Partagez | 
 

 Miranda ~ This is the payback [Terminée]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar
La Cuistot est Toquée

ID card
Tribu & Clan : Red Hawks
Double compte : /
Célébrité & Crédit(s):
MessageSujet: Miranda ~ This is the payback [Terminée]   Sam 9 Jan - 23:48


Miranda Anna Griffin

ft Leven Rambin


Identité


Prénoms : Miranda Anna
Nom : Griffin
Age : 27 ans
Date de naissance : 15 mars 1996
Etat civil : Célibataire
Race : Humaine
Métier : Gérante d'un restaurant
Clan : Red Hawk

5 mots qui vous définissent le mieux : Maline – Patiente – Protectrice – Actrice/Menteuse – Revancharde
Votre ambition :
Si l'on dit que les héros vont toujours créer leurs Némésis, alors je suis probablement une création d'origine atrienne car depuis mes 14 ans, une seule envie coule dans mes veines : la vengeance. Quand les atriens sont arrivés pour la première fois j'ai perdu mes deux parents, ils étaient dans la zone impactée par le crash de leur vaisseau et alors que je me retrouvais avec ma sœur, celle-ci fut victime des affrontements entre humains et atriens. Les atriens m'ont tout pris me laissant avec une seule chose pour me motiver et me construire. Alors tel est mon but, la suppression des droits attribués aux atriens, leur suppression totale si cela est possible. Pour faire cela j'oeuvre actuellement avec le jeune groupe des Red Hawks, je connais les risques et je m'en moque, c'est mon ambition à moi, la déchéance totale des atriens. Pour cela je ferai ce qu'il faut et aujourd'hui ce qu'il faut consiste à faire parti de l'association des Prodinas, à faire semblant d'être une fanatique acharnée de ces aliens, de ces meurtriers ! Je participerai à la chute de cette association, je participerai à la fin du PIA et je serai là le jour où les atriens seront jugés hors la loi et exécutés !


Reveal yourself
Je suis déterminée, voir même obstinée, parfois carrément têtue. Ma détermination est ma plus grande qualité, lorsque je veux quelque chose je me donne les moyens d'y parvenir, qu'importe le temps qu'il me faudra, je parviendrai à mon objectif et si sur le chemin je dois faire du mal j'en ferai et si mes opinions sont jugées de mauvaises je m'y tiendrai car je suis loyale. Loyale dans la vie, envers mes amis, envers les gens qui sont proches de moi, ils ne sont pas nombreux mais ils ont ma loyauté, s'ils sont en dangereux je serai là pour eux, s'ils ont des problèmes je les aiderai. Je suis un ange-gardien, une protectrice, ceux à qui je tiens sont mes protégés, cherchez-leurs des noises et vous me trouverez sur votre chemin. Prenez garde, je sais me battre et j'aime le faire, oui je suis du genre bagarreuse, pas explosive non, juste bagarreuse, quand les choses ne vont pas et que les mots n'ont aucun impact, je passe aux maux. Ne jouez pas à me faire du mal car vous ne verrez pas venir ma vengeance, je suis vengeresse, oh oui, œil pour œil et dent pour dent, vous ne connaissez pas Camille Ferguson ? Elle m'a piquée mon copain alors que nous avions 16 ans, j'ai détruit ses fiançailles heureuses il y a deux ans, soit neuf années plus tard. La patience est une vertu, je ne fonce pas dans le tas sans réfléchir, rejoindre les Hawks j'y ai réfléchi, accepter d'infiltrer Prodina j'y ai réfléchi, je savais ce que ça voulait dire et pourtant je le fais. Un mois, un an, dix ans, peu importe le temps, j'attendrai et le moment venu je frapperai. Toujours. Je suis vengeresse. Ne me testez pas. Je suis actrice, certains diraient sans doute une menteuse, ce n'est pas vrai, je ne mens pas, je joue un rôle, je joue des rôles. Je suis douée pour tromper les apparences, pour faire semblant d'être celle que je ne suis pas, je le fais depuis un bon moment et j'y prends un certain plaisir, imaginez la tête de ces atriens qui me font confiances le jour où ils comprendront que j'aurai participé tout du long à la déchéance de leur peuple, ça m'en donne des frissons affreusement chauds. Oui, je l'admets, j'aime les aventures d'une nuit, je ne cherche pas à m'attacher, je veux juste un peu de présence dans mon lit de temps en temps car je suis solitaire en général, j'aime mon petit univers tranquille mon chez moi rien qu'à moi mais j'accepte de le partager. Temporairement. N'emmenez pas vos chaussettes, vous ne resterez même pas assez longtemps pour savoir où se trouve le frigo.

Rêves, peurs. Ils sont liés, ils se mêlent, ils s'entremêlent. Mon rêve : la disparition des atriens, ne plus les voir sur notre terre, dans notre ville, qu'ils repartent d'où ils viennent, qu'ils se terrent dans des souterrains, qu'ils aillent s'installer sur la lune, je m'en fous, pas chez nous. Mon rêve égoïste : une personne qui me donnerait envie de transformer mon chez moi rien qu'à moi en chez nous. Je ne me leurre pas, je ne cherche pas l'amour, je ne courre pas après lui, ma vie est assez compliquée en ce moment pour que je n'ajoute pas ça. S'il me tombait dessus peut-être même voudrai-je ne surtout pas le voir, je le saluerai de la main en le regardant passer.
Ma peur : que les atriens aient un droit d'asile permanent, sur toute la terre, partout, proliférant comme les rongeurs le font dans les villes. Ma peur égoïste : mon coming-out. Pas en tant que membre des Red Hawks, non ça j'y suis préparée, mais de ma préférence pour les femmes. Je suis quelqu'un de souvent très tranchée, je n'ai eu que des petits amis jusque là mais le seul baiser que j'ai échangé avec une femme fut le meilleur de ma vie. Pourtant une partie de moi craint de me montrer attirée par les femmes, la raison ? Ma famille conservatrice et celle toute aussi conservatrice qui fut ma famille d'accueil.

J'aime les choses simples : les humains habitent sur Terre, les atriens habitent où ils veulent mais pas sur Terre. J'aime le chocolat parce que c'est bon et que j'adore tremper des framboises et plus encore croquer un citron qu'on vient d'arroser de chocolat fondu. J'aime passer une soirée seule, tranquille, devant ma télévision, avec une pizza et une bière, ça fait mec je sais, je m'en moque, c'est ça ma soirée parfaite. J'aime regarder par la fenêtre quand le ciel est noir et qu'il pleut. J'aime me promener sous la pluie. J'aime l'odeur de l'herbe fraichement coupée. J'aime boire un whisky et fumer un cigare. J'aime me faire aborder par une femme (mais ça n'arrive jamais).
Je n'aime pas les choses compliquées : une race extra-terrestre venant s'implanter dans notre monde. Je n'aime pas les fraises parce que je suis allergique. Je n'aime pas les soirées où il y a plus de dix personnes et où on ne peut vraiment parler qu'avec ceux qu'on connait déjà. Je n'aime pas les vins blancs. Je n'aime pas quand il fait trop chaud. Je n'aime pas parler et savoir qu'on ne m'écoute pas. Je n'aime pas me faire aborder par les hommes même quand ceux sont des gentlemen (et ça le sont rarement).
 


Tell me baby, what's your story ?
Ma vie. Ce qu'elle aurait pu être. Parfaite. Ou presque. Elle était tracée. Dans la ville d'Edendale, mes parents tenaient un restaurant dont la réputation était excellente, la cuisine proposée était délicieuse, elle était aimée par les habitants de la ville. De la bonne cuisine à des prix raisonnables leurs avait valu de réussir leur vie, de devenir des gens importants en s'impliquant dans la vie de la ville mais aussi de façon purement financière. Non le besoin n'est pas un mot que j'ai connu. Je ne vous dirai pas que j'ai un jour ressenti un quelconque besoin quand j'étais une petite fille car ça serait un affreux mensonge. Il y avait mon père, il y avait ma mère et ils m'aimaient tous les deux, ils étaient là pour moi, ils me donnaient de l'amour, m'aidaient dans mes devoirs, ils étaient là pour moi, toujours, dès que j'en avais besoin, dès que j'en avais envie, ils étaient là pour moi. Il y avait ma sœur, sept ans de plus que moi, elle m'aimait plus ou moins selon les jours, quand je venais l'embêter, quand je lui foutais "trop la honte" devant ses copines parce qu'elle devait me chercher après l'école pour me ramener à la maison. Elle m'aimait aussi. Je ne me plaindrai jamais de mon enfance, elle fut superbe, elle fut magnifique, jusqu'à mes 14 ans.

C'était apparemment un jour ordinaire, sans aucune différence avec les autres mais ce n'était pas vrai. Nos parents nous avaient laissé ma sœur et moi, je m'en souviens parce que je me rappelle encore la dernière chose que ma sœur leurs a dit "Non mais vous l'emmenez pas, la mioche ? J'ai des copines qui viennent dormir ce soir, je veux pas qu'elle vienne pleurnicher toutes les deux minutes !". Moi je leurs ai dit que je voulais venir avec eux. C'était une journée pour eux, entre grands, où ils allaient je n'en sais trop rien, maintenant avec le recul je suppose que ça devait être un hôtel ou un chalet ou je ne sais quel autre endroit où ils pouvaient être juste eux deux sans leurs filles. Pour se retrouver et … c'est humain, non ? Ce que je sais c'est que cette fois les choses ont changé, elles sont devenues différentes. Un vaisseau s'est écrasé. J'étais dans ma chambre quand c'est arrivé, je n'ai pas bien vu, je n'ai rien vu de ce qui est arrivé, la fenêtre de ma chambre donnait de l'autre côté de ce qui était vraiment intéressant, ce vaisseau qui venait de s'écraser. Je sais qu'ensuite les choses sont devenues bizarres, je voyais ma sœur inquiète, j'étais au milieu du salon, debout, pleurant sans même savoir pourquoi. Il y avait eu ce grand bruit, l'agitation de Stella ma sœur qui me disait que tout allait bien alors qu'elle semblait en pleine panique. Ses amies étaient rentrées chez elle, je n'avais que 14 ans mais je comprenais bien que si ses amies étaient parties, il n'y avait pas "rien du tout de quoi s'inquiéter". C'est seulement plus tard dans la journée que nous apprendrons la terrible nouvelle de la mort de nos parents. Dans le périmètre du crash, ils n'ont eu aucune chance. Faible consolation ils sont morts sur le coup, sans souffrir. Ca aussi je m'en souviens parce que le policier le disait comme si c'était un réconfort. Ca n'était pas un réconfort. Nos parents étaient morts, comment croyait-il que ça serait un réconfort ?

Ma sœur prit alors la relève de mes parents pendant une année et demi. Les études ce n'était pas pour elle, elle avait commencé à travailler dans le restaurant familial à 17 ans, elle en était une chef de salle tyrannique dont personne n'avait jamais osé dire, du vivant de mes parents, qu'elle devait au fait d'être la fille des patrons son poste. Elle était douée pour ce métier comme je me montrerai douée derrière les fourneaux pour gérer une brigade à mon tour. Papa était le chef, il m'a appris et montré toutes ses recettes dès mon plus jeune âge. Maman avait toujours été plus proche de Stella, entre dictatrices territoriales, elles avaient su faire de la salle leur domaine. Nous vivions une ère bizarre, étrange et je me sentais faible, fragile, affreusement ballottée, toujours fourrée avec ma sœur tandis que dehors grondait la guerre. J'avais perdu mes parents, je ne voulais pas la perdre elle aussi, elle était tout ce qu'il me restait. Pourtant ça arriva, un jour où les affrontements se firent plus violent. Comment, pourquoi, je ne sais pas, je crois que nous nous sommes retrouvées au mauvais endroit au mauvais moment, on m'apprit après coup qu'il s'agissait d'une petite escarmouche des forces atriennes. Je ne savais même pas ce que ça voulait dire "petite escarmouche" quand on me l'a lancé comme ça au visage pour expliquer pourquoi j'ai vu ma sœur mourir. Je n'avais pas été épargnée par l'explosion qui avait eu lieu mais le corps de ma sœur m'avait protégé. Elle avait fait écran, sans même se douter qu'elle allait le faire. Je me souviens de son visage, les yeux grands ouverts mais vide d'expression, j'ai secoué son bras, son visage, je voyais le sang, tout le sang qui se répandait autour d'elle, puis les militaires qui m'ont attrapée et éloignée, me soulevant alors que je me débattais comme une lionne. Une lionne qui ne savait pas se défendre, tout juste un petit lionceau qui s'agite sans avoir aucune idée de ce qu'il fait. Mais alors que les militaires me portaient et m'entrainaient loin du lieu de l'affrontement, voyant le corps de ma sœur devenir plus lointain à chaque seconde je me fis deux promesses : ne plus jamais me sentir impuissante et les atriens me paieront ce qu'ils m'ont fait.

Encore mineure je fus confiée à une famille qui était proche de la mienne. Les Harrigtons étaient des gens gentils, des gens d'une excellente classe sociale, leur fortune s'était faite il y a plusieurs générations et ils appartenaient à un petit cercle de familles conservatrices de la ville. Dont ma propre famille faisait partie. Leur idéal était contre les atriens, contre les envahisseurs et je ne pouvais qu'approuver cela. Ils ne cherchèrent jamais à devenir mon père et ma père, juste les gens avec qui je vivrais jusqu'à ma majorité, date à laquelle je retrouverai le restaurant de mes parents comme mon héritage, lui et la maison. Ils ne m'ont rien imposée, ils m'ont encouragé, ils m'ont donnée les moyens d'étudier, ils m'auraient soutenue plus encore si je l'avais demandée. J'ai étudié la cuisine pour le jour où je deviendrai chef du restaurant que mes parents avaient ouvert, j'ai appris à me battre pour pouvoir me défendre quand il le faudra, j'ai appris à tirer pour le jour où il me faudra faire face à un atrien. Croyez-moi, j'ai mal vécu le 12 août 2012 et le traité de paix. Ce n'eut été que de moi, faire évacuer la ville et tous les humains de la zone pour la vitrifier au napalm avec tous les atriens présent et leur vaisseau aurait été la meilleure solution. Pourquoi personne n'a jamais eu cette idée, bon sang ? C'était simple, efficace et parfaitement propre. Pas écolo mais moins horrible que les gaz neurotoxiques.

Puis les années passèrent, le statu quo était maintenu pour mon plus grand bonheur. Pas question de voir des atriens débarquer dans mon restaurant où même d'en voir arpenter la ville. Et oui, mon restaurant car au jour de mes vingts-ans, Edendale était en paix et Edendale se reconstruisait. De quoi les travailleurs pouvaient-ils avoir le plus besoin sinon de retrouver un restaurant référence ? J'y mis du temps, du cœur et une partie de l'héritage familiale pour reconstruire une partie du restaurant qui avait souffert des affrontements mais finalement le restaurant pu ouvrir ses portes. D'abord accompagnée par un chef cuisinier professionnel pendant une année, j'ai finalement repris seule la direction de la cuisine et tout fonctionne divinement bien pour mon plus grand bonheur. Je me souviens de cette année, celle qui fut de mes 22 à mes 23 ans. Je crois que ce fut ma dernière année vraiment heureuse et positive car ensuite … ensuite les choses dérapèrent. Ce n'était qu'une rumeur à cette époque, celle de projets qui permettraient l'intégration des atriens dans la vie de tous les jours. Ma famille adoptive, conservatrice autant qu'on pouvait le faire fut parmi les premières à rejoindre ce nouveau groupe. Les Red Hawks. Illégal, considéré comme raciste, absolument inconnu à cette époque, c'est mon père adoptif, conscient de ma haine pour les atriens qui me proposa de rejoindre le clan. Je n'ai pas accepté de suite, ce n'est que deux jours plus tard que je signalais être d'accord, après avoir mûri ma décision. Oui, je me sentais prête à m'investir pour lutter contre les atriens s'ils devaient être tolérés dans nos rues. Plus durement encore qu'avant je m'entrainais au combat, au maniement des armes à feu, je voulais être prête, le jour où il faudrait se battre, quand les atriens seraient tolérés car ce jour allait arriver, j'en avais l'affreuse certitude.

Ca arriva. Nous étions en 2022 et le PIA fut lancé. Comme j'aurai aimé que cet anagramme ne signifie pas Projet d'Intégration des Atriens mais Plan d'Incinération des Atriens. Obsédée par le feu, moi ? Non, même pas vrai, je trouve ça juste plus pratique. Ca évite les balles perdues par exemple. Revenons au PIA et la possibilité qui fut donné aux atriens de venir étudier dans le lycée de la ville, un véritable affront que de savoir que nos jeunes vont côtoyer des envahisseurs et meurtriers. Et pire encore quand apparaît cette association terrifiante dont la seule existence à de quoi faire froid dans le dos. Prodina. Bon sang ce nom. On dirait un nom de complément alimentaire pour atrien, je vois le slogan "Avec Prodina et ses vitamines, vos marques de naissance auront bonnes mines !". C'est juste après l'apparition de l'association qu'il me fut demandé par les Red Hawks d'en devenir adhérente et de donner de mon temps à cette association. Une façon de se rapprocher des atriens et d'en découvrir plus sur eux, une façon de se rapprocher de cette association qui, fatalement, prendrait du poids dans la société. J'ai accepté, ravalant ma haine et ma hargne à l'encontre des atriens, ayant eu l'intelligence de ne jamais la montrer clairement et ne jamais l'exprimer à voix haute surtout. Voilà comment je me retrouvais militante pour Prodina, côtoyant des atriens et des humains les admirant, les élevant au rang de race supérieure. Pardon de la comparaison mais le dernier qui parlait de race supérieure n'était-il pas autrichien avec une tendance dictatoriale et une petite moustache ? Voilà l'effet que me faisaient les atriens au fond de moi. Un fond de moi que je dissimulais sous beaucoup de sympathie pour eux et d'investissement dans une association les adulant.

2023 … les choses évoluent d'avantage encore quand le PIA est étendu à l'ensemble de la ville. Ne vous en faites pas, j'ai fait ma bonne action en faveur des atriens, comme une bonne membre de l'association Prodina. Et oui, dans mon restaurant il y a du personnel de cuisine atrien, du personnel de salle atrien et si vous osez dire que vous refusez d'être servi par un atrien, je m'occupe personnellement de vous indiquer la sortie. Les apparences doivent être préservées, défendues, ma couverture est de plus en plus solide, plus encore avec la dernière idée que j'ai lancé. Créer une petite carte avec des plats atriens. Je peux vous jurer que si j'avais été masochiste cent coup de fouet n'auraient pas été assez pour faire passer l'horrible sentiment de trahison personnelle que j'ai ressenti en lançant cette idée. Elle fut évidemment acceptée et la carte atrienne sera mise en place dans les jours à venir. Pour en assurer la qualité, Kyala Tertia, une atrienne d'un âge voisin au mien qui travaille dans le restaurant depuis que le PIA le permet et avec qui j'ai développé l'idée de cette carte atrienne. Elle m'a aidée à la créer, la rédiger, m'expliquant et me montrant comment cuisiner dans des moments curieusement complices que je me suis surprise à apprécier. Enfin pas tant les moments que elle. Non … Croyez-moi ma vie est assez un bordel. Je n'ai pas besoin d'ajouter en prime de la VRAIE sympathie pour une atrienne. Je refuse. Catégoriquement !
 


Et toi ?

Pseudo : Pink
Age : 26 ans
Comment as-tu connu le forum ?
Le hasard du net … je ne sais plus >_<
Un commentaire  ?
Accueillant !
Code :





Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Gang des Kiwis RPZ

ID card
Tribu & Clan : Trags
Double compte : Miss Medecine & Dancing Hybrid
Célébrité & Crédit(s): Roller Coaster & okinnel. & Tumblr
MessageSujet: Re: Miranda ~ This is the payback [Terminée]   Dim 10 Jan - 1:33

LEVEEEEEEEEEEEEEEN piment
Elle est trop zouuulie adorable

Bienvenue parmi nous ma belle ! Trop contente de voir une nouvelle tête sur BS fanclub

Je me réserve tout de suite des liens avec Amy, Gaby & Jez choupi

Et sur ce, je vais lire ta fichette ange
Bienvenue encore larve

_________________
you'll never know the top till you get too low
Always shatter into pieces in the end I'm broken and I'm barely breathing I'm falling 'cause my heart stopped beating If this is how it all goes down tonight, If this is how you bring me back to life
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Mister Sexy 2026

ID card
Tribu & Clan : Adetir
Double compte : Bartholomew Caldwell
Célébrité & Crédit(s): Luke Mitchell
MessageSujet: Re: Miranda ~ This is the payback [Terminée]   Dim 10 Jan - 10:13

Bienvenuuuue
Une Red Hawk piment

_________________
We'll fight to the death



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
La Cuistot est Toquée

ID card
Tribu & Clan : Red Hawks
Double compte : /
Célébrité & Crédit(s):
MessageSujet: Re: Miranda ~ This is the payback [Terminée]   Dim 10 Jan - 10:19

Bonjour à vous deux !

Et oui une Red Hawk, il en faut aussi, hein ^^
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Bad girl en carton

ID card
Tribu & Clan : Ex Wisan / Affiliée RH
Double compte : Atti, Meg, Lud
Célébrité & Crédit(s): Alycia Fucking Carey ; Jawaen pour les crédits
MessageSujet: Re: Miranda ~ This is the payback [Terminée]   Dim 10 Jan - 11:52

Oh God.... LET ME LOVE YOUUUUUUUUUU larve larve larve larve larve larve larve larve

Notre première RH, la grande classe piment (Et une keupine pour Lea  love love love )

Bon surexcitation mise à part... J'ai beaucoup aimé ta fiche ! J'aime particulièrement la façon dont tu as intégré tous les éléments du contexte dans ton histoire, c'est parfaitement amené Pleeeease
Et c'est donc avec graaaand plaisir que je te valide !


Bienvenue sur Blazing Star !



Bravo, tu as déjoué les plans machiavéliques des admins, et te voilà donc officiellement validée et habitante de Edendale ♥️

Ton groupe lié à ta race te sera mis très rapidement et si on te met un rang chelou, dis toi que c'est une marque d'affection  fanclub

Mais ton périple ne fait que commencer mon jeune Padawan, tu as encore quelques étapes à franchir avant d'avoir la parfaite panoplie de l'Edendalien.

Tout d'abord si ton poste ou ton clan le justifie, n'oublie pas de faire ta demande d'accès ici. Cela te permettra de consulter et poster dans les forums aux accès restreints.

Avant de te lancer dans les folies du rp, nous te conseillons également de compléter ta Card ID dans ton profil et si tu le souhaite, faire une demande de rang et de logement/lieu de travail. Puis de créer ta fiche de lien, ta chronologie et ta fiche télécom. Tu peux également faire une demande de RP si tu veux trouver un partenaire.

Si le coeur t'en dit, va donc faire un tour du côté de nos prédéfinis, si certains t'inspirent, n'hésite pas à nous envoyer un petit mp pour proposer des liens entre ton perso et les prédefs  agagaga

Et le mot de la fin :
Amuse toi à fond les ballons sur BS  agagaga



BLAZING STAR


_________________

Parce que le cerveau suit le coeur

Je te l'ai dit, tu as ce sourire au coin des lèvres quand tu mens. Tu t'imaginais pouvoir t'en sortir encore et encore facilement. J'essaie d'y croire, j'me voile sûrement la face. Tu m'as poignardée dans la noir. J't'ai fait confiance, aveugle était ma confiance, et tu m'as fait tort.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Mangeuse d'atriens

ID card
Tribu & Clan : Apprentie Red Hawk
Double compte : Rubens & Alvin
Célébrité & Crédit(s): Ellen Page & Bazzart
MessageSujet: Re: Miranda ~ This is the payback [Terminée]   Dim 10 Jan - 12:29

UNE RED HAWK !! Tu as fais ma journée !! piment piment miam choupi hight five oooh papouille dancefloor love sadique biloute

Et qu'elle Red Hawk à moi ma winnie va tellement avoir de l'admiration pour ton personnage, je fonce rédiger ma suggestion de lien à moi et... les atriens ne resteront pas à Edendale, ensemble on va creuser des tombes sadique

_________________
Screw you ! I'm not afraid

⋆ Some people are just born to fight, I think ⋆


I'm gonna bring you down. I'm gonna destroy you. Because you're not from here. You're a nightmare and I'm gonna bring back the light.I'm a Red Hawks
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
La Cuistot est Toquée

ID card
Tribu & Clan : Red Hawks
Double compte : /
Célébrité & Crédit(s):
MessageSujet: Re: Miranda ~ This is the payback [Terminée]   Dim 10 Jan - 12:40

héhéhé, merci à vous !

Winnie, pourquoi ne pas commencer par un petit RP tant qu'à faire ^^
Pas pour creuser des tombes, hein, j'ai une petite idée ^^
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Mangeuse d'atriens

ID card
Tribu & Clan : Apprentie Red Hawk
Double compte : Rubens & Alvin
Célébrité & Crédit(s): Ellen Page & Bazzart
MessageSujet: Re: Miranda ~ This is the payback [Terminée]   Dim 10 Jan - 12:42

Avec plaisir ! Tu me mpottes ton idée ? à moi *se co sur la cb*

_________________
Screw you ! I'm not afraid

⋆ Some people are just born to fight, I think ⋆


I'm gonna bring you down. I'm gonna destroy you. Because you're not from here. You're a nightmare and I'm gonna bring back the light.I'm a Red Hawks
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: Miranda ~ This is the payback [Terminée]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Miranda ~ This is the payback [Terminée]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» M - Miranda Watson - Super Librarian \o/ [Terminée]
» [Terminé] Un bon petit film [Emma]
» .~oO Cloud D. Cross | The Ashbringer Oo~. [ Retouches terminées]
» Hermione Granger ( terminée)
» 101 TH AIRBORNE (Armée terminée en 1 semaine de quickpainting)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Blazing Star :: FRONTIÈRES DE LA VILLE :: Your name, sir ? :: Bienvenue à bord-
Sauter vers: