Partagez | 
 

 [Terminé]Et si la vie avait été différente... {feat. Kleve Arrior}

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6  Suivant
AuteurMessage
Mister Sexy 2026

ID card
Tribu & Clan : Adetir
Double compte : Bartholomew Caldwell
Célébrité & Crédit(s): Luke Mitchell
MessageSujet: Re: [Terminé]Et si la vie avait été différente... {feat. Kleve Arrior}   Mar 4 Aoû - 21:58


Si la vie avait été différente...
Kleve vs Cathleen

Je frappais, je ne pouvais pas m'arrêter. Je voyais cet enfoiré faire du mal à Calvin. Il méritait de crever comme ses camarades. Je ne voyais même pas à quoi ressemblait son visage, ni si il était encore conscient. Je sentis des bras s'enrouler autour de moi pour me stopper et la voix de Cathleen me dire que j'allai le tuer. C'était mon intention.
Je la repoussai brusquement, obnubilé par ma vengeance. Je n'avais même pas vu qu'elle s'était cogné contre le lavabo. Alors que j'allai achever ma victime, quelqu'un se mit devant et attrapa mon visage entre ses mains.

- Kleve regarde moi...Regarde moi !

Je finissais par planter mon regard dans le sien. Je pouvais y lire la peur mais aussi de la douceur.

- Je vais bien Kleve, calme toi

Il m'embrassa avant de me serrer contre lui. Je fermai les yeux, respirant son odeur en m'accrochant à lui, étalant le sang sur son costume.

Alek de son côté, ne savait pas quoi faire pour Cathleen. Elle était inconsciente et sa robe blanche était bonne à jeter à la poubelle. Et que dire des trois hommes K.O. Et il ne voulait même pas aller vérifier si celui sur lequel Kleve s'était acharné était encore en vie. A vrai dire il valait mieux filer rapidement.

- Calvin, Kleve, il faut partir d'ici

Il enleva sa veste pour recouvrir les épaules de Cathleen. J'inspirai profondément avant de lâcher Calvin. Ca n'allait pas être évident de sortir du bâtiment sans être vue. Les deux autres me regardaient comme si j'allai trouver un miracle. J'étais l'Adetir mais ce n'était pas une raison pour penser que j'avais une solution à tous pour ce genre de situation.
Je devais d'abord me laver les mains pour nettoyer ce sang.

- Nettoyer là

Ils s’exécutèrent, mouillant le papier pour essuyer le sang qu'elle avait sur elle, ses mains, ses bras. Une fois lavé tous les deux, j'enlevais ma veste pour recouvrir sa robe tacheté et la soulevait dans mes bras.

- Elle a fait un malaise, ça vous va ?

Ils se regardèrent avant de hocher la tête et de me suivre, laissant le carnage derrière eux. La fête continuait de tourner, sans se douter qu'à quelques mètres il y avait eu une autre folie. Personne ne se préoccupait de savoir ce qui était arrivé à la demoiselle en robe blanche. Parce qu'elle ne faisait pas partie de leur clan.

Une fois sortie du bâtiment et assez éloigné, Alek proposa d'aller chez lui. Il y avait assez de place pour nous quatre.

Une fois arrivé je déposai doucement Cathleen sur le lit dans l'une des chambres. Je ne pouvais rien faire pour elle, il fallait juste attendre qu'elle reprenne connaissance. Alek décida de rester à son chevet, se sentant responsable de son état. Si ça lui faisait plaisir de le penser.

J'allai rejoindre Calvin dans l'autre pièce qui s'était mis torse nu, dos à moi quand j'entrais. Je serrai les poings en voyant les marques. Je ne lui laissait pas le temps de se retourner et l'enlaça, déposant des baisers sur ses blessures. Je le sentais frissonner et il se retourna, me fixant du regard. Cette peur qui luisait dans ses yeux me culpabilisait. Il ouvrit la bouche pour dire quelque chose mais se ravisa. Il se déroba à moi pour se diriger vers le lit.

- Ne refais plus jamais ça

Abasourdis je le rejoignis.

- Ah oui et je devais les regarder te faire du mal sans rien faire ?

- Je le méritais

- Tu le...Quoi ? Non mais tu t'entends !

- La discussion est close

Il me tourna le dos, me faisant bien comprendre qu'il n'y avait plus rien à dire. Je pesta en me mettant sur le dos, fixant le plafond. Je ne comprenais pas pourquoi il m'en voulait. Je finis par me lever du lit et quitter la chambre. Doucement j'ouvris la porte où étais les deux autres. Alek s'était endormie sur le fauteuil, je souris avant de partir silencieusement.
J'allai dans la salle de bain me passer de l'eau sur le visage. Est ce qu'il avait peur de moi ? Je regardais mon reflet, serrant le rebord du lavabo. Je n'en revenais pas que Calvin disait le mériter. Je ne comprenais pas.
Je me mordis la main pour étouffer mon cri, me laissant glisser contre le mur, le corps secoué de sanglots. Je ramenais mes jambes vers moi, enfouissant ma tête. Il avait peur de moi.

copyright crackle bones

_________________
We'll fight to the death



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

ID card
Tribu & Clan : Trags
Double compte : James E. Aylen
Célébrité & Crédit(s): Emma Watson // Crédit : Avatar : Alvinou *o* Code Signature : Emi Burton / Gif profil : Moi-même
MessageSujet: Re: [Terminé]Et si la vie avait été différente... {feat. Kleve Arrior}   Mar 4 Aoû - 23:46


Si la vie avait été différente...

Dans un monde parralèle.
Cathleen & Kleve

Cathleen ne reprit connaissance que lorsque la nuit fut bien avancée. Elle avait perdu la notion du temps. Elle ouvrit les yeux et les referma aussitôt. La douce lumière qu’émanait de la lampe à côté du lit l’agressait plus qu’autre chose. Une lampe ? Un lit ? Elle se raidit. Où était-elle ? Elle se souvenait qu’elle s’était battue contre deux hommes qui plus est. Elle en avait mis un K.O avant que l’autre ne s’attaque à elle. Puis, elle avait mis le deuxième au sol, mais c’était surtout grâce à la réaction d’Alek qui déconcentra l’homme pendant quelques secondes. Cathleen passa ses doigts dans son cou. Elle sentait l’entaille qu’avait causée la ceinture, mais elle ne saignait plus. Elle regarda ses mains. Elles étaient détruites par les coups qu’elle avait donnés à l’un des hommes. Elle se souvient aussi d’avoir essayé de raisonner Kleve puis d’être tombé, puis plus rien. Un mouvement à ses côtés la fit sursauter. Elle se redressa doucement pour ne pas prendre un malaise et vit qu’Alek s’était endormi sur le fauteuil. Elle souria pendant quelques secondes et hésita à le réveiller. Puis, elle décida de le faire doucement.

« Alek… Réveillez-vous. »

Elle s’assit sur le lit et regarda l’état de sa robe. Elle n’était plus du tout blanche. Il y avait beaucoup trop de sang pour que ce soit que le sien. Alek venait de se lever et s’assit à ses côtés. La jeune femme lui sourit doucement et lui murmura :

« Je suis vraiment désolée pour mon comportement ce soir… Ce n’était pas très approprié… Je voulais que vous la sachiez. »

Elle n’osa pas le toucher et pendant quelques secondes, il eut dans la chambre un silence. Chacun réfléchissait à ce qui s’était passé ce soir, Cathleen reprit :

« Je crois que ce soir, vous avez vu la femme que je suis vraiment… »

Elle passa ses doigts contre son cou. La marque allait rester pendant quelques temps. Elle replaça ses cheveux derrière ses oreilles et inquiéte du silence qui règnait dans l’appartement, se leva. Elle se tourna vers Alek et lui dit :

« Je vais aller voir Kleve et Calvin, je pense que je leur dois aussi des excuses… »

Sans attendre de voir si Alek la suivait, la jeune femme sortit de la chambre et se dirigea vers une pièce donc la porte était ouverte. Calvin se trouvait assit sur le lit, mais pas de traces de Kleve. Fronçant les sourcils, Cathleen toqua doucement à la porte et entra lorsqu’elle vit que Calvin l’avait remarqué. Elle voyait bien que quelque chose n’allait pas. Il n’avait pas remis de T-Shirt, elle voyait les blessures par l’homme à la ceinture. Un sentiment que Cathleen n’avait jamais connu se manifesta : La culpabilité. Elle vient s’asseoir à coté de Calvin au risque de se faire rejeter.

« Calvin je… »

Est-ce qu’elle avait le droit de s’excuser ? Est-ce qu’elle avait le droit de lui demander pardon ? Elle avait l’impression que tout ce qui s’était passé après son échange avec Alek, c’était de sa faute. Pourquoi avait-elle réagit comme ça ? Cathleen baissa les yeux et souffla :

« Je suis désolée… J’ai l’impression que si je n’avais pas été là ce soir, les choses ne se seraient pas déroulées ainsi… Je suis désolée que tu ais été blessé… »

Elle releva le visage juste à temps pour voir le regard de Calvin. Il y avait de la peur dans son regard, mais ce n’était pas la peur d’une personne. Cathleen connaissait ceux qui avaient peur, elle en avait si souvent vu. Elle se permit de lui dire :

« Je ne veux pas que tu te brouilles avec Kleve. Il t’a protégé comme moi aussi je l’aurais fait pour n’importe quel de vous trois ce soir. Tu n’as pas à avoir peur de lui, je t’assure… Tu as de la chance de l’avoir pour te protéger. »

Elle lui sourit doucement en posant une main sur son bras. Elle savait qu’il n’avait pas peur de Kleve, mais des conséquences. Elle se surprit à comprendre la chose aussi rapidement. Elle se leva et lui dit :

« Le moindre que je puisse faire, c’est de te ramener Kleve pour que ce soir, vous dormiez tous les deux et non chacun de votre côté. »

Elle lui fit un clin d’œil plein de sous-entendu et sortit de la chambre en tenant le bas de sa robe en morceaux. Elle marcha dans le couloir pour chercher Kleve. Alek ne l’avait pas suivi, il avait attendu devant la porte de la chambre où se trouvait Calvin. Il allait sans doute le réconforté et il serait sans doute une meilleure épaule que Cathleen.

Tout en marchant dans le couloir pour chercher Kleve, la jeune femme se mit à penser à ce qui s’était passé ce soir. On aurait dit que ces gens avaient attendu ce moment toute la soirée. Comme si tout avait été prévu. Un bruit tira Cathleen de sa réflexion. Des pleurs. La salle de bain n’étant pas fermée, la jeune femme ouvrit la porte doucement. Le spectacle lui déchira le cœur. Kleve était assis contre le mur du fond et était secoué de sanglots. Elle n’était pas sûre qu’il l’ai entendu entrée. Elle referma la porte et vit s’asseoir à ses côtés. Maternelle, ne lui en voulant pas du tout de l’avoir envoyer au tapis ce soir, Cathleen le prit dans ses bras et le laissa pleurer. Elle ne comprenait pas ces nouvelles émotions qu’elle ressentait autour d’elle. Elle avait été élevé à ne pas montrer ses sentiments. Elle laissa Kleve pleurer pendant de longues minutes. Puis, sentant qu’il se calmait un peu, elle l’obligea à se redresser légèrement. Son beau visage était mouillé par les larmes. Cathleen posa ses mains contre ses joues et à l’aide de ses pouces, chassa les dernières larmes. Puis, elle s’éloigna légèrement en baissant la tête. Elle posa une main contre sa blessure au cou puis murmura :

« Je suis désolée pour ce qui s’est passé ce soir… J’ai ma part de responsabilité… »

Elle passa ses doigts de son cou à l’arrière de sa tête où elle sentait l’énorme bosse causé par sa chute contre le lavabo. Elle retira sa main tremblante de ses cheveux et regarda Kleve :

« J’ai déjà fait mes excuses à Alek et Calvin… D’ailleurs, je pense que tu devrais aller voir Calvin… Il a besoin de ta présence… Il a juste peur que tu te retrouves en prison pour ce que tu as fait… »

Voyant le visage de son ami, elle ajouta précipitamment :

« Il a peur des conséquences que cela pourrait avoir sur et pour toi… Non, il ne me l’a pas dit, j’ai juste deviné… Il n’a pas le regard de quelqu’un qui a peur, crois moi, j’en sais quelque chose… »

Elle allait se relever, mais la main de Kleve la retenait. Elle le regarda pendant un instant avant de lui sourire.

« Je suis contente de voir que tu écoutes beaucoup plus Calvin que moi. Je m’en souviendrais… Maintenant, si tu permets, j’aurai besoin d’une bonne douche et de nouveaux vêtements ! »

Son ton était presque joyeux, mais au fond, elle s’en voulait que cette soirée ait mal tournée… Finalement être une Adetir, ce n’était pas de tout repos…


_________________
"Survivre"
"Bats toi, ne te laisses pas mourir. Tu es forte, tu peux le faire. Un jour, le monde comprendra tes sacrifices."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mister Sexy 2026

ID card
Tribu & Clan : Adetir
Double compte : Bartholomew Caldwell
Célébrité & Crédit(s): Luke Mitchell
MessageSujet: Re: [Terminé]Et si la vie avait été différente... {feat. Kleve Arrior}   Mer 5 Aoû - 21:43


Si la vie avait été différente...
Kleve vs Cathleen

Alek émergea de son sommeil et fut soulagé de voir que Cathleen s'était réveillé. Il avait craint qu'elle n'ouvre plus jamais les yeux, un genre de sommeil à long terme. Il alla s'asseoir à côté d'elle et lui rendit son sourire. Il n'avait pas peur d'elle, on l'avait prévenue que c'était une Adetir. C'était juste pas habituel pour lui de voir autant de violence. Tout ce sang...Elle s'excusa de son comportement et Alek secoua la tête.

- Ne vous excusez pas, j'ai aussi agit comme un...lâche

Si il n'était pas partie se cacher dans les toilettes, jamais il ne se serait retrouvé coincé avec Calvin, avec ses hommes. Il regarda les traces sur son cou, ne regrettant pas d'avoir donné un coup de pied à l'Argàs.

- Vous ne devez avoir aucune honte de ce que vous êtes Cathleen, sans vous ça aurait pu mal tourner

Il lui souris. Elle se leva, se sentant obligé d'aller s'excuser auprès du couple. Alek hocha la tête et la suivit au cas où. Elle s'était quand même levé rapidement. Il attendit cependant dans le couloir. Il connaissait Calvin, ce dernier devait être dans tout ses états.

Après que Calvin se soit retrouvé tout seul, il n'avait pas réussi à s'endormir et s'était assis sur le lit. Son fiancé n'était pas revenue et il pensa qu'il avait dû partir de la maison. Il s'en voulait de l'avoir fais fuir, mais il avait tellement peur que l'homme qu'il aimait se retrouve en prison. Quelqu'un toqua à la porte,  et eut l'espoir que ça soit Kleve mais ce n'était que Cathleen. Elle avait l'air de sortir tout droit d'un film d'horreur avec sa robe en sang. Elle vint s'assoir à côté de lui avant de s'excuser.

- Ce n'est pas de vot...ta faute...

Ce n'était pas de saute si il était amoureux d'un Adetir, si ce dernier lui faisait faire n'importe quoi. Cathleen essayait de lui remonter le morale et il trouvait ça gentil. Mais ça ne pouvais pas enlever sa peur.

- Je n'ai pas peur de lui...

S'empressa t-il de corriger. Jamais il n'aurait peur de Kleve. Il savait que celui-ci ne lui ferait jamais de mal.
Il se mit à rougir violemment face à ses allusions et détourna le regard. Si elle pouvait lui ramener Kleve, ça serait bien. Il avait tellement de chose à lui dire avant la fin. Des larmes coulèrent sur ses joues et Alek, qui était entré, le serra contre lui.

J'étais anéantie et je n'avais même pas entendue Cathleen entrer. La honte, elle me voyait en train de pleurer. Je n'avais cependant pas la force de la repousser, et, comme un enfant, je restais dans ses bras. Elle ne disait rien, ne se moquait même pas. Je finissais par me calmer, et elle essuya mes larmes. Je la remerciais silencieusement.
Cathleen s'excusa et je fronçais les sourcils en voyant la blessure à son cou. Doucement je levais ma main pour la caresser.
Elle me disait d'aller voir Calvin, qu'il avait besoin de moi. Je n'avais pas vraiment l'impression que c'était ce qu'il voulait. Néanmoins, je fus surpris de l'information qu'elle venait de m'apporter sur la peur de mon petit ami. Malgré ça, je savais que ma colère envers ces enfoirés m'empêcherait de penser correctement pour apaiser Calvin.

Cathleen voulut se redresser mais je l'en empêchais en la tenant par la main. Je n'avais pas envie de me retrouver tout seul. Sa remarque sur mon obéissance me fit sourire.

- Il a ce pouvoir sur moi

Je me relevais, pour laisser Cathleen prendre une douche comme elle le souhaitait.

- Je vais demander à Alek de laisser des vêtements propres devant la porte

Je l'embrassai sur la joue avant de sortir de la salle de bain. Je soupirai, passant une main dans mes cheveux. Je devais réunir mon courage d'Adetir et aller voir Calvin.
Je me rendais dans la chambre, où les deux Atriens discutaient à voix basse. Je toquais à la porte pour signaler ma présence. Ils se stoppèrent et Alek se leva.

- Je vais vous laisser

Alors qu'il passait près de moi je l'avertis que Cathleen était en train de prendre une douche et qu'elle aurait besoin de vêtement. Il hocha la tête et sortie. Je fermais la porte derrière moi avant de rejoindre Calvin.

- Je croyais que tu étais partie

- Désolé tu ne te débarrassera pas de moi aussi facilement

- Qui le voudrait ?

Je posai ma main sur sa joue dont il embrassa la paume.

- Pas moi en tout cas

Je lui souris et il me souris en retour. Mes coeurs s'embrasaient, balayant ma tristesse. Je fondis sur ses lèvres, mettant tout mon amour dans ce baiser. Je sentais des larmes sur ma main, ce n'était pas les miennes cette fois ci. Il était rare que je vois mon fiancé pleurer. Nous nous séparions à bout de souffle et je bugga. Littéralement.
Calvin essuya ses joues mais c'était trop tard. Je ne savais pas vraiment comment réagir.

- Tu...Comment ? Mais...

Il posa un doigt sur mes lèvres pour me faire taire. Il valait mieux vu que j'étais incapable de dire une phrase.

- Je ne vais pas t'apprendre comment on fait les bébés ?

Je secouais la tête.

- C'est rare, mais ça arrive, que certains Atriens aient deux sexes et j'en fais partie...Personne ne le sait à part toi et Alek...il l'a su quand je suis aller chez lui en pleurs quand tu as refusé de m'épouser...

J'avais du mal à avaler l'information mais je comprenais alors pourquoi cette soudaine demande en mariage de sa part. On en avait jamais parlé et du jour au lendemain il me proposait de s'unir officiellement. Je me sentais bien con tout d'un coup.

- Je ne voulais pas que tu m'épouses parce que tu te sentais obligé à cause de mon état...Je te l'ai demandé parce que quand j'ai appris que j'attendais un enfant, TON enfant j'ai réalisé que ma famille elle serait avec toi, pour toujours. Je sais que tu as refusé, pas parce que tu ne m'aimais pas mais que tu ne voulais pas me forcer à aller dans ta tribu, et que tu ne te vois pas non plus en Argàs...Mais je t'aime Kleve....Et tant pis si les autres me regardent de travers, il n'y a que le tien qui compte...

- Calvin je...

- Chut, tais toi et fais moi l'amour

- Mais c'est qu'on devient dévergondé...!

Son rire résonna dans la chambre avant que je m'empare de ses lèvres en l'allongeant sur le lit. Cathleen avait vu juste, Calvin avait ce pouvoir sur moi, je ne pouvais pas lui désobéir. Mais dévoiler ce corps et ne faire qu'un, était bien loin d'être un ordre auquel je pouvais dire quelque chose.

Derrière la porte, Alek eut un sourire satisfait. Il était content que son ami ait enfin décidé de le dire à Kleve. Ca ne devait pas être facile de garder ce genre de chose. Il laissa les deux amants en paix et alla chercher des vêtements pour Cathleen. Tout serait trop grand pour elle mais bon. Il opta pour un simple tee-shirt et un short. Il passa aussi par la cuisine, ouvrit un placard et attrapa une boîte avant d'en sortir de la crème pour le cou de l'Atrienne.
Une fois arrivé devant la salle de bain, il ne savait pas vraiment si il devait entrer ou non. Ou toquer et laisser le tout devant la porte. Finalement il toqua à la porte.

- Cathleen ? Je vous laisse des vêtements à la porte ainsi qu'une crème pour votre blessure

Il s’exécuta et s'apprêta à partir. Il entendit la porte s'ouvrir derrière son dos et il se retourna. Le rouge lui monta au joues et il se racla la gorge.

- Calvin et Kleve se sont réconciliés

Alek se traita mentalement de crétin. Pourquoi est ce qu'il sortait tout le temps des trucs stupides ?

- Est ce que vous avez mal ? Je peux vous donner quelque chose pour apaiser la douleur si vous voulez

copyright crackle bones

_________________
We'll fight to the death



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

ID card
Tribu & Clan : Trags
Double compte : James E. Aylen
Célébrité & Crédit(s): Emma Watson // Crédit : Avatar : Alvinou *o* Code Signature : Emi Burton / Gif profil : Moi-même
MessageSujet: Re: [Terminé]Et si la vie avait été différente... {feat. Kleve Arrior}   Mer 5 Aoû - 22:39


Si la vie avait été différente...

Dans un monde parralèle.
Cathleen & Kleve

Alek se disait lâche, mais Cathleen avait vu le courage qu’il avait eu pour l’aider. La jeune femme pencha légèrement la tête sur le côté avant de lui dire :

« Vous n’avez pas été lâche ce soir… Vous m’avez aidé. J’aurai pu y rester si vous n’étiez pas intervenu. »

Elle lui dit par la suite qu’il avait sans doute vu le plus mauvais chez elle. Bien sûr, il avait dû le savoir s’il avait eu une discussion avec Calvin quelques jours avant cette rencontre. Il la rassura alors sur le fait que si elle n’avait pas été là ce soir, les choses auraient pu mal tourner. Il est sûr que ces choses-là ne se déroulaient jamais sans que quelqu’un les ait planifiées avant… Elle haussa les épaules et sourit à Alek avant de se mettre à la recherche du couple. Elle avait des choses à régler. Elle trouva tout d’abord Calvin, seul. Elle était entrée dans la pièce et faisait ses excuses. Elle lui promit de lui ramener Kleve. Calvin se mit à rougir et elle ne chercha pas à l’embarrasser plus longtemps, elle sortit de la pièce et laissa Alek avec son ami. Elle partit à la recherche de Kleve. C’était une soirée à oublier pour tout le monde. Du moins, pour le couple. Cathleen, pour sa part, trouvait que sa rencontre avec Alek avait changé quelque chose. Elle sourit pour elle-même avant de se retrouver devant la salle de bain et d’entendre Kleve pleurer. Elle entra, essaya de le consoler. Elle le laissa pleurer contre elle puis sécha ses larmes. Il était mignon dans cet état, mais maintenant, elle savait que son histoire avec Calvin était beaucoup plus solide qu’elle ne le pensait. Elle tressaillit lorsque les doigts de Kleve touchèrent sa blessure.

« T’inquiète pas, ce n’est qu’une blessure superficielle. Ce n’est pas la première et ce ne sera pas la dernière. »

Elle se redressa avant que Kleve lui attrape la main. Elle lui sourit et lui lança qu’elle était contente qu’il obéisse à Calvin. Elle l’aide à se relever avant de voir Kleve sortir et lui dire qu’il demanderait à Alek de lui laisser des vêtements puis l’embrassa sur la joue.

« Va rejoindre Calvin. » murmura-t-elle.

Elle ferma la porte de la salle de bains et alla se regarder dans la glace pour la première fois depuis le début de la soirée. Son visage n’était pas marqué par des coups, mais son cou portait un trait rouge vif. Ses cheveux étaient en bataille. Elle regarda l’état de sa robe. Elle était bonne pour la poubelle. La jeune femme attrapa la fermeture éclaire sur le côté et le descendit. Elle remarqua ses mains. Elles étaient bleuies par les coups. Elle haussa les épaules et se débarrassa de sa robe. Elle se retrouva en sous-vêtements. Elle regarda dans une étagère pour y voir une grande serviette. Elle la prit et la posa près du lavabo. Elle enleva ce qui lui restait de vêtements et se glissa sous la douche. L’eau chaude qui tombait dans la douche était rouge. Elle laissa couler l’eau sur tout son corps, ses mains appuyés contre le mur. Elle ferma les yeux et s’obligea à respirer doucement. Elle coupa l’eau au moment où une voix se fit entendre. Elle s’enroula dans la serviette et alla ouvrit la porte. Elle tomba nez à nez avec Alek au moment où il se retournait d’où il venait. Il avait posé des vêtements et une pommade devant la porte. Elle se pencha pour les attraper en prenant garde de garder sa serviette et lorsqu’elle se releva, elle le vit rougir. La jeune femme sourit plus pour elle-même que pour Alek et elle l’entendit dire que Kleve et Calvin s’étaient réconciliés.

« Je suis contente de l’entendre. Ils méritent vraiment de vivre heureux… tout comme vous.

Pourquoi avait-elle sortie cette phrase ? Se giflant mentalement, Cathleen évita le regard du jeune homme avant de l’entendre, lui demander si elle avait mal et qu’il pouvait lui donner quelque chose pour apaiser cette douleur. La jeune femme sourit de nouveau avant de lui dire.

« Je n’ai pas vraiment mal… mais j’aurai besoin d’aide pour étaler la pommade, si vous voulez m’aider… »

Elle allait devoir se calmer sinon, elle allait faire fuir le pauvre homme. Elle se retourna dos à lui, laissa tomber la serviette autour de ses hanches. Elle passa le T-shirt avant de passer le short en passa sous la serviette. Ses cheveux étaient mouillés, mais tant pis. Elle posa la serviette contre le lavabo et s’assit au bord de ce dernier. Elle voyait bien qu’Alek n’était pas à l’aise (elle venait quand même de presque se mettre à nue devant lui). Elle essaya de faire passer sa gêne en lui disant :

« Après ce que l’on a vécu ce soir, pourquoi ne pas se tutoyer ?

Elle attrapa la pommade et la déposa dans la main d’Alek. Il était près d’elle, trop près. Pourquoi venait-il aussi près alors qu’il y a à peine quelques heures, il s’était sauvé ? Les doigts tremblants d’Alek venaient appliquer la pommade contre la blessure de la jeune femme. Elle frissonna au contact du produit sur sa peau. Elle rejeta sa tête vers l’arrière pour qu’il puisse étaler la pommade plus facilement. La douleur était un peu présente, mais elle n’était pas une Adetir qui souffrait de la douleur à la moindre occasion alors elle ne dit rien et ferma les yeux. Ses mains se resserrèrent sur le bord du lavabo. Puis, tout s’arrêta. Il avait terminé. A regrets, la jeune femme ouvrit les yeux pour les plonger immédiatement dans ceux de son ami. La tension était électrique et tout en sachant que le couple que formait Calvin et Kleve étaient en train de se réconcilié sur l’oreiller, cette tension était encore plus palpable. Cependant, Cathleen décida de ne rien faire pour l’instant. Elle ne voulait pas le faire fuir. Leurs regards plongèrent l’un dans l’autre pendant de longues minutes, jusqu’à ce qu’au moment où la bulle d’intimité éclata d’un coup…  


_________________
"Survivre"
"Bats toi, ne te laisses pas mourir. Tu es forte, tu peux le faire. Un jour, le monde comprendra tes sacrifices."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mister Sexy 2026

ID card
Tribu & Clan : Adetir
Double compte : Bartholomew Caldwell
Célébrité & Crédit(s): Luke Mitchell
MessageSujet: Re: [Terminé]Et si la vie avait été différente... {feat. Kleve Arrior}   Jeu 6 Aoû - 18:15


Si la vie avait été différente...
Kleve vs Cathleen

Alek méritait certainement d'être heureux. Il n'avait rien fait de mal pour avoir le contraire. Il était un bon Argàs, un bon ami et ferait un parfait mari. Mais manifestement ce dernier point n'était pas encore complet.
Cathleen lui demanda si il pouvait l'aider à mettre la pommade.

- Euh d'accord

Il écarquilla les yeux lorsque, dos à lui, elle laissa tomber sa serviette. Il se mit à rougir et détourna les yeux, regardant le jolie mur juste à côté. Il ne comprendrait pas comment les Adetirs pouvaient être aussi peu pudique.
Alek la regarda, une fois certains qu'elle était habillé. Elle était mignonne dans ses vêtements, bien loin de l'image macabre de la robe blanche qui ne l'était plus vraiment.
Il s'approcha de Cathleen, qui proposa de se tutoyer après la soirée terrible qu'ils venaient de passer. Alek eut un petit sourire et hocha la tête. Il ouvrit le tube de pommade et en mit un peu sur ses doigts. D'une main tremblante il l'étala doucement sur le cou de la jeune femme. Sa tête rejetée en arrière, lui donnait une image sexy et Alek se retenait d'embrasser ce cou qui lui était ouvert.
Une fois la pommade mise, Alek arrêta mais n'avait pas enlevé sa main. Il croisa son regard mais cette fois ci, il ne chercha pas à le fuir. Il avait envie de la prendre contre ce lavabo, de la faire hurler de plaisir mais ce qu'il était, l'empêchait de faire ce genre de chose. Il ne pouvait que la fixer, ses doigts caressant son cou.

Une porte claqua, et une voix féminine se fit entendre dans la maison.

- Alek t'es là ?? Tu devinera ja-mais ce qui s'est passé à la soirée !

Oh si, il en avait une vague idée. Alek regarda Cathleen d'un air désolé et sortie de la salle de bain pour aller dans le salon où l'attendait une jeune femme. Brune, ses cheveux longs tombant en cascades sur ses épaules, sexy dans une robe robe rouge moulante qui montrait toutes ses formes.

- Je t'ai déjà dit que ma maison n'était pas un moulin et de...

- Blablabla

La coupa t-il avant de pointer quelqu'un derrière lui du menton.

- C'est qui celle là ? Ta nouvelle conquête ? Tu t'améliores, la dernière laissait franchement à désirer

- C'est juste une amie

- C'est ce que j'avais dis aussi pour Callum ( big up) et il est devenue mon mari

Alek soupira avant de se tourner vers Cathleen.

- Je te présente Arya, ma soeur

- Enchantée amie de mon frère

Elle s'avança vers l'Adetir pour lui faire la bise. Alek roula des yeux. A  chaque fois c'était le même cirque.

- Bref, ils ont trouvé trois types dans les toilettes, dans un état je te raconte même pas ! Y'en a un, même sa mère ne pourrait pas le reconnaître tellement il est amoché ! Les autorités attendent qu'ils se réveillent pour leur demander ce qui s'était passé...Je te paris que ce sont des Adetirs qui ont fait le coup, y'a qu'eux pour être autant violent

- Je te rappelle que Callum en était un

- Bah oui donc je sais de quoi je parle...et toi ma petite tu es de quel tribu ?

copyright crackle bones

_________________
We'll fight to the death



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

ID card
Tribu & Clan : Trags
Double compte : James E. Aylen
Célébrité & Crédit(s): Emma Watson // Crédit : Avatar : Alvinou *o* Code Signature : Emi Burton / Gif profil : Moi-même
MessageSujet: Re: [Terminé]Et si la vie avait été différente... {feat. Kleve Arrior}   Jeu 6 Aoû - 21:18


Si la vie avait été différente...

Dans un monde parralèle.
Cathleen & Kleve

Les doigts d’Alek tremblaient contre son cou, mais Cathleen ne s’en inquiétait pas. Il avait des gestes doux et pendant un instant, elle se laissa aller sous ses caresses. Dès qu’il eut fini, leurs regards se plongèrent l’un dans l’autre, les doigts d’Alek contre son cou. Puis la bulle éclata. Comme par magie. Cathleen sursauta avant d’entendre la voix d’une jeune femme appelé son ami. Elle fronça les sourcils, un sentiment de jalousie fit son chemin vers son cœur. Alek lui sourit avant de sortir de la salle bain. Il connaissait cette fille. Elle le suivit dans le couloir, puis arriva dans un salon. La jeune femme qui se trouvait devant eux était magnifique. Elle portait une robe rouge qui lui allait vraiment bien. Ses cheveux étaient coiffés comme toutes ces Argàs à la soirée. Avant qu’elle ne se présente, Cathleen comprit le rapprochement entre Alek et elle. Elle la désigna de la tête et avant que Cathleen ne puisse se présenté, Alek lança que c’était juste une amie. C’était peut-être mieux que ce soit lui qui parle. Puis, il se tourna vers Cathleen en lui présenta sa sœur Arya. L’Adetir vit approché l’Argàs et lui faire la bise.

« Enchantée… »

Elle hésita à lui dire son prénom, mais elle n’en eut pas le temps. Arya se lança dans le récit de ce qui s’était passé ce soir. Les détails étaient troublants. Ils savaient qu’ils y avaient des Adetirs parmi les invités et pas seulement pour garantir leur sécurité. Cathleen serra les poings. Arya ne devait pas savoir que deux de ces Adetirs se trouvaient dans cette maison en cet instant. Puis, contre toute attente, Alek lui dit que Callum, son mari, en était un aussi. Cathleen avait déjà entendu ce prénom à quelque part, mais avant qu’elle n’attrape le souvenir qui flottait dans son esprit, Arya lui demanda de quelle tribu elle était…

Dilleme. Cathleen serra le t-shirt d’Alek contre elle, essaya de cacher sa blessure à son cou. Est-ce qu’elle devait lui dire ? Est-ce qu’elle devait prendre le risque de se faire démasqué ? Kleve n’était pas en danger puisqu’Arya ne savait pas qu’il était là, occupé. Dans la tête de Cathleen, c’était la tempête. Elle croisa le regard d’Alek qui la regarda. Elle essaya à présent de lui cacher ses mains, mais encore fragile son coup sur la tête, l’Adetir sentit ses jambes cédées sous elle. Le noir l’envahit avant qu’elle eut touché le sol, si pour autant elle avait touché le sol… Elle sentait déjà les mains de quelqu’un autour d’elle et la porter. Des voix lointaines se firent entendre, écho d’une dispute. Pourquoi venait-elle de tomber dans les vapes ? Elle n’était pas faible… Pourquoi ? Pourquoi… ?


_________________
"Survivre"
"Bats toi, ne te laisses pas mourir. Tu es forte, tu peux le faire. Un jour, le monde comprendra tes sacrifices."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mister Sexy 2026

ID card
Tribu & Clan : Adetir
Double compte : Bartholomew Caldwell
Célébrité & Crédit(s): Luke Mitchell
MessageSujet: Re: [Terminé]Et si la vie avait été différente... {feat. Kleve Arrior}   Ven 7 Aoû - 19:03


Si la vie avait été différente...
Kleve vs Cathleen

Alek pria pour que Cathleen mente au sujet de sa tribu. Pas qu'elle devait avoir honte d'être une Adetir mais il ne voulait pas que sa soeur devienne encore plus bizarre. Arya pouvait être vraiment lourde lorsqu'elle s'y mettait, surtout en ce qui concernait les filles dans la vie d'Alek.
Il observait Cathleen et elle tourna de l’œil d'un coup. Il l'a rattrapa avant qu'elle ne touche le sol.  

- Cathleen ? Cathleen ???

- Non mais elle s'est évanouie elle te répondra pas

Alek fusilla Arya du regard et souleva l'atrienne pour l'allonger sur le canapé. Il savait qu'elle aurait dû rester couché, les excuses auraient pu attendre demain.

- Faudrait peut être l'emmener à l’hôpital non ?

- Non, c'est pas la peine

- T'es sur ? Ça a l'air grave quand même

Si ça ne tenait qu'à lui, il serait déjà dehors pour l'y emmener mais le risque était trop grand. Comment expliquer les traces sur son cou, le coup sur sa tête et ses mains marqué par les coups ? C'était plus facile de vendre des produits que d'être complice d'une bataille.

- Qu'est ce qui se passe ?

Alerté par les cris, Calvin et moi avions décidés d'aller voir ce qui se passait. Si lui avait pris le temps de mettre sa chemise avec son caleçon, je m'étais simplement vêtu de ce dernier.

- Tiens, salut Romék et Julieta

Je levais les yeux au ciel face à cette appellation.

- Cathleen s'est soudainement évanouie

- Et moi je propose de l'emmener à l’hôpital mais manifestement il préfère la laisser crever là

- Elle ne va pas mourir !

- Qu'est ce que t'en sais ? T'es médecin peut être ?

Alek et Arya continuaient de se disputer et je fermai les yeux, me pinçant l'arrête du nez pour garder mon calme.

- Fermez vos gueules !

Ca, c'était Calvin. Je ne pouvais m'empêcher de sourire, parce que à chaque qu'il haussait la voix, je trouvais ça drôle. Et aussi terriblement sexy. Du coup la famille s'était tu.

- Alek, tu as du Cyper ?

- Oui mais...

- Alors utilise le !

Ils se regardèrent quelques secondes avant que Alek ne disparaisse dans la salle de bain. Calvin nous ordonna de sortir dehors et je pris Arya avec moi. Une fois dehors elle se dégagea de ma prise.

- C'est vous pas vrai ? La fête dans les toilettes

- Ils étaient en train de battre Calvin

Elle fit un "o" avec sa bouche avant de hausser les épaules.

- C'est bien fait pour eux alors

Dans la maison, Alek revint avec une feuille de Cyper et s'agenouilla près de Cathleen avant de l'utiliser. Il passa une main dans les cheveux de la blessée, jusqu'à ce qu'elle reprenne conscience peu après.
Il lui sourit.

- Comment tu te sens ?

copyright crackle bones

_________________
We'll fight to the death



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

ID card
Tribu & Clan : Trags
Double compte : James E. Aylen
Célébrité & Crédit(s): Emma Watson // Crédit : Avatar : Alvinou *o* Code Signature : Emi Burton / Gif profil : Moi-même
MessageSujet: Re: [Terminé]Et si la vie avait été différente... {feat. Kleve Arrior}   Ven 7 Aoû - 23:14


Si la vie avait été différente...

Dans un monde parralèle.
Cathleen & Kleve

Cathleen ne comprit pas tout de suite pourquoi ses jambes venaient de cédés… Elle se sentait si lourde et si légère à la fois. Son coup à la tête semblait être plus sérieux que ce qu’elle avait pensé. Autour d’elle, c’était l’effervescence. On cri, on argumentait. La jeune femme entendait tout sans y prêter attention. C’était comme si elle était prisonnière de son corps. Elle sentait la moindre douleur sur ses membres. Les évènements de la soirée remontèrent dans sa mémoire comme une source d’eau qui remonte à la surface. Elle sentit quelque chose en elle. Ses blessures semblaient se referment les unes après les autres. Quelqu’un lui l’avait soigner avec une plante, cette plante.

Elle sentait à présent une main qui jouait dans ses cheveux. Pendant un instant fou, elle pensa qu’elle se trouvait seul avec Alek. C’était la dernière personne qu’elle voyait dans son esprit. Elle ne comprenait pas pourquoi parce qu’elle avait l’impression qu’avant d’être tombé dans les pommes, il y avait une troisième personne. Elle essaya d’ouvrir les yeux, mais n’y arriva pas du premier coup. Après plusieurs essais, elle se sentit déjà beaucoup plus forte et elle arriva à ouvrir les yeux. Elle vit qu’Alek était à ses côtés, un sourire aux lèvres. Elle lui rendit faiblement. Elle vit qu’il y avait effectivement une troisième personne. Calvin.

Cathleen se redressa légèrement. Elle n’avait plus mal nulle part. Elle passa doucement ses doigts contre son cou. Elle ne ressentait plus la blessure, du moins, elle avait l’apparence d’une blessure de plusieurs jours. Ses mains n’étaient plus aussi bleues qu’au début de la soirée. Elle regarda Alek puis Calvin.

« Vous… Vous avez utilisé le Cyper… J’aurai pu me remettre toute seule. »

Elle s’agita et évita la main d’Alek. Elle se releva d’un coup et courut se réfugier dans la chambre qu’elle avait occupée à leur arrivée. Ils venaient de la guérir contre son gré. Elle n’avait pas besoin de plante. Ce n’était qu’un simple malaise. Elle se sentait faible, dépendre d’une simple plante. De plus, elle se sentait agité parce qu’elle n’avait pas comblé son besoin de sentir le corps de quelqu’un contre elle depuis longtemps. Cela la mettait dans tous ces états. Elle ragea, elle lança le beau vase contenant des fleurs contre la porte. Elle arracha les draps encore tachées de sang du lit et les envoyer par terre. Elle renversa le fauteuil puis se laisse tomber au sol. Pourquoi réagissait-elle de cette manière ? Elle ne se sentait du tout Adetir, dépendre d’une plante pour une petite blessure… Elle étouffa un cri dans l’oreiller miraculeusement intact. Pourquoi perdait-elle tous ses moyens à cet instant ? Le pauvre Alek n’allait pas comprendre ce qui venait de se passer. Déjà qu’il n’était pas très rassurer lorsqu’il était tous les deux… Elle regretta presque cette soirée. On toqua à la porte, mais elle n’ouvrit pas. Le fauteuil bloqua la porte, elle serait assez protégée pour l’instant…

« Laissez-moi tranquille ! »

On insista et Cath, énervée, se leva d’un bond, déplaça le fauteuil d’un seul mouvement et ouvrit la porte brusquement. Le visage de Kleve puis celui de Alek apaisa doucement sa colère, mais, fière, elle les laissa sur le pan de la porte et retourna s’asseoir au sol pour serrer son oreiller contre elle. Protection, elle devait se protéger de ces sentiments qui montaient en elle comme un volcan sur le point d’exploser…


_________________
"Survivre"
"Bats toi, ne te laisses pas mourir. Tu es forte, tu peux le faire. Un jour, le monde comprendra tes sacrifices."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mister Sexy 2026

ID card
Tribu & Clan : Adetir
Double compte : Bartholomew Caldwell
Célébrité & Crédit(s): Luke Mitchell
MessageSujet: Re: [Terminé]Et si la vie avait été différente... {feat. Kleve Arrior}   Sam 8 Aoû - 17:15


Si la vie avait été différente...
Kleve vs Cathleen

Alek ne comprenait pas la réaction de Cathleen. Il venait de la guérir et elle semblait lui en vouloir de ça. Décidément cette tribu était très compliqué. Elle était partie se réfugier dans la chambre et l'atrien se releva. Il entendit le bruit d'un vase brisé. Voilà maintenant qu'elle saccageait sa chambre.  

Arya avait eu la gentillesse de nous laisser nous reposer. Je retournais à l'intérieur tout seul et trouva les deux hommes. Ils m'expliquèrent que Cathleen s'était réfugié dans la chambre après s'être réveillé. Sa fierté était vraiment à maudire.
Je m'approchais de la porte pour toquer et voulu ouvrir mais quelque chose bloquait.

- Cathleen ouvre, arrête de faire l'enfant

J'avais l'impression de retourner à la crise d'adolescence de Moon. Cette manie de claquer les portes et de les coincer. Malgré que Cathleen nous ordonna de la laisser tranquille, j'insistai dans des petits coups, m'amusant à créer une mélodie. Cela pouvait durer longtemps.
L'atrienne finit par ouvrir la porte avant d'aller se rasseoir en serrant un oreiller contre elle. Je soupirai avant d'entrer, refermant la porte derrière moi. C'était l'heure de parler entre Adetirs.
Je la rejoignait, ramenant mes genoux contre moi. Je ne disais rien pendant quelques minutes avant de finalement briser le silence.

- Quelle soirée de merde...J'ai tabassé un Argàs, failli perdre mon fiancé pour finalement apprendre que j'allai être père...

Rien que de dire ce mot j'en avais des frissons. Ce n'était pas ce que je n'en voulais pas mais c'était terrifiant comme idée. Je n'avais jamais songé à fondre une famille avec Calvin. C'était déjà énorme que mon amour pour lui ai réussi à vaincre le coureur que j'étais.

- Je suis terrifié face à ce nouvel atrien qui va changer ma vie...Je ne sais même pas si je serai un bon père...Je suis déjà pas terrible par moment comme petit ami ou comme frère...

Je tournai la tête vers Cathleen, levant ma main pour caresser sa joue.

- Les sentiments, c'est aussi terrifiant...On est pas habitués à devoir ressentir quelque chose, ce sont des émotions inutiles pour nous, les Adetirs...

Je me penchais vers elle pour l'embrasser, me débarrassant de l'oreiller pour le jeter plus loin. Je l'obligeais à s'allonger sur le sol, me mettant au dessus d'elle. Je bloquais ses bras au dessus de sa tête d'une main avant de l'embrasser dans le cou. De l'autre, je déboutonnais son short afin d'y glisser ma main.

- Tu voudrais que ça soit Alek n'est ce pas ? Lui aussi il aimerait te faire ça...Il t'a sauvé la vie, ne le repousse pas...

Susurrais je à son oreille. Je voulais l'entendre dire, qu'elle accepte ses sentiments et alors je la laisserai partir.

copyright crackle bones

_________________
We'll fight to the death



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

ID card
Tribu & Clan : Trags
Double compte : James E. Aylen
Célébrité & Crédit(s): Emma Watson // Crédit : Avatar : Alvinou *o* Code Signature : Emi Burton / Gif profil : Moi-même
MessageSujet: Re: [Terminé]Et si la vie avait été différente... {feat. Kleve Arrior}   Sam 8 Aoû - 18:01


Si la vie avait été différente...

Dans un monde parralèle.
Cathleen & Kleve

Cathleen s’était barricadée dans la chambre et avait détruit une partie de la pièce sur son passage. On aurait dit qu’une tempête était passée par là. Puis, il y avait eu ces coups à la porte. On voulait entrer. La jeune femme cria de la laisser tranquille, mais apparemment, la ou les personnes derrière la porte n’en avait pas l’intention. Elle soupira bruyamment avant d’aller ouvrir. Elle vit qu’il y avait Alek et Kleve, mais seul ce dernier franchit la porte. Il la referma laissant Alek derrière. Cathleen aurait voulu lui dire qu’elle était désolée, qu’elle ne voulait pas le décevoir, mais elle n’en eu pas le temps. Kleve vient s’asseoir à ses côtés et pendant de longues minutes, aucun des deux ne parla. Cathleen se demandait vraiment comment son ami avait pu rencontrer Calvin et comment leur relation avait commencé. Elle allait parler, mais il fut plus rapide qu’elle. Il lui dit alors que ça avait été une soirée de merde, qu’il avait tabassé un Argàs, qu’il avait failli perdre son fiancé puis, il avait appris qu’il allait être père. Cathleen tourna la tête vers son ami.

« Comment… Calvin ? »

Elle avait à peine murmuré la phrase que Kleve ne l’entendit pas. La jeune femme le regarda pendant un court instant. Elle savait qu’il y avait de rare atrien qui avait la possibilité d’avoir les deux sexes et le fait que Calvin en fasse partie rassura Cathleen. Il n’allait pas le lâcher. C’était ce qu’elle pensa pendant tout le monologue de son ami qu’elle écouta à peine. Puis, avant qu’elle ne comprenne ce qui se passait, Kleve lui caressa la joue et s’approchait dangereusement d’elle. Il lui dit que les sentiments, c’était terrifiant, qu’eux, les Adetirs, ils n’étaient pas habitué à ressentir quelques… Le visage de Kleve était beaucoup trop près. Elle voulut s’éloigner, mais les lèvres de son ami rencontrèrent les siennes et en moins d’une seconde, l’oreiller qui la protégeait était sur le sol, elle se retrouva allongée sur le dos, Kleve au-dessus d’elle. L’une de ses mains retenait ses poignets alors que l’autre alla se glisser sous son short. Les yeux de Cathleen s’écarquillèrent brusquement et elle essaya de se dégager, mais il était trop fort. Elle joua  de ses jambes doucement, elle les remonta sous Kleve sans qu’il ne semble s’en rendre compte. Il lui dit alors qu’elle voudrait que ce soit Alek qui soit à sa place, que lui aussi aimerait être là. Il ajouta qu’il lui avait sauvé la vie, qu’elle ne devait pas le repousser. Il lui avait murmuré tout cela à l’oreille, elle sentait son souffle contre son cou. Elle s’était figée. « Réagit ma fille ! » Elle redressa ses jambes contre son ventre et donna un coup qui fit voler Kleve un peu plus loin dans la pièce. Furieuse, elle se leva d’un bond et le regarda d’un œil méchant :

« Tu n’as pas le droit ! Tu n’as pas le droit de me faire ça. De lui faire ça ! Tu n’as pas le droit d’abuser de ma faiblesse ! »

Elle se rapprocha brusquement de Kleve et le plaqua au sol, un bras sur sa gorge.

« Si je dois assumer mes sentiments, tu devras aussi le faire. Tu vas être père Kleve ! Tu vas fonder une famille ! Tu n’as pas le droit de laisser Calvin seul maintenant ! Tu n’as pas le droit de jouer avec moi non plus ! »

Elle se releva avec le sentiment d’avoir été trahit par celui qu’elle considérait comme un modèle. Il aurait pu tromper Calvin, elle en était sûre. Elle sortit de la chambre avec le sentiment d’être une tempête à elle toute seule. Elle se retrouva rapidement au salon. Alek et Calvin étaient tous les deux assis sur le canapé. Ils se retournèrent vers elle et avant que l’un d’eux n’ai parlé, elle traversa la pièce et sortit dehors, dans la fraicheur du soir. Elle ne savait même pas où elle voulait aller et si elle pouvait marcher longtemps. Elle n’avait pas de chaussures, était vêtu d’un simple T-Shirt et d’un short et la pluie s’y mettait.

« Génial, tu as tout gagné ce soir ma fille ! »

Elle n’entendit pas les pas qui arrivèrent derrière elle. On lui attrapa le bras et Cathleen sursauta. Ses réflexes d’Adetir n’étaient pas au point ce soir. Elle se retourna, ses cheveux mouillés par la pluie se plaquant contre son crâne. Les vêtements qu’on lui avait prêtés lui collèrent à la peau à telle point qu’on voyaient maintenant ses formes au travers du vêtements. Elle ne voyait pas bien qui pouvait être la personne qui la retenait, elle espérait seulement que ne soit pas Kleve. Elle lui en voulait. Terriblement. Puis, elle vit que ce n’était pas lui.

« Alek… »

Elle se jeta brusquement dans ses bras. Elle savait qu’il n’aimait pas les démonstrations physiques, mais elle en avait besoin. Besoin de se sentir en sécurité, besoin de se sentir aimer… Elle enfouie son visage dans le cou mouillé de son ami et pendant quelques instants, le temps semblait s’arrêter… Toute cette soirée n’était qu’un lointain souvenir et Cathleen libérait le meilleur d’elle ce soir…


_________________
"Survivre"
"Bats toi, ne te laisses pas mourir. Tu es forte, tu peux le faire. Un jour, le monde comprendra tes sacrifices."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mister Sexy 2026

ID card
Tribu & Clan : Adetir
Double compte : Bartholomew Caldwell
Célébrité & Crédit(s): Luke Mitchell
MessageSujet: Re: [Terminé]Et si la vie avait été différente... {feat. Kleve Arrior}   Sam 8 Aoû - 19:31


Si la vie avait été différente...
Kleve vs Cathleen

Le coup qu'elle me donna m'éjecta plus loin. Je grimaçai mais était quand même ravie qu'elle ait réagis. Je ne comptais pas faire quoique se soit avec elle, alors ça aurait été dommage toute cette mise scène inutile. Elle était énervé, ça se voyait. Elle me plaqua au sol, son bras sur ma gorge. C'était amusant, il y a deux jours elle était prête à coucher avec moi et maintenant elle s’inquiétait pour mon couple. Qu'elle le voulait ou non, Cathleen avait changé, et pas seulement par rapport à Alek.
Elle me ferait surement la tête pendant quelques temps, mais il finirait par comprendre que j'avais fait tout ça pour elle.

- Je ne comptais pas le laisser seul !

Répliquais je alors qu'elle quittait la chambre. Je soupirai avant de me relever. Je retournai dans le salon où Calvin m'attendait.
Il me demanda ce qu'il s'était passait et je haussa les épaules. Je pris place à côté de lui sur le canapé et il posa sa tête sur mon épaule. Mon regard glissa sur son ventre caché par sa chemise. Ca ne se voyait pas encore, mais bientôt ce bébé grandira et ça sera plus aussi plat. Calvin m'attrapa la main et la posa sur son ventre. Je releva les yeux et il m'offrit son plus beau sourire, bien que tous ses sourires soient beaux, avant de s'emparer de mes lèvres.
Il rompit le baiser et je grogna. Il ria et se leva en me tenant la main pour que je lève aussi. Il me tira vers la chambre que nous avions occupé.

- Encore ?

Demandais je avec un sourire en coin. Je n'allai pas me plaindre mais vu son état je n'était pas certains que ça soit une bonne idée de faire autant d'exercices. Il ne me répondit pas, et quand il faisait ça, ça ne sentait pas bon. Quelque chose le préoccupait.
Une fois la porte refermé, il me plaqua violemment contre celle-ci.

- Calvin ?

Toujours pas de réponse. Sa bouche dévora mon corps me faisant frissonner de plaisir. Je l'arrêtais cependant en attrapant son visage entre mes mains.

- Qu'est ce qui se passe Calvin ? Réponds moi !

Sans que je ne puisse rien y faire, des larmes coulèrent sur son visage.

- Ils...ils vont t'arracher à moi...et je vais me retrouver tout seul...

- Pour l'instant je suis là d'accord ? Personne ne nous séparera, tu entends ? Personne

J'essuyais ses joues et l'embrassa, lâchant son visage pour le serrer contre moi.

- Allons nous coucher

Il se laissa guider jusqu'au lit et doucement je lui enlevai sa chemise. Une fois tous les deux allongés, il vint se lover contre moi. Il me murmura qu'il m'aimait avant de fermer les yeux. J'attendis qu'il se soit endormis avant de fermer les yeux à mon tour.

Sous la pluie, Alek serrait Cathleen contre lui. Il ne savait pas ce qui s'était passé dans cette chambre mais ça avait ébranlé l'atrienne. Il passait sa main dans son dos pour la calmer avant de réaliser au bout d'un moment qu'ils étaient trempés.

- On devrait retourner au sec...

Souffla t-il avant de soulever Cathleen dans ses bras pour épargner ses pieds nus. Il entra dans la maison, qui était calme. Le couple avait dû aller se coucher. Alek alla dans la chambre saccagé et fit asseoir l'atrienne sur le lit.

- Je reviens

Il alla dans la salle de bain chercher une serviette et son peignoir avant de revenir. Il posa le vêtement à côté et commença à sécher les cheveux de Cathleen.

- Je sais que tu n'aime pas mais laisse moi prendre soin de toi...s'il te plaît

Il n'en revenait pas d'avoir sortie une phrase pareille, venant tout droit d'un film romantique. Une fois ses cheveux secs, ses mains tremblantes déboutonnèrent la chemise trempé avant de l'enlever, faisant de même avec le short. Délicatement il l'essuya ; ses bras, ses jambes et ses pieds avant de se redresser. Elle était en sous vêtement face à lui, et en le réalisant ses joues se mirent à rougir.
Il se racla la gorge avant de prendre le peignoir.

- Tiens je t'ai pris un peignoir

Il lui tendit le vêtement mais ne le lâcha pas pour autant lorsqu'elle l'attrapa. Lorsque Alek s'était retrouvé tout seul avec Calvin, ce dernier lui avait dit qu'il devait lâcher prise. Cathleen était une atrienne formidable, un peu flippante quand elle était en mode guerrière mais elle n'était pas que ça.
Il méritait le même bonheur que Calvin et Kleve, sans le bébé, pour ça il verrait plus tard. Alek tira doucement sur le peignoir pour indiquer à Cathleen de se lever. Il finit par lâcher le vêtement et regarda sa vis à vis pendant quelques secondes avant de finalement franchir le pas. Ses lèvres allèrent se poser sur les siennes, ses mains se posèrent sur ses hanches. Et c'était génial.

copyright crackle bones

_________________
We'll fight to the death



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

ID card
Tribu & Clan : Trags
Double compte : James E. Aylen
Célébrité & Crédit(s): Emma Watson // Crédit : Avatar : Alvinou *o* Code Signature : Emi Burton / Gif profil : Moi-même
MessageSujet: Re: [Terminé]Et si la vie avait été différente... {feat. Kleve Arrior}   Sam 8 Aoû - 20:53


Si la vie avait été différente...

Dans un monde parralèle.
Cathleen & Kleve

Cathleen entendit à peine la voix de Kleve lorsqu’il lui dit qu’il ne comptait pas laisser tomber Clavin. Elle traversa le salon en furie, sortant dehors. Pendant de longues minutes, la pluie fut sa seule amie puis une main attrapa son bras et l’obligea à se retourner. Elle avait espéré que ce ne soit pas Kleve et lorsqu’elle vit le visage d’Alek, elle se jeta tout de suite dans ses bras. C’était si bon de se sentir protéger par un homme et non par soi-même. Cathleen avait toujours refusé de dépendre de quelqu’un, mais aujourd’hui, elle se sentait vulnérable parce qu’elle ne contrôlait pas ses sentiments. C’était ça alors, elle se sentait faible parce qu’elle ne contrôlait pas ses sentiments… La jeune femme sourit bien malgré elle dans le cou de son ami. Il la tenait contre lui, une main posée dans son dos. Puis, il lui dit qu’ils devraient peut-être rentrés. En effet, tous les deux étaient trempés de la tête aux pieds. Elle lui fit signe de la tête et s’apprêta à marcher lorsqu’Alek la souleva. Elle s’accrocha à son cou et enfouie son visage derrière son oreille. Il sentait bon malgré la pluie qui commençait doucement à masquer son odeur. Ils traversèrent le salon désert. Kleve et Calvin étaient sans doute coucher. Elle avait peut-être été un peu dur avec son ami, mais elle ne se remettait pas du fait qu’il l’ai embrassé et oser la toucher… L’Adetir frisonna de froid. Alek la déposa sur le sol et la fit asseoir sur le lit. Elle regarda autour d’elle. Elle avait massacré la pièce. Honteuse, elle baissa les yeux et dit :

« Je suis désolée pour la chambre… Je remplacerais tout. »

Il lui dit qu’il revenait puis quelques secondes après, posa un peignoir près d’elle ainsi qu’une serviette. La jeune femme se laissa sécher les cheveux alors qu’Alek lui dit qu’il voulait prendre soin d’elle. Elle eut un sourire et hocha la tête pour lui donner son accord. Après les cheveux, il s’attaqua aux vêtements trempés. Il était vraiment trop mignon, il n’était pas à l’aise, ça se voyait. Cath lui laissa le temps qu’il fallait. Il réussit à enlever les vêtements et la sécha avant de se rendre compte qu’elle était en sous-vêtements devant lui. Il se mit à rougir avant de lui tendre le peignoir. Une pointe de déception traversa les yeux de l’Adetir, mais elle ne resta pas longtemps. Elle attrapa le peignoir, mais il ne le lâcha pas. La jeune femme leva les yeux vers lui et sentit qu’il hésitait. Est-ce qu’il avait eu une discussion avec Calvin ? Sans doute. Il tira alors doucement sur le peignoir pour que Cathleen se lève. La jeune femme obéit et laissa elle aussi tomber le peignoir sur le sol. Le regard d’Alek voulait tout dire. Il en avait envie, il allait passé le cap. Il s’approcha d’elle et leurs lèvres se rencontrèrent enfin. Les mains du jeune homme se posèrent sur les hanches de la jeune femme et cette dernière se rapprocha au plus près de son ami. Elle passa ses mains autour de son cou avant de répondre au baiser avec ardeur. Elle était au ciel. Cela n’avait rien à voir avec les histoires qu’elle avait les soirs. Non, c’était beaucoup plus profond. Elle mit fit au baiser à regrets avant de regarder les vêtements de son ami.

« Tu es trempé… »

Elle recula de quelques pas avant de déboutonner sa chemise qu’elle envoya vite fait au sol. Elle n’osa pas s’attaquer au pantalon alors elle le lui laissa. Elle attrapa la serviette pour lui sécher les cheveux et son corps. Elle le détailla. Il était mignon et vachement dans ses gouts. La jeune femme se surprit à penser qu’elle lui sauterait bien dessus là maintenant, mais elle n’osa pas. Elle passa un bras autour de son cou et l’attira vers le lit. Elle tomba à la renverse, Alek au-dessus d’elle. Elle lui sourit avant de l’embrasser sur ses lèvres. Puis, elle murmura :

« Tu es sur que c’est ce que tu veux ? »

Dans la tête de Cathleen, tout était clair, mais elle n’avait plus envie de penser à son seul plaisir. Il y avait quelqu’un d’autre à prendre en considération maintenant et elle n’allait pas agir sans son avis…  




_________________
"Survivre"
"Bats toi, ne te laisses pas mourir. Tu es forte, tu peux le faire. Un jour, le monde comprendra tes sacrifices."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mister Sexy 2026

ID card
Tribu & Clan : Adetir
Double compte : Bartholomew Caldwell
Célébrité & Crédit(s): Luke Mitchell
MessageSujet: Re: [Terminé]Et si la vie avait été différente... {feat. Kleve Arrior}   Sam 8 Aoû - 21:34


Si la vie avait été différente...
Kleve vs Cathleen

C'était vraiment formidable, ça aurait été dommage de passer à côté de cela. Il avait eut raison d'écouter son ami. Alek se sentait revivre à travers cette étreinte. A le voir aussi hésitant on pourrait penser qu'il était puceau, mais ce n'était pas le cas. Il était juste un atrien qui aimait prendre son temps, être sur de partager ce genre de chose avec une bonne personne et non la première venue. Mais avec Cathleen c'était différent. Alek ne la connaissait que depuis quelques heures mais il avait cette envie de la protéger, bien que ça soit elle l'Adetir.
A regrets, leurs lèvres se séparèrent et l'atrienne lui fit remarquer qu'il était trempé. Il avait été tellement occupé par elle, qu'il s'était oublié.

- Ah oui, effectivement

Il ria de lui même alors que Cathleen prenait en charge de lui enlever sa chemise. Il se sentit rougir sous son regard de prédatrice quand elle l'essuya avec la serviette. Une fois sec à ce niveau là, elle l'attira contre elle avant de les faire basculer sur le lit. Elle demanda si c'était vraiment ce qu'il voulait.
Alek la regarda quelques secondes avant de sourire et de s'emparer de ses lèvres.

- C'est ce que je veux

Il se débarrassa de ses chaussures et se redressa pour enlever son pantalon avant de revenir sur Cathleen. Il l'embrassa à nouveau, ses mains caressant sa poitrine, sa peau. Ils se retrouvèrent nus comme au premier jour et les gémissements de plaisirs remplirent la chambre. Alek se libéra dans un dernier soupir et embrassa sa partenaire avant de se laisser tomber à côté de cette dernière.

- Hé bé...

Essoufflé, il ferma les yeux pour calmer sa respiration. Il avait vraiment pris son pied. Calvin lui avait vanté de nombreuses fois comment Kleve était doué. En lui épargnant les détails bien évidemment. Contrairement à ce que les autres pensaient, les deux amis ne discutaient pas que travail, encore moins depuis que Calvin était avec son petit ami. Discussion assez gênante mais quand il voyait les yeux de son meilleur ami briller il n'osait pas l'interrompre. Cathleen n'avait rien à voir non plus avec son ex sur ce plan là.

- Vous êtes tous comme ça chez les Adetirs...?

Demanda t-il en regardant Cathleen avant de se reprendre.

- Enfin je veux dire, d'après Calvin, Kleve est aussi doué alors je me demandais si c'était propre à votre tribu

Il ne savait pas pourquoi il lui posait cette question. Elle n'en savait probablement rien. Alek secoua la tête en riant.

- Oublie ma question elle est idiote

copyright crackle bones

_________________
We'll fight to the death



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

ID card
Tribu & Clan : Trags
Double compte : James E. Aylen
Célébrité & Crédit(s): Emma Watson // Crédit : Avatar : Alvinou *o* Code Signature : Emi Burton / Gif profil : Moi-même
MessageSujet: Re: [Terminé]Et si la vie avait été différente... {feat. Kleve Arrior}   Dim 9 Aoû - 13:07


Si la vie avait été différente...

Dans un monde parralèle.
Cathleen & Kleve

Cathleen se sentait bien pour une fois. Elle se sentait apaiser et en confiance avec Alek. Ce n’était pas comme ses Adetir avec qui elle avait passé un soir… Elle secoua la tête, elle ne devait pas y penser. Elle regarda Alek qui était au-dessus d’elle et lui sourit. Elle lui demanda si c’était ce qu’il voulait. Après un sourire et un baiser, il lui dit que c’était ce qu’il voulait. La jeune femme lui rendit son sourire et le regarda se débattre avec ses chaussures et son pantalon. Il revient vers elle, l’embrassant de nouveau avant de caresser la moindre partiel de son corps. La jeune femme n’avait jamais ressenti quelque chose d’aussi fort. Elle se laissa guider par les nouveaux sentiments et nouvelles sensations que cela éveillait en elle. Bientôt, ce qui restait de leurs vêtements se retrouvèrent sur le sol et ils firent l’amour comme jamais. Leurs gémissements de plaisir devait se faire entendre dans toute la maison, mais tant pis. Après tout, Kleve et Calvin dormaient… Après avoir atteint le septième ciel ensemble, Alek l’embrassa avant de se laisser tomber à ses côtés. Cathleen se retourna sur le dos et souriait à pleines dents. Elle ne s’était jamais sentit aussi… vivante. Leurs respirations étaient saccadées, ils prirent quelques minutes pour se calmer. Cathleen se tourna légèrement vers Alek. Il semblait être aux anges et la jeune femme fut contente qu’il ait fait le premier pas. Alek lui posa une question, qui fit rigoler Cathleen. Il se reprit immédiatement en lui disant que Calvin lui avait dit que Kleve était aussi doué et il se demandait si ce n’était pas propre aux Adetirs. La jeune femme se mit sur le côté, une main soutenant sa tête, l’autre jouant avec les cheveux de son amant. Elle cherchait une réponse, mais avant qu’elle ne puisse la lui donner, Alek lui demanda d’oublier la question.

« Je ne vais pas oublier ta question parce que j’ai un semblant de réponse, enfin je crois. »

Elle se mit sur le ventre et joua avec l’oreiller devant elle. Elle ajouta :

« Je ne sais pas si tous les Adetirs sont comme ça, mais je sais une chose : Nous n’avons pas honte de ce que nous sommes et nous libérons nos besoins plus facilement que les autres tribus… On n’a pas appris à être des gens bien comme les Argàs. On est impulsifs et bagarreurs. Je pense que c’est pour cela qu’on est « doué ». »

Elle lui sourit doucement avant de lui dire :

« Mais je dois t’avouer qu’une fois lancée, tu es doué toi aussi. J’ai vraiment appréciée ce moment Alek… Et je suis sincère… Tu… Tu fais remonter le meilleur en moi … Et ce n’est pas rien… »

Elle lui sourit doucement avant de venir poser ses lèvres contre les siennes. Puis son regard se posa sur le bordel dans la chambre… Honteuse, la jeune femme lui dit :

« Je vais tout ranger… Et je tiens à m’excuser pour mon comportement d’enfant gâté… Je te promets de te laisser le soin de prendre soin de moi à partir de maintenant… Si tu le veux bien sûr… »

Elle lui sourit timidement, avant de regarder l’heure sur le réveil qu’elle n’avait pas exploser.

« On devrait peut-être dormir… On risque d’avoir des ennuis si quelqu’un s’est aperçu du carnage que nous avons fait ce soir… J’ai le sentiment qu’on ne va pas rester tranquille longtemps… »

Cathleen se leva pour attraper les couvertures qu’elle avait envoyées au sol. Elle les secoua légèrement avant de les poser sur le lit. Elle se recouvrit et recouvrit Alek du morceau de tissus avant de se coller à lui. Elle l’embrassa avant de lui dit :

« Merci pour ce soir… Bonne nuit… »

Elle s’endormit en posa la tête contre l’épaule de son amant. Les choses avaient changé en quelques heures seulement. La jeune femme se sentait bien… Cependant, ce moment ne dura pas longtemps… Au petit matin, un énorme bruit se fit entendre dans la maison, réveillant en sursaut tous les habitants…



_________________
"Survivre"
"Bats toi, ne te laisses pas mourir. Tu es forte, tu peux le faire. Un jour, le monde comprendra tes sacrifices."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mister Sexy 2026

ID card
Tribu & Clan : Adetir
Double compte : Bartholomew Caldwell
Célébrité & Crédit(s): Luke Mitchell
MessageSujet: Re: [Terminé]Et si la vie avait été différente... {feat. Kleve Arrior}   Dim 9 Aoû - 17:35


Si la vie avait été différente...
Kleve vs Cathleen

Ca, Alek l'avait bien remarqué que les Adetirs étaient moins pudiques et qu'ils adoraient se battre. En même temps c'étaient ce que leur boulot demandait mais jamais jusqu'à maintenant, il n'avait cherché à savoir ce qui se cachait derrière leur armure.

- Je suis heureux que tu ais apprécié ce moment

Il glissa ses mains dans les cheveux de Cathleen. Il avait envie de faire ça tous les jours. Elle s'excusa pour le bazar qu'elle avait mit et son comportement. Alek haussa les épaules.

- Impulsive, c'est ce que tu as dit non ?

Il lui sourit avant de l'embrasser.

- Je serai ravie d'être à tes côtés

Il la connaissait à peine, mais cette nuit lui en avait révélé assez pour savoir qu'il l'a désirait. Si quelqu'un d'autre venait à prendre sa place il serait jaloux.
Elle proposa d'aller dormir avant que les choses sérieuses ne commencent. Alek n'avait pas envie d'y songer, et se glissa sous les draps une fois remis en place.

- Bonne nuit Cathleen...

Il ferma les yeux en serrant l'atrienne contre lui.

Un boucan d'enfer me réveilla en sursaut, et à peine avais je le temps de sortir du lit que la porte de la chambre s'ouvrait à la volée.

- Arrêtez le !

Je finissais par comprendre ce qu'il se passait et regarda Calvin. Ce dernier retenait à grande peine à ses larmes, serrant la couverture contre son torse pour le cacher.
Trois Adetirs s’avancèrent vers moi mais je n'avais pas l'intention de quitter cette pièce, j'avais fais une promesse à mon amour. Mon poing alla s'écraser dans le face de l'un d'eux, faisant craquer son nez qui se mit à saigner abondamment.
Les deux autres s’élancèrent sur moi en même temps et profitant que je sois occupé par l'autre, on me donna un coup dans la nuque. Et ce fut le noir total.

Calvin hurla son prénom alors que on sortait Kleve de la chambre. Il se leva avec la couverture mais on l'empêcha de passer. L'arrivée surprise avait été aussi faites dans l'autre chambre, et Cathleen avait été aussi emmené sous le regard impuissant d'Alek.

Une fois les Adetirs partis il ne restait plus que deux. Calvin se laissa tomber à genoux, son cri de douleur se répercutant dans la maison. Son ami accourut auprès de lui, le serrant dans ses bras pour le calmer. Il entendit des bruits de pas et releva la tête.

- Nous devons parler

Alek déglutit péniblement face au regard sombre du chef des Argàs.


Cathleen et moi nous avions été jeté dans une cellule. Je finis par reprendre connaissance, et me redressa en assis pour me masser la nuque. Je me rendais ensuite compte de l'endroit où j'étais. Calvin. Je devais le voir, lui dire que tout allait bien se passer. Je me levai pour me précipiter vers la porte mais je m'étalai de tout mon long. Ma cheville avait été attaché à une chaîne au mur.
Je me redressai. On m'avait habillé de vieux vêtements. Je regardais autour de moi avant de tomber sur Cathleen. Je voulus aller vers elle mais la chaîne était trop courte.

- Cathleen ? Cathleen ? Réveille toi !

Je voulais aussi me réveiller. Croire que tout ça n'était qu'un simple cauchemar.

copyright crackle bones

_________________
We'll fight to the death



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

ID card
Tribu & Clan : Trags
Double compte : James E. Aylen
Célébrité & Crédit(s): Emma Watson // Crédit : Avatar : Alvinou *o* Code Signature : Emi Burton / Gif profil : Moi-même
MessageSujet: Re: [Terminé]Et si la vie avait été différente... {feat. Kleve Arrior}   Dim 9 Aoû - 23:05


Si la vie avait été différente...

Dans un monde parralèle.
Cathleen & Kleve

Si un jour on avait dit à Cathleen qu’elle serait heureuse, mais vraiment heureuse, elle n’était pas sûre qu’elle aurait cru cette personne. Elle se sentait si bien avec Alek. Ils se connaissaient depuis quelques heures seulement, mais c’était comme s’ils se connaissaient depuis des années. La jeune femme s’endormit lorsqu’elle posa la tête contre l’épaule du jeune homme. Un sourire traversa ses lèvres bien malgré elle. L’Adetir ne se réveilla que le lendemain…

Une porte que l’on défonce, des cris. Cathleen se réveilla d’un coup. Pourquoi y avait-il autant de bruit ? La jeune femme eut à peine le temps de passer l’une des couvertures autour d’elle que la porte de la chambre fut défoncée. Elle jeta un coup d’œil sur leurs uniformes. Adetirs. Elle serra les dents. Ils n’avaient pas perdu de temps. Des cris venaient de l’autre chambre, mais elle essaya de ne pas les entendre…

« Vous devez nous suivre »

Cathleen jeta un coup d’oeil à Alek et lui fit un sourire désolé. Elle se tourna vers les trois hommes et leur dit :

« Vous permettez que je mettes quelque chose ? »

L’un des hommes attrapa ses sous-vêtements avec un sourire pervers et les lui lança. Il lui envoya aussi une chemise et lui dit :

« Changez-vous ici, nous ne prenons pas le risque de vous perdre. »

La jeune femme lança un regard à Alek pour qu’il l’aide. Passant lui-même une des couvertures autour de ses reins, il vint tenir la couverture que tenait Cathleen. Elle se changea en vitesse et se retourna vers Alek pour lui dire :

« Je suis désolée… Baisse-toi… maintenant ! »

Elle avait crié le dernier mot, passant au-dessus d’Alek pour frapper du pied son premier adversaire. Elle n’avait aucune chance contre trois hommes. Elle se mit en position de défense avant de frapper l’un des hommes de nouveau. Elle se doutait que dans la chambre à coté, c’était le même cirque. La jeune femme se déconcentra une fraction de seconde. Elle ne vit pas le coup venir. On a frappa au visage avec une telle violence qu’elle s’effondra au sol sous les cris d’Alek. Ce dernier avait essayé de venir en aide à sa compagne, mais il n’était pas Adetir. On l’obligea à regarder lorsqu’on l’embarqua. La même scène se répéta en face. Les choses ne pouvaient pas aller plus mal… Le cri de Calvin se répercuta dans la maison alors que les deux Adetirs se firent emmenés…

Cathleen n’avait pas ouvert les yeux encore. Elle était face contre terre, sur le sol trop froid. On lui avait passé d’autres vêtements que les siens. Elle ressentait une vive douleur contre son front. Doucement, elle passa une main contre sa blessure. Elle saignait légèrement. Soudain, la voix de Kleve se fit entendre.

« Je suis réveillée, pas la peine de crier. »

Elle se redressa doucement, se tenant le front avec sa main. Elle leva son regard sur Kleve à qui elle en voulait d’avoir été si entreprenant la veille. Elle vit qu’il avait une chaine à sa cheville et elle regarda la sienne. Attachée. Elle, Adetir, attachée à une chaine. C’était comme si on la privait de sa liberté. Elle regarda autour d’elle et lança :

« Ils ont emprisonnés trop d’Adetir pour qu’on soit tous les deux dans la même cellule ? »

Elle essayait de faire de l’humour, mais elle avait plutôt un mal de crane pas possible qui arrivait. De plus, des pas venaient vers eux. Elle se tourna vers Kleve et lui dit :

« C’est maintenant qu’il faut trouver quelque chose à dire… »


_________________
"Survivre"
"Bats toi, ne te laisses pas mourir. Tu es forte, tu peux le faire. Un jour, le monde comprendra tes sacrifices."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mister Sexy 2026

ID card
Tribu & Clan : Adetir
Double compte : Bartholomew Caldwell
Célébrité & Crédit(s): Luke Mitchell
MessageSujet: Re: [Terminé]Et si la vie avait été différente... {feat. Kleve Arrior}   Lun 10 Aoû - 17:48


Si la vie avait été différente...
Kleve vs Cathleen

Je fus soulagé de savoir qu'elle allait bien. L'acceuil n'avait pas été très chaleureux, elle devait toujours m'en vouloir pour hier soir. Normal en même temps. J'avais un peu poussé le bouchon.

- Navré de m’inquiéter pour toi

répliquais je du tac au tac. L'ambiance promettait dans cette cellule. Pourquoi les avoir mis ensemble en plus ? Parce qu'on va être jugé pour la même chose. Cathleen tenta de faire de l'humour et je soupirai. J'en savais rien, c'était la première fois que je me retrouvai là.

Des pas venaient vers veux et elle lui indiqua que c'était le moment de trouver quelque chose à dire. Elle était marrante. J'étais coupable, y'avait rien à dire là dessus. La porte s'ouvrit et je fus soulagé de voir qu'il s'agissait d'Andor, notre chef.
Il nous regarda quelques secondes à tour de rôle avant de soupirer.

- Qu'est ce que je vais faire de vous...

- Il faut me faire sortir d'ici !

- Ah parce que tu crois que c'est aussi facile ? Après avoir tabassé presque à mort un atrien tu pense t'en sortir sans rien ?

- Ils étaient en train de frapper Calvin !

- Mais en prenant sa défense tu as perdu la tienne et réveillé la haine !

Je secouai la tête faisant les cent pas dans le périmètre qui m'étais permis avant de m'arrêter.

- Qu'est ce que vous voulez que je vous dise ? Me punir pour ma franchise ? Vous qui savez tout de moi ? Vous doutez, ainsi pourquoi ?

- Mais pourquoi un Argàs alors que tous les Adetirs te veulent dans leur lit ! Pourquoi c'est lui que t'a choisis !

- Je vis ma vie comme j'ai envie !

Andor s'approcha de moi et m'attrapa par la gorge.

- Ecoute moi bien petit con, à cause de tes conneries je vais perdre deux de mes hommes parce que crois moi, le chef des Argàs va tout faire pour vous enterrer, tous les deux

Termina t-il en regardant Cathleen avant de me lâcher.

- J'espère pour toi que ton "Calvin", t'aime assez pour témoigner contre sa tribu

Il sortie de la pièce. Je serrai les poings avant de hurler.

- Allez vous faire foutre !!

Je m'approchai du mur pour donner des coups de poings. Ca faisait mal mais je m'en foutais. Je pensais à Calvin, à notre enfant qui allait naître. Je n'avais rien fait de mal, je l'avais sauvé.

copyright crackle bones

_________________
We'll fight to the death



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

ID card
Tribu & Clan : Trags
Double compte : James E. Aylen
Célébrité & Crédit(s): Emma Watson // Crédit : Avatar : Alvinou *o* Code Signature : Emi Burton / Gif profil : Moi-même
MessageSujet: Re: [Terminé]Et si la vie avait été différente... {feat. Kleve Arrior}   Lun 10 Aoû - 19:11


Si la vie avait été différente...

Dans un monde parralèle.
Cathleen & Kleve

Cathleen savait qu’elle était dure avec Kleve, mais elle ne pouvait pas oublier ce qu’il lui avait fait. Elle le regarda pendant un instant et haussa les épaules lorsqu’il s’excusa. Elle lui avait déjà pardonné, mais trop fière, elle n’allait pas cédé. Elle tenta de faire le l’humour, mais sa blague passa sous le vent. Elle croisa les bras et regarda l’extérieur de la cellule. Les pas se firent de plus en plus près et Cathleen sentit son cœur battre la mesure des pas. Puis, une personne se dessina dans l’ombre. Malgré, elle serra les poings. Elle savait qui était cette personne. C’était leur chef. Elle ne lâcha pas la pression de ses poings lorsqu’il leur dit qu’il ne savait pas quoi faire d’eux. Il ne pouvait sans doute pas les sortir du mauvais pas dans lequel ils étaient. C’était logique. Avant qu’elle ait eu le temps de dire quoi que ce soit, Kleve se lança dans un dialogue avec leur chef. Elle les regardait l’un et l’autre lorsqu’ils prenaient la parole. Son ami pensait vraiment que son amour pour un Argàs allait le sauver. Elle savait qu’il allait bientôt être père, cela l’angoissait peut-être. Mais Cathleen savait aussi que Calvin ne serait pas seul, Alek resterait à ses côtés. Lorsque le chef s’approcha de Kleve et l’attrapa par la gorge, la jeune femme voulu s’interposer, mais sa chaine la tient à bonne distance du duo. Elle croisa le regard du chef. Elle ne l’évita pas, ce n’était pas la peine. Elle serra un peu plus ses poings, ses ongles entrant dans sa peau. Elle regarda leur chef partir avant qu’elle ait pu dire quoi que ce soit. La phrase qui sortit de la bouche de Kleve fut par la suite etouffer par les coups de poings qu’il mettait dans le mur. La jeune femme voulu s’approcher de lui, mais la chaine à sa cheville la retient une fois de plus.

« Arrêtes ! Kleve ! »

Elle hurla son prénom. Elle regarda autour d’elle pour voir s’il n’y avait pas le moindre petit caillou pour qu’elle puisse lui envoyer en pleine figure pour qu’il se calme. Elle jura avant de s’asseoir, dos au mur. Qu’il se calme tout seul, elle n’allait pas le plaindre. Lorsqu’il fut calmé, elle lui lança :

« Tu ne pouvais pas te taire ? On risque plus que tous les Adetir réunis à cause de nos conneries. Oui NOS conneries. Je ne suis pas du genre à te laisser porter le chapeau… »

Cathleen ferma les yeux pour faire taire le mal de tête qui l’agressait. Le chef n’avait pas mentionné le prénom d’Alek. Avec un peu de chance, il serait épargné lui… Il n’aurait pas besoin de venir témoigner contre elle ou contre sa tribu. Elle pensa à la nuit qu’ils avaient passée ensemble. Tout s’était tellement bien passé qu’elle n’avait pas penser une seule seconde aux conséquences de leurs actes. La peine dans l’âme, elle frappa à son tour le mur le plus près, ses doigts craquèrent bruyament sous les coups.

« Tu sais, ce que j’ai vécu avec Alek cette nuit, c’était loin d’être la meilleure chose qui me soit arrivée depuis des années, je suis contente de l’avoir vécu. Seulement, je n’ai pas envie qu’à cause de moi, on l’accuse de quelque chose… Le chef ne sait pas qu’il était avec moi cette nuit, avec de la chance, il pourra rester avec Calvin le temps que nous sortions… le temps que les choses changent… »

Elle ne croyait pas un seul mot de ce qu’elle disait. Ils n’avaient aucune chance de s’en sortir, surtout si le chef des Argàs demandait la peine la plus lourde pour les deux Adetirs…


_________________
"Survivre"
"Bats toi, ne te laisses pas mourir. Tu es forte, tu peux le faire. Un jour, le monde comprendra tes sacrifices."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mister Sexy 2026

ID card
Tribu & Clan : Adetir
Double compte : Bartholomew Caldwell
Célébrité & Crédit(s): Luke Mitchell
MessageSujet: Re: [Terminé]Et si la vie avait été différente... {feat. Kleve Arrior}   Lun 10 Aoû - 21:01


Si la vie avait été différente...
Kleve vs Cathleen

J'avais très bien entendu Cathleen me dire d'arrêter mais je ne voulais pas. Avoir mal pour remplacer une autre douleur. Andor avait raison, c'était foutu. Jamais je n'allai pouvoir revoir Calvin, jamais je n'allai connaître mon bébé.
Je finissais par me calmer, me laissant tomber sur le sol. Mes mains étaient en sang. Cathleen ne me laissa même pas un répit avant de m'engueuler. Je me mis à rire. Je ne savais même pas pourquoi je riais. Oh si, parce que ma colocataire de cellule ne risquait pas autant que moi. Si je n'avais jamais mis les pieds ici, ça ne voulait pas dire que je n'avais jamais eu d'avertissement avant. Ce n'était pas la première fois que je m'en prenais à des Argàs.

- Je t'ai enrôlé là dedans, laisse moi prendre mes responsabilités

Déclarais je sérieusement. Elle était peut être ma complice mais le cerveau c'était moi. Elle cogna à son tour le mur. Cathleen me confia qu'elle avait passé la nuit avec Alek, et qu'elle ne l'oublierait jamais. J'étais quand même fier d'avoir réussi mon objectif. Bien qu'une autre fin aurait été meilleur à cela.
Je secouai la tête.

- De quoi tu veux qu'on l'accuse ? D'être aller au toilette ? Alek est en sécurité tant qu'il tiendra sa langue, tout comme Calvin...Je ne suis même pas certains qu'il prendra ma défense

Je ramenais mes genoux vers moi, posant ma tête dessus. Je savais que Andor avait raison. Calvin, malgré tout son amour, n'oserai jamais tenir tête à son chef.
La porte s'ouvrit à nouveau et on nous jeta à chacun un sac rempli de vêtement propre. On nous ordonna de nous habiller car le jugement aura lieu dans une heure. Un temps qui paraitrait une éternité.

copyright crackle bones

_________________
We'll fight to the death



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

ID card
Tribu & Clan : Trags
Double compte : James E. Aylen
Célébrité & Crédit(s): Emma Watson // Crédit : Avatar : Alvinou *o* Code Signature : Emi Burton / Gif profil : Moi-même
MessageSujet: Re: [Terminé]Et si la vie avait été différente... {feat. Kleve Arrior}   Lun 10 Aoû - 23:53


Si la vie avait été différente...

Dans un monde parralèle.
Cathleen & Kleve

Cathleen était peut-être butée, mais elle avait trouvé bien pire qu’elle. Elle hurlait à Kleve d’arrêter de taper dans le mur, mais il ne voulait pas s’arrêter. Elle soupira avant de laisser tomber. Elle n’avait pas de pouvoir sur son ami. Elle le laisse calmer tout seul avant de l’engueuler. Mais contre toute attente, il se mit à rigoler. C’était sans doute un rire nerveux… La jeune femme fronça les sourcils avant de hausser les épaules. Il pouvait bien rire.  Elle risquait de se retrouver en prison. Chose que beaucoup d’Adetir voulaient. Elle lui dit qu’il ne serait pas le seul à porter le chapeau. Il lui dit qu’il allait prendre sa part de responsabilité parce qu’il l’avait enrôlé dans cette aventure. La jeune femme eut un rire mauvais.

« Si j’avais voulu que tu portes le chapeau seul, je n’aurai pas assommé deux Argàs à moi toute seule. »

Elle lui fit un clin d’œil et serra ses bras autour de ses jambes qu’elle avait remontées contre sa poitrine. Bien sûr qu’elle aurait pu le laisser seul dans cette galère, mais elle n’en avait pas eu l’intention, même en y réfléchissant. Elle se mit à parler d’Alek. Bien sûr qu’il ne risquait rien du moment qu’il ne parlait pas et c’était pareil pour Calvin… La jeune femme était du même avis que Kleve. Les deux Argàs n’allaient pas risquer de se mettre leur tribu à dos.

« C’est peut-être mieux qu’ils ne cherchent pas à nous défendre… T’imagine s’ils se font passé à tabac alors qu’on n’est pas là… Je préfère ne pas y penser. »

Elle ferma les yeux pour ne plus être gêné par la lumière qui rendait son mal de tête insupportable. Elle n’était pas sujette à se plaindre pour un rien, mais là, elle hésitait vraiment à demander qu’on lui apporte quelque chose de froid pour qu’elle puisse calmer la douleur. La porte s’ouvrit de nouveau et deux sacs furent jeté dans la cellule. La jeune femme regarda le sien. Un uniforme d’Adetir. Peu importait l’évènement, ils devaient toujours être vêtu de la même façon. Cathleen soupira et regarda sa cheville. Elle lança :

« Vous êtes bien gentils de nous laisser des vêtements… mais on fait comment pour mettre le pantalon si on a cette chaine accrochée à la cheville ? »

Elle n’avait pas été douce. Elle voulait juste qu’on la laisse tranquille. On la regarda pendant quelques secondes avant de lui dire :

« On t’enlève ta chaine… mais tu ne bouges pas. De toute façon, c’est la mort assurée si tu bouges. »

Elle vit luire à la lueur de l’unique lumière du couloir la pointe d’un couteau. Elle fit signe de la tête pour signifier qu’elle avait compris et elle attendit qu’on lui retire la chaine avant de se débarasser du tissu qui lui servait de vêtement. Elle enfila le pantalon avant de tendre de nouveau sa cheville à l’homme.

« On fait la même chose avec toi le blondinet. Tu bouges, t’es mort. »

On voyait que l’homme aimait beaucoup l’emprise qu’il avait sur les deux prisonniers. Il détacha la chaine de Kleve, lui laissa le temps d’enlever le premier vêtement et de mettre le pantalon de l’uniforme avant d’attacher de nouveau la chaine. Un sourire mauvais traversait ses lèvres avant de quitter la pièce. Cathleen se tourna dos à Kleve. Pas qu’elle soit pudique, mais elle avait un minimum d’honneur. Elle enleva son haut avant de passer le haut de l’uniforme. Elle n’osait plus s’assoeir maintenant… L’heure passa à la vitesse d’un escargot. La jeune femme refusait de parler et Kleve l’avait bien comprit. On vit ouvrir la porte et on leur dit :

« Mettez-vous face au mur du fond, les bras derrière votre dos. »

Cathleen s’exécuta sans grande conviction. On lui enleva la chaine à la cheville, lui passa les menottes aux poignets et on l’agrippa fermement par le bras. On les fit sortir l’un derrière l’autre et le petit groupe se dirigea vers un escalier qui montait dans une autre pièce. La jeune femme dénombra beaucoup d’Adetirs pour eux deux. Leur réputation les avait donc précédés. Elle sourit bien malgré elle. On les emmena dans une salle où Adetirs et Argàs s’étaient regroupés. Elle regarda autour d’elle et vit qu’Alek et Calvin étaient assis parmi les Argàs. Logique. La tête haute, la jeune femme se laissa entrainée vers la place qui lui était destiné. Elle espérait que Kleve se taise pour une fois. Ce n’était pas le moment de se donner en spectacle. Des hommes arrivèrent, d'abord des Wisans et ensuite les deux chefs des deux tribus. Si l’un était habillé de noir, digne représentant des Adetir, l’autre portait un costume très bien taillé. L’un et l’autre regardaient Cathleen et Kleve avec méchanceté. La jeune femme eut un mouvement de recul, mais elle ne le laissa pas paraitre. On les fit asseoir avant que l'un des Wisans ne prenne la parole.

« Nous sommes ici aujourd’hui pour juger ces deux Adetirs, ici présent. »

Il montra de la main Cathleen et Kleve. Dans les rangs des Adetirs, on s’agitait déjà. Chez les Argàs aussi, mais pour toute autre raison. On allait enfin juger ces Adetir, ceux qui se croyaient tout permis…

« Bien sûr, nous ne pouvons juger ces deux Adetirs sans avoir de témoignage… Trois Argàs ont été leurs victimes… Ceux-ci s’avancent… Maintenant.

Cathleen tressaillit sur sa chaise. Ils s’en étaient tous sortis. Si deux des trois hommes n’avaient que des bleus superficielle, le troisième était méconnaissable. Kleve n’y était pas allé de main morte. Les trois hommes s’avancèrent et se placèrent devant le Wisan. Ce dernier leur fit signe de se retourner et de commencer à parler. Le premier homme parla, mais il fut difficile de l’entendre. Tout le monde semblait suspendu à ses lèvres :

« Celui là… »

Il pointait l’un de ses doigts sur Kleve.

« Il a explosé la porte des toilettes alors qu’on était occupé… Il est venu sur moi sans… sans raison. Il a commencé à me taper dessus… Je n’ai pas compris pourquoi… »

Cathleen bouillait sur place, mais ce n’était rien comparativement à Kleve à ses côtés. Elle dégagea ses mains de sous la table pour attraper celles de Kleve. Il devait se calmer.

« Très bien. Qui veut continuer ? »

L’un des deux autres hommes leva la main et se tourna vers l’assemblée qui le regardait. Légèrement intimidé, il reprit le discours.

« Celle-là… Elle nous a empêchés de sortir. Elle nous a attaqués à l’aide d’une ceinture… Je ne sais pas comment elle a fait… Elle n’avait rien sur elle… Elle a commencé à nous frapper… Elle m’a assommée, puis elle l’a assommé »

Il montra son ami qui n’avait pas parlé encore avant de reprendre :

« Elle a essayé de nous tuer… regardez par vous-même ! »

Il avait écarté le haut de sa chemise. Cathleen sursauta vivement. Il avait la marque d’une ceinture que l’on sert vraiment très fort pour étrangler quelqu’un. Elle fixa l’homme sans vraiment le fixer. Comment pouvait-il retourné la situation à son avantage alors qu’elle ne l’avait même pas touché ? D’accord, elle l’avait peut-être frappé fortement, mais c’était elle qui avait eu la trace de la ceinture sur son cou ! Pas lui ! Elle ne pouvait plus le prouver parce qu’on lui avait donné du Cyper… L’assemblée d’Adetirs et d’Argàs avaient les yeux tournés vers les deux accusés… Les hommes s’étaient bien gardés de dire tout haut ce qu’ils avaient fait. La jeune femme voulut parler, leur dire que ce n’était pas ce qui s’était passé… mais qui pourrait les croire maintenant… Pour la première fois de sa vie, elle sentit le désespoir venir à elle…


_________________
"Survivre"
"Bats toi, ne te laisses pas mourir. Tu es forte, tu peux le faire. Un jour, le monde comprendra tes sacrifices."


Dernière édition par Cathleen Morris le Mer 12 Aoû - 14:09, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mister Sexy 2026

ID card
Tribu & Clan : Adetir
Double compte : Bartholomew Caldwell
Célébrité & Crédit(s): Luke Mitchell
MessageSujet: Re: [Terminé]Et si la vie avait été différente... {feat. Kleve Arrior}   Mar 11 Aoû - 19:14


Si la vie avait été différente...
Kleve vs Cathleen

Ce n'était pas ce que je voulais dire, et je préférais me taire. Bien sur que ce n'était pas son genre de me laisser seul face à des adversaires, je voulais juste qu'elle me laisse porter la responsabilité de ce qui s'était passé.
Je préférais aussi ne pas songer au fait que nos deux amis se fassent tabasser. Enfin, les Argàs n'étaient pas violent alors peut être que ça serait juste de pourrir leur réputation. Mais même ça me répugnait.

On vint nous apporter des vêtements propres et je ne pus m'empêcher d'esquisser un sourire face à la remarque pertinente de Cathleen. J'étais certains que l'atrien se retenait de lui en mettre une, ça l'aurait mal fait de frapper des prisonniers. Il se délectait d'avoir le pouvoir sur nous, profites en bien mon coco. Je retenais son visage et un jour je lui ferai se souvenir qu'on ne m'appelait pas " le blondinet".
J'enfilai le pantalon et une fois la chaîne remise, il nous laissa. Je tournai le dos à Cathleen pour pour enlever les autres vêtements avant de mettre les autres.
Le reste de l'heure se passa dans le silence, aucun de nous deux n'avait envie de parler. Je réfléchissais à plusieurs plans pour nous sortir d'ici. Puis vint l'heure du jugement.
On nous amena dans une salle où des Adetirs et des Argàs étaient déjà là.  Je me retenais de regarder Calvin, parce que sinon j'allai tout faire pour le rejoindre. J'apercevais mes parents et ma soeur parmi notre tribu. Ma mère me fit un discret signe de la main.
Puis les Wisans entrèrent suivi de Andor et du chef des Argàs. Je savais même pas son nom.
Et la partie commença. Je me retenais de sourire en voyant la tronche défoncée de l'autre abrutie. Je l'avais vraiment pas loupé. Il me pointa du doigt, expliquant que j'avais défoncé la porte des toilettes alors qu'ils étaient occupés. Occupé à battre mon petit ami, connard. Je serrai les poings. Tout n'était que mensonge, sales Argàs.
Je sentis Cathleen m'attraper la main pour essayer de me calmer. Je ne comptais pas faire un scandale. La suite ne fut pas meilleure. Un autre témoin ouvrit la bouche, accusant Cathleen à son tour, montrant sa blessure pour prouver ses paroles. Mon dieu.
Un petit rire se fit entendre, puis de plus en plus fort. Je ne pouvais plus me retenir tellement c'était drôle. J'en aurai presque applaudis.
Ils s'étaient tous tourné vers moi, et je balayais le vide de ma main.

- Pardon, désolé c'est nerveux

Ils devaient croire que j'étais devenu fou. Ils avaient pas idées aussi de m'avoir enchaîné comme un animal.

- Vous voyez que c'est un fou dangereux, il se moque de ces trois blessés

- Kleve n'est pas comme ça ! Je le connais depuis qu'il est petit !

- Ah oui ? Et quand il a mit le feu à notre fête il y a 15 ans ?( prochainement dans " A la conquête de Calvin" chez votre libraire)

- C'était il y a 15 ans !

L'un des Wisan frappa sur sa table pour ramener le silence.

- Messieurs je vous prie de vous calmer...Maintenant laissons les accusés écoutez ce qu'ils ont à nous dire

Il m'invita à commencer.

- Je n'ai pas, je le vous jure, voulu ce qui s'est passé ! Ce genre de violence n'est pas ma nature mais pourtant oui, je l'ai tabassé

Des exclamations fusèrent des deux tribus.

- Mais faut il donc, ne rien faire quand on voit souffrir l'atrien que l'on aime ?

- Que voulez vous dire ?

Je levais mes menottes, pointant l'Argàs qui ne ressemblait plus à rien.

- Il était en train de donner des coups de ceinture à Calvin, et ses deux amis l'aidaient. L'un le maintenait au sol et l'autre empêchait un Argàs présent de lui venir en aide

Les regards se tournèrent vers Calvin, dont le mien. Il fallait qu'il dise la vérité. Dis leur mon amour, dis le.

- Ce sont des calomnies ne l'écoutez pas je...

Le Wisan leva la main pour lui dire de se taire.

- Et bien Calvin, est ce la vérité ? Est ce que vous étiez une victime de ces trois témoins ?

Calvin ouvrit la bouche et la referma avant de déclarer.

- Non, je ne me trouvais pas dans les toilettes à ce moment là, j'étais avec Alek

Je fermais les yeux. Quelques Adetirs se levèrent de leur chaise, protestant, accusant Calvin de les couvrir, que tout ca n'était que machination. Le Wisan recommença à frapper.

- Silence !

C'était foutu. Fichue. Une fois le calme revenue, la parole fût laissé à Cathleen.

copyright crackle bones

_________________
We'll fight to the death





Dernière édition par Kleve Arrior le Mer 12 Aoû - 14:05, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

ID card
Tribu & Clan : Trags
Double compte : James E. Aylen
Célébrité & Crédit(s): Emma Watson // Crédit : Avatar : Alvinou *o* Code Signature : Emi Burton / Gif profil : Moi-même
MessageSujet: Re: [Terminé]Et si la vie avait été différente... {feat. Kleve Arrior}   Mar 11 Aoû - 22:18


Si la vie avait été différente...

Dans un monde parralèle.
Cathleen & Kleve

Les choses ne pouvaient pas être pires que ce qu’elle était maintenant. Cathleen ne s’était pas attendu à ce que les deux Argàs qu’elle avait passé à tabac se fassent passer pour victimes dans cette histoire. Ils s’étaient infligé eux-mêmes leurs blessures… Impuissante, elle assista à la crise de rire de Kleve. C’était bien qu’il trouve la situation drôle, mais il attirait l’attention inutilement sur eux. La jeune femme serra les dents, allait parler, mais ne dit rien. Ce n’était pas le moment. On commença à s’agiter dans les deux clans. Certains prenaient la défense de Kleve, d’autres l’accusaient. Cathleen sursauta lorsque l’un des Wesens frappa sur la table pour que le silence soit de nouveau dans la salle. La jeune femme serra son poing libre, l’autre étant occupé à tenir la main de Kleve. On allait leur demandé de parler maintenant… Kleve commença. Il leur dit qu’il n’avait pas voulu ce qui venait de se passer, mais qu’il n’avait pas pu ne rien faire. Cathleen approuva d’un signe de tête, sans intervenir. Il devait faire sa défense tout seul. On lui demanda de donner des explications. Il décrit comment l’homme le plus amoché avait attaqué Calvin pendant que les deux autres l’aidaient. Cathleen sentit que les choses commençaient à mal se passer pour eux. Calvin fut bientôt au centre de l’attention… On se retournait vers lui. Puis, on lui demanda son avis. Bien malgré elle, Cathleen retient sa respiration le temps que la réponse traverse les lèvres du fiancé de Kleve. Il mentait… Il mentit pour ne pas avoir sa tribu sur le dos… Les Adetirs protestèrent pendant quelques secondes et ce fut le chaos pendant un temps. Cathleen sentait que Kleve tremblait à côté de lui… On demanda le silence de nouveau avant de demander l’avis de Cathleen… Elle prit une profonde respiration et décida de dire la vérité même si les Argàs semblaient avoir gagné…

« Ce soir là, j’accompagnais Kleve à une soirée. Je devais rencontrer quelqu’un… »

Il y eut quelques rires dans la salle. Personne ne croyait que Cathleen puisse avoir quelqu’un dans sa vie. Elle ne prêta pas attention aux rires et reprit :

« J’ai fait fuir mon prétendant pendant la soirée… Alors avec Kleve, on a décidé d’aller voir s’il allait bien… C’est là qu’on a vu que la porte était fermé de l’intérieur. Je n’ai pas empêché Kleve de l’ouvrir. Lorsque j’ai vu que Calvin était en danger, je n’ai pas cherché à retenir Kleve. Puis, ces deux hommes… »

Elle pointa un doigt vers les deux Argàs les moins amochés.

« … se sont approché de la porte. Il voulait fuir, mais je me suis interposée. JE n’avais pas l’intention de les laisser fuir après ce qu’il venait de faire… L’un d’eux s’est attaqué à moi, avec SA ceinture… Je l’ai envoyé au sol, mais il n’était pas assommé. J’ai assommé le deuxième avant que l’autre ne revienne en traitre derrière moi et m’étrangle… »

Machinalement, elle passa une main contre son cou.

« Je n’ai jamais cherché à tuer quoique soit. Je n’ai jamais eu cette ceinture entre les mains. Ces deux mentent ! Ils se sont fait leurs blessures seuls. »

A sa dernière phrase, elle s’était levée d’un bon, mais l’Adetir derrière elle l’avait brusquement fait rasseoir. Elle le regarda pendant un instant, puis rajouta.

« Mais si vous préférez croire des Argàs qui mentent autant qu’ils respirent, allez-y. Je n’ai pas peur de me retrouver dans une cellule. »

Elle regarda le Wisan avec un regard qui mettait mal à l’aise. La jeune femme savait que c’était perdu d’avance. Personne ne voulait se mettre à dos sa tribu. L’un des Argàs blessés se retourna vers l’assemblée et lança :

« Vous préférez croire ces deux Adetirs que personne ne veut avec eux ? Même le fiancé de celui-là ne veut plus de lui ! Il faut qu’ils retournent en cellule ! »

Un mouvement chez les Argàs se fie et on chercha à aller vers les deux accusés. Quelque chose se passait et Cathleen ne pouvait le voir. Elle croisa le regard de Kleve qui ne comprenait pas ce qui se passait. Les Adetirs restèrent à leur place, ce qui n’était pas normal… C’était comme si le rôle des tribus s’étaient inversés. Puis, une voix se fit entendre…


_________________
"Survivre"
"Bats toi, ne te laisses pas mourir. Tu es forte, tu peux le faire. Un jour, le monde comprendra tes sacrifices."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mister Sexy 2026

ID card
Tribu & Clan : Adetir
Double compte : Bartholomew Caldwell
Célébrité & Crédit(s): Luke Mitchell
MessageSujet: Re: [Terminé]Et si la vie avait été différente... {feat. Kleve Arrior}   Mer 12 Aoû - 14:38


Si la vie avait été différente...
Kleve vs Cathleen

Je me sentais mal. J'avais envie que ce jugement soit terminé et qu'on m'emmène dans ma cellule. Je savais que Calvin n'avait pas le choix et pourtant j'avais le coeur en miettes.
Je n'écoutais même pas pleinement ce que Cathleen disait, sachant qu'elle était en train, comme moi je l'avais fait, de dire la vérité. L'un des Argàs blessés enfonçait encore plus le coup et il y eut un mouvement de foule de la part de sa tribu. La notre restait immobile.
Les Adetirs chargés de la surveillance s'occupèrent de calmer l'autre clan. Le chef de ces derniers en profite pour ouvrir la bouche.

- Monsieur je demande leurs exécutions, pour la sécurité de tous et pour la vie de ces atriens qui seront traumatisés à vie

J'écarquillais les yeux face à cette requête. Fallait pas pousser, je l'avais pas tué non plus. Je voulu me lever pour protester mais l'Adetir derrière moi, appuya très fort sur mon épaule pour me faire rasseoir.
La plupart des Argàs soutenait cette idée alors que des Adetirs s'étaient levés pour protester. Ils étaient en colère et si ils avaient eu des armes sur eux, sans doute que le chef des Argàs les auraient bien sentis passer.
Le Wizan frappa à nouveau sur la table pour demander la silence.

- Nous ne pouvons accéder à votre requête aussi rapidement. Compte tenu des éléments fournis par les témoins et les accusés nous devons réfléchir

- J'ai une dernière question Monsieur si vous le permettez ?

- Et bien allez y Andor...

Ce dernier se tourna vers les Argàs avant de pointer du doigt quelqu'un dans l'assemblée.

- Je demande à Calvin de nous montrer son dos, si mes hommes disent la vérité il devrait y avoir des coups...à moins que leur chef ait eut l'idée de dissimuler les preuves...

Termina t-il avec un sourire en coin. Tous les atriens présents regardaient Calvin, attendait. Moi je voyais le chef des Argàs pâlir. Il n'y avait pas pensé, ou alors il n'avait pas pu guérir mon petit ami.

- Nous vous attendons Calvin

Il invita celui-ci à venir se mettre au milieu. Alek l'encouragea en lui mettant la main sur l'épaule. Calvin finit par se lever et lentement alla se placer. Ses joues étaient rouges du fait qu'il était le centre d'intention et d'en plus devoir se déshabiller. Un à un il déboutonna sa chemise, et je sentais que son chef avait envie de l'interrompre. Et je souriais.
Son torse était entouré d'une large bande et il l'a déroulé. Ceux qui étaient derrière lui commencèrent à s'agiter avant que Calvin ne montre son dos vers les Wizans. Plusieurs traces de coups, encore toutes fraîches, abîmait sa peau blanche.

- Merci Calvin, vous pouvez vous rhabiller

Il enfila sa chemise et alors qu'il se dirigeait vers sa tribu, il perdit connaissance. Je me redressai d'un coup, faisant se reculer l'Adetir derrière moi alors que Alek accourait vers son ami. Un autre Adetir vint les aider et souleva Calvin pour le sortir, suivis d'Alek. Je les suivais des yeux, mort d'inquiétude.
Le Wizan demanda le silence.

- Compte tenu du nouvel élément, le jugement continuera demain. Les accusés sont libres de rentrer chez eux, et ont interdiction de s'approcher des Argàs. Les Témoins seront raccompagné chez eux et auront interdiction de quitter leur domicile. La séance est levée !

Le brouhaha remplissait la pièce alors que je regardais Cathleen, soulagé de ce poids. Nos menottes furent retirés. Ca me dérangeait cet ordre, car j'avais qu'une envie : voir Calvin. Je tapotais l'épaule de Cathleen avant de la laisser pour aller rejoindre ma famille. Ma mère me serra dans ses bras, me glissant qu'elle ira voir elle même comment allait mon fiancé.

copyright crackle bones

_________________
We'll fight to the death



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

ID card
Tribu & Clan : Trags
Double compte : James E. Aylen
Célébrité & Crédit(s): Emma Watson // Crédit : Avatar : Alvinou *o* Code Signature : Emi Burton / Gif profil : Moi-même
MessageSujet: Re: [Terminé]Et si la vie avait été différente... {feat. Kleve Arrior}   Mer 12 Aoû - 16:15


Si la vie avait été différente...

Dans un monde parralèle.
Cathleen & Kleve

Lorsqu’on demanda leurs exécutions, Cathleen se tourna vers Kleve et vit qu’il ne s’y attendait pas non plus. Comment pouvait-on souhaiter la mort de quelqu’un ? D’accord, à eux deux, ils n’étaient pas des anges, mais ce n’était quand même pas une raison pour les exécuter. Les Adetirs derrière eux les retenaient, ils ne devaient pas se lever. Ils y avaient du mouvement dans les deux trucs… Le silence fut de nouveau demandé. On leur dit qu’il ne pouvait pas accéder à la demande… aussi rapidement. Cathleen n’en croyait pas ses oreilles. On pourrait dès demain leur dire qu’ils étaient morts. C’est alors qu’on pose une dernière question. C’était Andor. La jeune femme  se demandait ce qu’il pourrait dire de plus. Leur sort était presque scellé… Il pointa alors son doigt en direction des Argàs avant de demander à Calvin de s’approcher pour montrer ses blessures. Le cœur de Cathleen fit un bond. Bien sûr, on n’avait pas soigné les blessures de Calvin contrairement aux siennes ! Elle se tourna vers l’assemblée des Argàs pour essayer de voir le fiancé de Kleve. Il s’avança finalement vers l’assemblée. Le pauvre ! Il n’avait pas l’habitude d’être le centre du monde. Elle vit qu’Alek était là pour le rassurer, de loin. Il défit sa chemise et Cathleen vit que le chef des Argàs ne tenait plus en place. Il n’avait sans doute pas pensé qu’on demanderait à voir les blessures du seul véritable blessé de cette histoire. Le silence tomba dans la salle lorsqu’il dévoila son dos. On le remercia, il remit sa chemise et se dirigea vers sa tribu. Mais la pression, le stress, la fatigue eurent finalement raison de lui et il tomba dans les pommes. Kleve s’était déjà redressé vivement, mais Alek était déjà aux côtés de son ami. Pendant un instant, personne ne prêta attention aux Adetirs accusés. On parlait de Calvin. Cathleen regarda Kleve qui semblait très inquiet. Le Wisan demanda de nouveau le silence et leur dit que le jugement continuerait demain aux vus du nouvel élément. Il ajouta que Kleve et elle était libre de rentrer chez eux, mais interdiction de s’approcher des Argàs. C’était logique. On ajouta que les témoins devaient rester chez eux. Puis, la séance fut levée. Les Atriens se levaient déjà pour partir. On libéra Cath et Kleve. La jeune femme ne savait pas comment prendre la chose… Elle sentit la main de Kleve sur son épaule. Elle se força de lui sourire et le regarda rejoindre sa famille. Cathleen aurait aimé faire de même mais…

Un cri de rage se fit entendre dans la salle et avant que Cathleen ait pu se retourner, elle bascula vers l’arrière, se retrouva au sol et vit le visage rouge de colère de son père. La jeune femme savait qu’il ne devait pas être loin. Elle savait que sa mère lui avait sans doute dit qu’elle était sortie l’autre soir… Il leva la main et cette dernière trouva sur son trajet le visage de Cathleen. La jeune femme sentit la douleur contre sa joue. Elle resta contre au sol, ne voulant pas bouger.

« Espèce de petite idiote ! Tu ne peux pas rester tranquille au moins une soirée ! »

Il l’attrapa par le bras pour la relever. Autour d’eux, les Adetirs et les Argàs s’étaient arrêtés de bouger. On se demandait si on devait l’aider chez les Adetirs. Chez les Argàs, on se disait que c’était bien fait pour elle. La mère de Cathleen était derrière son père, mais elle ne bougea pas. Cathleen savait qu’elle ne ferait rien, comme d’habitude. Des larmes de rage coulèrent sur ses joues.

« Tu ne vaux pas mieux que ta mère… Tu me fais honte ! »

Il leva une nouvelle fois sa main contre le visage de la jeune femme et cette dernière perdit l’équilibre et tomba contre la table derrière elle. Elle fut sonnée pendant quelques secondes. Quelques Adetirs et Argàs étaient toujours autour d’eux, mais personne ne semblait vouloir faire quelque chose pour la jeune femme. Elle se releva en se retenant contre la table. Elle croisa le regard d’Alek qui était revenu dans la salle. Où était Calvin ? Elle le supplia du regard de partir. Il ne pouvait rien pour elle. Son père revient à l’assaut et l’attrapa par le bras pour la trainer de force jusqu’à la maison.

« Je ne sais pas ce que je vais faire de toi… Tu… »

Son regard venait de croiser celui de Kleve. Cathleen se glissa entre les deux hommes et dit à son ami :

« Pars avec ta famille… Je t’en supplie…

Elle fut poussée sur le côté et son père se jeta sur Kleve en même temps que son cri qui résonna dans la salle…


_________________
"Survivre"
"Bats toi, ne te laisses pas mourir. Tu es forte, tu peux le faire. Un jour, le monde comprendra tes sacrifices."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mister Sexy 2026

ID card
Tribu & Clan : Adetir
Double compte : Bartholomew Caldwell
Célébrité & Crédit(s): Luke Mitchell
MessageSujet: Re: [Terminé]Et si la vie avait été différente... {feat. Kleve Arrior}   Mer 12 Aoû - 21:06


Si la vie avait été différente...
Kleve vs Cathleen

Alors que j'allai partir avec ma famille, une dispute attira mon attention. Un atrien, qui devait être le père de Cathleen, s'en était prise à cette dernière. Je voulais aller l'aider mais ma mère m'attrapa par le bras en me faisant comprendre que cela ne me regardait pas. C'était vrai, mais c'était de ma faute si Cathleen se retrouvait ici. Je ne pouvais pas partir sans être sur qu'elle n'allait pas finir six pieds sous terre.
Personne ne bougeait pour venir arrêter le père. J'aperçus Alek qui était revenue, et je pensais que cela voulait dire que Calvin allait mieux.
Cathleen était trainé de force vers la sortie lorsque le père de celle-ci croisa mon regard. Des yeux qui se remplirent de haine. L'atrienne se glissa entre nous deux, me disant de partir. Mais c'était trop tard. Elle fut poussé et le père se jeta sur moi, me faisant tomber au sol. Il n'eut le temps que de me frapper qu'une seule fois car mes parents s'emparèrent de lui. Ils le menacèrent. Je me relevais, essuyant le sang qui coulait de ma lèvre ouverte par le coup.

Ma soeur me prit la main pour me tirer vers la sortie. Je lançais un regard désolé à Cathleen. Mes parents ne tardèrent pas à nous suivre.
Malgré la supplication de Cathleen, Alek s'approcha du père de celle-ci.

- Excusez moi ? Je me présente : Alek. Je suis l'Atrien qui avait rendez vous avec votre fille hier soir. Et aussi celui qui était coincé dans les toilettes avec Calvin...Cathleen m'a sauvé la vie alors s'il vous plaît, ne soyez pas aussi dure envers elle.

Il ne pouvais point la laisser ainsi, alors qu'elle n'avait rien fait de mal. Cela serait trop injuste. Il avait, à vrai dire, envie de la serrer dans ses bras. Mais cela serait enfreindre l'ordre donné et il n'avait pas envie de causer des soucis supplémentaires à Cathleen.
copyright crackle bones

_________________
We'll fight to the death



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: [Terminé]Et si la vie avait été différente... {feat. Kleve Arrior}   

Revenir en haut Aller en bas
 
[Terminé]Et si la vie avait été différente... {feat. Kleve Arrior}
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 6Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6  Suivant
 Sujets similaires
-
» [Terminé]Et si la vie avait été différente... {feat. Kleve Arrior}
» Une chasse différente [Terminé]
» [END] M'énerver ne m'amène à rien, c'est montrer ma faiblesse au monde. Pourtant, à ce moment-là, ce qu'il t'avait fait m'avait mis hors de moi (Feat Sora)
» «Il était un petit navire, qui n'avait ja, ja, jamais navigué» Adeline A. Romanov [terminé]
» [Terminé] Un bon petit film [Emma]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Blazing Star :: ATRIA, ma belle Atria :: Dans un univers parallèle-
Sauter vers: