Partagez | 
 

 Attila ~ Wish you were made just for me [U.C]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar
Hello from the Dark Side
MessageSujet: Attila ~ Wish you were made just for me [U.C]   Lun 25 Mai - 12:54

- Blazing Star -
Attila Tobias Theon
ft Bob Morley



Prénom(s) : Attila n'est pas un grand fan de son prénom. Il faut dire que quand on en connait l'origine, ce n'est pas nécessairement flatteur. Il lui arrive donc parfois de donner son 2eme prénom, Tobias, à la place. Sa famille et ses amis d'enfance continuent malgré tout de l'appeler Attila ou autres surnoms liés à ce nom.
Nom : Theon
Age : 28 ans
Date de naissance : 2 février
Etat civil : Célibataire sans enfant
Race : Humain
Métier : Attila est secouriste dans les Paramedics (équivalent du SAMU aux USA) d'Edendale. Cette équipe a été fortement développée lors de la guerre atrio-humaine -avant cela Edendale possédait une équipe limitée- et a été maintenue en cas de nouvelle guerre.

5 mots qui vous définissent le mieux : Obsessionnel, obstiné, dévoué, protecteur
Clan Attila s'est récemment rapproché des Prodinas, qu'il courtise dans l'unique but d'avoir un point d'entrée facile vis à vis des Atriens. Le projet "GYHN" et de cette banque de spermes et d'ovule atriens l'intéresse également, peut être peut-il obtenir du sang Atrien par ce biais. Il s'est donc proposé comme volontaire sur ce projet.

Votre ambition :
Certains ont des ambitions professionnelles, financières ou encore aventurières... Attila n'a rien de tout celà. Son voeu le plus cher serait de pouvoir guérier Sharleen, son amie d'enfance -et accessoirement la personne pour qui il a un penchant amoureux depuis maintenant 10 ans, bien que la demoiselle l'ait officiellement "friendzoné" en découvrant sa maladie- atteinte de la terrible maladie des os de verre. Une maladie rare et aujourd'hui incurable... par les méthodes humaines en tout cas. Depuis que Attila a découvert, complètement par hasard, le pouvoir du sang des Atriens mêlé au Cyper, leur plante de prédilection, il a retrouvé l'espoir de pouvoir guérir Sharleen. C'est aujourd'hui devenu une obsession pour lui.



Reveal
yourself

Que dire d'Attila... Attila peut vous être extrêmement loyal et dévoué comme il l'est avec son amie d’enfance, Shar, mais il peut aussi vous trahir, et ce même s'il vous aime bien. Nul ne sait comment il raisonne exactement, c'est une véritable pièce à double face. Sous des airs un peu plan plan, Attila est un garçon plutôt surprenant, il arrive même régulièrement qu’il se surprenne lui-même, comme si le mécanisme de son cerveau lui échappait.

Il est d'une extrême patience avec les autres gens, mais fait preuve d'une impatience certaine envers lui-même et ses projets. Il lui arrive d’ailleurs souvent de se précipiter, il peut être très maladroit dans ses mots ou ses gestes.

Bien que patient, Atti n'est pas franchement quelqu'un de calme, au contraire, le garçon a des tendances hyperactives. Habitué depuis son tout jeune age à s'activer dans tous les sens, il a beaucoup de mal à se poser ou se relaxer, il ne s’en laisse d’ailleurs jamais le temps. Pour lui, le temps doit être mis à profit, et le temps gagné à ne pas faire quelque chose, il le passera sur un autre de ses projets.

Attila est foncièrement quelqu'un de diplomate. Pour lui le conflit permet d'avancer mais uniquement s'il est constructif, il cherchera donc immédiatement à calmer le jeu si cela vire aux insultes compulsives ou à la baston. Intelligent, rusé même, il arrive généralement à tirer les ficelles pour amener les gens là où il le souhaite.
Bien que très émotif et empathe, il n’hésite pas à manipuler qui il faut pour obtenir ce qu’il souhaite. La culpabilité, les remords, il les connait, mais il sait aussi les faire taire si c’est pour ce qu’il juge être une bonne cause.

Au fond, Atti est quelqu’un de gentil, une bonne pâte comme dirait certain, mais il dédie tellement toute sa bonne volonté à son amie Sharleen qu’il pourrait parfois paraître négligeant vis-à-vis d’autres personnes. Se laissant facilement déborder, il peut finir par bâcler ses tâches plutôt que de prioriser ou de déléguer. Sans être un control-freak, il a besoin d’avoir un certain contrôle sur sa vie, ses projets, ce qu’il fait, et il serait capable de se tuer à la tâche plutôt que d’abandonner quelque chose.

Pour sûr, Attila est un drôle de bonhomme, qui a tendance à se sous-estimer plutôt que l'inverse. Si on lui demandait de parler de lui, il vous dirait qu'il est quelqu'un de banal et d'inintéressant, que sa vie est ordinaire, qu'il n'y a rien à en dire. Pourtant, si vous interrogez ses proches, ils auront bien des choses à vous dire sur ce drôle de bonhomme, qui a l'art et la manière de finir dans des situations aussi improbables que loufoques.




Tell me baby,
what's your story ?

Attila connut son premier drâme bien avant l'arrivée des Atriens. Il avait 7 ans lorsque sa meilleure amie, Sharleen, fut diagnostiquée d'une Ostéogenèse imparfaite, un mot barbare et incompréhensible pour des enfants. Son petit surnom, à cette terrible maladie, en disait déjà nettement plus sur sa nature : Maladie des Os de verre.

Tous jeunes, le concept de la maladie "avec des os de verre" amusa beaucoup les 2 enfants... Ce fut bien sûr avant qu'ils ne comprennent la gravité de celle-ci et l'étendue possible des dégâts. Au début, Attila faisait sortir en douce Sharleen de sa chambre pour aller jouer dans le jardin, ne prenant pas assez au sérieux la maladie. Il fallut que Sharleen se casse la cheville en chahutant à peine pour que la réalité les rattrape tous les deux, formalisée par la voix réprobatrice du père de Sharleen : "Elle n'est plus une enfant comme les autres Attila. Je sais que tu essayes de bien faire, mais traite là telle qu'elle est : une enfant malade". Ces mots bouleversèrent Attila. Au début, du moins. Bien vite, ce fut la colère qui prit le dessus : pouvait-on seulement donner pire conseil ? Traite la comme une enfant malade. Cette phrase le révoltait. Pire, elle le dégoûtait. Il ne comprenait pas cette terrible résignation. Il comprenait ce besoin de la protéger, de la ménager, mais la condamner à une vie de malade n'était pas envisageable.

Son enfance, Attila passa un peu à côté, il fallait bien le dire. Quand il n'était pas à l'école, il passait tout son temps libre auprès de Sharleen qui était, évidemment, scolarisée à la maison. Des amis, il ne s'en fit pas beaucoup, il y avait peu de place dans sa vie, Sharleen en prenait beaucoup. Ce petit bout de fille, il en était tombé amoureux dès le début. Avec ses yeux rieurs et sa bouille envahie de tâches de rousseur, avec ses rires un peu trop aigus et ses clins d'œil complices, elle avait instantanément fait chavirer son petit cœur d'enfant. Coeur qu'elle avait bousculé en lui faisant comprendre qu'ils resteraient seulement amis. Pas question de tomber amoureux alors qu'elle était malade et pouvait disparaître à tout moment. Si jeune et déjà trop raisonnable... Loin de repousser Attila, cela ne fit que l'encourager d'avantage à prendre soin de cette demie-portion déjà résignée à 9 ans tout juste. S'il fallait rester son ami, seulement son ami, alors il le resterait, et il serait le meilleur des amis.

Puis arrivèrent les Atriens, Atti et Shar avaient 13 ans. La nouvelle bouleversa le monde entier, Edendale plus que le reste. Ce n'était pas tant la réalisation que des extra-terrestres existaient bel et bien et qu'ils avaient choisi la Terre comme planète d'accueil qui ennuyait Attila, mais plus la guerre qui s'en suivit. Tout le monde craignait pour sa vie, Attila craignait pour celle de son amie plus que tout. Elle était fragile, elle ne devait pas être bousculée. Dans cette période austère où la nourriture était rationnée, les vies menacées au jour le jour, les sorties dans les rues de la ville compromises par les combats incessantes. Ce qui inquiétait le plus Attila, c’était la perspective de devoir fuir, rapidement, brusquement, de devoir courir pour sauver sa peau, alors que Sharleen parvenait difficilement à marcher.
Etait-ce un miracle ou une bonne étoile ? Nul ne le sait, mais l’adolescente sortit indemne de la guerre. Elle avait 15 ans lorsque le traité fut signé et la paix imposée. Les humains reprirent peu à peu leur vie normale, comme si de rien n’était, comme s’il n’y avait pas tout un peuple emprisonnés à quelques mètres de leurs maisons.

L'adolescence succéda à l'enfance, mais rien ne changea véritablement ... A part les humeurs de Sharleen. Elle s'énervait plus facilement, se fatiguait rapidement. C'était à cet âge où les changements physiques venaient bousculer l'équilibre psychologique, que la demoiselle réalisait toute l'ampleur de sa condition. Elle était plus petite, plus chétive que les autres, le visage un peu émacié. La sclérotique bleue la faisait ressembler à un alien selon ses dires, et son appareil auditif pour compenser sa surdité partielle était trop voyant à son goût. Les complexes habituels des filles venaient se superposer à sa maladie, rendant Sharleen lunatique et par extension, Attila aussi. Les disputes devenaient monnaie courante entre ces deux là, minant le moral de l'un et de l'autre. Jusqu'à ce qu'un jour Sharleen dépasse les bornes et lui ordonne en criant de débarrasser le plancher, de s'acheter une vie sociale, d'aller coller aux basques d'autres filles de son âge, plus belles, plus intéressantes et plus normales qu'elle. La réponse d'Attila fut impulsive, instinctive, portée par la colère plutôt que n'importe quel sentiment affectif : il l'embrassa. Alors qu'il lui volait ce baiser qu'elle n'avait visiblement pas la force de refuser, il essayait d'oublier qu'il touchait à l'intouchable, goûtait à l'interdit. Il espérait que de son côté, elle oublierait sa condition, cette "anormalité" qu'elle ne semblait pas réussir à ignorer. Le baiser sembla durer une éternité, une éternité qu'Attila passa sur un petit nuage... Jusqu'à ce que Sharleen n'y mette fin, le sommant de déguerpir et de ne plus montrer son visage ici.

La dispute ne dura pas longtemps. Sans doute déjà trop pour Attila ceci dit ... Mais le lendemain soir sa chère et tendre l'appelait, s'excusant pour les mots lâchés sous le coup de la colère, le suppliant de venir la voir. Faible, Attila l'était dès qu'il s'agissait de Sharleen, il ne mit que quelques minutes à la rejoindre. Quelques minutes passées à remettre les points sur les i sur la nature de leur relation -amicale un point c'est tout- et la demoiselle fondait dans ses bras réconfortants.

A partir de ce jour, Attila se résolut à essayer de se trouver une autre copine... Le souci, c'était que nulle n'arrivait à la cheville de Sharleen. Il s'amusait bien, passait du bon temps, mais se lassait vite, rien ne durait, et surtout pas ce faux semblant de sentiment qu'il apercevait parfois au début d'une relation. Remettant en doute jusqu'à sa sexualité, Atti s'essaya aussi bien aux hommes qu'aux femmes, mais il fallait se rendre à l'évidence : le souci ne venait pas du sexe de la personne, juste du fait que nul n'était Sharleen. Des canapés de psy, Atti en écuma, conscient qu'il DEVAIT passer à autre chose.

Tout cela n'altéra en aucun cas sa relation avec Shar. Du point de vue de cette dernière, Atti et elle n'avaient jamais été plus en phase. Ils se comprenaient, se soutenaient, s'aimaient d'un amour pur et désintéressé, comme un frère et une sœur. Le pouvoir du friendzoning est infini mes frères...

Attila finit tout de même par s'éloigner de Sharleen... bon gré malgré. D'abord il y eut les études supérieures, puis son travail de secouriste, qui lui prit beaucoup de temps. A cela s'ajoutaient ses relations : toujours peu sérieures, toujours sans grand avenir... Mais malgré tout, il fallait leur accorder un peu de temps, à ces relations sans futur. Mais surtout, il y avait ses recherches.

La grande révélation, l'illumination, Attila l'eut au détour d'un hasard. Les atriens venaient tout juste d'obtenir la permission de sortir de leur prison en journée lorsque Attila fut appelé au secours de l'une d'entre eux. Elle était sur le toît du lycée, agonisante, une bouteille de coca vide dans la main. Les humains avec qui elle était avaient déguerpi dès qu'elle avait commencé sa crise, sans doute angoissés à l'idée que ça ne leur retombe dessus. Alors qu'Attila essayait de lui prodiguer les premiers soins -ignorant encore à l'époque que la caféine était mortelle pour les Atriens- ses collègues s'affaireaient en bas de l'immeuble pour préparer le brancard et l'ambulance. Atti était seul lorsque la demoiselle le supplia d'aller chercher ses parents. Il crut d'abord à une crise de panique classique, mais ce que l'atrienne baffouillait n'y ressemblait pas tout à fait. Du cyper, elle voulait du cyper, elle le répétait en boucle. "On va te trouver ça" marmona Attila, essayant de la calmer, croyant à un grigi ou autre croyance ridicule. Mais cela ne semblait pas calmer la pauvre fille qui, malgré ses difficultés à respirer, continuer d'essayer de communiquer. Ca ne suffira pas, ne cessait-elle de répéter, le cyper ne suffira pas, il me faut mon père... ou ma mère... ou n'importe quel atrien.... son sang, et du cyper.... Elle perdit connaissance, et fut emmenée à l'hôpital.

Sur le moment, le jeune secouriste ne prêta pas d'avantage attention à ces dires. Ce ne fut que bien plus tard, à tête reposée, qu'il les reconsidéra. Qu'on implore de voir ses parents sur le seuil de la mort, cela pouvait se comprendre. Mais n'importe quel atrien ? Fallait-il être désespéré et haïr les humains pour supplier celà... Et cette jeune femme ne détestait pas les humains, elle traînait sur le toît avec eux. Ca ne collait pas. Alors pourquoi n'importe quel atrien, et pourquoi son sang et une fichue plante ? Ce problème, Attila le retourna dans tous les sens dans sa tête, jusqu'à ce que l'idée se forme. Que le Cyper était cher aux atriens, il le savait déjà, il s'était renseigné durant sa formation de secouriste. Et si cette plante, mêlé au sang d'un atrien, avait un pouvoir de guérison insoupçonné ?

C'était une sacrée extrapolation, mais pour Atti, c'était l'espoir. Pas un espoir pour l'humanité, pas celui de guérir la terre entière, juste un espoir pour Shar. Un espoir bien maigrelet, et peu fondé, mais un début de quelque chose auquel se raccrocher. Un but à poursuivre, et c'était plus qu'il n'avait eu dans ses dernières années. Commença alors la mission d'une vie : prouver que l'association du cyper du sang atrien avait l'effet de guérison escompté, et trouver un pigeon atrien pour donner son sang.

Le destin semblait vouloir donner un coup de pouce à Attila, puisqu'il le mit sur le chemin des Prodinas. Cette association était EXACTEMENT ce dont le jeune homme avait besoin pour se rapprocher l'air de rien des Atriens. Sous son masque de grand fan des Atriens -alors qu'honnêtement il n'en a rien à faire de ces gens là, ni pour ni contre, quoique un peu pour depuis qu'il sait à quel point ils peuvent aider Shar...- il devint un militant et intervenant actif des Prodinas. Et lorsque le programme GYHN vit le jour, il était au premier rang pour être détaché sur ce projet consistant à récolter de l'ADN Atrien ... Évidemment, on le mit dans l'équipe de démarchage des Atriens, pas dans le labo, mais il se sentait malgré tout plus proche que jamais de son but.

Nécessairement, ce temps dédié à l'association, Atti dut le prendre quelque part, et ce n'était pas sur son sommeil déjà limité qu'il allait le prélever. Il commença à négliger encore un peu plus sa vie sentimentale -il n'était plus à ça près dans tous les cas- tout en limitant encore d'avantage en durée et en fréquence ses visites à Sharleen. Certes, il la voyait moins, mais c'était pour la soigner, alors ça valait le coup, non ?





Pseudo : Jawaen
Age : Toujours vieiiiiilleuh  peur
Comment as-tu connu le forum ?
Par magie  Atrien pas classe
Un commentaire  ?

Code : [hideValidé avec n'amour par Winnie  ♥️[/hide]


_________________
The cycle repeated as explosions broke in the sky.
All that I ever wanted was the one thing I couldn't find.
And I believed you when you told that lie

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Mangeuse d'atriens

ID card
Tribu & Clan : Apprentie Red Hawk
Double compte : Rubens & Alvin
Célébrité & Crédit(s): Ellen Page & Bazzart
MessageSujet: Re: Attila ~ Wish you were made just for me [U.C]   Lun 25 Mai - 17:30

MON ANIMAL DE COMPAGNIE A MWA choupi

_________________
Screw you ! I'm not afraid

⋆ Some people are just born to fight, I think ⋆


I'm gonna bring you down. I'm gonna destroy you. Because you're not from here. You're a nightmare and I'm gonna bring back the light.I'm a Red Hawks
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Hello from the Dark Side
MessageSujet: Re: Attila ~ Wish you were made just for me [U.C]   Lun 25 Mai - 21:51


_________________
The cycle repeated as explosions broke in the sky.
All that I ever wanted was the one thing I couldn't find.
And I believed you when you told that lie

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Gang des Kiwis RPZ

ID card
Tribu & Clan : Trags
Double compte : Miss Medecine & Dancing Hybrid
Célébrité & Crédit(s): Roller Coaster & okinnel. & Tumblr
MessageSujet: Re: Attila ~ Wish you were made just for me [U.C]   Lun 25 Mai - 23:16

Comme si le personnage n'était pas assez parfait au départ, il a fallu que tu le fasses Paramedic en plus s'évanouir C'est officiel, je meurs !

Bon *ressuscite lentement* Rebienvenue dans le coin !
Comme t'as du le remarquer, je suis déjà fan du personnage x)
Bon courage pour ta fichette étrangle J'espère que tu t'amuseras bien avec cette nouvelle tête !
Sur ce *retourne mourir* love

_________________
you'll never know the top till you get too low
Always shatter into pieces in the end I'm broken and I'm barely breathing I'm falling 'cause my heart stopped beating If this is how it all goes down tonight, If this is how you bring me back to life
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Hello from the Dark Side
MessageSujet: Re: Attila ~ Wish you were made just for me [U.C]   Mar 26 Mai - 19:57

XDDDDD

Contente qu'il te plaise le Atti à moi

Et hop la fiche est finie ♥️

_________________
The cycle repeated as explosions broke in the sky.
All that I ever wanted was the one thing I couldn't find.
And I believed you when you told that lie

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Mangeuse d'atriens

ID card
Tribu & Clan : Apprentie Red Hawk
Double compte : Rubens & Alvin
Célébrité & Crédit(s): Ellen Page & Bazzart
MessageSujet: Re: Attila ~ Wish you were made just for me [U.C]   Mer 27 Mai - 20:02

Atti a écrit:
il peut aussi vous trahir, et ce même s'il vous aime bien.

Tu feras pas ça à Winnie hein please

Attila est toujours aussi choupitrognon et lire enfin son caractère fait plaiz coeur

- Blazing Star -
Bienvenue sur Blazing Star !


Bravo, tu as déjoué les plans machiavéliques des admins, et te voilà donc officiellement validé(e) et habitant(e) de Edendale ♥️

Ton groupe lié à ta race te sera mis très rapidement et si on te met un rang chelou, dis toi que c'est une marque d'affection

Mais ton périple ne fait que commencer mon jeune Padawan, tu as encore quelques étapes à franchir avant d'avoir la parfaite panoplie de l'Edendalien.

Tout d'abord si ton poste ou ton clan le justifie, n'oublie pas de faire ta demande d'accès ici. Cela te permettra de consulter et poster dans les forums aux accès restreints.

Avant de te lancer dans les folies du rp, nous te conseillons également de compléter ta Card ID dans ton profil et si tu le souhaite, faire une demande de rang et de logement/lieu de travail. Puis de créer ta fiche de lien, ta chronologie et ta fiche télécom. Tu peux également faire une demande de RP si tu veux trouver un partenaire.

Si le coeur t'en dit, vas donc faire un tour du côté de nos prédéfinis, si certains t'inspirent, n'hésite pas à nous envoyer un petit mp pour proposer des liens entre ton perso et les prédefs

Et le mot de la fin :
Amuse toi à fond les ballons sur BS





_________________
Screw you ! I'm not afraid

⋆ Some people are just born to fight, I think ⋆


I'm gonna bring you down. I'm gonna destroy you. Because you're not from here. You're a nightmare and I'm gonna bring back the light.I'm a Red Hawks
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Hello from the Dark Side
MessageSujet: Re: Attila ~ Wish you were made just for me [U.C]   Mer 27 Mai - 21:50

Moooh, dans mes bras ma lapine crétine étrangle étrangle étrangle étrangle

_________________
The cycle repeated as explosions broke in the sky.
All that I ever wanted was the one thing I couldn't find.
And I believed you when you told that lie

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: Attila ~ Wish you were made just for me [U.C]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Attila ~ Wish you were made just for me [U.C]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» ET LA VERITE SORT DU PUIT/SOU MENSONGE DANS GNB CONTRE ATTILA
» The Impossible Made Possible. Fè san sòt lan wòch? Lamizè ayisyen
» Inscription d\'Attila Ebdartàn
» L' armée d' orks d' Attila (WIP)
» Asa Made Jugyou chu !

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Blazing Star :: FRONTIÈRES DE LA VILLE :: Your name, sir ? :: Bienvenue à bord-
Sauter vers: