Partagez | 
 

 "Bonjour toi ! On ne se connait pas, mais ça ne va pas tarder..." TERMINE

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar
Prince charmant avec son cheval (pas) blanc

ID card
Tribu & Clan :
Double compte : Cathleen Morris & Emily Coopers
Célébrité & Crédit(s):
MessageSujet: "Bonjour toi ! On ne se connait pas, mais ça ne va pas tarder..." TERMINE   Lun 27 Avr - 22:05


"Bonjour toi ! On ne se connait pas, mais ça ne va pas tarder..."

Quand la réalité croise l'irréel
James & Winnie

La sécurité. Une denrée rare depuis plus de 15 ans. C’était quelque chose que les humains ne connaissaient plus vraiment, mais ils n’étaient pas les seuls. Les Atriens étaient tout autant toucher. Après tout, c’était de leur faute si tout avait changé…

James Aylen faisait partie de ces gens qui voulaient protéger tout le monde. Il avait toujours mit un point d’honneur de s’occuper des Atriens ainsi que des humains. Personne n’avait besoin de se faire tuer parce qu’il était tout simplement lui-même. Le jeune homme avait donc décidé de rendre service à tout le monde. Pourtant, il y avait des jours où il voudrait bien arrêter de faire ce métier. Il connaissait beaucoup d’humains et d’atriens qui ne pouvaient pas se voir l’un et l’autre. Se retrouver au milieu d’un conflit, ce n’était jamais simple.

C’était une belle journée. James avait décidé de prendre une journée de congé. Il avait vécu quelques difficultés depuis quelques temps… Il attrapa son portable au fond de sa poche et y brancha ses écouteurs. Il mit en route une musique au hasard. Il regarda ses sms… Pourquoi ne lui répondait-elle pas ? James avait une occupation qui pourrait sembler bizarre aux yeux des autres… Il lui arrivait de tomber sur des numéros de téléphone portable et il cherchait à savoir qui était la personne qui lui répondait. Parfois, c’était des personnes importantes, d’autres fois, personne ne répondait… Et pourtant, depuis quelques jours, il envoyait des messages à une jeune femme qui avait refusé de lui dire son prénom… Il ouvrit l’application des sms.

« Hey ! Pourquoi ne me réponds-tu pas ? »

Il appuya sur le bouton envoyé… Pourquoi il faisait ça ? Peut-être parce qu’il commençait à s’ennuyer tout seul ? Il est vrai qu’il connaissait beaucoup de gens, mais au final, personne n’était resté à ses côtés… Peut-être qu’il ne méritait que ça… La réponse de la jeune femme ne tarda pas à arriver…

_________________
love is complication
You close your eyes to the chaos around you as you crash into the stone cold wall of your own personal hell, and you ask yourself, ‘Why am I not the only one who has to suffer?' ~ i know i'll lose you  by temporary fix.


Dernière édition par James E. Aylen le Dim 5 Juil - 11:08, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Mangeuse d'atriens

ID card
Tribu & Clan : Apprentie Red Hawk
Double compte : Rubens & Alvin
Célébrité & Crédit(s): Ellen Page & Bazzart
MessageSujet: Re: "Bonjour toi ! On ne se connait pas, mais ça ne va pas tarder..." TERMINE   Mar 28 Avr - 12:19


SMS 1
Vous avez un message

James & Winnie.
"Allez viens sois pas bête, j't'en prie arrête j'suis sure qu'il n'reflète pas vraiment c'qu'il est "
Tout avait commencé par un simple salut. Comme ça, un numéro inconnu m'envoie "salut" et moi je répond, parce que j'crois que c'est Lör qui a encore pomé son téléphone. Mince, l'inconnu du tel m'en aurait squizzé mon forfait si j'avais pas illimité. Des heures à s'écrire, parfois j'captais pas ce qu'il voulait me dire mais quand même, j'ai été persuadé de le connaître pendant toute la conversation. Sauf à la fin, il a pas cerné ce que lui demandais quand j'ai proposé d'aller farmer. Là, j'ai enfin pigé que je ne parlais pas à mon DPS préféré mais à un parfait inconnu... un inconnu sacrement curieux ! Creepy Guy continue de me bombarder de sms mais j'ai pas envie de lui répondre putain, fli-ppant ! Si ça se trouve c'est un foutu psychopathe qui veut me bouffer le cerveau. Si ça se trouve c'est un foutu psychopathe qui vit en dehors d'Edendale et pourra me sauver avant de me bouffer le cerveau. P'tet même que je pourrais lui bouffer son cerveau avant de perdre le mien.

Winifred était allongée dans son lit qui s'était improvisé en salon de lecture. Des mangas s'étalaient autour d'elle alors que son roman avait abandonné la bataille, les pages en vrac sur le sol. Pour être à son aise elle avait relevé les jambes contre le mur et, sur le dos, elle lisait comme elle pouvait en se jurant que la tension dans ses bras était sa dose de sport mensuel. Étonnamment au bout de cinq minutes ses bras la lancèrent tant qu'elle lâcha le manga sur son visage et, la tête dans les bulles, ferma les yeux pour une sieste bien méritée. Here we go !. La sonnerie sms de son portable la tira de son demi-sommeil, encore lui, j'suis sûre que c'est lui. Espoir mêlé de crainte, sa main tâtonne pour trouver le portable, en même temps elle secoue la tête pour faire glisser le manga afin de lire le texto. C'est lui. Le petit ourson de l'application lui indiquait que son "Creepy Guy" avait envoyé un nouveau message. Putain. Soupir, c'est un malade, soupir, elle aimerait bien que ce soit un malade hors du mur. Ils n'ont pas fais mention d'Edendale, aucune trace d'alien pour l'instant dans leurs conversations et quel bonheur que c'est de faire comme si ces monstres n'existaient pas ! Son taré n'était pas méchant, juste flippant. Pauvre bonhomme quand même, mais même les tueurs en série ont besoin d'amour et son pouce glissa pour afficher le sms.

« Hey ! Pourquoi ne me réponds-tu pas ? »

Parce que je ne te connais pas, t'es surement un vioc' qu'essaie de battre le record de longévité.  Puis j'étais occupée, mince il a pas d'vie ? Silence, elle hésite, se retourne sur le ventre, un oeil sur son ordi mais skype reste vide de relations, son regard glisse sur la télévision qui s'est mise en veille. Il ne lui semble pas discerner un message de ses complices. Tss, il est trop tôt, y a personne à cette heure de connecté. Elle va téléphoner à Attila et lui dira de venir jouer avec elle. Le message continue de clignoter. J'ignore et j'appelle Attila. Clignote. Attila et on ira dans la piscine, ça f'ra marrer ma mère. Elle ferme le répertoire pour rouvrir le sms et appuie sur répondre. Les mots court sous ses doigts, la faute à l'excitation qu'elle éprouve à se lancer là-dedans, parce qu'elle adore râler contre lui mais que mine de rien elle est bien curieuse de savoir où tout ça va la mener. Juste un peu de dérivatif pour une associable et un vioc tueur en série.

J'étais super occupée !

La barre continuait de clignoter, attendant impatiemment la suite... J'ose ? J'ose pas ? .... La touche supprimer, la barre mange les lettres. J'étais occupée mais tu dois connaître ça, c'est ça de vivre dans une ville super animée ! Ca sonne autoritaire... en même temps lui, il ne lui manque que le smiley qui pleure...

J'étais occupée mais tu dois connaître ça, c'est ça de vivre dans une ville super animée ! \o/ .

Voilà. Et Winifred appuya sur la touche envoyer, le coeur battant à la chamade et avec impatience, elle attendait la douce voix de Mario. Allez dis moi que tu n'es pas d'ici... j'aurais dû préciser "capitale" ? Genre pour bien préciser une ville TRES animée ! Si ça se trouve pour lui la fête à la citrouille c'est ze place to be, party hard, youhou les bras en l'air ! Ouais j'vais rajouter capitale... ou pas....

Allez mon vioc', répond moi.

 
.


fiche codée par shirosaki
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Prince charmant avec son cheval (pas) blanc

ID card
Tribu & Clan :
Double compte : Cathleen Morris & Emily Coopers
Célébrité & Crédit(s):
MessageSujet: Re: "Bonjour toi ! On ne se connait pas, mais ça ne va pas tarder..." TERMINE   Ven 1 Mai - 12:43


"Bonjour toi ! On ne se connait pas, mais ça ne va pas tarder..."

Quand la réalité croise l'irréel
James & Winnie

James tenait toujours son portable dans sa main. Il est vrai qu’il avait une passion quelque peu… bizarre. Composé un numéro de téléphone au hasard seulement parce qu’il s’ennuyait… Il secoua la tête. Parfois, il se faisait peur… Mais lorsqu’un message apparu sur son écran, le cœur de James sursauta dans sa poitrine. Il ne pensait pas qu’elle allait répondre. Il est vrai qu’il avait été un peu brutal… Ses mains tremblaient un peu…

James n’avait pas eu beaucoup d’amis depuis l’arrivée des Atriens. Il s’était toujours éloigné des gens, il restait dans son coin. Maintenant qu’il s’occupait de la sécurité des gens, il n’avait pas le temps de s’occuper de ses liens d’amités. Mais c’était différent avec cette fille. Au départ, il ne s’attendait pas à ce qu’elle lui répond. Ils ne se connaissaient pas, ni les prénoms, ni ce qu’ils faisaient dans la vie… et pourtant il y avait des moments où il semblait que les deux se connaissaient depuis des années.

James ouvrit de nouveau son application pour lire le sms de son amie

« J'étais occupée mais tu dois connaître ça, c'est ça de vivre dans une ville super animée ! \o/ . »

Il eut un petit sourire. Bien qu’ils ne se soient jamais dit leurs métiers respectif, la jeune femme semblait avoir deviner le métier de James. Peut-être qu’il avait laissé paraitre quelque chose dans ses messages… Il appuya sur les touches pour lui répondre :

« Bien sûr, excuse moi… ;) »

Il appuya sur le bouton « Envoi » et se laissa tomber sur son lit. Aujourd’hui, il n’était pas de service. Parfois, il prenait des jours de repos, même s’il détestait le faire. Ces derniers temps, il avait tendence à le faire un peu trop souvent… Cette fille allait le rendre fou… Il ne comprenait pas pourquoi elle continuait à lui parler alors qu’ils ne se connaissait pas… Il attrapa son portable et lui envoya un nouveau message :

« Tu crois qu’un jour, on pourra se rencontrer ? »

Il apppuya de nouveau de sur envoyer et ressentit une petite appréhension. Peut-être qu’elle ne voudrait pas le voir ? Peut-être qu’elle était le genre de filles qui n’aimaient pas les amitié garçons-filles ? Il commença à s’angoisser un peu lorsqu’il reçut la réponse de la jeune femme…

_________________
love is complication
You close your eyes to the chaos around you as you crash into the stone cold wall of your own personal hell, and you ask yourself, ‘Why am I not the only one who has to suffer?' ~ i know i'll lose you  by temporary fix.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Mangeuse d'atriens

ID card
Tribu & Clan : Apprentie Red Hawk
Double compte : Rubens & Alvin
Célébrité & Crédit(s): Ellen Page & Bazzart
MessageSujet: Re: "Bonjour toi ! On ne se connait pas, mais ça ne va pas tarder..." TERMINE   Ven 1 Mai - 17:01


SMS 1
Vous avez un message

James & Winnie.
"Allez viens sois pas bête, j't'en prie arrête j'suis sure qu'il n'reflète pas vraiment c'qu'il est "
Ca y ai ! Il répond ! Cette fois, elle n'attend pas pour lire sa réponse et si son sourire s'élargit quand elle pense comprendre qu'il vit en effet dans une ville très animée - comprendre La Nouvelle Orléans, New York ou même Los Angeles, son visage se fane dès qu'elle reçoit le troisième message. Ca va être difficile. Comment lui dire qu'elle ne pourra probablement jamais le rencontrer ? Qu'en vérité, il faudrait qu'il défie le gouvernement - rien que ça - pour un regard ? Comment demander à un inconnu fraîchement rencontré de braver la Loi pour la sauver ? Elle se sent si proche de ces héroïnes qu'elle sauve dans ses jeux, de ces idiotes de contes qui prennent le premier prince venu. Pour la Liberté elle prendrait même son vioc. Mentir, elle pourrait lui mentir, le mener en bateau le temps qu'il s'attache à elle. Il l'aimera alors suffisamment pour venir la sortir de là et si le prix à payer c'est de dragouiller tant bien que mal le vioc, elle était capable de le payer.

Une boule dans le ventre, elle se sentait mal de jouer la carte de la manipulation. Ce n'était pas dans sa nature, elle, elle était au contraire trop honnête, du genre à tout balancer et à subir les conséquences. La subtilité c'était pas son fort et elle était même étonnée qu'il ait envie de la rencontrer. Preuve que c'est un tordu. Je fais quoi ?

Je suis partit en voyage, à mon retour ça serait sympa ^^

C'est nul, cela ne fait que repousser l'inévitable... Winifred se leva pour aller à la fenêtre d'où elle regarda les passants dans la rue. Plein d'humain, jamais d'atrien dans cette partie de la ville, une rue "normale" mais au loin elle pouvait distinguer les ramparts du Secteur. Encore plus loin, elle devinait la clôture de la ville. C'est ça mon quotidien. Bordel Raiponce devait se sentir bien seule dans sa foutue tour pas étonnant qu'elle soit devenue amie avec un caméléon ! Attila j'aurais bien besoin de toi là... D'un pas rapide elle retourna à son lit où elle récupéra son téléphone et, sans réfléchir, envoya quelques mots :

Ou pas en voyage. Si je te disais que j'étais comme Raiponce et que toi, tu serais Flynn, tu me répondrais quoi ?

Son coeur battait à cent à l'heure, elle se laissa tomber sur le sol, dos contre le lit, sans arriver à calmer les battements de son coeur. Pour la première fois elle s'inquiétait qu'il ne comprenne pas ses références alors que jusqu'ici elle ne s'était pas gênée pour parler de ses passions comme s'il les partageait toutes. Il ne va pas me comprendre, il va rien comprendre et je devrais tout expliquer. Parler des atriens, c'est leur donner une existence et j'aimais tant qu'avec toi, c'était comme s'ils n'existaient pas. Comme s'il n'y avait que nous deux et notre étrange jeu.
 
.


fiche codée par shirosaki
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Prince charmant avec son cheval (pas) blanc

ID card
Tribu & Clan :
Double compte : Cathleen Morris & Emily Coopers
Célébrité & Crédit(s):
MessageSujet: Re: "Bonjour toi ! On ne se connait pas, mais ça ne va pas tarder..." TERMINE   Ven 1 Mai - 18:31


"Bonjour toi ! On ne se connait pas, mais ça ne va pas tarder..."

Quand la réalité croise l'irréel
James & Winnie

James est toujours sur son lit, son portable à la main. Est-ce qu’elle allait lui répondre ? Ce n’était pas sûr… Il soupira. Qu’est-ce qu’il lui avait prit de lui envoyer ce message ? Il secoua la tête et se redressa de son lit. Il se leva et alla se poster vers la fenêtre. La ville était sombre. La pluie tombait doucement. Il pouvait voir dans les fenêtres de l’immeuble d’en face qu’il n’y avait personne de présent. Dans le reflet de ces mêmes fenêtres, il pouvait voir qu’il y avait une fenêtre à coté de la sienne. C’était bizarre parce qu’il ne l’avait jamais remarquer avant… Il faut dire qu’il rentrait chez lui rapidement le soir et qu’il n’avait sans doute pas remarquer une deuxième porte sur le même étage. Il se promit de regarder de plus près le lendemain. Son portable se mit à vibrer et son cœur sursauta de nouveau. Elle lui dit qu’elle était en voyage… Bizarre. Il allait exploser son forfait si c’était le cas. Mais quelques secondes plus tard, il reçut un nouveau message qui lui disait qu’elle n’était peut-être pas en voyage, mais elle ajouta que si elle était comme Raiponce et lui comme Flynn, qu’est-ce qui ferait ? James fut surpris. Etait-elle prisonnière ? Il revient s’asseoir sur le lit.

« Qu’est-ce que tu veux dire ? »

Ses mains tremblaient légèrement. Qu’est-ce qu’il allait faire si elle confirmait l’information ? La sécurité était son obsession, il avait tendance à foncer dans le tas sans réfléchir. Il attrapa de nouveau son téléphone et lui dit :

« Je viendrais te sauver. Sincèrement. »

Il envoya le message et sentit ce sentiment d’injustice et de colère monté en lui. Pourquoi ? C’était la question que James se posa avant de recevoir un nouveau message de son amie…

_________________
love is complication
You close your eyes to the chaos around you as you crash into the stone cold wall of your own personal hell, and you ask yourself, ‘Why am I not the only one who has to suffer?' ~ i know i'll lose you  by temporary fix.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Mangeuse d'atriens

ID card
Tribu & Clan : Apprentie Red Hawk
Double compte : Rubens & Alvin
Célébrité & Crédit(s): Ellen Page & Bazzart
MessageSujet: Re: "Bonjour toi ! On ne se connait pas, mais ça ne va pas tarder..." TERMINE   Sam 2 Mai - 12:40


SMS 1
Vous avez un message

James & Winnie.
"Allez viens sois pas bête, j't'en prie arrête j'suis sure qu'il n'reflète pas vraiment c'qu'il est "
Il n'avait pas compris…. Un nouveau message… il a très bien compris et aurait cerné le vrai dans le jeu ? Elle lève les yeux au plafond, avoue tout Winnie, il est temps… L'heure de faire exploser ce beau rêve et de prier fort tous les Dieux du monde qu'il ne ment pas. Elle relit le dernier message, s'arrête sur le « sincèrement » alors que l'espoir lui fait battre le coeur. C'est le genre de réponse qu'elle attendait mais c'est aussi des mots fades, des mots qu'on dit quand on est pas confronté à la dure réalité. Son naturel râleur pris le dessus quelques instants avant qu'elle balance ses mots sur le clavier de son téléphone.

Alors vient.

Elle envoya mais c'était peu précis, trop précipité, se mordillant la lèvre inférieur elle rouvrit l'application sms. Ce n'était que des mots pour un vioc mais à mesure que les charactères s'affichent la pression dans sa poitrine se fait de plus en plus lourde. Le souffle est court, les mains sont moites et déglutir est délicat. Mine de rien, le vioc, tu t'y es attachée, mine de rien, ces messages sur lequel tu aimais rire, te moquer, imaginer le pire pour mieux le relancer ; ces messages qui ponctuent tes journées et épicent ton quotidien sont devenue importants. J'espère que tu n'es pas un tueur en série, sauve moi comme dans le plus beau des films, ne me bouffe pas le coeur, sauve moi comme Link avec Zelda. Sauve moi, monte dans ma tour, met moi sous ton bras et sur ton dos ou dans ma valise je caserais Attila. Sois pas jaloux, mon ami c'est comme un animal de compagnie. Ses pensées dérivent, une fois de plus, manie de s'évader quand la réalité l'étouffe, allez courage… Elle passe sa main sur sa nuque, joue avec ses cheveux et mordillant sa lèvre inférieure répond enfin.

Tu vois Edendale ? La ville pleine d'aliens ? Ben je suis dedans. Si tu veux qu'on se voit faudra m'en sortir, je déconne pas en plus et crois moi c'est super compliqué de partir. Ca fait quinze ans que j'en rêve et j'ai toujours pas trouvé la solution. Tu en penses quoi de cette situation ? Vous avez quels échos, là dehors ?


C'est mort, il ne va plus vouloir me tirer de là et je ne peux même pas le blâmer. La vérité avouée, elle ne se sent pas mieux. Winifred se releva pour regarder par la fenêtre, le reflet des bâtiments d'en faire lui renvoie sa propre image. Celle d'une fille sans sourire avec un tee shirt noir avec la tête de Dark Vador, un vrai collector qu'elle a trouvé à prix d'or sur le net. A côté l'ombre d'un jeune homme qu'elle n'a jamais remarqué, en même temps c'est plutôt rare qu'elle ouvre ses volets alors regarder ce qui se passe à côté… Pas comme si la ville et ses habitants l'intéressaient, y a que l'extérieur qui vaut le coup, et sa mère et Attila, le voisin auprès du quelle elle s'impose. Elle observe le voisin, devinant ses traits plus que les voyant, mignon, pensée aussitôt suivit d'un implacable : surement un énième sex friend à ma mère. Et se détournant sans quitter la fenêtre elle regarde son téléphone, ce dernier venant de sonner.
.


fiche codée par shirosaki
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Prince charmant avec son cheval (pas) blanc

ID card
Tribu & Clan :
Double compte : Cathleen Morris & Emily Coopers
Célébrité & Crédit(s):
MessageSujet: Re: "Bonjour toi ! On ne se connait pas, mais ça ne va pas tarder..." TERMINE   Sam 2 Mai - 16:41


"Bonjour toi ! On ne se connait pas, mais ça ne va pas tarder..."

Quand la réalité croise l'irréel
James & Winnie

Les mots qui s’affichèrent sur son écran était « Alors viens. ». James sentit que c’était une situation d’urgence. Il se redressa, restant près de la fenêtre. Il regarda son portable pendant quelques secondes avant de recevoir un nouveau message. Il lu rapidement et se rendit compte qu’ils habitaient tous les deux à Edendale… Haussant les sourcils, le jeune homme, il relut le message. La jeune femme essayait de lui faire comprendre qu’elle vivait un enfer et qu’elle voulait se sauver. James tapa rapidement sur son portable.

« Tu vas rigoler… »

Il laissa à suspend son message. Est-ce qu’il devait lui dire qu’il habitait aussi Edendale ? Est-ce qu’elle allait accepté son aide maintenant ?

« Tu vas rigoler, mais je suis aussi un habitant d’Edendale… Mais je veux venir te sauver, je ferais tout pour que ce soit le cas ! »

Il tremblait. Il devait la sauver, elle semblait en avoir besoin plus que tout au monde. Il était l’un des protecteurs des gens de cette ville, il se devait de la libérer. Décidé, il lui envoya un troisième message :

« Dis moi où tu habites. »

Un ordre. Encore un. Il avait tendence à diriger le monde lorsqu’il avait envie de sauver quelqu’un. Il espérait qu’elle allait lui répondre assez rapidement. Il sortit de son armoire, son uniforme qu’il avait fait faire sur mesure ainsi qu’un petit pistolet qu’il pouvait cacher dans ses chaussettes pour protéger les gens qui lui demandait ce service. Il enfila son uniforme lorsqu’il reçut un nouveau sms…  

_________________
love is complication
You close your eyes to the chaos around you as you crash into the stone cold wall of your own personal hell, and you ask yourself, ‘Why am I not the only one who has to suffer?' ~ i know i'll lose you  by temporary fix.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Mangeuse d'atriens

ID card
Tribu & Clan : Apprentie Red Hawk
Double compte : Rubens & Alvin
Célébrité & Crédit(s): Ellen Page & Bazzart
MessageSujet: Re: "Bonjour toi ! On ne se connait pas, mais ça ne va pas tarder..." TERMINE   Mar 5 Mai - 12:57


SMS 1
Vous avez un message

James & Winnie.
"Allez viens sois pas bête, j't'en prie arrête j'suis sure qu'il n'reflète pas vraiment c'qu'il est "
Oh bordel… oh bâtard de barbares… j'hallucine… il est dans la ville. Il est là, dans Edendale, quelque part et…. Il est là et moi comme la dernière des connes j'ai crue qu'il était en dehors, moi qui me montait la tête à m'dire qu'il allait me sortir de ce trou à rat… mais quelle cruche ! Quelle pauvre fille ! De TOUT les numéros de téléphone on est tombé sur la MEME FOUTUE VILLE ! Ses espoirs se meurt, la rage grimpe en elle, Winifred lâche un cri de rage et balance sur son lit sur téléphone. Un nouveau cri, les voisins vont rappliquer, heureusement que sa mère est au boulot. Oh putain mais qu'elle pauvre conne ! Les larmes lui montent aux yeux, ses mains passent en désordre sur son visage pour les sécher avant qu'elles ne coulent. Pauvre idiot qui semble plein de bon sentiment, tu peux rien pour moi : on est foutu. On va crever comme asphyxié dans cette saletés de ville. Aucun avenir pour nous, s'allier à ces monstres et vivre ou mourir d'inertie. Non, non, je ne dois pas me laisser abattre, l'espoir déçu me fusille mais je ne dois pas me laisser abattre. Elle a la respiration saccadée, vainement elle essaie un mélange de yoga-relaxation pour se calmer qui met trois plombes à opérer. Winnie tourne en rond dans sa chambre, dans cet espace sécurisé et au loin Mario retentit. Un nouveau message, lui sans aucun doute. Ou Attila qui s'inquiète de ses cris mais à la flem de venir ? Crevard aussi… Elle en veut à la Terre, la capricieuse, l'injuste mais elle s'en fout, Attila ne l'entend pas l'insulter et son vioc ignore sa déception. Heureusement que les atriens n'ont pas accès au téléphone, elle en serait morte de peur – littéralement – de savoir qu'elle avait communiqué avec l'un d'entre eux, qu'elle s'était attachée à eux. Heureusement qu'ils s'écrivaient jour comme nuit, dans le Secteur ils n'en n'ont pas… et si ? Et si par hasard elle était tombée sur un atrien ayant chouré un téléphone ? Elle n'est plus à une mauvaise nouvelle prêt.

La lumière bleuté de son téléphone continue de clignoter, elle le regarde tétanisée par l'idée. C'est peut-être un atrien au bout du fil. Mécaniquement Winifred récupéra son portable, ouvrit le message mais ne fut plus flattée par ce qu'elle y lit. Il veut la voir. Non, non, non, non. Si c'est un… enfin… non non non et non, je ne veux pas le voir ! Je ne veux pas en voir un ! Il y a ceux qui les haïssent, il y a ceux qui les adorent et il y a elle, qui les fuit pour faire comme s'ils n'existaient pas, qui se meurt de peur à cause de ses souvenirs d'enfances.  Faut que je sache ce qu'il est avant de le rencontrer ! La déception, la peur, la tristesse, tout se mélange dans un sentiment confus, désolée inconnu mais je peux pas. Vraiment, je ne peux pas faire ça sans filet, sans m'assurer que tu n'as pas de tatouage sur la gueule. Laisse moi le temps de te retrouver, tracer ton téléphone, ton adresse, t'espionner, me rassurer ou m'effrayer encore plus. Laisse moi ce temps et on avisera.

« Non »

Voilà, un peu de temps, oh bordel je fais quoi ? Il faut que je sache ce qu'il est, il faut que… peut-être que c'est un humain qui les hait et on pourra s'enfuir ensemble ? Elle se ronge le pouce. Oh bordel ça fait trop de peut-être ! Sans plus attendre, Winifred sortit de sous son lit un sac à dos d'où elle tira un petit ordinateur portable. Une seule session, JAY, un fond d'écran noir et peu d'applications. Son doigt court sur le touch pad, installée sur le lit, elle commence par lancer l'annuaire inverser. Dans un même temps, elle récupère son portable, son visage n'exprime plus rien si ce n'est de la concentration. Ses sentiments expiés dans ses cris, larmes, ont été refoulés au plus profond d'elle-même, sous-jacent mais dominés.  

Désolée mais avec les groupes qui traînent en ville, j'ai peur de te rencontrer comme ça… Ma comparaison avec Raiponce c'est parce que j'espérais sortir de la ville ^^' Tu t'appelles comment ? Moi c'est Beatrix Cloverston, on s'est peut-être croisé ?

Cela l'étonnerait, la pauvre Beatrix est une vieille dame qui date d'avant la guerre, un nom du cimetière pas loin de la tombe de sa famille. Une tombe jamais visitée, sale, rongée de végétation, qui lui sert d'alias. Dis moi ton nom, je gagnerais du temps à te retrouver mon inconnu…
.


fiche codée par shirosaki
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Prince charmant avec son cheval (pas) blanc

ID card
Tribu & Clan :
Double compte : Cathleen Morris & Emily Coopers
Célébrité & Crédit(s):
MessageSujet: Re: "Bonjour toi ! On ne se connait pas, mais ça ne va pas tarder..." TERMINE   Ven 8 Mai - 15:09


"Bonjour toi ! On ne se connait pas, mais ça ne va pas tarder..."

Quand la réalité croise l'irréel
James & Winnie

James avait envie de connaitre cette fille avec qui il discutait depuis des semaines maintenant. Il se demandait pourquoi il n’avait pas eu l’occassion de la rencontrer encore… Alors qu’elle lui demandait s’il connaissait Edendale, le jeune homme lui répondit honnêtement. C’était une occasion en or ! Il attrapa rapidement son portable pour lui répondre puis il attendit… Peut-être qu’elle n’allait pas lui répondre ? Peut-être qu’elle allait prendre peur et lui dire qu’elle s’était trompée et qu’elle ne voulait plus qu’il la sauve… Les minutes passèrent doucement avant qu’il ait une réponse. Non. Un simple non. Les espoirs de James commencèrent à s’estomper et son sourire aussi. Pourquoi elle refusait ? Edendale n’était pas si dangereuse que cela. D’accord, il était un agent de sécurité. Un agent qui protégeait tout le monde… Il jeta son portable sur son lit et retourna à la fenêtre. Il avait envie de taper dans les murs, mais il ne le fit pas. Pourquoi les gens avaient peur de rester à Edendale…

Le son caractéristique de l’arrivée d’un sms lui vient aux oreilles. Elle lui avait répondu. Elle lui dit qu’elle avait envie de sortir de la ville. Elle lui dit alors qu’elle s’appellait Beatrix Cloverston. Mais bien sûr. James eut un petit rire mauvais. Cette fille commençait à la faire tourner en bourrique. La vieille Beatrix était morte des années auparavent… Il n’allait pas lui laisser ce choix. Il tapa violament sur le clavier de son portable et lui répondit :

« Te fous pas de ma tronche. La vieille Beatrix est déjà morte. »

Il attendit quelques secondes avant de lui répondre :

« Et je m’appelle James Aylen. Personnellement, je ne vois pas pourquoi je devais te mentir sur mon prénom et mon nom. »

Il y avait un petit air de reproche dans le sms du jeune homme, il espérait que la jeune femme s’en rendre compte pour lui faire ses excuses. Il ne lui demanda pas comment elle s’appellait, il avait l’intuision qu’elle n’allait pas lui dire… Il laissa un long silence. Il n’avait plus envie de lui répondre, elle allait sans doute lui dire qu’elle ne le connaissait pas et qu’elle voulait laisser tomber… Rageur, James se rendit compte qu’il perdait un peu le contrôle de ses sentiments.

« Respire James… Elle n’en vaut peut-être pas la peine… »

Son cœur se serra à cette pensée, mais il avait raison : Peut-être que la jeune femme se jouait de lui…   

_________________
love is complication
You close your eyes to the chaos around you as you crash into the stone cold wall of your own personal hell, and you ask yourself, ‘Why am I not the only one who has to suffer?' ~ i know i'll lose you  by temporary fix.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Mangeuse d'atriens

ID card
Tribu & Clan : Apprentie Red Hawk
Double compte : Rubens & Alvin
Célébrité & Crédit(s): Ellen Page & Bazzart
MessageSujet: Re: "Bonjour toi ! On ne se connait pas, mais ça ne va pas tarder..." TERMINE   Mar 12 Mai - 11:55


SMS 1
Vous avez un message

James & Winnie.
"Allez viens sois pas bête, j't'en prie arrête j'suis sure qu'il n'reflète pas vraiment c'qu'il est "
Il s'énerve, son coeur se serre. Fait chaud soudainement, l'air est lourd, du mal à respirer. Il l'engueule, il connaît Béatrix. Nécrophile ! Ou fossoyeur ! Putain si ça se trouve c'est ce vioc de fossoyeur… James… Mytho ! Ou pas ? Panique pas, panique pas, elle lit les sms en même temps que ses doigts galopent sur le clavier. Les moteurs de recherches sont écumés, elle trouve grâce à un site permettant de voir les traces que l'on laisse sur le net des photos de James Aylen. Prénom trop commun, il y en a des centaines de différent. Sur les réseaux sociaux, elle le retrouve et c'est tout de suite plus simple. Le champs des possibles se réduit et à force de patience, trouve son profil sur un réseau social. C'est lui, sûrement, elle doute un peu mais tout colle. La chance… ce type est aussi geek qu'elle : tout est donné ! Prénom, nom, âge, ville, métier… il semblerait être agent de sécurité à Edendale… ça lui va plutôt bien. Plutôt mignon, pas de tatouage apparent… cela la rassure, un peu alors elle va sur un de ses comptes, y fait le ménage et lui envoie une demande pour pouvoir le contacter, avoir accès aux restes des informations. « Beatrix Issomebody ». Un profil quasi vierge, des photos tirées de film, jeux vidéos ; des discours tournant uniquement autour de netosphère : rien, absolument rien, qui ne parle d'elle directement.

Je dois en savoir plus. Elle a besoin de plus, de se garantir qu'elle ne prend pas de risque à le côtoyer. Abandonne, lâche l'affaire Winnie, ce sera plus sûr. Je ne peux pas, je ne peux pas faire ça. Winifred pris son téléphone pour envoyer un message à  « James ». Dans la foulée, elle se leva et se dirigea vers son placard.

D'où tu la connais ? Je ne vais pas te dire mon prénom ! Je ne sais pas qui tu es, Edendale n'est pas sûre !


Dans la précipitation elle envoya le sms tel quel et ouvrit son placard. Farfouillant dans les vêtements elle se fit la réflexion qu'elle avait été peut-être un peu sèche avec lui. Clairement il était un demeuré qui ne voyait pas les dangers qu'il courait à Edendle. Ou alors il lui mentait sur qui il était, encore plus parano et manipulateur qu'elle… trop d'interrogations, c'est incertain et mince, elle ne veut pas que leurs conversations se terminent comme ça, mince elle veut savoir à qui elle parlait. Ca va me hanter, siffla t-elle entre ses dents en se tournant vers son téléphone pour envoyer un nouveau message.

Avec les atriens, c'est hard ! :)

Retourne au placard, trouve son pantalon militaire et un sweet noir à capuche. Sans attendre, Winifred se changea puis alla à la salle de bain se redonner un coup de peigne, se maquilla un peu plus que d'habitude. Merdre. On sentait le manque d'habitude, le eye liner avait débordé pour lui faire des cernes et la poudre était plus ou moins bien répartie sur le visage. Coup de maitre pour le rouge à lèvre qui, trop liquide, avait débordé sur les dents. Putaaaain… bon tant pis pour les mains rougis, au moins y a rien sur les dents, c'est mieux ! Winifred récupéra son téléphone, pris une feuille et un crayon, enfila des gants noirs en cuir souple qu'elle avait piqué à sa mère et sortit de son appartement.

Ouvre ! Putain Attila ouvre moi ! Alleeeeez bouge t'es fesses, j'ai besoin de toi ! C'est vital ! VI-TA-L !

Le boucan de Winifred frappant à la porte de l'appartement de son voisin résonnait dans le couloir. Il n'était pas là, Attila n'était pas là et elle, elle ne voulait pas monter sa mission « James : tueur ou sauveur ? » sans lui.. Non, jamais elle ne ferait une mission sans son partenaire préféré, est-ce que Batman se passe de Robin ? Non ! Ben elle, s'était pareil avec Attila. Déçue par son meilleur ami, elle  n'entendit pas une porte s'entrouvrir mais perçue Mario. Winifred sortit son portable pour lire le message et dans la foulée, elle en enverrait un à Attila. Fais chier, me suis déguisée pour rien !
.


fiche codée par shirosaki

_________________
Screw you ! I'm not afraid

⋆ Some people are just born to fight, I think ⋆


I'm gonna bring you down. I'm gonna destroy you. Because you're not from here. You're a nightmare and I'm gonna bring back the light.I'm a Red Hawks
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Prince charmant avec son cheval (pas) blanc

ID card
Tribu & Clan :
Double compte : Cathleen Morris & Emily Coopers
Célébrité & Crédit(s):
MessageSujet: Re: "Bonjour toi ! On ne se connait pas, mais ça ne va pas tarder..." TERMINE   Sam 16 Mai - 14:27


"Bonjour toi ! On ne se connait pas, mais ça ne va pas tarder..."

Quand la réalité croise l'irréel
James & Winnie

James sentait son sang bouillir en lui. Pourquoi elle ne lui faisait pas confiance ? Avant-elle était abusé avant ? Il ne lui avait rien caché et elle, elle utilisait le prénom d’une petite vieille qui était décédée depuis des années. Elle lui demandait comment il connaissait la vieille Beatrix. Il attrape son portable et tape violemment dessus :

« C’était une amie de ma grand-mère. »

Pas plus de détails. Il ne voulait plus lui dire quoi que ce soit. Elle ne voulait pas lui dire son prénom, il ne lui répondit pas. James pouvait être très têtu parfois et elle le cherchait. Il ne voulait pas lui donner l’impression qu’il était faible. Il allait la faire mariné jusqu’à ce qu’elle décide de lui répondre. Elle se jouait sans doute de lui. Il se mit à faire les cents pas dans son appartement. Il n’avait plus envie de lui parler. Il jeta son téléphone sur le lit et retourna vers la fenêtre. Le ciel était menaçant. Un orage allait sans doute ne pas tarder.

Soudain, des cris et des bruits de pas se firent entendre dans le couloir. Surpris, James marcha jusqu’à la porte de son appartement et déverrouilla la serrure. Il sortit sur le palier et vit une jeune femme maquillé à la va vite et vêtu d’un pantalon militaire et un sweet noir. James haussa les sourcils en la voyant, mais ne fit aucun commentaire. Il se contenta de la regarder, appuyé contre le cadre de la porte de son appartement.

« Je peux peut-être vous aider ? »

Ne se doutant pas que la jeune femme était celle qui lui parlait par sms, il s’avança vers elle. Il ne savait pas non plus qu’elle avait vu son profil sur un réseau social… James se força pour lui sourire. Il ne se doutait pas ce qu’elle allait faire…
  

_________________
love is complication
You close your eyes to the chaos around you as you crash into the stone cold wall of your own personal hell, and you ask yourself, ‘Why am I not the only one who has to suffer?' ~ i know i'll lose you  by temporary fix.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Mangeuse d'atriens

ID card
Tribu & Clan : Apprentie Red Hawk
Double compte : Rubens & Alvin
Célébrité & Crédit(s): Ellen Page & Bazzart
MessageSujet: Re: "Bonjour toi ! On ne se connait pas, mais ça ne va pas tarder..." TERMINE   Mar 19 Mai - 15:28


SMS 1
Vous avez un message

James & Winnie.
"Allez viens sois pas bête, j't'en prie arrête j'suis sure qu'il n'reflète pas vraiment c'qu'il est "
Le sms arriva tardivement à Winifred, la porte s'ouvre mais elle a les yeux sur ces quelques mots : « une amie de ma grand-mère ». Fuck, la poisse ! Elle lit le message, revient en arrière pour commencer à en envoyer bien sentit à Attila et puis, une voix, qui la déconcentre. « Je peux peut-être vous aider ». Politesse, sollicitude, elle s'en agace, j'ai pas le temps pour ça et j'vais pas recruter un putain d'inconnu qui… oh non d'un pikachu. Il est là, mince c'est lui, il est là !! Y a pas cinq minutes elle avait son visage pixelisé devant les yeux, elle l'avait dévisagé comme elle n'aurait jamais osé le faire de visu : il est là ?! Le vioc tueur en série est là !! Pas vioc du tout, clairement pas tueur en série mais bizarre, ça oui, il était prêt à se lancer dans une guerre avec son uniforme ! Entre elle et lui, c'était un festival dans le couloir. Elle panique, pense n'importe quoi ; sait sa bouche entrouverte, se sent déglutir et surtout, elle n'arrive pas à détacher son regard de lui. Réagis Winnie ! Réagis ! Ce que je dois avoir l'air tarte à le fixer comme ça ! Le temps s'arrête, elle ne bouge pas, scotchée de le trouver juste de l'autre côté du couloir. T'étais vraiment pas loin.

Je…

Dis quelque chose ma fille, dis quelque chose. Elle se mordille la lèvre inférieure, passe sa main dans ses cheveux en s'imaginant y mettre un peu d'ordre. Elle regrette le maquillage outrancier.

Tu, vous, tu, je…

Fuis ! Et vite ! Fuis très vite ! Carapate toi les bras en l'air en hurlant comme une folle, traverse la ville jusqu'à te réfugier dans le parc, ça te fera du bien ! Son coeur bat à cent à l'heure, elle a beaucoup trop chaud et ses foutus pieds sont collés au balatum. Alors elle s'imagine réussir à s'enfuir mais cela ne la fait pas bouger, elle pense à des répliques dignes et parfaites qui lui permettraient de rentrer dans son appartement mais rien ne lui vient.

Je voulais inviter Attila au zoo puis je me suis rappelée qu'on avait pas de zoo à Edendale.

Vide intersidéral.
C'est un suicide sociale.
R.I.P Winifred Ariane Dunn.

Pourquoi j'ai dis ça ?! Mais, mais, j'aurais pas pût trouver plus naze ?!! Il va me prendre pour une tarée ! Déjà qu'il me déteste ivl, si en plus il me croit folle en vrai… nan mais nan mais j'ai l'air de rien là ! Mais vraiment de rien avec ma sale dégaine ! Puis c'est quoi son uniforme là ?! Le mec je lui parle et il est prêt en même temps à aller au combat ?!! … Nan il m'a pas prise au sérieux quand je parlais de me sauver ?! Pas à ce POINT ?? Naaaan impossible il va bosser là, ouais, il va travailler et je le retarde.

Je te...je vous retarde, vous alliez travailler à ce que je vois, moi, je vais, je vais… continuer à t'espionner, te suivre dans la rue pourquoi pas, je vais… je vais aussi au travail mais Attila devait m'accompagner, c'est mon premier jour et je suis super nerveuuuuse. C'est un boulot intéressant pourtant, je vais m'occuper de l'informatisation des dossiers et j'ai de bonnes horaires. Je finis à 17h. Enfin bref, tu pars dans la même direction que moi ? Non parce qu'on pourrait marcher ensemble. Si ça te dis. Je t'oblige pas hein. Vraiment pas. Si ça VOUS dis !

C'est pas un atrien, c'est pas un atrien, douce chansonnette qui lui trotte dans la tête mais à dire vrai, il serait idiot de chercher autre chose qu'une forte angoisse chez Winifred. Elle le rencontre, elle panique. Elle fixe un point derrière lui, n'osant l'observer à nouveau. Dis oui, dis non, elle ne sait pas ce qu'elle veut, elle ne contrôle rien. J'ai envie d'en savoir plus sur toi, je veux t'étudier au plus prêt et en même temps, j'aimerais éviter que tu ne me connaisses trop. Elle panique, s'enflamme et raconte n'importe quoi… Elle aura l'air fine à aller faire un boulot imaginaire à la mairie. Vous inquiétez pas m'sieur le maire, je fais ça pour suivre un mec, faites pas gaffe à moi !
.


fiche codée par shirosaki

_________________
Screw you ! I'm not afraid

⋆ Some people are just born to fight, I think ⋆


I'm gonna bring you down. I'm gonna destroy you. Because you're not from here. You're a nightmare and I'm gonna bring back the light.I'm a Red Hawks
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Prince charmant avec son cheval (pas) blanc

ID card
Tribu & Clan :
Double compte : Cathleen Morris & Emily Coopers
Célébrité & Crédit(s):
MessageSujet: Re: "Bonjour toi ! On ne se connait pas, mais ça ne va pas tarder..." TERMINE   Sam 23 Mai - 14:58


"Bonjour toi ! On ne se connait pas, mais ça ne va pas tarder..."

Quand la réalité croise l'irréel
James & Winnie

Toujours contre le cadre de la porte, James voit la jeune femme perdre tous ses moyens. Pourtant, ils ne se connaissent pas. Le jeune homme regarde sa propre tenue. Les gens de l’immeuble ont l’habitude de le voir dans ces vêtements pourtant… Il se redresse doucement, il l’entend bégayer qu’elle voulait aller au zoo… James éclate de rire bien malgré lui.

« Oulàlà je n’avais pas ris comme ça depuis longtemps… Merci mademoiselle. »

Il était sérieux sur cette phrase. Il n’avait pas ri comme ça depuis un moment. La fille sur son portable avait complètement disparu de ses pensées. Il regarda celle qui était devant lui. Elle n’avait pas l’habitude de parler à des gens… ou des garçons peut-être. Il s’approcha d’elle, l’entendant lui dire qu’elle le retardait sans doute pour aller au boulot. Elle lui dit qu’elle allait au travail aussi, mais qu’elle attendait une certaine ou un certain Attila parce que c’était son premier jour. Elle lui parla un peu du boulot et ensuite lui dit qu’elle finirait à 17h. Elle lui dit aussi que s’il partait dans la même direction, ils pourraient marcher ensemble. Elle mélangeait le « tu » et le « vous » et un sourire était toujours dessiner sur les lèvres du jeune homme.

« Je serais ravi de vous accompagner si vous le voulez. »

Il lui tendit une main et approcha ses lèvres des doigts de la jeune femme avant de les embrasser. Ces vieilles coutumes finiraient par le tuer un jour. C’était ainsi que ses parents l’avaient élevé… Il la regarda et lui dit :

« Laissons tomber le vouvoiement. On doit avoir à peu près le même âge. »

Il verrouilla son appartement et lui tendit un bras. Elle était libre de ne pas accepter, mais James avait un pressentiment. Au vu de sa réaction, il semblerait que la jeune femme le connaissait… du moins un peu. C’était bizarre comme sentiment, mais il décida de ne rien dire.

« C’est dans quelle direction ton travail ? J’ai tout mon temps, je ne commence pas tout de suite à bosser. »

Il lui fit un clin d’œil et il la vit rougir. Il décida de ne rien dire. Décidément, cette journée était trop bizarre…

  

_________________
love is complication
You close your eyes to the chaos around you as you crash into the stone cold wall of your own personal hell, and you ask yourself, ‘Why am I not the only one who has to suffer?' ~ i know i'll lose you  by temporary fix.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Mangeuse d'atriens

ID card
Tribu & Clan : Apprentie Red Hawk
Double compte : Rubens & Alvin
Célébrité & Crédit(s): Ellen Page & Bazzart
MessageSujet: Re: "Bonjour toi ! On ne se connait pas, mais ça ne va pas tarder..." TERMINE   Mer 27 Mai - 21:12


SMS 1
Vous avez un message

James & Winnie.
"Allez viens sois pas bête, j't'en prie arrête j'suis sure qu'il n'reflète pas vraiment c'qu'il est "
Il a une drôle de façon de parler qui la fait sourire un peu bêtement. Trop chelou le mec en fait. Le v'là qui lui fait un baise-main, elle écarquille les yeux, entrouvre ses lèvres pour dire quelque chose, n'importe quoi, merci pourquoi pas mais aucun son ne sortit. Timidement Winifred récupéra sa main une fois le baiser posé, ne sachant quoi en faire elle la rapprocha de sa poitrine, son autre main la rejoignant, comme si elle tenait un objet personnel invisible. C'est trop bizarre. Il est décalé, étrange, surprenant et elle se sent un peu fondre. Troublée, pour sûr elle l'était, son visage et regard boisé s'abaissent, elle sent ses cheveux lui chatouiller le visage en tombant sur ses yeux. Il fait un peu chaud dans le couloir, elle remarque à nouveaux ses vêtements affreux, elle voit des tâches de saletés sur le sol. C'est fou le nombre de choses qu'elle remarque alors qu'il parle encore. Il est étrange, décalé, pense à ça Winifred, méfie toi ma fille ; elle se met à regarder ses chaussures qui bougent, il part fermer sa porte, son pantalon, remonte à son visage qui lui tend la main. Méfie toi. Elle reste troublée par sa familiarité, sa simplicité, elle qui voit des complots partout s'étonne que lui, il la prenne telle qu'elle est : une folle mal sapée. Il veut bien me suivre… si c'est pas chelou ça ! Preuve qu'il est pas totalement clean, sinon, il aurait déguerpit ! Nan mais j'ai une de ces têtes, je dis n'importe quoi, il m'a reconnu et se joue de moi ? Ou il est malade !

Pourtant malgré ses sentiments mitigés c'est avec timidité qu'elle regarda le bras, le sien, celui de James. Hm, je fais quoi ? Il risque d'être vexé si je ne le prends pas et va fuir, alors je ne pourrais plus l'espionner. Winifred passa donc son bras à celui de James mais tout en se tenant à une distance respectable si bien que le rendu était plus une espèce de combinaison de danse que deux amis se promenant. Un clin d'oeil, ça l'éclate en fait, elle rougit, forcément, et a une toute petite voix en lui répondant, inévitablement :

C'est à la mairie.

C'est en silence que Winifred l'entraîna, cherchant des trucs à dire, des questions à poser pour savoir à qui elle avait à faire. Inspire et lance toi, y a que ça à faire ! Elle pris donc une graaaaande inspiration et tout à trac balança ce qui lui venait à la bouche dans un flot de parole.

Tufaisquoidanslavie?tuaspaspeurdemebaladercommeçaonsaitjamaisc'estpasunevilletressureheinetpuistadespassionssympa ?

Voilà. Winifred était au quotidien une râleuse qui aimait jouer toute la journée, hacker des trucs, voler dans les magasins. C'est une amie loyale qui vous entraînant dans tous ses plans et espérait que vous ferez de même car quand elle aime, elle colle. C'est une fille entretenue qui n'est pas prête à quitter sa mère, d'ailleurs sa mère est sa BFF à la vie à la mort. Winifred Ariane est une espèce de chose humaine dont les codes sociaux n'ont jamais été uploadé, comme quand elle va frapper chez son meilleur ami ou qu'elle débarque chez Cora son oreiller sous le bras sans avoir été invité. Quand elle était mal à l'aise c'était tout une affaire, elle changeait du tout au tout, perdant cette assurance qui la caractérisait au quotidien. Les interactions sociales n'étaient pas son fort aussi quand elles avaient de l'importance, quand elle y jouait sa vie – oui oui elle joue son avenir dans edendale là – elle perdait ses moyens. Alternant les baffouillages et le débit grande vitesse, elle n'arrivait pas à avoir une attitude naturelle.

Elle en rougit d'avoir parlé aussi vite et se frappa le front. Puis elle culpabilisa d'avoir fait ça, il va la prendre pour une tarée.

J'avais une mouche dans la gorge. Un blanc, le temps de percuter ce qu'elle vient de dire. Je disais donc… faire comme si j'avais rien dis c'est super bien, il va rien voir. Tu fais quoi dans la vie ?…. Tu es….enfin….c'est….enfin...une….enfin...c'est chaud comme ville non ?….. Tu me connais pas…. J'suis peut-être une atrienne démarquée… Il y en a, elle le sait car le sosie d'Evan est un atrien démarqué, c'est le PIA qui le dit alors elle y croit, le PIA est tellement fier de l'avoir dans ses rangs. Autrement tu as des passions ?….

La mairie n'était pas loin du tout, c'était même beaucoup trop près ! Merdre elle aurait dû s'improviser jardinière au parc ! Là c'était loin !… Et s'il l'accompagnait au bureau d'accueil, elle fait quoi ?!! Une boule d'angoisse à imaginer la situation inconfortable que ça allait entraîner pointa dans son ventre, inspire Winnie, expire, tu vas y arriver.
.


fiche codée par shirosaki

_________________
Screw you ! I'm not afraid

⋆ Some people are just born to fight, I think ⋆


I'm gonna bring you down. I'm gonna destroy you. Because you're not from here. You're a nightmare and I'm gonna bring back the light.I'm a Red Hawks
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Prince charmant avec son cheval (pas) blanc

ID card
Tribu & Clan :
Double compte : Cathleen Morris & Emily Coopers
Célébrité & Crédit(s):
MessageSujet: Re: "Bonjour toi ! On ne se connait pas, mais ça ne va pas tarder..." TERMINE   Dim 31 Mai - 22:09


"Bonjour toi ! On ne se connait pas, mais ça ne va pas tarder..."

Quand la réalité croise l'irréel
James & Winnie

James avait donné son bras à la jeune femme et, malgré sa timidité, cette dernière passa son bras autour de celui du jeune homme. James sourit pour lui-même et commença à descendre les escaliers et ils sortirent de l’immeuble. La journée commençait bizarrement, mais curieusement, l’agent de sécurité qu’était James était toujours éveiller. On ne savait pas sur qui on pouvait tomber surtout dans cette ville. Bien qu’il soit le protecteur des humains, mais aussi des atriens, cela pouvait lui causer des soucis parfois. Certaines personnes ne pouvaient comprendre ce qu’il puisse être du côté des deux clans. Pour James s’était tout naturel d’aider les deux… Il revient dans la réalité lorsque la jeune femme lui répondit qu’elle bossait à la Mairie. Il se laissa entrainer par la jeune femme. Un silence s’installa entre eux deux. Il ne savait pas quoi dire. Il avait toujours en tête la dispute qu’il avait eue avec l’autre jeune femme… Puis il fut déconcentré par le débit de parole de la brunette. James s’arrêta de marcher et la regarda.

« Pardon ? »

James lui sourit malgré tout. Elle semblait être intimidée par la présence du jeune homme. Peut-être ne voyait-elle pas beaucoup de garçons. James savait que les filles avaient l’habitude de rester entre elles plutôt que de chercher à rencontrer les garçons. Peut-être qu’elle était comme ça aussi. De son côté, il n’avait pas beaucoup d’amis, voir quelques potes, mais sans plus. Il n’était pas du genre à s’attacher à des gens qui pouvaient trahir à tout moment. De plus, avec son boulot, ce n’était pas du tout recommender… Bien sûr, le jeune homme voulait tomber amoureux. L’amour était plus important que l’amitié pour lui… C’était sans doute stupide, mais c’était comme ça ! La jeune femme reprit ses esprits et lui dit qu’elle avait une mouche dans la gorge. Pendant quelques secondes, il eut un silence, mais James ne dit rien, il se contenta de sourire. Décidément cette fille était quelqu’un de très timide, mais il était sur qu’elle était sympathique. Elle lui demanda ce qu’il faisait dans la vie, si la ville était « chaude » et ajouta qu’il ne la connaissait pas, qu’elle pourrait être une atrienne démarquée sans qu’il le sache et pour finir, elle lui demanda ses passions. Il s’arrêta de marcher et se retourna vers elle.

« Alors pour répondre à toutes tes questions, dans l’ordre : Je suis agent de sécurité, je protège les gens importants et les moins importants aussi. Lorsqu’on a besoin de moi, je suis là. Ensuite, je m’en fiche que tu sois une atrienne démarquée ou pas, je te trouve sympa et tu me sembles avoir besoin de quelqu’un à tes cotés pour t’accompagner ! Donc, je suis là. Pour ce qui est de le PIA, je n’ai pas d’avis tranché sur ce sujet. Pour ce qui est de mes passions, j’aime beaucoup la lecture, passé du temps à trainer sur le net… »

Il lui sourit avant de reprendre la route. Ils arrivèrent assez rapidement devant la mairie. En bon accompagnateur, il aurait pu l’accompagner à l’intérieur du batiment, mais il estimait que sa présence avait assez intimidé la jeune femme.

« Tu es arrivée ! Je te laisse ici ? Sauf si tu veux que je viennes avec toi ? »

Un sourire malicieux s’étira sur les lèvres de James, mais il laissa à la jeune femme le temps de choisir ce qu’il devait faire. Après tout, aujourd’hui était une journée bizarre, mais c’était une bonne journée !

  

_________________
love is complication
You close your eyes to the chaos around you as you crash into the stone cold wall of your own personal hell, and you ask yourself, ‘Why am I not the only one who has to suffer?' ~ i know i'll lose you  by temporary fix.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Mangeuse d'atriens

ID card
Tribu & Clan : Apprentie Red Hawk
Double compte : Rubens & Alvin
Célébrité & Crédit(s): Ellen Page & Bazzart
MessageSujet: Re: "Bonjour toi ! On ne se connait pas, mais ça ne va pas tarder..." TERMINE   Ven 31 Juil - 0:17


SMS 1
Vous avez un message

James & Winnie.
"Allez viens sois pas bête, j't'en prie arrête j'suis sure qu'il n'reflète pas vraiment c'qu'il est "
Il est d'une patience qui la rend encore plus chose, si t'en ai que cela soit possible et d'une douceur… pas une fois il ne rit, ne se moque et ça la perturbe encore plus que ses sourires. Mince, ces sourires, il pourrait pas arrêter de smiler aussi souvent ? C'est pas humain d'utiliser cette technique ! Elle s'y perd, dans ce visage qui rayonne d'un rien, le regard un peu béat et déglutit à en oublier ses pensées. Enfin il lui répondit, faisant encore preuve d'une patience qui la laissait admirative et, oui, si elle n'était pas aussi impressionnée par lui elle aurait écouté la petite voix en elle qui susurrait : « énerve le, juste pour voir jusqu'où va sa patience d'ange ».

Agent de sécurité… répéta t-elle à mi-voix, comme une pauvre gaudiche et, paf, elle rougit de plus belle. Il est là pour nous protéger des envahisseurs… ou pas, son regard se voile. Merde, il se prononce « tolérant ». Elle n'aime pas ça et cela se voit, à peine le mot « atrienne » est-il prononcé que Winifred fait une moue désapprobatrice. Pourquoi gâcher un homme si fort, si intriguant, si fascinant, si… pour eux ? Du gâchis ! Imperturbable par ses mimiques, il continue et elle, si expressive, écarquille les yeux quand il parle d'elle ayant besoin de lui. T'es malin, t'as compris ? Ah non, t'es juste là… J'ai besoin, tu es là, tout simplement. Honnêtement, elle n'écouta absolument pas la suite, troublée par autant de simplicité, troublée par l'absence totale de malveillance en lui. Troublée qu'un être aussi naïf soit là, devant elle, à s'occuper d'elle, elle qui est purement et simplement son exacte opposé. Comment on a pu autant s'entendre par sms ? On a RIEN en commun en vérité ! Juste des passions et du blabla à revendre !

Il a dit quelque chose, mais quoi ? Elle sort de ses pensées, fronce les sourcils, perdus avant de comprendre. Ah zut !

NON ! Crie t-elle en mettant les mains en avant, le lâchant d'un bond en arrière. Heu, je veux dire : non merci ça ira, c'est très gentil à toi de m'avoir accompagnée jusqu'ici. Bonne journée… elle recule, bonne journée, hein, à bientôt, on se reverra ? Noooooon… si on habite en face… ou pas ! Ah mince bref bonne journée ! James ajouta t-elle dans un soupir en lui tournant le dos, s'enfuyant en courant dans la mairie pour se cacher.

Ouf ! Il ne savait pas qu'elle n'y travaillait pas ! Son coeur battait à tout rompre, c'était trop pour ses petits nerfs. Son coeur, ses poumons qui ont mal, sa gorge nouée qui lui donne la sensation désagréable qu'elle n'aura plus jamais d'appétit. Elle a chaud, froid, elle sourit bêtement sans pouvoir s'arrêter mais dans un même temps elle n'est pas heureuse, elle s'efforce de ne pas être heureuse que l'inconnu du SMS soit si… si lui. Agent de sécurité… quand même… de sécurité. Elle pense à ses amis, elle lui imagine des points communs avec Attila, comme lui il aide les gens. Avec Cora, il est patient avec moi, comme elle. Winifred se prend à imaginer des scènes où elle le revoit et s'en donnerait des gifles. N'importe quoi ma pauvre fille. Sans arriver à comprendre comment elle pouvait autant s'emballer, sans mettre le mot sur le flot d'émotion qui la traverse, elle attend dans la mairie un temps raisonnable avant de rentrer chez elle.


fiche codée par shirosaki

_________________
Screw you ! I'm not afraid

⋆ Some people are just born to fight, I think ⋆


I'm gonna bring you down. I'm gonna destroy you. Because you're not from here. You're a nightmare and I'm gonna bring back the light.I'm a Red Hawks
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: "Bonjour toi ! On ne se connait pas, mais ça ne va pas tarder..." TERMINE   

Revenir en haut Aller en bas
 
"Bonjour toi ! On ne se connait pas, mais ça ne va pas tarder..." TERMINE
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» "Bonjour toi ! On ne se connait pas, mais ça ne va pas tarder..." TERMINE
» Salut on se connait pas mais tu vas m'aider pas vrai ? :3
» On ne se connait pas, mais je vais secouer ta vie (Korra)
» La pluie mouille le zèbre mais n'efface pas ses rayures [Matsukan] (TERMINE)
» On ne se connait pas mais tu le connais et je le connais.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Blazing Star :: EDENDALE - Zone Humaine :: Centre ville :: Vieille ville :: The Eagle & The Flag-
Sauter vers: