Partagez | 
 

 Babe I'm gonna leave you {Winimes

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar
Mangeuse d'atriens

ID card
Tribu & Clan : Apprentie Red Hawk
Double compte : Rubens & Alvin
Célébrité & Crédit(s): Ellen Page & Bazzart
MessageSujet: Babe I'm gonna leave you {Winimes   Mer 10 Fév - 23:53



I know I never gonna leave your babe
ft. James & Winnie.


Il y avait des plis sur ses joues, ses yeux embués clignaient. Je suis où. Elle regarde la pièce plusieurs fois, ses murs blancs dépassés, cette chaise à côté de son lit et là, une veste trop masculine pour être à sa mère. Trop grande pour être à elle. Ah. Winifred se tourne dans le lit pour ramener la couverture jusqu'à son menton. Pas lui. Elle connaît cette veste là, son propriétaire ; elle sait l'odeur qu'elle dégage et l'attrait qu'elle peut exercer sur elle. L'envie de se lever, de la prendre, serrer contre elle dans ce lit froid, tel une peluche réconfortante, est forte. C'est tellement tentant de faire comme si rien ne s'était passé, qu'elle s'est réveillée dans une chambre d'hôpital pour une raison qu'elle ne veut pas connaître et qu'il n'y a entre eux nulle tension. Faire comme si, simplement faire comme si. Les larmes reviennent se nicher aux coins de ses yeux, elle déglutit mais c'est peine perdu, ses joues sont salées. Va t'en. Elle ne peut pas jouer la comédie, elle se souvient. Le bruit de l'explosion résonne encore dans ses oreilles, la peur toujours fait trembler ses membres. Va t'en. Elle a le sms gravé sur la rétine, elle a ses reproches tonitruant qui n'en finisse pas d'être ressassé. J'ai cru… Pour un amoureux, il passe beaucoup de temps à la faire pleurer. Elle l'aime peut-être un peu trop, un peu trop passionnément. Folle, elle s'est jetée à corps perdu, sans filet, dans cette histoire. Poussée par des sentiments qu'elle n'avait jamais ressentit, elle s'était donnée sans compter et mal lui en avait prit. Quel folie que celle d'aimer. Elle a trop mal, ça la brûle tellement fort. Elle ne sait même plus si elle souffre qu'il ait prit le parti d'Amethyste ou si c'est de l'avoir laissé dans la maison hantée.

Si elle ne l'avait pas rencontré, elle n'aurait jamais été là-bas. Elle le savait, le monde extérieur n'est fait que de démons, de danger. Il n'y a rien de bon, là dehors.
Il ne lui a rien apporté de bon.

Pourtant, depuis qu'elle le connaît, elle a changé. Elle-même le remarque, et s'en formalise. Avant lui jamais elle ne serait allée à une fête d'halloween, à cause de lui elle s'est ouvert aux autres, à accepter de tendre la main à des gens sans même remarquer qu'elle l'avait fait. Il l'a rend sociable. Avant, elle se serait enfermée dans ses jeux après l'explosion, n'aurait pensé qu'en des termes techniques ne répondant qu'à sa logique. Il l'ancre dans le réel. C'est surement pour ça que ça fait autant mal, avant lui les gens glissaient sur elle. Titi était son exception, sa bouée… il suffisait à son bonheur, Titi, sa chambre et la vie était belle. James ne l'a pas tiré vers le haut, il la jeté dans la gueule du loup, il a réussi ce que nul n'avait pu faire : il la fait vivre sa vie au lieu de la rêver. Et bordel, que c'est douloureux de vivre.

Retourner dans mon monde, je veux retourner dans mon monde.

Le visage de l'atrienne remplace celui de James. Celle-là. La haine fait s'évaporer ses larmes, ses ongles s'enfoncent dans la couette. Celle-là. Si elle pouvait lui arracher ses grands yeux, elle le ferait. Si elle pouvait lui couper ses cheveux, et chacun de ses atouts, elle le ferait. Comment être dupe ? A t-il tant de faiblesse pour se faire abuser par le premier visage ? C'est une atrienne. Elle a aimé sa tolérance, elle la trouve maintenant tellement pathétique. Elle n'attend pas les mêmes choses qu'eux, enfermée dans son Secteur elle ne peut qu'aspirer à grappiller leur ville. Sous ses sourires, il y a des ambitions, il y a des cauchemars à mettre en place. C'est tellement évident, il ne peut croire en la sincérité d'une personne qu'on ne connaît pas, une culture différente qui, jamais, ne saurait s'accorder avec la leur. Sa peur se transforme en haine. Il la défend trop pour être honnête, et cette garce a touché Attila. Elle était peut être en larme mais elle a vu son regard changé. Cette traînée marquée les veut tous, son homme, son meilleur ami… ils sont donc si aveugle ?! Elle a quoi qu'elle-même n'a pas pour gagner si facilement leurs coeurs ?! Magie atrienne ? Elle se pose la question… puis elle se rappelle qu'un homme, reste un homme. Elle a assez joué en réseau pour savoir qu'être une meuf a des avantages certains… connards. L'insulte fuse, laide dans sa moue d'enfant.

La rage lui donne un regard plus dur, il n'y a plus de limite, plus de raison, à son envie d'anéantir les atriens. Il n'y a plus de « je hais ce qui m'effraie » mais une envie violente d'arracher Titi et James à cette femme, puis la détruire et tous avec. Fallait pas venir sur MON territoire, MA ville. Une poussée d'adrénaline remonte, quelque chose de proche de la folie qui l'avait prise quand elle l'avait plaqué contre le mur, quand elle a cru – une seconde – qu'elle allait pouvoir l'éliminer. Une de moins.

James n'aurait pas du la défendre. Il aurait dû la croire, elle, plutôt que ce monstre ! Ce n'est pas normal, ce n'est pas normal !! elle, quoi qu'il dise, elle se serait rangée de son côté ! Elle l'aurait écouté ! Elle ne l'aurait pas abandonné, car même quand il a refusé de venir la voir elle la cherché ! Car elle tenait à lui ! Cette veste qui la nargue et lui rappelle de bon souvenir ne cesse de la narguer. Aller la chercher, la serrer contre elle puis la brûler de rage. Car autant elle lui veut, autant elle l'aime. Perdu, en colère, elle l'aime et ça la tue de continuer à le désirer alors qu'elle se sent trahit. Merde, les larmes sont revenues.

La porte, elle se redresse sur le lit, sans faire attention à la couette qui tombe, sans noter qu'elle ne ressemble à rien dans cette chemise d'hôpital. La porte, lui.

- Rentre chez toi.

made by lizzou – icons & gif by tumblr

_________________
Screw you ! I'm not afraid

⋆ Some people are just born to fight, I think ⋆


I'm gonna bring you down. I'm gonna destroy you. Because you're not from here. You're a nightmare and I'm gonna bring back the light.I'm a Red Hawks
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Prince charmant avec son cheval (pas) blanc

ID card
Tribu & Clan :
Double compte : Cathleen Morris & Emily Coopers
Célébrité & Crédit(s):
MessageSujet: Re: Babe I'm gonna leave you {Winimes   Sam 13 Fév - 17:01



Babe, I'm gonna leave you
ft. James & Winnie
James tourne en rond depuis des heures. Cette journée a été la plus pourrie depuis des années pour le jeune homme. Tout avait foiré. Tout avait explosé. Comme la maison hantée. Comme son couple. Comme son estime de lui-même. Pourquoi avait-il écouté ce maitre chanteur ? Pourquoi avait-il enlevé Amy, s’était blessé lui-même et avant défendu Amy ? Winnie avait pensé qu’il était en danger. Quelqu’un avait pris son téléphone pour lui envoyer le message, mais qui ? Un seul homme avait vu ce que James avait fait, du moins, il avait vu que James s’était blessé seul. Mais il s’était évanoui dans les escaliers et James avait la certitude que pour l’instant, il n’était pas en danger.

La maison hantée avait explosée et James avait eu peur de perdre Winnie. Cette dernière était sous le choc. Elle était encore à l’hôpital à l’heure actuelle. Il devait la voir. Il fallait qu’il la voie. Il allait tout lui dire. Il allait lui dire qu’il avait été manipulé, qu’il avait enlevé Amy avant de se blesser volontairement.

Winnie était la seule personne qui lui permettait d’être lui-même. Elle était son soleil. Il aimait lui apprendre de nouvelles choses sur le monde. Elle s’était enfermée depuis si longtemps dans son monde. Maintenant qu’elle avait découvert l’horrible réalité avec l’explosion de la maison hantée, plus jamais elle n’allait sortir. Il fallait qu’il la voie. Il prit son nouveau portable avant de sortir de son appartement, le visage fermé. Winnie allait sans doute l’envoyer balader. Elle en aurait le droit. Il ne voulait pas que leur relation s’arrête. Il avait besoin d’elle… Il marcha rapidement dans les rues d’Edendale. Il veut la voir. Il arrive devant l’hôpital. Il a l’habitude de ce bâtiment. Gabriella travaille peut-être aujourd’hui ? Peut-être que c’est elle qui s’occupe de Winnie ? Il s’avance vers l’accueil et demande la chambre de sa petite amie. La secrétaire ne semble pas convaincue, mais lui donne quand même le numéro. Il a besoin de quelques minutes pour se calmer. Il préfère les escaliers à l’ascenseur. Il monte les marches doucement, réfléchit à ce qu’il va lui dire. Il doit tout lui dire. Sa main lui fait mai. Il doit lui dire. Winnie déteste Amy, mais cette dernière ne lui a rien fait.

Il frappe doucement à la porte, pour ne pas la réveiller si elle dort. Il ouvre cette même porte et passe la tête. Elle ne dort pas. Elle pleure. Ses larmes lui brisent le cœur. Il a envie de la serrer dans ses bras, il a envie de l’embrasser lui dire qu’il sera toujours là pour elle, ce qui est le cas. Mais la phrase que Winnie prononce lui fait l’effet d’un coup de poignard en plein cœur.

Rentre chez toi.

James regarde sa petite amie sans comprendre la phrase. Elle ne veut pas qu’il s’explique. Il doit s’expliquer.

« Tu n’as pas le droit de me dire de rentrer Winnie. J’ai des explications à te donner et tu vas les écouter, que tu le veules ou non. »

Sa voix est blanche. Il a peur de la perdre. Il s’était fait des plans dans sa tête. Il veut vivre avec elle jusqu’à la fin de sa vie quitte à tout quitter pour elle. Il est prêt à rester avec elle, dans son monde, pour l’éternité.

« Laisses-moi t’expliquer ce qui s’est passé… »

Il est aussi pâle qu’elle, il sent ses jambes tremblés. Il se sent mal de l’avoir blesser. Maintenant, il veut se racheter.



codage de coula.

_________________
love is complication
You close your eyes to the chaos around you as you crash into the stone cold wall of your own personal hell, and you ask yourself, ‘Why am I not the only one who has to suffer?' ~ i know i'll lose you  by temporary fix.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Mangeuse d'atriens

ID card
Tribu & Clan : Apprentie Red Hawk
Double compte : Rubens & Alvin
Célébrité & Crédit(s): Ellen Page & Bazzart
MessageSujet: Re: Babe I'm gonna leave you {Winimes   Mer 24 Fév - 16:06



I know I never gonna leave your babe
ft. James & Winnie.


Si j'ai le doit de te dire de rentrer. De la même façon que j'ai le droit de refuser tes explications vaseuses. Je ne veux pas t'entendre, je ne veux pas savoir. Je me moque de ta version, le mal est trop grand. Des mots, de pauvres mots vides et insipides, quand tes gestes eux étaient criant de vérité. Le regard sombre elle le suit du regard, silencieuse. Lèvres pincées, elle remarque qu'il tremble, voit son mal-être et ça lui serre le coeur.

Fait ce que tu veux.

Cela lui fait mal de le voir aussi pâle, d'être malheureux. Ne me fait pas ce regard-là, ne souffre pas de la situation car je sens ma colère faillir. C'est horrible, ce sentiment de fondre à l'intérieur de son propre corps. Comme si ce qui la composait n'avait pas la force de soutenir le malheur de James. Mon amour. Son homme, comme elle aimait le dire, qui s'en vient s'imposer quand elle ne le veut pas. Son homme qui souffre alors que c'est elle qui, ici, est la victime. Le coupable n'a pas le droit d'avoir mal, le coupable doit juste se taire et capituler. Pourtant elle déplace ses jambes pour lui laisser une place sur le lit, désignant l'espace du menton elle détourne le regard pour ne plus le voir. Elle pourrait fuir, s'en aller et le laisser là pour ne pas entendre ses explications. Ca va lui faire encore plus de mal, elle sait que ce qu'il va dire va agrandir la blessure, va la ramener à cette horrible nuit qui déjà lui semble bien loin. Oublier, elle voudrait oublier. Mieux, si elle pouvait oublier jusqu'à leur relation alors elle n'aurait plus aucune souffrance sur le coeur. Tout serait parfait, revenir à son univers confortable, dans sa chambre chaude et confortable. Son cocon. Impossible, la machine à remonter le temps n'existe que dans ses jeux. Quelque chose s'est brisé en elle, un je ne sais quoi d'indicible qui dépasse la simple blessure de leur relation.

Je t'écoute.


Dit elle sans le regarder. Je suis faible face à tes yeux, je suis petite si je touche ta main. Les gens tombent amoureux d'une façon mystérieuse. Ca lui est tombée sur la tête, sans prévenir, aucune newsletter pour l'annoncer. Une évidence qui la blesse, dont le mal est plus grand que le bien-être. Elle l'aime à la hauteur de sa souffrance. Que va t-il dire qu'elle ne sait ? Va t-il la comprendre ? Sous l'effet de l'espoir elle tourne son regard sur lui. Vas tu me dire que tu la rejette, elle ? Que tu adhères à ma cause ? Abandonne tes croyances pour moi, abandonne ce qu'il y a de naïf pour ouvrir enfin les yeux. Dis moi que me perdre ta fait prendre conscience que j'ai raison, raison sur tout.

made by lizzou – icons & gif by tumblr

_________________
Screw you ! I'm not afraid

⋆ Some people are just born to fight, I think ⋆


I'm gonna bring you down. I'm gonna destroy you. Because you're not from here. You're a nightmare and I'm gonna bring back the light.I'm a Red Hawks
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Prince charmant avec son cheval (pas) blanc

ID card
Tribu & Clan :
Double compte : Cathleen Morris & Emily Coopers
Célébrité & Crédit(s):
MessageSujet: Re: Babe I'm gonna leave you {Winimes   Dim 28 Fév - 11:44



Babe, I'm gonna leave you
ft. James & Winnie
James se sent mal. Il sait qu’il n’a pas assuré. Il sait qu’il a fait des erreurs pendant la soirée d’Halloween. Qui était cette personne qui les avait invités à une soirée qui n’existait pas ? James avait reçu une invitation et des instructions et il avait dû le faire. Pourquoi ? Par peur de voir des conséquences s’il ne le faisait pas ? Aujourd’hui, il l’a fait et il y a encore plus de conséquences. Le regard de Winnie blesse encore plus James. Il va devoir ramer pour l’avoir de nouveau vers lui. Il se sent fébrile et impuissant. Il lui doit des explications. Il n’ose pas s’approcher d’elle, mais il lui dit qu’il doit lui parler. Il faut parler. Il faut que tu saches que tout ça, ce n’est qu’un malentendu. Elle le regard, James peut voir une légère lueur d’espoir. Ses actions vont peut-être la faire changer d’avis. Il reste près de la porte de la chambre, au cas où il doit partir en courant pour n’importe quelle raison… Il prend une profonde inspiration avant de commencer.

« Tu sais que nous avions eu des cartons d’invitation pour une soirée d’Halloween qui n’a jamais existé… Sur ce carton, j’avais des instructions… »

Quand il faut y aller, il faut y aller. Il ne sait pas s’il y aura des conséquences s’il en parle. Après tout, il ne devait pas le dire. Sa mission s’est bien déroulée même s’il s’est mis à dos Winnie. Peut-être qu’aujourd’hui, elle va comprendre. Elle va comprendre qu’Amy n’y ai pour rien et que tout est de sa faute. Il n’ose pas la regarder dans les yeux. Il joue avec ses doigts en regardant le plancher. Il faut qu’il lui dise. C’est important.

« Ce n’est pas Amy qui m’a fait du mal… J’avais pour mission de kidnappée Amy. »

Les mots tombent. Elle va croire qu’il a changé d’avis. Ça lui fait mal, mais il doit avouer que pendant quelques secondes, il a aimé faire du mal à quelqu’un. Il se sentait puissant, il se sentait invincible jusqu’à ce qu’il se rendre compte de ce qu’il avait fait. James n’était pas le genre de personne à être méchante de nature, mais lorsqu’on travaille avec les humains et les atriens en même temps, on se rend compte qu’on absorbe leurs douleurs, leur colère… James ferme les yeux pendant un moment avant de continuer son récit.

« C’est moi qui ai fait du mal à Amy… Après, lorsque j’ai vu tout le monde arrivé dans la chambre de la maison hantée, je me suis blessé pour que personne ne pense que c’est moi qui étais derrière tout ça… Sauf que le docteur s’est vite rendu compte de la tricherie… mais il s’est évanoui avant que quelqu’un ne comprenne… Et puis, j’ai perdu mon portable. Je pense que c’est à ce moment que tu as su que j’étais en danger alors que ce n’était pas vrai… Amy était mal en point à cause de moi… et le pire… »

James ouvre de nouveau les yeux avant d’oser regarder sa petite amie. Elle l’écoute, elle semble attentive, mais elle n’a pas d’autres réactions…

« Le pire dans cette histoire… C’est que j’ai aimé le moment où j’ai assommé Amy pour l’enlever… »

Il baisse les yeux tout de suite. Elle va le prendre pour un fou. Elle ne va pas comprendre et elle va lui dire de partir. Il allait la perdre à jamais. James commençait déjà à faire un pas en arrière pour la laisser tranquille…


codage de coula.

_________________
love is complication
You close your eyes to the chaos around you as you crash into the stone cold wall of your own personal hell, and you ask yourself, ‘Why am I not the only one who has to suffer?' ~ i know i'll lose you  by temporary fix.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Mangeuse d'atriens

ID card
Tribu & Clan : Apprentie Red Hawk
Double compte : Rubens & Alvin
Célébrité & Crédit(s): Ellen Page & Bazzart
MessageSujet: Re: Babe I'm gonna leave you {Winimes   Jeu 10 Mar - 23:05



I know I never gonna leave your babe
ft. James & Winnie.


Winifred l'écoutait patiemment, dans un état mêlée d'espoir et d'appréhension. Quand il se mit à parler des cartons d'invitations elle fronça les sourcils. Où voulait-il en venir ? Elle avait reçu ce fameux carton, l’affreuse mission, qu’elle n’avait pas rempli car son esprit était ailleurs. Quand bien même elle aurait eu l’esprit dégagé qu’elle aurait eu toutes les peines du monde à la remplir, mais elle l’aurait fait, par crainte du pire… et le pire était arrivee. Enfin, c’était sûrement le délire d’un fou et Winifred n’avait pas imaginé que d’autre quelle puisse être impliqué. Ce n’était pas une blague. Était ce la même personne qui avait envoye le SMS et ecrit le carton ? Soudainement ça lui semblait tres crédible… mais ses réflexions furent stoppees par James qui reprenait la parole.

Son attitude timide, hésitante, le rendait touchant à ses yeux. Mal à l’aise de le voir ainsi, elle s’évertuait a se focaliser sur sa colère pour ne pas laisser ses sentiments empiéter son jugement. Oh mon dieu. Il avait eu l’ordre de blesser l’atrienne. Lui. Lui qui les aime tant, lui qui ne jure que part eux… oh mon dieu. Lentement elle releva la tête pour mieux le voir, délicatement ses yeux se firent plus doux et, avec trois fois rien, il y eu de l’amour dans ce qu'elle dégageait. Tu as…. Aussi fort détestait t’elle les atriens, elle savait que James les adorait. Pour autant il avait cédé sous la menace d’un inconnu, cela ne lui ressemblait guère. Est ce qu'elle était déçue qu'il n’est pas tenu tête au Corbeau ? Non, clairement pas car quelque chose d’horrible aurait pu lui arriver s'il l’avait fait. Et puis, qu'est ce qu'une atrienne… Alors pourquoi avait il prit la défense de Améthyste ? Pourquoi l’avoir abandonnée ? Pour jouer l’innocent ? Elle voulait en savoir, comprendre ce qui s’était passé dans l’esprit de son homme ce soir là. Et bien lui en prit d’attendre.

Il lui raconta le fil de la soirée, quand elle ne voulait que savoir l’envers du décor. Le médecin sait la vérité, cela la gène mais que va til faire depuis son lit d’hôpital ? Elle a simulé assez d’enquete sur ses jeux pour savoir que sans preuve, James ne risquait rien. Va à l’essentiel, je me fous de ça. Il semble mal de cette formidable confession, mais non amour, c'est pas un poids sur tes épaule. Enfin, enfin, il relève les yeux sur elle, enfin il termine et là où pendue a ses lèvres elle s’angoisse qu'il lui narre que dans le kidnapping il a fait éclore des sentiments pour Améthyste, il lui confie tout l’inverse.

Tu es comme moi.

Éberluée, choquée, Winifred encaisse la nouvelle. Le temps que cela s’imprègne dans son esprit, que le prince se fasse Charmant à nouveau et la voilà qui saute de son lit pour le trouver. Là où elle aurait du le mépriser, elle s’en va l’embrasser avec désir.

Tu es comme moi.

Tu es comme moi car j’ai connu l’allegresse de blesser, ce sentiment incroyable de toute puissance qui vous envahie quand vous contrôlez une situation. Et que je hais maintenant ces moments où je suis invisible. Tu es comme moi car à tes principes, tu as privilègiés l’homme. Nous sommes plus fort, nous sommes meilleurs. Alors, amour, ne fait pas ce regard triste : tu as compris seul ce que j’essayais en vain de t’enseigner.

Je comprend James, je comprends. Regarde moi mon cœur s’il te plaît. Je comprend.


Elle lui caressait le visage pour orienter son regard sur elle. Avec affection Winifred effleurait cette joue, appréciait le contact avec cette peau qu’elle avait cru perdu il y a quelques minutes.

Je sais ce sentiment, je l’ai vécu. Cest… ça vous envahit les tripes, ça vous fait vous sentir vivant. C'est pour ça que tu la défendais ? Pour que jusqu'au bout on ne sache pas que c'est toi ? Cela explique tout… et moi qui croyait que tu ne m’aimais plus !

Ses larmes a peine séchées qu’elle souriait, lumineuse. Il lui en fallait peu, ce cadeau était inespéré, magnifique, il valait toutes les excuses du monde, et plus encore.

Ne fait pas cette tête, on est de la même trempe toi et moi. Tu peux le vivre à nouveau, c'est possible. On a pas besoin d’un SMS ou d’une lettre pour ça, on peut obtenir tout ce qu'on desire par nous même.

made by lizzou – icons & gif by tumblr

_________________
Screw you ! I'm not afraid

⋆ Some people are just born to fight, I think ⋆


I'm gonna bring you down. I'm gonna destroy you. Because you're not from here. You're a nightmare and I'm gonna bring back the light.I'm a Red Hawks
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Prince charmant avec son cheval (pas) blanc

ID card
Tribu & Clan :
Double compte : Cathleen Morris & Emily Coopers
Célébrité & Crédit(s):
MessageSujet: Re: Babe I'm gonna leave you {Winimes   Sam 12 Mar - 14:13



Babe, I'm gonna leave you
ft. James & Winnie
James n’arrive pas à croire qu’il lui ait tout raconté. Il le fallait. Il n’a pas envie de perdre la jeune femme. Elle est rentrée dans sa vie et ce n’est pas le moment de la faire sortir. Il fallait qu’il fasse cette mission. Il n’avait pas envie de se retrouver dans une situation encore plus compliqué. Mais là, c’était compliqué. Il ne sait pas comment elle va réagir. Il ne sait pas si elle va accepter d’être toujours à ses côtés après ça. Elle pouvait le détester, l’aimer encore plus. Il venait à peine de faire un pas en arrière qu’il sentait le corps de sa petite amie contre le sien, ses lèvres dévorant presque les siennes. Qu’est-ce qui se passait ? Est-ce qu’elle avait vraiment tout compris de son histoire ? Il allait poser la question, mais son cerveau le lui interdit. Il venait de retrouver celle qui faisait battre son cœur, ce n’était pas le moment de la mettre en colère. Les doigts de Winnie lui caressent doucement la joue pour l’obliger à la regarder. Il lève les yeux. Il la trouve tellement fragile, mais forte en même temps. Ses larmes coulent sur ses joues, mais James n’a pas le temps de dire quoi que ce soit que la jeune femme lui explique qu’elle l’a vécu aussi. Elle lui demanda si c’était à cause de ça qu’il avait défendu Amy pendant la fête d’Halloween. Le sourire de Winnie finit de faire taire ses doutes. Il avait eu raison de tout lui dire. Il se sentait mieux et elle aussi.

« Je l’ai défendu parce que j’avais peur que l’auteur du carton d’invitation soit parmi ceux qui se trouvaient dans la chambre de la maison hantée. Je l’ai défendu parce que si je m’étais pointé à ce moment-là, je pense que plusieurs personnes dans cette chambre n’auraient pas hésité à me sauter dessus. Je ne suis pas fou, il y avait plusieurs Atriens dans la pièce, dont une Trag particulièrement méchante. Je suis vraiment désolé de t’avoir faire peur… Par contre, je ne sais pas qui t’as envoyé le sms… Je n’ai pas retrouvé mon portable d’ailleurs, mais bon, avec l’exposition, il doit être plus que mort. »

Il eut un petit sourire avant de le perdre. Il ne savait pas comment Amy allait réagir si elle apprenait que c’était lui qui l’avait kidnappée. Non, il ne fallait pas qu’elle le sâche. Il serra Winnie un peu plus contre lui avant de lui dire :

« Par contre, j’aimerai beaucoup que tu ne dises à personne ce qui s’est vraiment passé. Je pourrais avoir des ennuis et Amy pourrait vouloir me tuer… Je n’arrive juste pas à croire ce que j’ai fait… »

Il tremblait encore un peu, mais maintenant qu’il savait que Winnie serait à ses côtés, il se sentait un peu mieux. Il fallait juste qu’il accepte que finalement, il était peut-être comme elle. Il ne détestait pas les Atriens, mais il ne les aimait pas non plus. Il venait juste de le comprendre. Son métier allait changer. Il allait devoir laisser tomber les Atriens. C’était mieux comme ça.

« J’ai peur de vouloir recommencer Winnie… J’ai peur de devenir comme ces Trags qui veulent tuer des humains… Je ne me reconnais pas… »

Maintenant, il fallait avancer de toute façon. Ses clients Atriens n’allaient pas comprendre sa décision, mais tant pis. Il fallait qu’il prenne des vacances. Il sentait ses jambes qui allaient céder sous son poids. Il se défit doucement de Winnie pour essayer d’aller s’asseoir sur la chaise près de la porte de la chambre, mais il n’y arriva pas. Il s’étala de tout son long sur le sol, inconscient. Son corps l’empêchait de se faire du mal. Il avait besoin de souffler…


codage de coula.

_________________
love is complication
You close your eyes to the chaos around you as you crash into the stone cold wall of your own personal hell, and you ask yourself, ‘Why am I not the only one who has to suffer?' ~ i know i'll lose you  by temporary fix.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Mangeuse d'atriens

ID card
Tribu & Clan : Apprentie Red Hawk
Double compte : Rubens & Alvin
Célébrité & Crédit(s): Ellen Page & Bazzart
MessageSujet: Re: Babe I'm gonna leave you {Winimes   Mer 16 Mar - 22:44



I know I never gonna leave your babe
ft. James & Winnie.

Blottit dans ses bras, elle irradiait de bonheur. Il était là, c'était lui, ils se retrouvaient. Après avoir cru qu'elle l'avait perdu, le bonheur de le retrouver était immense, au-delà de tout ce qu'elle pouvait imaginer. Ses explications étaient parfaitement sensé, ah, qu'il était bien plus intelligent qu'elle. Elle, elle s'enflammait, agissant sous l'impulsion ou concoctant des plans foireux qui causaient plus de dégâts que de bien… Winifred se sentait en sécurité dans ses bras, bien lovée, elle avait le sentiment qu'ils se complétaient merveilleusement bien. Lui, si intelligent ; elle, si… elle ne savait pas ce qu'elle avait mais, définitivement, elle avait ce quelque chose en plus car toujours il lui revenait.

Évidemment que je ne dirais rien, t'inquiète pas.

Hors de question qu'il soit mis en danger parce qu'elle aurait la langue trop pendue. Si clairement elle sous-estimait Amethyste, la jugeant peu dangereuse pour eux, elle avait forcément des relations qui, elles, l'étaient. Non, elle allait garder son envie de fanfaronner que son homme avait mis à mal une atrienne pour elle-même. Et pas n'importe quelle atrienne… Winifred jubilait, bon sang qu'il allait être difficile de se taire. Pas le choix, il le faut. Pour lui.

Ce qui la surprit néanmoins fut que sa confession n'avait rien enlevé de son appréhension. Elle le sentait tremblant, mal, alors qu'il aurait dû se sentir fier. Contre coup ? Lui qui sortait des discours de tolérance aurait-il du mal avec la réalité crue de la vie ? Car pour Winifred il ne faisait aucun doute que James avait simplement ouvert les yeux, qu'il avait découvert un « courage » en lui bien plus fort que ses discours policé.

Laisse toi le temps d'encaisser James, laisse toi le temps.

Alors qu'il continuait de sa voix mal assurée, elle fronça les sourcils en le regardant. Trag qui veulent tuer des humains ? C'était la seconde fois qu'il disait ce mot qu'elle ne connaissait pas. Qu'est-ce que c'était ? Il y en avait eu une à la maison hantée ce soir-là… mais qui ? Elle n'avait vu que l'agaçante autoritaire et Amethyste, s'agissait-il de la première ? Ca lui faisait froid dans le dos, ce mot « trag »…. il n'était pas surprenant, elle savait depuis toujours que les atriens étaient les ennemis mais là… il y avait un mot pour le définir et soudainement, sa peur était réelle, palpable et si proche. Les questions et les décisions à prendre se bousculaient dans son esprit bouleversé, comment savait-il tout ça ? Qui était « trag » ? Et que faire pour les défaire ? Tout s'emballait mais elle n'eut le temps de rien. Docile, elle s'éloigna ; affectueusement elle s'en alla chercher la chaise pour la lui amener mais à peine eut-elle le dos tourné, qu'il s'étalait de tout son long.

JAMES !

Ne pas paniquer, ne pas paniquer !  Trop tard. Winifred déboula dans le couloir pour aller trouver une infirmière, abandonnant à même le sol le pauvre James. Seul. Le jeune homme à qui appartenait la veste dans la chambre de Winifred était revenu pour la chercher, son voisin de chambré se devait de rentrer chez lui mais il l'avait bêtement oublié... bien lui en avait prit, il avait espionné la conversation des deux amants. Des trags hein... Ce gosse en savait long sur son peuple et le démarqué n'aimait pas ça. Il n'aimait pas doublement qu'il s'en soit prit à une de ses congénères atrienne... et ce mystérieux maître chantage l'intriguait au plus haut point. Klaus - car tel était le nom du voisin-  profita de l'absence de Winifred pour entrer dans la chambre. Il barricada la porte en coinçant une poignée avec une chaise, puis se pencha au dessus de James.

Toi, t'as des choses à me dire...

made by lizzou – icons & gif by tumblr

_________________
Screw you ! I'm not afraid

⋆ Some people are just born to fight, I think ⋆


I'm gonna bring you down. I'm gonna destroy you. Because you're not from here. You're a nightmare and I'm gonna bring back the light.I'm a Red Hawks
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Prince charmant avec son cheval (pas) blanc

ID card
Tribu & Clan :
Double compte : Cathleen Morris & Emily Coopers
Célébrité & Crédit(s):
MessageSujet: Re: Babe I'm gonna leave you {Winimes   Dim 20 Mar - 16:42



Babe, I'm gonna leave you
ft. James & Winnie
James garde Winnie dans ses bras. Le fait qu’il lui ait avoué ce qui s’était vraiment passer le soulage un peu malgré tout. Il faut dire qu’il avait gardé ça pour lui, mais maintenant, il peut lui faire part de ses angoisses. Cependant, il n’est pas sûr qu’il y arrive aujourd’hui. Il ne se sent pas bien. Winnie est là à ses côtés, elle est là, elle n’est pas partie. Elle sera toujours là. C’est celle qui la comprend le mieux. C’est celle qui peut l’aider à passer au travers de tout ça. Il faut qu’il réussisse. Il faut qu’il encaisse.

« Tu as raison… »

Bien sûr qu’elle a raison. Elle a raison de ne pas vouloir sortir de chez elle. La pauvre fille avait failli y passer à cause des Atriens. James se l’avouer un peu aujourd’hui, il n’aurait pas répondu de ses actes si la jeune femme aurait trouvé la mort dans ce bâtiment. Il aurait tué toutes les personnes autour de lui. Amis ou pas, ennemis ou pas, il aurait tué. Il a déjà mis sur pied un enlèvement, il peut tuer. Il pourrait tuer. A cette pensée, il se sent mal. Il se défait de l’étreinte de Winnie et pendant qu’elle va lui chercher une chaise, il s’étale de tout son long sur le sol. Il entend à peine sa voix crié son prénom. Il bascule dans l’inconscience. Il aurait dû manger…

Les minutes passèrent lentement. James se réveilla affaibli. Il venait de faire un malaise tout de même. Il s’attendait à ce que Winnie soit à ses cotés, mais il n’y avait personne excepté ce garçon. Qu’est-ce qu’il lui voulait ? James se redressa vivement, prit de vertiges, du garder la tête entre ses jambes. Il était en danger, il le sentait. Un coup d’œil vers la porte pour voir qu’elle était bloquée. Qu’est-ce qu’il lui voulait ? James fronça les sourcils et releva la tête.

« Qu’est-ce que tu me veux ? Je t’ai rien fait. Ma petite amie est dans le couloir, tu devrais la laisser entrer parce que c’est sa chambre. »

Le sourire de l’homme fit frissonner James. Quelque chose de méchant traversa le regard de son agresseur. James sentait qu’il était en danger. Il réussit à se lever et à reculer légèrement. Trop faible pour se battre, il devait essayer d’éviter l’affrontement. Quelqu’un frappa contre la porte. Winnie sans doute ou un médecin.

« Ne m’oblige pas à te mettre minable… »

Il essaya de gagner du temps. Il fallait qu’il gagne du temps, il devait retirer cette chaise. Il recula vers la porte, essaya de dégager la porte, mais l’autre se jeta sur lui avant qu’il ait eu le temps de s’en rendre compte. James se débattit, mais sa faiblesse lui faisait défaut.

« Tues moi. Tu auras un mort sur la conscience. Tu te bats comme un Trag. Et oui, je connais toutes vos petites combines… »

James eut un sourire mauvais, mais le poing qui le frappa au visage lui rappela la réalité. Personne ne pourrait le sauver…


codage de coula.

_________________
love is complication
You close your eyes to the chaos around you as you crash into the stone cold wall of your own personal hell, and you ask yourself, ‘Why am I not the only one who has to suffer?' ~ i know i'll lose you  by temporary fix.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Mangeuse d'atriens

ID card
Tribu & Clan : Apprentie Red Hawk
Double compte : Rubens & Alvin
Célébrité & Crédit(s): Ellen Page & Bazzart
MessageSujet: Re: Babe I'm gonna leave you {Winimes   Lun 28 Mar - 12:44



I know I never gonna leave your babe
ft. James & Winnie.


Elle aurait dû se satisfaire de n'importe quel médecin ou infirmier mais elle avait été prise en charge pas Gaby et, honnêtement, Winifred ne faisait confiance qu'à elle et Attila. C'était mettre leur vie en danger mais la gamine n'eut pas la présence d'esprit d'embarquer avec elle la première blouse blanche venue. Aussi, à cause de sa bêtise, elle mit plus de temps que prévu à trouver ses soigneurs… Soigneurs qui n'étaient évidemment pas en service quand on avait besoin d'eux. Finalement elle dû se rabattre sur l'interne qui poussait le chariot à repas, faut de mieux. Agacée, elle le prit par le bras en le tirant alors qu'il essayait de l'arrêter. Calmez vous ! Qu'est-ce qui vous arrive !? Meuglait-il, ferme la ! Elle ne s'embarassa même pas à lui répondre, à fond qu'elle était et il fallut qu'il s'impose pour arriver à arrêter la furie. Mains sur les hanches, Winifred lui gueula au visage que son mec s'était évanouie et qu'il avait besoin de soin en urgence. Pas la peine d'en dire plus, même s'il ne cautionnait pas la méthode « kidnapping » l'interne eut la présence d'esprit de courir avec elle jusqu’à chambre. Nous y voilà. Ca va aller James, ne t'en fais pas, on arrive. Main sur la poignet, elle pousse… la porte reste close, coincée par quelque chose et, derrière, la voix de James s’essoufflant sur le mot « combine ».

Il est pas seul… Il est en danger, on était dans la maison !

Captain Obvious, n'avait pas besoin d'argumenter, c'était assez clair que la situation n'avait rien de normale. L'ennui c'est que l'interne était peut-être réactif, mais c'était un pacifiste dans l'âme, un diplomate né, qui préférait la communication plutôt qu'enfoncer la porte. « Monsieur, tout va bien ? » dit-il d'une voix inquiète pitoyable, tout en appuyant sur son bipeur. Ses collègues allaient débarquer, son supérieur saurait résoudre la situation car lui, il n'était pas apte, lui il commençait à sentir le stress monter. Winifred ne le vit pas presser son bouton d'urgence, elle, tout ce qu'elle voyait, c'était un nabot stupide. Mon mec est là dedans avec un inconnu ! Car allez pas m'faire croire qu'il a foutu une chaise pour être tranquille après s'être évanouie ! Il est en train de se faire attaquer par Amethyste qui veut se venger de ce qu'il a fait, ou par le maitre chanteur ! Ou par un « trag » ! les scénarii les plus catastrophiques s'enchainaient dans sa caboche, allant de l'image d'une Amethyste armée jusqu'au dent à celle d'un ninja tueur à gage atrien. Pour une fois, l'imagination fertile de Winifred fut un atout car elle lui donnait la peur, et la pression, suffisante pour déplacer une montagne. Là où une personne sensée s’inquiéterait, s'acharnerait sur la porte, Winnie elle, puisque la porte est bloquée trouve une autre solution.

Calmez vous, mon chef arrive !

Lui balança l'abrutit quand elle essaya de dégommer la porte à coup d'épaule. Son chef ? L'attendre ? Il sera peut-être mort avant qu'il n'arrive ! S'il croyait qu'elle allait rester les bras ballants s'était se fourrer le doigt dans l’œil jusqu'au coude ! On parlait d'une fille qui avait piraté un ordinateur du commissariat pour vérifier si le mec là-dedans était fiable ! Pas d'une vulgaire copine pas foutue de protéger son homme !

Mission en cours.
Nom de code : Écureuil.

Tomb Raider pouvait aller se rhabiller, elle ne faisait pas le poids à côté de Winifred Ariane Dunn. Tout ce qu'elle avait de gangster dans son nom de famille s'exprima dans cette mission commando. Tout d'abord elle entra dans la chambre d'à côté, se foutant bien des « oh ! » surpris par la vieille femme et du regard interloqué de son petit-fils. Je fais que passer. Elle ne les vit même pas, la furie prit le tabouret et s'en retourna auprès de l'interne. Avant qu'il ne comprenne ce qu'elle allait faire, Winnie avait placé les pieds du tabouret dans le jour de la porte.

Mais ça va pas !! Lâchez ça ?!

Ses sales pattes étaient sur elle, l'empêchant d'accomplir son objectif. Les mobs, moi, je les bouffe au p'tit dèj, c'est pas un pauvre interne qui va m'faire peur.

Si tu me lâche pas, je hurle au viol.

Paye ta dramatisation, mais ça eu au moins le mérite de le surprendre pendant quelques secondes. Juste assez pour qu'elle fasse levier avec le tabouret, la bagarre entre l'interne et elle pour le contrôle du tabouret eut raison de la porte. C'est qui ce mec ? Inconnu au bataillon, mais elle ne connaissait pas grand monde… lui par contre, eux un sourire franchement amusé en s'approchant d'elle, elle qui allait de James au mec les yeux effarés. La porte grande ouverte derrière elle, l'interne qui appelait ses collègues, l'inconnu ne pouvait pas faire grand-chose.

On se retrouvera Kay, lui murmura t-il en passant à côté d'elle.

James au sol, le personnel de l'hopital qui entrait dans la pièce, mais Winifred restait glacée d'effroi. Il sait. Kay. Il sait. Comment sait-il ? Elle avait verrouillé ses accès, effacés ses traces, elle n'existait simplement pas sur la toile. Alors comment savait-il que derrière Kay se cachait Winifred ? Quelqu'un lui parla, elle sortit de sa torpeur et s'accroupit au côté de James. Autour d'eux les médecins voulaient les soigner, vérifier comment lui allait et obliger, elle, à retourner se coucher.

Il t'a fais quoi ? Te voulais quoi?

made by lizzou – icons & gif by tumblr

_________________
Screw you ! I'm not afraid

⋆ Some people are just born to fight, I think ⋆


I'm gonna bring you down. I'm gonna destroy you. Because you're not from here. You're a nightmare and I'm gonna bring back the light.I'm a Red Hawks
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Prince charmant avec son cheval (pas) blanc

ID card
Tribu & Clan :
Double compte : Cathleen Morris & Emily Coopers
Célébrité & Crédit(s):
MessageSujet: Re: Babe I'm gonna leave you {Winimes   Jeu 31 Mar - 15:08



Babe, I'm gonna leave you
ft. James & Winnie
Un coup de poing sur le visage et la réalité part dans un autre monde. James ne se souvient pas pourquoi il est ici, pourquoi cet homme cherche à le blesser. Il ne l’a jamais vu. Pourquoi d’ailleurs le frappe-t-il ? Il discutait avec Winnie puis, il s’est sentit mal. La jeune femme n’est pas dans le coin… à moins qu’elle ne soit assommée. Il se redresse vivement, repoussant l’autre pour le frapper.

« Où est Winnie ? Où est-elle ? »

Il frappe l’homme, mais il n’est pas encore assez fort. Il ne voit pas Winnie. Elle est peut-être partie avant que tout cela ne commence. Peut-être qu’elle est allée chercher de l’aide. Il voit la chaise qui est toujours contre la porte. La porte. La porte qui bouge et qui s’ouvre enfin sur Winnie et un interne. La jeune femme semble être en colère. James se laisse tomber sur le côté alors que l’interne appel ses collègues. Il n’est pas blessé sérieusement, ça va. Son agresseur passe à côté de Winnie et cette dernière devient toute blanche. James veut se lever, mais l’interne l’en empêche. Mais elle a besoin de moi ! On lui prend sa tension, on lui nettoye le visage.

« Winnie ? Tout va bien ? »

La jeune femme semble perdue dans ses pensées, mais elle en ressort finalement pour venir près de lui. Le jeune homme lui attrape la main. On veut les obliger à se reposer, mais James a envie de discuter, mais Winnie la prend de court. Elle lui demande ce que l’inconnu lui a fait, ce qu’il lui voulait. James fronce les sourcils pour se rappeler.

« Je ne sais pas… Apparemment, je sais trop de choses sur les Atriens… Mais ce n’est pas grave ma chérie, c’est juste qu’il n’a pas compris à qui il avait affaire. J’étais juste trop faible pour le mettre K.O… Sinon, je pense qu’il ne serait plus de ce monde. »

Le regard du médecin ne dérange pas du tout James. Ce dernier se rend juste compte que les Atriens ne sont sans doute pas aussi blanc que neige…. Son amoureuse a raison, il faut qu’on résiste à ces extraterrestres… James serre un peu plus la main de Winnie avant de lui demander :

« Et toi ? Il t’a dit quoi ? Tu es devenue toute blanche… Ce n’est pas des menaces j’espère ? »


codage de coula.

_________________
love is complication
You close your eyes to the chaos around you as you crash into the stone cold wall of your own personal hell, and you ask yourself, ‘Why am I not the only one who has to suffer?' ~ i know i'll lose you  by temporary fix.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Mangeuse d'atriens

ID card
Tribu & Clan : Apprentie Red Hawk
Double compte : Rubens & Alvin
Célébrité & Crédit(s): Ellen Page & Bazzart
MessageSujet: Re: Babe I'm gonna leave you {Winimes   Lun 11 Avr - 16:11



I know I never gonna leave your babe
ft. James & Winnie.


Le corps médical autour d'eux s'affaire mais ils sont comme perdus dans leur petite bulle. Rien d'autre qu'eux n'existent en cet instant. L'affection qu'elle lit dans le regard de James, la panique dans sa voix, lui fait fondre le coeur. Winifred serre sa main, se retient de l'embrasser et sourit avec plaisir en l'entendant. Ca c'était son homme, ça c'était son chevalier. Même après une agression il se relevait, plus fort et plus hargneux que jamais, invincible. Un véritable héros. Est-il possible de regarder quelqu'un avec plus de tendresse qu'elle ne le fait en cet instant ? Il est fort, il est incroyablement fort. Cette force la lui donne confiance en elle, ses couleurs lui reviennent et avec elle une détermination nouvelle. Elle se sent capable d'affronter ce que l'autre a dit, de lui tenir tête même ! Elle va le retrouver et résoudre l'affaire, elle va se venger de ce qu'il a fait et de ce qu'il sait ! Mais elle ne le fera pas seule. Sa main se presse dans celle de James. Elle ne le fera pas seule. Il est inquiet et mérite des réponses mais elle ne peut pas les lui ouvrir ici, pas avec tout ce monde autour d'eux. La conversation sera longue, il y a tant à dire et à faire… elle aussi veut savoir tout ce qu'il sait des atriens mais Winifred refuse de reprendre le risque d'une nouvelle agression. L'amour la rend protectrice, pour ne dire un peu paranoïaque.

Non non t'en fais pas… Un baiser sur ses lèvres, furtif et elle se relève en l'entraînant avec elle. Je te raconterais tout à l'heure.

Le medecin s'impose entre eux, elle le laisse faire et retourne à son lit. Enfin elle se rappelle qu'elle se balade depuis tout à l'heure avec l'affreuse tenue d'hopital… La rougeur lui monte de la nuque à ses joues, elle tire sur le vêtement, recule jusqu'au lit.

On se retrouve après ? Je sors d'ici et je t'appelle, promis…

Elle ne va pas rester une seconde de plus ici, elle prévient sa mère, elle sort. Rien de plus sorcier : elle n'a pas envie de risquer de croiser l'autre fou à nouveau et, surtout, elle n'a pas envie de laisser James seul. Winifred n'a qu'une envie : se blottir contre lui. Et le rouge à ses joues s'intensifient quand elle refoule des pensées impurs.

made by lizzou – icons & gif by tumblr

_________________
Screw you ! I'm not afraid

⋆ Some people are just born to fight, I think ⋆


I'm gonna bring you down. I'm gonna destroy you. Because you're not from here. You're a nightmare and I'm gonna bring back the light.I'm a Red Hawks
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: Babe I'm gonna leave you {Winimes   

Revenir en haut Aller en bas
 
Babe I'm gonna leave you {Winimes
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» (1987) ADELIGAN • BABE I'M GONNA LEAVE YOU
» i can't do well when i think you're gonna leave me. | NAVEEN.
» Choi Heaven ☆ Always nervous If you’re gonna leave me I just want you to stay
» It's gonna be legen... wait for it [qui veut :3] dary.
» Everything's gonna be ok # ft Nora (Terminé)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Blazing Star :: EDENDALE - Zone Humaine :: Arum avenue :: L'hôpital Lincoln-
Sauter vers: