle envie de pleurer sauf que je ne pouvais pas.

- Rendez moi mon visage !

Hurlais je soudainement en me ruant sur Zola. Ce dernier bloqua mon poignet sans aucune difficulté. Je serrai les dents, essayant de me dégager de sa prise de toute mes forces. Je sentais alors quelque chose parcourir tout mon corps et envoyait valser mon adversaire contre le mur. Abasourdis je regardais mes mains.

- C'est irréversible...

Je serrai les poings, allant attraper le Sans Visage pour le plaquer contre le mur. Même si aucune expression n'apparaissait, je sentais son corps trembler contre le mien. Il avait peur. JE lui faisais peur.

- Si tu ne veux pas mourir, libère mes amis

- Je ne peux pas...

Je plissais les yeux, raffermissant ma prise sur sa gorge. Zola essaya de me faire lâcher en s'attaquant à mon bras. Je me demandais pourquoi il n'utilisait plus sa sorcellerie sur moi. Peut être que maintenant que j'étais devenue comme lui ça ne fonctionnait pas.  

- Mon...le Grand Maître...me tuera...si...si je fais...ça

Articula t-il faiblement. Je le lâchai avant de frapper le mur avec mon poing. C'était un véritable cul-de-sac. Avec une tête pareille, je serai rejeté par les miens. Comment Calvin pourrait il m'aimer ainsi ? Soudainement une alarme se mit à sonner.

- Qu'est ce qui se passe ?

- Des Atriens se sont échappés

- Fais moi sortir d'ici !

Vu que j'étais comme eux, je passerai inaperçu parmi les soldats. Zola semblait hésiter et finalement me tendit un masque. Je le mettais et il fit de même avant de le suivre hors de la pièce. Des soldats couraient partout à la recherche des fuyards. Un groupe s'arrêta devant Zola et se mirent à parler dans leurs langues avant de nous laisser.

- Cathleen et Alek se sont échappés à l'aide d'une Sans Visage

Déclara t-il en se tournant vers moi. Connaissant mon amie elle allait sans doute vouloir libérer Calvin et Syka avant moi.

- Emmène moi à ma famille

Zola hocha la tête et me fit signe de le suivre. C'était étrange de pouvoir se balader librement sans se faire arrêter mais je n'allai pas me plaindre. Alors que l'on prenait un couloir, j'apercevais au bout mes amis. Si j'avais pu sourire, je l'aurai fait. Seulement des soldats arrivèrent par un couloir de droite, se mettant entre nos deux groupes.

- Rendez vous Reine Perdue

Alors que j'allai m'avancer pour aller aider Cathleen, Zola me retint par le poignet.

- Je ne peux pas les laisser !

- Alors faites moi confiance

Avais je vraiment le choix ? Pas vraiment. Je soupirai avant de hocher la tête. Zola partie donc à la rencontre des soldats, leur disant quelque chose. Vu le ton employé ça devait être des ordres. J'en profitai pour me faufiler, rejoignant les deux amants. Avant qu'ils ne m'attaquent, je faisais discrètement le signe des Adetirs. Je n'avais plus que ça pour me présenter étant donné que mes marques avaient disparus.

copyright acidbrain

_________________
We'll fight to the death



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

ID card
Tribu & Clan : Trags
Double compte : James E. Aylen
Célébrité & Crédit(s): Emma Watson // Crédit : Avatar : Alvinou *o* Code Signature : Emi Burton / Gif profil : Moi-même
MessageSujet: Re: Quand le karma revient à la charge... {feat. Kleve}   Sam 10 Sep - 19:00

Quand le karma revient à la charge...

Cathleen suivit la jeune femme avec Alek. Il fallait qu'ils sortent de là. Ils devaient trouver Calvin et Syka en premier. C'était les seuls qu'ils devaient protéger. Kleve pouvait le faire tout seul. Les deux atriens continuaient de suivre la jeune Sans Visage, mais un groupe de Soldat arrivaient en sens inverse. L'alarme avait été donné. Cathleen serra les poings lorsqu'elle vit un autre groupe arriver, plus près que le premier. On lui demanda de se rendre. La jeune femme lança :

"Je n'en ai pas l'intention. Je préfère mourir plutôt que de me rendre. Je n'appartiens pas à cet homme !"

La main d'Alek se glissa doucement dans la sienne pour qu'elle se calme. Il avait vraiment une bonne énergie pour Cathleen. Elle avait besoin de lui dans sa vie. Elle n'avait pas l'intention de se marier avec l'autre. Leur culture était trop bizarre pour la jeune femme. Les atriens étaient beaucoup simple. La jeune femme se retourna vers Alek au moment où l'homme qui avait emmené Kleve discutait avec les soldats qui étaient devant le couple. Un soldat se détacha du groupe. Il lui semblait familier, mais c'était impossible. L'homme avait un masque, ce n'était pas vraiment son visage. C'était sans doute le cas pour tous les gens ici. Cathleen pencha doucement la tête sur le coté. Quelque chose clochait. L'homme leur fit le signe des Adetirs. Cathleen perdit légèrement l'équilibre. Elle s'aggrippa à Alek.

"Non... Kleve ?"

Il y avait plus de chance que ce soit Kleve que quelqu'un d'autres. Elle n'était pas certaine que le peuple qui les avaient enlever savaient qu'il y avait un signe particulier entre les Adetirs. Elle s'approcha doucement de son ami, ne lâchant pas la main d'Alek. Elle voulu enlever le masque de son ami, mais il s'éloigna.

"Qu'est-ce qui t'arrives ? Qu'est-ce qu'ils t'ont fait ?"

Cathleen ne pensait pas que ce peuple pouvait être si méchant. Quelque chose s'était passé entre le moment où Kleve avait été emmené et le moment où ils se retrouvent. Les explications pouvaient sans doute attendre. Ils devaient retrouver Calvin et Syka. Cathleen regarda Kleve avant de lui dire :

"Tu peux nous aider ? Tu le peux n'est-ce pas ?"

Il fallait qu'ils se retrouvent tous. Calvin et Syka étaient les seuls à ne pas être avec eux et plus, ils passaient de temps ici, plus ils étaient en danger. Peut-être que le Grand Maitre s'était déjà relevé et attaquait les plus faibles ?
© 2981 12289 0

_________________
"Survivre"
"Bats toi, ne te laisses pas mourir. Tu es forte, tu peux le faire. Un jour, le monde comprendra tes sacrifices."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mister Sexy 2026

ID card
Tribu & Clan : Adetir
Double compte : Bartholomew Caldwell
Célébrité & Crédit(s): Luke Mitchell
MessageSujet: Re: Quand le karma revient à la charge... {feat. Kleve}   Dim 11 Sep - 19:45


Quand le karma revient à la charge...
L'invasion

Celui qui avait inventé le signe des Adetirs était un génie. Cathleen avait réussi à me reconnaître, sans ça j'aurai bien été embêté. Elle avait tendu sa main vers mon visage et je reculai. Non, il était hors de question qu'elle voit ça. Elle me demanda ce qu'il m'avait fait, ce qui m'était arrivé. C'était tellement compliqué à expliquer, et en même temps je ne savais même pas comment c'était arrivé. Zola était le seul à pouvoir répondre à ces questions. J'espérais au moins que ma nouvelle apparence pourrait m'aider à les sauver, même si je ne ferai pas partie du lot.

- Je vais tout faire pour

Je jetai un coup d'oeil derrière moi. Les soldats avaient finis par quitter le couloir et Zola nous rejoignit.

- Nous n'avons pas beaucoup de temps, dépêchons nous

J'hochais la tête et notre petit groupe se remit en route vers l'endroit où étais retenu ma famille. J'ignorais toujours comment réagir une fois là bas. Ma priorité était de toute façon de les sortir tous de là. Ils restaient encore d'autres atriens dans les mains de ces détraqués. Notre escapade s'était déroulé sans problème, ce qui était assez étrange. On avait croisé quelques soldats qui ne nous avaient pas vu. On arrivait enfin là où était retenu Calvin et Syka. Derrière leur prison de verre, les deux étaient endormis. Je ne pouvais pas penser que c'était autre chose. Alors que j'allai me précipiter pour ouvrir la porte même si je connaissais pas le code je m'arrêtai soudainement. Je sentais comme si quelque chose de mal s'approchait. A vrai j'étais certains que c'était lui. Je me tournai vers la porte en même temps que Zola et la femme Sans Visage. Je faisais rapidement signe à Cathleen d'aller se cacher.

Ils eurent juste le temps de se planquer avant que le Grand Maître ne fasse son entrée. Je ne savais pas si c'était lié à mon nouveau statut mais je me sentais écraser par sa présence comparé à lorsque j'étais un Adetir. Je remarquai que la femme n'avait pas suivi Alek et Cathleen. Etait elle suicidaire ? Ou peut être ne pouvait elle pas ? Le taré se mit à parler dans sa langue. Pourvu qu'il ne m'adresse pas la parole. Je ne comprenais pas ce qu'il se passait mais manifestement Zola était en train de se crier dessus. Il mit soudainement un genou à terre et je me retrouvai dans la même position. J'allai devenir fou si ça continuait. L'autre continuait de crier, je captais le prénom de Cathleen dans une phrase. Il attrapa la Sans Visage qui lui parlait en sanglotant. Sans doute le suppliait elle. Le Grand Maître sortie alors un poignard de sa ceinture et lui trancha la gorge sans aucune hésitation. Le sang coulait, noir comme les ténèbres. Je me souvenais avoir vu mes veines devenir de la même couleur dans le tube.
Il lâcha la pauvre femme comme un vulgaire sac avant de s'approcher de nous deux. Je baissai la tête, priant pour qu'il ne me coupe pas la tête. Le Grand Maître attrapa soudainement Zola pour le frapper violemment à la poitrine. La mienne me fit mal d'un coup et je grimaçai de douleur. On était connecté ou quoi ? Si c'était le cas, j'avais pas l'intention de souffrir sans rien faire. Je me redressai. Tant pis pour ma couverture.

- Lâchez le !


Le Grand Maître tourna la tête vers moi, desserrant sa prise sur Zola qui tomba à genoux.

- Tu es l'ancien Atrien

- Je suis et je resterai un Atrien, peu importe ce que vous me ferez subir !

- Oh mais je ne compte pas m'en prendre à toi

La porte s'ouvrit faisant débouler au moins une vingtaine de soldats. J'avais l'impression qu'ils étaient toujours planqué. J'en vis certains s'approcher de la prison de Calvin et de Syka.

- Eloignez vous d'eux !!

Hurlais je avant de me précipiter pour les empêcher de s'en prendre à eux. Ca voulait dire qu'ils étaient toujours vivants. Je voulais tellement les serrer contre moi. J'attrapai sauvagement un Sans Visage pour lui ordonner d'ouvrir la porte. D'une main tremblante, ce dernier composa le code et je le lâchai avant de me précipiter à l'intérieur. Je vérifiais leur état et constatai que tout allait bien. Ils étaient simplement endormis. Je caressai la joue de Calvin. Ce dernier cligna plusieurs fois des yeux avant de les ouvrir complètement. Il recula brusquement, terrifié. Je restai immobile, sentant mon coeur se serrer.

- Alors, tu veux toujours partir ? Tu n'a plus rien maintenant, regarde le, il a peur de toi

Je me redressai sortant de la pièce pour venir me planter devant le Grand Maître.

- Laissez les partir. Ma vie contre la leur, vous ferez ce que vous voudrez avec

Je pouvais m'imaginer sans effort un sourire s'afficher derrière son masque.

copyright acidbrain

_________________
We'll fight to the death



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

ID card
Tribu & Clan : Trags
Double compte : James E. Aylen
Célébrité & Crédit(s): Emma Watson // Crédit : Avatar : Alvinou *o* Code Signature : Emi Burton / Gif profil : Moi-même
MessageSujet: Re: Quand le karma revient à la charge... {feat. Kleve}   Ven 16 Sep - 11:03

Quand le karma revient à la charge...

Cathleen était désolée de voir Kleve dans cet état. Elle ne comprenait pas pourquoi elle se sentait coupable de ça… Quelque chose lui disait qu’elle était en partie responsable de ce qui lui arrivait parce qu’elle avait résisté au Grand Chef… Mais c’était sans doute plus compliquer que ça. La jeune femme demanda à Kleve s’il était possible que le problème soit régler, il lui répondit qu’il allait tout faire pour. Elle espérait sincèrement qu’il avait raison. Ce n’était pas juste…

Les soldats avaient quitté le couloir et l’homme qui avait attaqué Kleve plus d’une fois s’avança. Cathleen serra la main d’Alek un peu plus fort et se prépara à attaquer, mais il semblerait que ce personnage soit de leur côté. Ils devaient se dépêcher parce qu’ils n’avaient pas beaucoup de temps devant eux. Ils devaient trouver Calvin et Syka. C’était leur priorité. Plus ils avançaient dans les couloirs, plus la tension que Cathleen ressentait était présente. Quelque chose allait mal se passer, elle le savait, elle le sentait. Alek la fit ralentir un peu, juste pour être à l’écart deux secondes.

« Qu’est-ce qui t’arrives Cath ? Quelque chose ne va pas ? »

« Je ne sais pas, quelque chose cloche ici et j’ai peur qu’on soit pris au piège… »

Ils rattrapèrent le petit groupe au moment où ils arrivèrent à l’endroit où étaient retenus Calvin et Syka. Kleve se précipita vers eux dans l’intention de les délivrer, mais s’arrêta brusquement. Cathleen tourna la tête vers la porte qu’ils venaient de passer et regarda de nouveau Kleve qui lui fit signe d’aller se cacher. Plus facile à dire qu’à faire. Cathleen entraina Alek derrière des caisses en métal et regarda ce qui se passa…

Le Grand Maitre était de retour. Il semblait s’être remit du choc d’avoir vu les cicatrices de Cathleen. Il dégagea tellement de colère que Cathleen pouvait la sentir même si elle n’était pas comme eux. Parlant d’eux, l’Atrienne se rendit compte que sa sauveuse ne l’avait pas suivi. Elle se tenait à côté de Kleve et de l’autre homme. Le chef se mit à parler dans la langue du peuple et Cathleen ne comprenait rien, si ce n’est qu’il était vraiment en colère. Brusquement, le bourreau de Kleve et ce dernier se retrouvèrent tous les deux un genou au sol. Ça n’avait rien de naturel, c’était comme si on les obligeait à le faire, mais la magie, ça n’existait pas ? Puis le prénom de Cathleen fut prononcé et elle comprit que son héroine du jour allait passer un mauvais quart-heure. Elle fut attrapée par le Grand Maitre. Elle pleurait, sans doute demandait-elle à être épargner. Il ne l’entendait pas de cette oreille. Cathleen savait déjà ce qu’il allait faire. Elle allait crier, mais Alek lui posa une main sur la bouche pour éviter qu’ils se fassent repérer. La jeune femme se débattit et lorsque le Grand Maitre trancha la gorge de la pauvre fille, Cathleen sentit des larmes coulées sur son visage. C’était de sa faute. Tout était de sa faute.

Le Grand Maitre s’attaquait déjà à l’autre de ses collègues. Cependant, il semblerait que Kleve ressentait les mêmes douleurs que l’autre. C’était dont lui qui avait transformé Kleve ? Mais transformer en quoi ? C’était la question. Mais Cathleen n’avait plus la tête à réfléchir. Une personne était morte à cause d’elle. Kleve hurla quelque chose et le Grand Maitre se tourna vers lui, délaissant l’autre homme. La Grand Maitre n’avait pas l’intention de s’en prendre à lui, c’était une certitude. Il voulait juste voir Kleve souffrir. Une porte s’ouvrit derrière Alek et Cathleen et des soldats arrivèrent par dizaine. Les deux derniers soldats du groupe s’arrêtèrent derrière les amoureux et leurs attrapa violament les bras pour les mettre dans leur dos. Ils ne sortirent pas tout de suite de leur cachette. Cathleen regarda certains des leurs s’approcher de la prison de Calvin et Syka, qui étaient toujours endormi. Elle se débattit pour aider Kleve, mais on l’en empêcha. Son ami réussit à attraper un des leurs pour l’obliger à ouvrir la porte. Il alla vers Calvin pour vérifier que tous les deux étaient encore vivant, ce qui semblait être le cas d’où était Cathleen. Lorsque Calvin se réveilla et vit la personne qui se trouvait devant lui, il recula, ne reconnaissant pas Kleve. La jeune femme en eut le cœur brisé. Ils avaient réussi à briser ce qui était le plus cher à Kleve. Ce dernier se redressa pour venir se positionner devant le Grand Maitre, lui demanda de laisser partir sa famille. Sa vie contre la leur.

« NON ! »

Cathleen avait hurlé, personne ne pouvait l’en empêcher. Les deux Soldats qui les retenaient les firent avancer vers le Grand Maitre, de force. Calvin vit la jeune femme et Alek. Ce dernier essaya d’afficher une mine neutre, mais il savait que Cathleen venait de signer son arrêt de mort en criant. Ils étaient tous morts.

« Tiens, tiens, ma Reine Perdue. Tu n’auras pas été bien loin. Tu es trop attacher à ta famille… »

Il attrapa violament Cathleen par les cheveux et l’envoya au sol. Le soldat ne l’avait pas lâché assez rapidement, elle sentit son épaule se tordre brusquement. La douleur était forte. Alek hurla quelque chose, mais la jeune femme n’entendit pas. Le chef était penché sur elle et dit fortement :

« Si je ne peux pas t’avoir, personne ne t’auras ! »

Il la retourna brusquement sur le dos et Cathleen, dans les vappes, ne vit pas le couteau brillé quelques secondes avant de disparaitre au niveau de son ventre. Elle émit un son de douleur et entendit Calvin et Alek hurler. Ce dernier réussit à se défaire du Soldat qui le retenait et se jeta sur le Grand Maitre. Ce dernier surprit, encaissa quelques coups avant d’envoyer Alek un peu plus loin contre un mur. Des soldats le récupérèrent et le firent entrer dans la cellule de Calvin et Syka. Cathleen avait du mal à garder les yeux ouverts. Kleve… ou était Kleve ? Quelque chose coulait de sa bouche. Elle avait que c’était du sang, comme lorsque son père l’avait poignardé…

« Je… Je suis désolée pour tout… »

Elle sombra dans l’inconscience au moment où un énorme bruit se fit entendre…
© 2981 12289 0

_________________
"Survivre"
"Bats toi, ne te laisses pas mourir. Tu es forte, tu peux le faire. Un jour, le monde comprendra tes sacrifices."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mister Sexy 2026

ID card
Tribu & Clan : Adetir
Double compte : Bartholomew Caldwell
Célébrité & Crédit(s): Luke Mitchell
MessageSujet: Re: Quand le karma revient à la charge... {feat. Kleve}   Sam 17 Sep - 17:51


Quand le karma revient à la charge...
L'invasion

Quitte à perdre Calvin, autant qu'il soit libre avec les autres. Il arriverait à m'oublier et à trouver un autre atrien qui l'aimerait et le soutiendrait. Peut être pas autant que moi mais c'était le mieux à faire pour mes amis. Cathleen avait soudainement hurlé, sortant de sa cachette avec des soldats. Le Grand Maître l'attrapa soudainement par les cheveux avant de la jeter au sol. Je n'eut pas le temps d'intervenir qu'elle se faisait poignarder.

- Cathleen !!!

Je me précipitais sur elle, essayant d'arrêter l'hémorragie en appuyant dessus.

- Cathleen reste avec moi !

Alek était en train de se battre avec le chef, mais se fit rapidement envoyer au tapis. Je me relevais, fou de rage et le frappa de toutes mes forces. Le Grand Maître recula de quelques mètres avant de riposter à son tour. Je bloquais sa main et de l'autre le frappa en pleine poitrine. Je l'entendis gémir de douleur. Des soldats essayèrent de m'arrêter mais Zola se chargeaient d'eux. Je voulais qu'il souffre autant que je souffrais. Je lui redonnais un coup.

- Ca c'est pour Cathleen !

Encore un.

- Ca c'est pour Alek !

Et puis encore un autre, plus fort que ceux d'avant.

- Et ça c'est pour ma famille !!

Il tomba à genoux et je m'emparais de son poignard pour le finir. Alors que je levais l'arme pour l'achever Zola m'attrapa par le poignet.

- Ne faites pas ça

Je le regardais, fronçant les sourcils. Ne comprenant pas pourquoi je devrais épargner cet homme qui m'avait tout enlevé. Du coin de l'oeil je voyais que les soldats avaient baissés leurs armes.

- S'il vous plaît, c'est mon père

J'abaissai ma main, surpris. N'avait il pas l'intention de tuer son propre fils tout à l'heure ? Je serrai les poings avant de donner un violent coup sur la tête au Grand Maître pour l’assommer. Il s'écroula sur le sol. Je revenais ensuite auprès de Cathleen pendant que Zola allait libérer les autres. Elle n'était pas morte mais son pouls était très faible. Je n'avais pas de Cyper sur moi. Ca ne pouvait pas se finir comme ça. Alek accourait à son tour près d'elle.

- Il me faut du Cyper...Zola, est ce qu'on est loin d'Atria ?

- Pas vraiment, pourquoi ?

- Il faut que j'aille chercher une plante là bas

- Oh...alors pas besoin...Suivez moi, faites attention en la portant

Je laissais Alek se charger de Cathleen. Je regardais Calvin qui serrait le corps endormi de Syka contre lui. Il ouvrit la bouche pour dire quelque chose mais la referma. Je baissai la tête avant de suivre Zola.

Il nous conduisit jusque dans une pièce qui ressemblait à une grande réserve, excepté qu'il y avait du matériel étrange dans un coin. Zola demanda à Alek de poser l'atrienne sur la table et attrapa un bocal posé sur une étagère avant de me le tendre. Je le prenais et l'ouvris. Du Cyper.

- Nous vous avons longuement observé et étudié, pas que vous mais aussi tout votre système

Expliqua t-il. Je le remerciais avant de donner la plante à Alek. Je n'étais plus un Adetir alors je ne pouvais pas soigner Cathleen. L'Argàs posa sa main sur mon épaule sans doute dans un essai de réconfort. Il trouva une seringue et à l'aide de son sang ainsi que du cyper s'occupa de la blessure de sa fiancée.
Je me laissai tomber sur une chaise, épuisé. Je ne pouvais même pas me passer ma main sur mon visage, étant donné que je n'en avais plus. Je fermai les yeux, essayant de profiter de ce moment de répit. Dès que le Grand Maître se réveillerait ça serait la fête.

Une main tremblante se posa sur mon épaule et j'ouvrai les yeux sur Calvin.

- Kleve...

- C'est moi, je te promet que c'est bien moi

Il me sourit et leva sa main vers mon masque. Je tressaillis et l'arrêtais en la prenant dans la mienne.

- Ne me regarde pas...je ne veux pas que tu ai une autre image de moi

- Mon amour, peu importe ton apparence, tu sera toujours le même à mes yeux

Il dégagea sa main de ma prise et sans que je l'en empêche cette fois ci, retira mon masque. Ses yeux s'écarquillèrent légèrement surprise avant de redevenir normale. Il essaya de deviner mes traits avec ses doigts, s'arrêtant sur mes lèvres avant de m'embrasser.

copyright acidbrain

_________________
We'll fight to the death



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

ID card
Tribu & Clan : Trags
Double compte : James E. Aylen
Célébrité & Crédit(s): Emma Watson // Crédit : Avatar : Alvinou *o* Code Signature : Emi Burton / Gif profil : Moi-même
MessageSujet: Re: Quand le karma revient à la charge... {feat. Kleve}   Dim 18 Sep - 20:05

Quand le karma revient à la charge...

La douleur était telle que Cathleen n’avait pas pu résisté à tomber dans l’inconscience. Elle avait entendu Kleve crier son prénom et ses mains se poser sur sa blessure, mais elle perdit vite conscience. Sa respiration ralentissait doucement. Etendue au milieu de la pièce, elle ne pouvait pas se rendre compte que Kleve avait l’intention de tuer le Grand Maitre. Elle n’était pas consciente quand le bourreau de Kleve lui dit que le Maitre était son père. La jeune femme aurait presque pu avoir pitié du jeune homme, ayant vécu la même chose avec son propre père. A la différence qu’elle, elle avait eu le courage de le tuer.

Cathleen reprit conscience pendant quelques instants. On la portait doucement. Elle reconnut le visage d’Alek qui semblait ronger par l’inquiétude.

« Alek… Je… »

« Chut ! Restes calme. Nous allons pouvoir te soigner. Ils ont du Cyper ici… »

Cathleen perdit de nouveau conscience. Ils étaient arrivés dans une pièce où l’on pouvait trouver un peu de tout. On posa Cath sur une table et Alek récupéra le Cyper que Kleve lui tendit. Le jeune homme lui posa une main sur l’épaule. Il voulait qu’il sache qu’il n’était pas seul. Ce que ces personnes lui avaient fait, ils allaient le payer. Il prit une seringue avant de mélanger son sang avec le Cyper.

« Tiens bon Cathleen, tu es bientôt sortie d’affaire. »

Toute cette violence était vraiment inutile. Le Grand Maitre lui faisait penser à un adolescent à qui on lui disait oui à chaque fois. S’il dirigeait un peuple qui le suivait partout, il allait causer beaucoup de dommages s’il avait de plus grandes idées de grandeur.

Cathleen sentait que son corps revivait. On lui avait enfin donné du Cyper. Elle ouvrit doucement les yeux et vit qu’Alek était au-dessus d’elle. Il lui souriait.

« Tu reviens enfin parmi nous. Je suis content qu’on ait trouvé du Cyper ! »

Cathleen lui sourit doucement avant de se redresser doucement. Le Soldat qui avait fait du mal à Kleve état avec eux. Peut-être les avait-il aidés ? Elle n’était pas sûre de pouvoir leur faire confiance. Syka s’était réveillé entre temps et venait vers Cathleen pour se blottir contre elle. Elle le serra doucement dans ses bras, cherchant Kleve et Calvin. Ils n’étaient pas très loin. Calvin avait enlevé le masque de son mari et Cathleen pouvait voir que le visage de Kleve… n’était plus. Comment pouvait-on faire quelque chose de ce genre. Syka avait enfoui son visage dans le cou de Cathleen. Cette dernière se demandait comment allait réagir le petit garçon. Peut-être le savait-il déjà ?

La jeune femme regarda la scène pendant quelques minutes. Alek se tenait à ses côtés, la serrant dans ses bras, caressant le dos de Syka au passage. Cette scène faisait presque tâche dans le décor. On pouvait entendre énormément de bruits dans le couloir. On aurait dit qu’une armée s’était levée. Trop de personnes dans ce couloir.

« Ramenez moi ces Atriens ! Vivants ou Morts ! Je veux qu’ils payent ! »

Cathleen jeta un coup d’œil vers Kleve. Ils avaient tous déconnés !
© 2981 12289 0

_________________
"Survivre"
"Bats toi, ne te laisses pas mourir. Tu es forte, tu peux le faire. Un jour, le monde comprendra tes sacrifices."


Dernière édition par Cathleen Morris le Sam 1 Oct - 23:04, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mister Sexy 2026

ID card
Tribu & Clan : Adetir
Double compte : Bartholomew Caldwell
Célébrité & Crédit(s): Luke Mitchell
MessageSujet: Re: Quand le karma revient à la charge... {feat. Kleve}   Mar 20 Sep - 14:23


Quand le karma revient à la charge...
L'invasion

J'aurai aimé que le temps s'arrête, passer le reste dans les bras de Calvin à jamais. Malheureusement ce n'était pas possible. La paix ne serait pas éternel tant que l'on ne serait pas de retour à Atria. Heureusement déjà, Cathleen était rétablie. J'étais soulagé de la voir en vie. Le Grand Maître était vraiment dingue. Je me demandais comment Zola pouvait supporter un père pareil.
Le moment de souffler fut cependant de courte durée car du bruit se faisait entendre dans le couloir. Manifestement le chef n'était pas content du tout. Je me redressai, remettant mon masque en même temps que la porte de la pièce s'ouvrait. Je pouvais sentir toute la rage qui émanait du Sans Visage.

- Vous avez cru pouvoir m'échapper ?!

Dix soldats pénétrèrent à sa suite. Je me mettais devant Calvin pour le protéger. Syka était entre de bonnes mains avec sa "tante". Zola était resté près d'eux, il était le seul avec moi à pouvoir rivaliser en force.

- Attrapez les !

Ils se divisèrent en deux groupes, cinq de chaque côté. J'essayai de nous défendre tant bien que mal mais je sentais qu'ils tenaient plus à attraper Calvin que de me battre. Mon mari était un vrai mystère pour eux et je ne les laisseraient pas lui faire du mal. Pas loin, mes amis s'en sortaient pas trop mal avec l'aide de Zola. Syka se mit à pleurer, me déconcentrant quelques secondes mais suffisamment pour laisser l'opportunité à un soldat de me frapper dans le dos, en plein dans la colonne vertébrale. Je poussai un cri de douleur en même temps que je tombais à terre.

- Kleve !

Calvin essayait de se défendre du mieux qu'il pouvait. Même si il avait rejoint ma tribu, je ne l'avais pas initié au combat. Zola avait aussi ressenti la douleur et venait vers moi en même temps que je tentais de me relever.

- Laissez le !

Le Grand Maître m'envoya un coup dans la tête, me renvoyant encore plus à terre et me sonnant un peu .

- Vous allez voir ce qu'il en coûte de s'en prendre à moi !

Il attrapa Calvin par la gorge, sortant le même poignard que tout à l'heure. Les pleurs de Syka résonnait à mes oreilles et je levais vainement la main vers mon mari.

- Noooon !!!

Et puis sans que je ne comprenne ce qu'il se passait, le chef le lâcha. Du sang tomba sur le sol. Zola venait de le poignarder dans le dos. Le Grand Maître se retourna, frappant son fils qui alla heurter le mur.

- Le Grand Maître est blessé !!

Les soldats se regroupèrent autour de leur chef, se regroupant jusqu'à la sortie avant de disparaître.

- Vous ne sortirez pas vivant d'ici !

La porte se referma et il la condamna. Je me trainais jusqu'à Calvin qui peinait à retrouver sa respiration. Posant ma main sur son genou il hurla mon nom en me voyant. Je grimaçai alors qu'il posai ma tête sur lui.

- Je crois qu'il m'a pété le dos...

Sifflais je.

- Papaaa

Syka couru vers nous, des larmes coulant sur ses joues. Ses petites mains se posant sur moi et je perdis connaissance.

- Kleve ? Kleve ?

Calvin secoua son mari sans aucun succès.

- Du Cyper ! Trouver du Cyper !

Hurla t-il à l'encontre de Alek et Cathleen.

copyright acidbrain

_________________
We'll fight to the death



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

ID card
Tribu & Clan : Trags
Double compte : James E. Aylen
Célébrité & Crédit(s): Emma Watson // Crédit : Avatar : Alvinou *o* Code Signature : Emi Burton / Gif profil : Moi-même
MessageSujet: Re: Quand le karma revient à la charge... {feat. Kleve}   Sam 1 Oct - 23:44

Quand le karma revient à la charge...

Cathleen continuait de tenir Syka dans ses bras. Elle venait d’échapper de peu à la mort et Alek le lui faisait bien ressentir. Elle soupira. Un jour, elle allait vraiment finir par mourir… Elle avait eu de la chance cette fois. Elle se sentait déjà mieux et garda Syka dans ses bras. Du bruit venant du couloir la fit sursauter. Le Grand Chef allait sans doute se pointer d’une minute à l’autre ! Cathleen se redressa, aidé par Alek et au moment où elle était enfin debout, le grand maitre entra dans la pièce. Des soldats entrèrent et les encerclèrent. Le bourreau de Kleve resta près de Cathleen et Alek, comme pour les protéger.

Les soldats répondirent à l’ordre du Grand Maitre en s’en prenant à Kleve et Calvin. Cathleen serra les dents lorsque les premiers soldats arrivèrent vers eux, mais ils semblaient beaucoup plus inquiets de voir le fils de leur maitre avec eux… Peut-être était-il vraiment fort ? La jeune femme se concentra sur le combat que menaient Kleve et Calvin. Les soldats restaient près de Calvin et non près de Kleve. C’était un mystère. Le pauvre Adetir d’adoption n’allait pas tenir le coup bien longtemps. Un soldat se planta devant Cathleen avait l’intention de la frapper, mais Alek se plaça devant elle pour prendre le coup à sa place. Syka se mit à pleurer en voyant l’ami de son père tombé au sol. Kleve fut déconcentrer pendant quelques secondes et se prit un coup mal placé dans le dos.

« Non ! »

Le bourreau de Kleve les abandonna lorsqu’il ressentit le coup que Kleve encaissa. Cathleen regarda Alek pour lui faire comprendre qu’elle pouvait se défendre s’il prenait Syka dans ses bras. Mais ce dernier criait déjà à pleine voix. Le Grand Maitre avait attrapé Calvin par la gorge et avait sorti un couteau. Cathleen cacha le visage du petit garçon dans son cou et essaya de l’empêcher de voir la scène, mais rien ne se passa comme prévu. Le Grand Maitre ne termina pas son geste parce qu’il fut blesser par son propre fils. Cathleen écarquilla les yeux. Elle n’aurait jamais pensé voir le fils poignardé son père. Zola vola contre le mur quelques secondes plus tard. Le pauvre garçon semblait sonné. Puis, on leur dit qu’ils ne sortiraient jamais vivant de cette pièce. La porte se referma sans qu’ils puissent l’ouvrir. Cathleen lâcha Syka qui se mit à courir vers ses parents. Kleve perdit connaissance au moment où Syka posa ses mains sur lui. La jeune femme courra vers la petite famille pour voir ce qui se passait. Alek était derrière elle. Rien n’arriva à réanimer le pauvre Kleve. Calvin demanda du Cyper, mais la jeune femme n’était pas sûre que ça puisse fonctionner.

« Je ne suis pas sûre qu’il puisse accepter le cyper comme nous maintenant… Je ne sais pas comment son organisme a été transformé et je ne suis même pas sûre que ça puisse le sauver… T’imagine si le contraire arrive ? »

Elle ne voulait pas faire peur à Calvin, mais elle était certaines que les membres de cette espèce ne supportaient pas le Cyper. Elle était certaine qu’il y avait une autre solution, mais seul Zola aurait pu les aider, s’il n’était pas dans les vappes.

« Attendons que l’un des deux reviennent à lui. Quelque chose me dit que Kleve pourrait savoir ce qui l’aidera… ou du moins, son bourreau. Il suffit de surveiller que rien n’arrive de grave dans cette pièce et que les deux continuent de respirer… Cathleen, il faut trouver une solution pour sortir d’ici. »

La jeune femme approuva d’un signe de tête et se leva pour aller voir la porte. Elle semblait être assez lourde et elle ne pourrait pas l’ouvrir sans l’aide de quelques outils. Elle jeta un coup d’œil autour d’elle, mais rien ne pouvait l’aider. Il y avait beaucoup de bruits derrière la porte et la jeune femme se rendit compte qu’une épaisse fumée blanche passait sous la porte. Elle se tourna vers les autres, voulant leur dire de partir le plus loin dans la pièce, mais elle perdit connaissance à son tour. Elle tomba lourdement sur le sol, faisant tomber quelques bocaux sur le sol. Alek voulu l’aider, mais la porte s’ouvrit derrière Cathleen et elle fut emporté par un soldat. La fumée blanche était de plus en plus épaisse et les Atriens avaient de plus à plus de mal à respirer. Alek s’allongea sur le sol, Syka à ses côtés, Calvin de l’autre. Kleve et Zola ne semblaient pas affecter par cette fumée puisque ce dernier se releva doucement. Il trouva toute la petite famille dans les vappes. Il devina rapidement que son père avait ordonné qu’on jette un puissant gaz paralysant dans la pièce. Il allait devoir faire sortir tout le monde… Mais où était Cathleen ?  
© 2981 12289 0

_________________
"Survivre"
"Bats toi, ne te laisses pas mourir. Tu es forte, tu peux le faire. Un jour, le monde comprendra tes sacrifices."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mister Sexy 2026

ID card
Tribu & Clan : Adetir
Double compte : Bartholomew Caldwell
Célébrité & Crédit(s): Luke Mitchell
MessageSujet: Re: Quand le karma revient à la charge... {feat. Kleve}   Ven 7 Oct - 21:53


Quand le karma revient à la charge...
L'invasion

Kleve ne pouvait pas le laisser comme ça. Leur histoire ne pouvait pas se terminer ainsi. Ils devaient encore tous les deux apprendre pleins de choses à Syka, à se disputer au sujet de son éducation. Les larmes coulaient sur les joues de Calvin qui serra son fils dans ses bras aussi en pleurs. Ses amis avaient raisons mais c'était tellement rageant de se retrouver impuissant, de ne pas pouvoir sauver celui que l'on aime. Même si le Sans Visage les avaient aidés, il le détestait d'avoir fait ça à son mari. Sans cela, avec du cyper il serait en pleine forme actuellement et pourrait le serrer dans ses bras. Calvin caressa le visage de Kleve le suppliant de ne pas les laisser.

Cathleen était allé voir la porte et elle tomba soudainement dans les vapes. Avant que Calvin n'ait pu faire quoique se soit, il se retrouva à son tour allongé sur le sol, Syka dans ses bras. Zola trouva le bon moment pour retrouver connaissance et constata que son père n'avait pas abandonné. Tout le monde était présent sauf Cathleen. La porte était resté ouverte mais il doutait que cela soit une bonne idée. Il connaissait suffisamment son père pour savoir que rien n'était laissé au hasard. La priorité était de soigner Kleve, lui seul était capable d'arrêter ce vieux fou.

Le dit vieux fou regardait Cathleen, sa jolie reine Perdu étendu sur son lit au drap blanc. Il avait demandé à être seul, histoire d'être certain qu'aucune autre femme ne viendrait en aide à sa future épouse. Lorsqu'il la ferait sienne et qu'elle serait enceinte de lui, il pourra récupérer son traitre de fils. Mais pour le moment sa petite reine n'était pas encore sous son charme. Il caressa sa joue pour la réveiller doucement. Elle daigna enfin sortir de son sommeil.

- Tu es enfin réveillé ma Reine Perdu. As tu faim ?

...........................................................................................

Zola avait retourné le corps de Kleve sur le ventre et déchiré son haut. Il grimaça en voyant l'énorme hématome et surtout la bosse au milieu de sa colonne vertébrale. L'Adetir était vraiment résistant pour ne pas être mort après une telle blessure. Le Sans Visage attrapa une seringue et s'approcha du petit corps endormi de Syka avant de le piquer doucement au bras pour lui prendre du sang. Si vraiment cet enfant était issu de l'union entre les deux atriens, ce petit était le seul à pouvoir sauver son père. Il alla ensuite chercher du Cyper et comme il l'avait vu faire en observant les atriens, l'administra à Kleve. Pendant quelques minutes il ne se passa rien puis soudainement le blessé fut pris de convulsion. Zola essaya de le maintenir contre le sol.

- Allez Kleve !

Ce dernier cessa soudainement de bouger, et Zola regarda sa blessure qui avait disparu. Plus de bosse, tout était retourné à sa place. Il soupira, soulagé avant de sentir quelque chose cogné sa tête. Le Sans visage se retourna, tombant sur Calvin qui avait essayé de l'assommer avec un gros bouquin.

- Eloigne toi de lui !!

Le trio s'était réveillé. Bien, il pouvait leur annoncer la bonne nouvelle.

- Calmez vous...

Calvin essaya à nouveau de le frapper avec l'objet. Zola regarda Alec, et si il avait pu il l'aurait supplier de calmer son ami.

copyright acidbrain

_________________
We'll fight to the death



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

ID card
Tribu & Clan : Trags
Double compte : James E. Aylen
Célébrité & Crédit(s): Emma Watson // Crédit : Avatar : Alvinou *o* Code Signature : Emi Burton / Gif profil : Moi-même
MessageSujet: Re: Quand le karma revient à la charge... {feat. Kleve}   Dim 9 Oct - 20:38

Quand le karma revient à la charge...

Cathleen était dans les vapes depuis trop longtemps. Elle n’avait même pas ressentit le trajet effectué entre la salle et cette pièce… Une pièce ? La jeune femme sentait que quelque chose lui caressait la joue. Elle tourna la tête et vit le Grand Maitre à ses côtés. Mais qu’est-ce qu’il faisait là lui ? Où étaient Alec, Calvin, Kleve et Syka ? L’atrienne se redressa d’un coup et s’éloigna de son bourreau. Il lui souriait en lui disant qu’elle venait enfin de se réveiller. Il lui demanda ensuite si elle avait faim. La jeune femme fronça les sourcils.

« Je n’ai pas faim. Je n’ai pas envie de rester avec vous une seconde de plus. Je ne suis pas votre Reine Perdue. Je ne suis pas celle qu’il vous faut. Alors laissez-moi tranquille ! »

Il n’y avait pas d’autres personnes autour d’eux. L’homme avait sans doute retenu la leçon avec sa servante. Cathleen aurait aimé qu’une autre femme se trouve avec elle. Elle n’avait pas confiance en cet homme et elle avait un mauvais pressentiment. Quelque chose de mal allait se produire, elle le sentait au fond d’elle. Tout ce qu’elle demandait, c’est de retrouver ses amis et son futur mari. Ce n’était pas si compliqué ! Le Grand Maitre la regarda pendant quelques secondes, le sourire aux lèvres.

« Tu n’as pas idée depuis combien de temps j’attends ta venue. Dans nos prophéties, tu dois te marier avec moi et me donner un fils. Je sais que c’est toi parce que ton image revient souvent. Je vais te montrer. »

Il se leva et alla chercher quelque chose dans la commode de la chambre. Il lui montra une peinture d’une jeune femme se tenant près sur une colline, au-dessus des hommes à ses pieds. Cette jeune femme ressemblait beaucoup trop à Cathleen pour que ce soit une coïncidence.

« Ce n’est pas possible… Je suis en plein cauchemar… »

« Non, ma jolie Reine. Tu es celle que tout un peuple attend… Ensemble, nous allons faire de grandes choses… »

Il se pencha vers elle pour chercher à l’embrasser. Cathleen s’esquiva, mais il l’attrapa par les poignets pour l’empêcher de fuir. Il la retenait fermement et l’embrassa de force. Une porte s’ouvrit à la volée et un cri de colère se fit entendre. La jeune femme ne vit que la main d’Alec frappé le visage du Grand Maitre…

………………………………………………………………………………


Alek venait de se réveiller. Quelque chose n’allait pas. Il se souvenait que Cathleen avait été emporté. Il devait la retrouver ! Pour le moment, il devait surtout savoir si Kleve allait s’en sortir. Il se tourna vers l’endroit où était le pauvre garçon et vit que son bourreau s’occupait déjà de lui. Il ne savait pas ce qu’il avait fait à Kleve, mais il semblerait que l’atrien soit guérit. Alek soupira. C’était une bonne chose. Il allait remercier Zola lorsqu’il vit que Calvin essayait d’assommer le sauveur de son mari. Alek se releva avec l’intention d’arrêter Calvin, mais décida de ne rien faire pour le moment. Son ami n’avait pas assez de force pour assommer l’homme, mais si cela pouvait lui permettre de se défouler un peu. Après quelques minutes, Alek attrapa le bras de Calvin pour qu’il se calme. Il lui dit :

« Je pense que Monsieur ici présent a compris. Il vient peut-être de sauver la vie de Kleve. Alors calme toi je t’en prie, il va sans doute nous expliquer pourquoi il a agi de la sorte ? »

Alek regarda Zola, mais trop inquiet pour Cathleen, décida que les explications attendraient.

« Avant toutes ces explications, est-ce qu’il ne serait pas préférable de récupérer Cathleen à votre père ? J’ai vraiment peur qu’il lui arrive malheur. »

Sans attendre la réponse du bourreau de Kleve et sans se préoccupé de Calvin et Syka, Alek sortit de la pièce et prit une direction totalement au hasard. Zola l’invita à suivre une direction après s’être assuré que Kleve était revenu à lui et lui avait indiqué le chemin pour trouver les appartements du Grand Maitre si jamais ils voulaient le rejoindre. Sinon, Zola viendrait les retrouver après. Le plus important pour l’instant, c’était Cathleen. Alek suivit Zola dans les nombreux couloirs puis arrivèrent devant une porte. Zola l’ouvrit sans frapper et la scène qui se déroula devant leurs yeux les arrêta. Cathleen était maintenue de force par le Grand Maitre qui cherchait à l’embrasser. La jeune femme ne voulait décidément pas. Le Grand Maitre réussit à l’embrasser et Alek vit rouge. Il courut et leva la main sur l’homme. Cathleen retira ses poignets d’entre ses mains et se jeta dans les bras d’Alek. Le Grand Maitre se releva et les regarda tous les trois.

« Je ne vais jamais pouvoir être tranquille ! Elle est à moi, à moiiii ! »

Il imposa toute sa grandeur à Alek et Cathleen et les attrapa chacun par un bras. Il envoya Alek contre un mur et Cathleen contre un autre. Il s’approcha de la jeune femme et l’attrapa par le cou. Il la souleva dans les airs et attrapa un petit couteau dans sa poche qu’il glissa entre ses dents. D’une main, il remonta la première main de Cathleen contre le mur, la bloqua avec son bras et reprit le couteau. Alek revenait doucement à lui et su tout de suite ce qui allait se passer. Le Grand Maitre planta le petit couteau dans la paume de main de Cathleen qui hurla de toutes ses forces. Le couteau s’était enfoncé dans sa chair et dans le mur. Le Grand Maitre sourit méchamment. Il fit la même chose avec l’autre main de la jeune femme qui se retrouva littéralement clouée au mur. Elle souffrait. Des gouttes de sueurs glissaient le long de son visage. Alek n’arrivait pas à bouger. Comment pouvait-il faire ça ? Zola n’arrivait pas à le croire. Qu’est-ce qui lui prenait ? Cathleen souffrait le martyr.

« Maintenant tu seras à moi pour toujours… Morte ou vivante. »

© 2981 12289 0

_________________
"Survivre"
"Bats toi, ne te laisses pas mourir. Tu es forte, tu peux le faire. Un jour, le monde comprendra tes sacrifices."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mister Sexy 2026

ID card
Tribu & Clan : Adetir
Double compte : Bartholomew Caldwell
Célébrité & Crédit(s): Luke Mitchell
MessageSujet: Re: Quand le karma revient à la charge... {feat. Kleve}   Jeu 13 Oct - 17:53


Quand le karma revient à la charge...
L'invasion

Je me sentais pas vraiment dans mon assiette lorsque je reprenais mes esprits. J'avais cela dit plus aucune douleur dans le dos, ce qui était un bon point. Visiblement Zola avait trouvé un moyen de me soigner. Je remarquai que Cathleen n'était pas là et il n'y avait pas besoin d'avoir retrouvé la totalité de son cerveau pour deviner pourquoi...Le Grand Maître avait encore réussi à mettre la main sur elle.
Calvin n'avait pas vraiment retrouvé son calme après les paroles d'Alec. Ca n'enlevait rien à ce que Zola m'avait fait, quand même il avait une explication. De toute façon Alek était trop préoccupé par Cathleen pour parler de cela. C'était donc sans attendre qu'il s'était rué hors de la pièce accompagné de Zola.

- Comment tu te sens ?

Calvin s'était agenouillé à côté de moi. Syka dormait toujours, visiblement j'avais loupé quelque chose. Comme si il avait lu dans mes pensées, mon mari m'expliqua ce qui s'était passé durant mon absence.  

- On devrait les rejoindre, ils pourraient avoir besoin de nous

Je me remettais sur mes pieds avec son aide. Calvin prit Syka dans ses bras avant de sortir de la pièce en suivant les indications donnés plus tôt par Zola. On était loin de s'imaginer ce qui était en train de se passer là bas.

.......................................................................................................................................

Zola passait de la pauvre Cathleen accrochée littéralement au mur à son père qu'il reconnaissait de moins en moins. Son père était devenu vraiment fou, tout ça à cause d'une peinture.

- Père arrêtez ça !

- Tais toi sale traître !


Sans aucune hésitation, le Grand Maître alla frapper violemment son fils, l'envoyant rejoindre Alek sur le sol.

- Tu me fais honte, aidez ces êtres inférieurs ! Mais bientôt, tout sera fini...

Il retourna auprès de Cathleen, collant son corps contre elle.

- Ne la touche pas !

Alek s'était relevé pour aller s'interposer mais revint deux secondes plus tard à son point de départ, heurtant à nouveau le mur. Zola vérifia qu'il allait bien. Il se sentait inutile. Il ne pouvait rien faire contre son père qui était plus fort que lui. Ce dernier pelotait Cathleen sans aucune gêne. Elle était à lui, rien qu'à lui. Ses doigts glissaient dans son intimité, ses lèvres absentes marquaient sa Reine Perdu. Un coup l'éloigna brusquement de Cathleen.

- Eloigne tes mains dégoutantes de mon amie !

Je venais de lui donner un coup de pied dans les côtes. Si auparavant cela ne lui faisait aucun effet, le fait que je sois devenu comme lui changeait la donne. Si d'apparence j'avais l'air en pleine forme, en vérité j'étais encore faible. Je n'avais pas encore récupéré et parfois ma vue se troublait. Calvin alla rejoindre son meilleur ami, ignorant magiquement Zola.

- Vous êtes ennuyeux

Le Grand Maître récupéra l'un de ses poignards sans aucune délicatesse et un combat débuta entre lui et moi. Alek en profita pour aller délivrer Cathleen aussi doucement que possible. Il déchira son haut pour bander les mains de sa fiancée. Le Grand Maître remarqua que sa future femme n'était plus à sa place et changea alors d'adversaire. Trop occupé à soigner Cathleen, Alek ne voyait pas le Grand Maître arrivé vers lui, prêt à le poignarder.

- Alek !!

Ce dernier tourna la tête et la Grand Maître fut masqué de sa vue. Zola venait de s'interposer, le poignard ancré dans sa chair. J'avais l'impression d'avoir reçu le coup aussi et posait ma main sur ma poitrine.

- P...Père...


- Ne m'appelle plus ainsi

Il retira la lame avant d'écarter sans douceur son fils, le faisant tomber à terre.

Je tentais de reprendre mes esprit et apercevait le deuxième poignard qui avait servi à clouer Cathleen au sol. J'accourais le prendre et dans mes dernières forces, enfonçait la lame dans la nuque du Grand Maître.

copyright acidbrain

_________________
We'll fight to the death



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

ID card
Tribu & Clan : Trags
Double compte : James E. Aylen
Célébrité & Crédit(s): Emma Watson // Crédit : Avatar : Alvinou *o* Code Signature : Emi Burton / Gif profil : Moi-même
MessageSujet: Re: Quand le karma revient à la charge... {feat. Kleve}   Dim 16 Oct - 19:58

Quand le karma revient à la charge...

Cathleen avait la tête dans les nuages. Elle ressentait la douleur dans ses mains, mais pas trop. L’adrénaline l’aidait. Elle voyait bien que le Grand Maitre perdait doucement les pédales. Il venait de surprendre tout le monde, son fils en premier. La jeune femme regardait Zola qui ne savait plus où se mettre. Le père frappa le fils avec tant de violence qu’il alla rejoindre Alek au sol. Cathleen voulu se débattre, mais elle n’y arriva pas. Elle vit le Grand Maitre l’approcher, collant son corps contre elle. Elle eut un haut cœur, mais se retient de vomir. Alek était derrière l’homme et lui demanda de ne pas la toucher.

« Ne le touchez pas ! »

Cathleen vit Alek frapper par le Grand Maitre et se retrouva de nouveau au sol. La jeune femme sentit les larmes lui monter aux yeux quand elle vit son bourreau s’approcher d’elle et venir la tripoter. Elle sentait ses mains froides contre son corps et dans son intimité. Elle sentait qu’elle perdait pied. Elle se détestait, elle détestait cet homme qui la touchait, qui l’embrassait. Il n’avait même pas de visage ! Cathleen ferma les yeux avant de ne plus sentir l’homme à ses côtés. Quelqu’un venait de la sauver. Elle entendit la voix de Kleve. Elle ouvrit les yeux et vit qu’il allait mieux. Pas tout à fait en forme, mais il allait bien.

« Kleve… »

Le Grand Maitre se releva en disant qu’ils étaient tous ennuyant. Cathleen vit ce dernier revenir vers elle. Elle ferma les yeux et sentit une grande douleur dans sa main droite. Il venait de lui arracher l’un des deux poignards. Cathleen sentit le sang coulé de sa main et faillit s’évanouir. Elle vit Alek qui se relevait et venait l’aider pour retirer l’autre poignard. La jeune femme vit que Kleve se battait contre le Grand Maitre. C’était un combat perdu d’avance. Il n’était pas assez fort ! Cathleen voulu rejoindre son ami, mais Alek la retient. Il déchira son haut pour faire des bandages. La jeune femme regarda son amoureux et fondit en larmes. Trop de pression, trop de stress. Alek la prit doucement dans ses bras. Dos au Grand Maitre, il ne vit pas que ce dernier avait changé de cible. C’est la voix de Kleve qui les ramenèrent tous les deux à la raison. Cathleen vit que l’homme s’approchait rapidement d’eux, mais quelqu’un s’interposa. Zola. Cathleen plaqua ses mains bandées sur sa bouche. Il venait de sacrifier pour eux. Le Grand Maitre ne fit aucune cérémonie et retira le couteau de la plaie de son fils. Qu’est-ce qui lui arrivait ? Il n’avait plus de sentiments pour son propre fils ? Cathleen vit que Kleve accourait vers eux, prit le poignard et enfonça la lame dans le cou du Grand Maitre. Ce dernier écarquilla les yeux. Est-ce que c’était leur point faible ? La nuque ? L’homme s’écroula aux pieds de Kleve et ne bougea plus. En fait, on ne voyait que ses yeux bougés. Paralysé ? Cathleen, tremblant, essaya de se relever. Alek lui vient en aide et tous les deux s’approchèrent de Kleve. La jeune femme le serra dans ses bras pendant un moment.

« Merci… »

Elle regarda ensuite Calvin qui tenait Syka dans ses bras. Elle vient les serrer dans ses bras à son tour. Elle était vraiment contente de les avoir près d’elle. Le Grand Maitre essayait de parler, mais il n’y avait que des sons qui sortaient de sa bouche. Comme s’il parlait une autre langue. Zola étant mort, personne ne pouvait traduire… La jeune femme se tourna vers son bourreau. Elle se pencha vers lui et il réussit à lui dire :

« Tu… Tu es quand même morte… Mes lames… empoisonnées… Je meurs… Tu meurs… »

Il essaya de rigoler, mais n’y arriva pas. Il se mit à convulser et tout s’arrêta. Cathleen leva les yeux vers Alek et regarda par la suite ses mains. Elle sentait tout espoir la quitter. Zola était mort, le Grand Maitre aussi. Qui pourrait l’aider à guérir ?

Alek s’approcha d’elle. Il ne savait pas ce qu’elle venait d’apprendre, mais ça semblait sérieux. Il se pencha vers elle pour la relever. Cathleen lui dit :

« Je vais mourir… Les lames… elles étaient empoisonnées. »

« Non ! Il doit y avoir une solution ! »

Cathleen regarda Kleve. Ils avaient risqué leur vie pour la sauver, mais elle allait quand même mourir. Mais ce que personne ne savait, c’est que le poison utilisé n’avait pas les mêmes effets sur les Atriens que sur le peuple du Grand Maitre…

© 2981 12289 0

_________________
"Survivre"
"Bats toi, ne te laisses pas mourir. Tu es forte, tu peux le faire. Un jour, le monde comprendra tes sacrifices."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: Quand le karma revient à la charge... {feat. Kleve}   Aujourd'hui à 1:07

Revenir en haut Aller en bas
 
Quand le karma revient à la charge... {feat. Kleve}
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 3Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant
 Sujets similaires
-
» Quand le karma revient à la charge... {feat. Kleve}
» MAJ: Quand la chaleur revient...
» Jean-Charles revient à la charge !
» Quand une fille discrète se fait ridiculisé | feat. tout le monde!
» [Boutique] Guido revient à la charge !

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Blazing Star :: ATRIA, ma belle Atria :: Dans un univers parallèle-
Sauter vers: